AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Claude Auger (Traducteur)
ISBN : 2070634779
Éditeur : Gallimard Jeunesse (16/09/2010)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 166 notes)
Résumé :
À la recherche de son père mystérieusement disparu, le jeune Jacob Reckless découvre un miroir qui lui ouvre les portes d’un univers parallèle.

Ce royaume féerique est en guerre, opposant les hommes aux Goyls. Ces êtres à la peau de pierre ont des griffes ensorcelées : lorsqu’elles se plantent dans la chair d’un homme, sa peau se change en pierre et la victime finit par se transformer en Goyl.

Douze ans ont passé. Jacob arpente ce mon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
10 avril 2017
L'écrivain et illustratrice allemande Cornelia Funke m'avait déjà fortement enthousiasmée par sa merveilleuse trilogie d'Encre.
Elle réitère l'enchantement avec le premier tome de la saga Reckless.
A ses qualités narratives et d'écriture, elle mêle une belle imagination. Dans Coeur d'Encre et ses suites, elle s'inspirait de la littérature jeunesse et d'un monde mythico-fantastique digne des plus grands récits de fantasy.
Dans Reckless, sa créativité s'abreuve aux contes et récits traditionnels. Si le passage évoque forcément le de l'autre côté du miroir de Lewis Carroll, on se retrouve ensuite dans un univers tissé par les créatures des frères Grimm et autres conteurs. Au gré de la lecture, nombre de détails renvoient à divers contes classiques.
Sans oublier la touche personnelle de Cornelia Funke qui lie l'ensemble des matériaux utilisés en un monde cohérent et évolutif, où la réalité se révèle souvent encore pire que dans les histoires racontées aux enfants, de notre côté du miroir.
Tout commence avec le père disparu de deux jeunes garçons. L'aîné, Jacob, téméraire comme son nom et ombrageux, découvre dans le bureau paternel un étrange miroir qui l'emporte vers un autre monde. S'il revient auprès de son cadet
Will, doux et sage, et de sa mère, ses incursions de l'autre côté du miroir se font au fil des années plus fréquentes et plus longues.
Douze années après la disparition du père, Will finit par découvrir le secret du passage et suit son frère dans ce monde étrange.
Un monde tout droit sorti d'un conte de fée mais où la guerre fait rage entre les humains et les Goyls, hommes-pierres. Les frères se retrouvent pris dans ces intrications politico-militaires quand Will, attaqué et griffé par un Goyl, voit sa peau se couvrir de pierre verte.
Commence une course contre la montre où Jacob décide de tout tenter pour sauver son cadet de ce sortilège.
Le premier tome de cette trilogie offre une palpitante lecture grâce à un récit plein d'aventures, de magie et de dangers de toutes sortes. Les personnages sont bien campés et, malgré ce que pourrait laisser croire mon résumé, on est loin d'un manichéisme entre les bons humains et les méchants Goyls. Comme dans la trilogie d'Encre, Cornelia Funke a su donner profondeur et étoffe à sa galerie de personnages. Littérature jeunesse, sous sa plume, ne signifie pas intrigue simpliste et style anemié.
Son écriture est au contraire ensorcelante, magie renforcée par ses illustrations qui ornent chaque tête de chapitre.
Un beau livre, un bon roman, un bel hommage aux contes qu'on a tous lus ou entendus enfants, une nouvelle légende... Qu'attendez-vous pour franchir le miroir?
Pour ma part, à suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
c.brijs
13 juin 2012
Il était une fois deux frères, Jacob et Will Reckless. Pour tenter de retrouver son père disparu sans laisser de trace, Jacob, l'ainé, se retrouve de l'autre côté du miroir et découvre un univers à la fois féérique et dangereux... A défaut de retrouver celui pour qui il est venu, Jacob l'intrépide s'accommode très bien de ce monde où il y a toujours quelque chose à chercher : un miroir qui parle, une pantoufle de verre, un rouet qui tisse de l'or, etc. Il devient vite le meilleur chasseur de trésors d'Austria et acquiert richesse et renommée. Mais les choses se corsent lorsque Will franchit à son tour le miroir et se retrouve victime d'un maléfice qui change sa peau en pierre et lui fait oublier qui il est. Jacob n'a que quelques jours pour tenter de sauver son frère... Or, il n'existerait aucun remède contre la chair de pierre !
Sur les conseils d'une petite de mes élèves, je suis passée de l'autre côté du miroir et y ai découvert un savoureux mélange de fantasy et de contes à vous glacer le sang. Un univers à la mode des frères Grimm qui m'a d'emblée plu...
Pas de longue introduction pour démarrer ce récit. Entre le premier chapitre où Jacob découvre le miroir et le deuxième où l'on apprend que Will est ensorcelé, douze années se sont écoulées. Que s'est-il donc passé durant ce laps de temps ? On l'apprendra progressivement au cours de la lecture.
Dès le départ, on se retrouve donc plongé dans l'univers des contes. Mais attention, on est bien loin des versions édulcorées de Disney. Même si les références à nos histoires d'enfance sont nombreuses (les maisons en sucreries des sorcières, le baiser de l'aimée qui réveille d'un sommeil profond, le cheveu de Raiponce comme corde intelligente, ... ), de ce côté du miroir, tout est danger ! de plus, c'est la guerre entre les hommes et les Goyls, les visages de pierre qui, après s'être fait persécuter pendant des siècles, tiennent leur revanche grâce à la Fée Sombre et à son maléfice qui fait pousser de la pierre sur la peau humaine et accroit ainsi leur armée.
Pour renforcer cette idée de livre-conte de fées, l'ouvrage est enrichit à chaque début de chapitre de belles illustrations au crayon réalisées par Cornelia Funke elle-même.
L'histoire est racontée à la troisième personne mais, très fréquemment, s'y glissent quelques phrases en italique, ce qui permet de suivre le cheminement de la pensée du héros, tourmenté par le sentiment de culpabilité à l'égard de son frère qu'il a abandonné - à l'instar de leur père - et mis en danger... Cette façon de procéder confère davantage de profondeur au personnage qui en devient attachant.
Côté intrigue, on est loin de s'ennuyer. Jacob Reckless devra remuer ciel et terre pour empêcher l'inéluctable. Aussi, les épreuves auxquelles il devra se soumettre se suivent à un rythme effréné ! Pas de repos pour le guerrier. Ni d'ailleurs pour ses compagnes d'infortune, Clara, la fiancée de Will, passée elle aussi de l'autre côté du miroir et parachutée dans ce monde effrayant qu'elle ne connait pas et Fox, la femme-renarde, fidèle comparse de Jacob depuis de nombreuses années.
Un héros, une quête, les choses pourraient être simples. Mais c'est sans compter sur les sentiments amoureux qui bouleversent la donne et sème la zizanie entre les protagonistes. Vous allez me rétorquer qu'ils doivent avoir bu de l'eau d'alouette (ce qui est vrai) et que les effets ne sont (en principe) que temporaires (d'accord !) mais si, comme le pensent les sorcières, l'eau se contentait de révéler ce qui était déjà là ! Voilà qui pourrait changer tout et qui ouvrirait pas mal de possibilités narratives pour la suite des aventures de nos jeunes héros... Pas sûr que l'histoire se termine par la formule traditionnelle : "Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"!
Suite des aventures qu'il me tarde vraiment de connaitre, quelle qu'elle soit !
En guise de conclusion, je reprendrais la phrase de Stéphane de Pasquale ("Laissez-vous tenter-RTL") qui figure en quatrième de couverture: "Ce livre réveillera toutes vos peurs enfantines".
Oserez-vous passer de l'autre côté du miroir?
Si oui, sachez que "le miroir ne s'ouvre que pour celui qui ne s'y voit pas!"
Bonne chance...
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Patsales
13 juillet 2015
Cela fait un temps certain que j'ai quitté l'adolescence (Si je veux être complètement honnête, je dois avouer que c'est elle qui m'a quittée), ai-je une quelconque légitimité à critiquer ce roman?
Sans doute pas; donc que les moins de 20 ans ne tiennent aucun compte des lignes qui vont suivre.
C'est un conte, un conte noir, gorgé de références.
Les personnages n'ont donc aucune personnalité, les femmes sont belles et amoureuses, les hommes sont courageux et pas mal non plus de leur personne. le problème, c'est que l'histoire ne comporte pas 3 ou 4 pages comme chez Grimm, mais des centaines. Alors, les aventures des 3 mousquetaires, j'adhère! Mais les aventures des 3 archétypes, je flippe...
Pas de suspens, donc. Chaque obstacle est résolu 1) par un objet magique 2) par un comparse car le monde de Reckless est saturé de gens auxquels le héros a sauvé la mise et qui se retrouvent à des postes intéressants (garde chez la reine, par exemple) 3) par des retournements de situation inexplicables dont on sent bien qu'il faudra se taper la trilogie jusqu'à la dernière ligne pour avoir (peut-être) le fin mot.
En fait, le plus intéressant selon moi est une question de linguistique. La fée utilise des mites pour ses basses oeuvres. Des mites?!!!? Mais pourquoi des mites?!!!? Des guêpes, OK, voire des mouches (cf. Sartre ou Golding), mais des mites?!!!? Ou alors il faut lire mythes et ça devient intéressant, mais je suppose que l'homophonie n'existe ni en allemand ni en anglais. Y a-t-il un polyglotte dans la salle?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Loovebooks
03 juin 2014
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une série fantastique, et, merveilleux, Reckless m'a largement convaincue. Cette série mérite largement sa renommée ! J'ai dévoré les deux tomes pendant la semaine. Impossible de lâcher ce roman magnifiquement orchestré.
C'est l'histoire d'un garçon de 12 ans, Jacob Reckless, qui découvre dans le bureau de son père disparu un miroir au verre étrangement mat. Et lorsqu'il y pose la main, il passe à travers et se retrouve dans un monde fantastique comportant farfadets, sirènes, géants, lutins et autres créatures nées de l'imagination de l'auteure. Un monde où Jacob rencontre Fox, une jolie métamorphe et Chanute qui le forme pour qu'il devienne à son tour chasseur de trésors au service de l'impératrice. Mais, en restant dans ce monde où il se sent bien et où il est réputé, Jacob délaisse sa mère et son frère. Et ce qui devait arriver, arriva. Will, son jeune frère traverse le miroir derrière lui en emmenant sa fiancée Clara. Mais derrière le miroir, la vie est dangereuse et le pays est en guerre contre les Goyls, les hommes de pierre rendu ainsi par la Fée Sombre.
Et, malheureusement, Will est victime de la malédiction de la fée et se transforme peu à peu en Goyl à la peau de jade que la fée veut absolument retrouver.
Reckless n'a que deux jours pour le sauver.
Cette histoire respire l'action ! Jacob est un garçon très intéressant, plein de ressources. Clara et Fox sont deux jeunes filles très fortes et déterminées que j'ai beaucoup appréciés et Valiant le nain, bien que insupportable est assez cocasse. J'ai énormément apprécié le fait que, au départ, on ne sait rien de ce monde magique et de la vie de chasseur de trésors de Jacob (car entretemps il à grandit et il a 21 ans à présent). Mais, tout au long du récit, à travers quelques anecdotes et détails, on en apprend beaucoup plus. J'ai adoré lorsqu'on découvre les objets qu'il a déjà trouvés ! Car se sont des objets qui ont des rapports avec les contes de notre monde à nous. La pantoufle de verre ; les bottes de sept lieus, la cape en peau d'âne, la poule aux oeufs d'or, le cheveu de Raiponce et d'autres objets magiques comme une balle magique ou des aiguilles de sorcière ou des plumes d'homme-cygne…
De plus, l'univers est très travaillé. Il y a beaucoup de créatures fantastiques très originales comme les ondins, qui enlèvent les filles dans leurs marre pour leur faire la cour ou encore des géantais qui enterrent leurs congénères sous des monceaux de pierres, ou encore des Poucets, qui volent tout ce qui passe près d'eux.
Mais l'univers dans lequel évolue Jacob est très étrange. C'est vrai que ce ne dit pas être simple d'imaginer un univers fantastique, après tout, il y a beaucoup de livres, et on a presque déjà tout vu. Mais Cornelia Funke a inventé un mélange des deux mondes. C'est ainsi que nous retrouvons des usines et des costumes du dix-neuvième siècle sur des nains. Au début je n'ai pas trop aimé, mais par la suite on s'y habitue et dans le tome 2, ça a un rôle. D'ailleurs, SPOILER dans ce tome ci, Jacob, Clara, Fox et Valiant, le nain qui les guide arrivent se sauver de la prison des Goyls en volant un vieil avion. /
Ah, et il y a un brin de romance. (Oui il y a vraiment de tout dans ce livre)
Évidemment, il y a l'histoire d'amour entre Will et Clara mais on sent également que Fox ressent des choses fortes pour son vieil ami Jacob. Malheureusement pour elle, il y a des choses qui lui feront mal au coeur, mais ne vous inquiétez pas, il y a beaucoup d'espoir !
SPOILER en fait, à un moment, Clara et Jacob boivent de l'eau d'alouette, qui est un puissant sortilège d'maour ce qui les rend amoureux quelques temps, mais rien de grave, même si Fox à eu très « peur », Jacob l'aime beaucoup /
On apprend aussi que Jacob a eu une liaison avec la fée Pourpre et qu'il l'a quitté. Ce qui n'es pas vraiment une bonne nouvelle pour lui, car les Fées sont les créatures les plus puissants et bien souvent très rancunières et cruelles derrière le miroir. J'ai trouvé ça bien de changer l'image des fées en quelque chose de plus sombre, ça change des sorcières !
Mais, malheureusement, il y a deux points presque négatifs.
D'abord, le fait que Will et Clara arrivent dans l'autre monde sans aucune surprise. Pas de crise de nerfs, quasiment pas d'étonnement… Un peu gros quand même, non ?
Et puis la fin, ou du moins un moment dans la fin assez spécial :
SPOILER Lorsque dans l'église les goyls sont attaqués, jacob fait quelque chose pour protéger son frère, maintenant goyl lui aussi. Et la fée sombre arrive, ce qui est très bizarre car il l'avait emprisonnée dans un arbre ou je ne sais quoi… Pas très clair tout ca… /
En tout cas, la toute fin est géniale, un gros rebondissement, et malgré quelques répétitions, une très belle écriture, et, point original, toutes les pages des chapitres sont illustrées en noir et blanc au pastel. Ca donne une impression de conte très sympathique.
Reckless finit de me convaincre que, malgré tout, je préfère le fantastique à la science-fiction, et cette série rentre dans mes préférés !
Je vous invite à lire le tome 2, encore mieux !
Note : 9/10 (à cause des moments mal expliqués).

Lien : http://louvemyrtilleslurpy.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Raeghar
12 avril 2012
J'ai été très surpris de découvrir dans mon colis, cet exemplaire du nouveau roman de Cornelia Funke, nom qui ne laisse pas indifférent les milliers de lecteurs qui ont dévoré sa trilogie « Coeur d'encre ». Donc bien sûr c'est piqué par la curiosité que j'ai commencé à plonger dans ce nouvel univers qui se présente sous forme de conte et nous ramène donc à l'enfance lorsque nos parents nous lisaient de belles histoires fantastiques où tout était bien qui finissaient bien… sauf que cette fois-ci, dés le départ, rien ne va !
Une nouvelle fois, j'ai été surpris de voir à quel point Cornelia Funke est une enchanteresse; sans m'en rendre compte, je m'enfonçais dans l'histoire et je faisais partis de la quête qui anime les personnages principaux : Jabob & Will.
J'ai beaucoup apprécié l'influence de Contes réels sur le monde « imaginaire » créé par l'auteure.
Une fois de plus, on ne peut faire que l'éloge d'une auteure plein de talent; qui réussit à créer une atmosphère aussi bien menaçante, angoissante que de maintenir le suspense.
Les descriptions des sentiments et des questionnements auxquels sont confrontés les personnages sont très finement glissées dans le récit. de plus, elles sont d'une remarquable richesse au niveau du vocabulaire qui est simple.
Cornelia Funke est l'une de ces rares auteures à encore aujourd'hui réussir à nous enlever de notre monde trop « terre à terre » et à nous propulser dans un monde merveilleux, où l'on a l'impression de nous aussi faire partis de la quête du récit. A chaque instant, on a l'impression qu'un Goyl va se jeter sur nous.
Un des faits qui fait que ce roman est intéressant à lire ou plutôt à dévorer c'est que celui-ci tourne autour d'un thème important : celui de la fraternité et pose une question : Jusqu'où peut on aller par amour pour un frère ou une soeur ?
Dés le départ, on se retrouve dans ce monde « caché derrière un miroir », ce qui peut être troublant, surtout que l'on a pas d'introduction proprement dite à celui-ci; les informations ne viennent qu'au compte goutte après; ce qui rend cet univers étrange aux premiers abords.
J'ai apprécié la mise en page originale du roman; avec ces « gravures » à chaque début de chapitre.
Tout au long du roman, le suspense est maintenu d'une main de fer par l'auteure ce qui fait qu'à chaque rebondissement de situation, le lecteur est surpris.
On en attendait pas moins de la désormais célèbre auteure de la trilogie « Coeur d'encre ». ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Les critiques presse (1)
Elbakin.net14 juin 2011
Tout cela, bien sûr, reste destiné à un lectorat adolescent et pré-adolescent, à partir de 10-12 ans, recommandable donc, et pour tout dire, recommandé, même aux plus âgés à la recherche d’un agréable moment de lecture.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
bykissbykiss27 octobre 2011
Le mouchoir qu’il tira tout d’abord du coffre était en simple coton mais, quand on le frottait entre les doigts, il en sortait deux pièces d’or. Jacob l’avait obtenu d’une sorcière, en échange d’un baiser qui, des semaines plus tard, lui brûlait encore les lèvres. Les autres objets qu’il fourra dans son sac à dos étaient tout aussi insignifiants en apparence : une tabatière en argent, une clé en laiton, une assiette en étain, un flacon en verre vert. Mais chacun de ces objets lui avaient déjà sauvé la vie au moins une fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
limaginariumlimaginarium18 novembre 2014
"Autrefois, dans cette contrée, les Goyls n'étaient qu'un fléau parmi d'autres, qu'on mentionnait en passant à côté des ogres et des loups bruns. Mais leur pire crime avait toujours été leur ressemblance avec les hommes. Ils étaient les jumeaux honnis. Les cousins de pierre qui vivaient dans l'obscurité. Nulle part on ne les avait chassés aussi impitoyablement que dans les montagnes d'où ils étaient originaires. A présent, les Goyls se vengeaient. Ils n'étaient nulle part plus féroces que dans leur vieille patrie."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JumaxJumax29 avril 2017
La nuit respirait dans l'appartement comme un animal tapi dans l'ombre [...] Mais Jacob aimait la nuit. L'obscurité était comme une promesse sur sa peau. Comme un manteau de liberté et de danger.
Commenter  J’apprécie          70
YukoYuko04 août 2015
Sa main était à peine assez grande pour cacher l’image déformée de son visage, mais le verre adhéra soudain à ses doigts, comme s’il n’avait attendu que lui, et il découvrit alors dans le miroir une pièce qui n’était plus le bureau de son père.
Commenter  J’apprécie          30
kuroinekokuroineko10 avril 2017
Tout le monde connaissait ces histoires sur les fées. Très peu, en réalité, les avaient vues. Certains prenaient cette île pour le royaume des morts, mais les fées ignoraient la mort et le temps.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Cornelia Funke (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cornelia Funke
"Le Voleur de Venise" (The Thief Lord, 2005), un film réalisé par Richard Claus avec Caroline Goodall, Margaret Tyzack, d'après "Le Prince des voleurs". Bande-annonce.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Coeur d'encre

Qui apparaît dans la maison de Meggie et Mo pendant la nuit ?

Langue Magique
Basta
Elinor
Doigt de Poussière

14 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Coeur d'encre de Cornelia FunkeCréer un quiz sur ce livre
. .