AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Tout ce que je suis (35)

tynn
tynn   18 septembre 2013
Bizarrement, on a en général moins peur de ce qu'on a sous les yeux, en l'occurrence de gamins en uniforme sous les ordres d'un représentant en brillantine complètement enragé. On ne se laisse pas effrayer par ce qui est risible, la peur s'épanouit mieux dans l'invisible.
Commenter  J’apprécie          130
letitbe
letitbe   02 août 2013
Cette vie immense - la vraie vie, cette vie intérieure dans laquelle nous restions liés aux morts (puisque le rêve passe outre à ces bagatelles que sont le souffle et l'absence) -, cette vie immense nous échappe totalement. Tout ce que nous avons vu, tous ceux que nous avons connus pénètrent en nous et nous constituent, que cela nous plaise ou non. Nous sommes liés les uns aux autres par une trame invisible dont nous ignorons les effets. Un noeud ici, une maille sautée là, une bosse là-bas, et une fois tissée, c'est toute la tapisserie qui change.
Commenter  J’apprécie          120
Annette55
Annette55   27 juillet 2014
Entre les appels téléphoniques, les lettres et les regards qui, dans la rue, guettaient sous des chapeaux à large bord, nous avions désormais le sentiment, à l'appartement de Great Ormond Street, de vivre en état de siège. Nous essayons de ne pas trop y penser--sinon nous serions devenus Fous....
Commenter  J’apprécie          90
letitbe
letitbe   02 août 2013
L'amour tient pour une grande part à de la curiosité, à la recherche, chez l'autre, de quelque part infime de soi. Et quel bonheur, un jour, de sortir de la caverne de l'autre, une bougie d'anniversaire dans la main, un filament de minerai dans l'autre, et de dire : " Moi aussi, je suis fait de ça!"
Commenter  J’apprécie          90
Nolita40
Nolita40   10 février 2018
L'espoir tient pour une large moitié à la seule conviction qu'on peut encore faire quelque chose.
Commenter  J’apprécie          70
letitbe
letitbe   02 août 2013
La plupart de ces souvenirs ne m'appartiennent même pas. Ces histoires si souvent entendues, je me les suis appropriées, et à manière de l'huître avec son grain de sable, je les ai polies, enrobées. Qu'elles soient miennes ou non, ce sont aujourd'hui les plus belles perles dont je me pare.
Commenter  J’apprécie          70
Nolita40
Nolita40   05 février 2018
Certains de ces souvenirs ne m'appartiennent même pas. Ces histoires si souvent entendues, je me les suis appropriées, et à la manière de l'huître avec son grain de sable, je les ai polies, enrobées. Qu'elles soient miennes ou non, ce sont aujourd'hui les plus belles perles dont je me pare.
Commenter  J’apprécie          60
Nolita40
Nolita40   03 février 2018
J'aimerais replonger dans la nuit, et rêver d'elle peut-être. Mais on a sur les rêves encore moins de prise que sur les choses de la vie - c'est -à-dire aucune.
Commenter  J’apprécie          50
sabine59
sabine59   02 janvier 2016
Une âme rare,avec qui les longues minutes de silence sont apaisantes.Le temps avec elle n'est jamais vide, ni chargé d'impatience.Il s'épanouit.
Commenter  J’apprécie          50
letitbe
letitbe   02 août 2013
Son livre s'ouvre dans ses mains à cette phrase : "La plupart des gens n'ont aucune imagination. S'ils pouvaient s'imaginer les souffrances des autres, ils seraient incapables de leur en infliger autant."
Commenter  J’apprécie          50




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox

    Autres livres de Anna Funder (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    C'est la guerre !

    Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

    de Corée
    de Troie
    des sexes
    des mondes

    8 questions
    900 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre