AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782842714918
205 pages
Éditeur : La Musardine (18/11/2010)
4/5   1 notes
Résumé :
ATTENTION : Livre qui ne convient pas un un public mineur.

Le TRIP, virée nomade dans les eaux de moins en moins
troubles du SM, mais aussi une manière personnelle de
prendre la vie et dans mon cas, le présent à bras le corps, ici et maintenant. Mon TRIP repose sur un réel embelli d’imaginaire.
La cérébralité dont je suis affligée suite à une enfance solitaire est une marâtre exigeante qui me possède, mais n’a pour ainsi dire pres... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Endorphinage
  15 février 2011
J'ai d'abord tilté sur la couverture qui me rappelle les photographies d'Araki Nobuyoshi que j'aime beaucoup. Ici, malheureusement, je n'ai pas trouvé d'information sur cette couverture. Je suppose que c'est de Gérard Musy (nom que j'ai retrouvé plusieurs fois pour l'éditeur et l'auteur).
De plus, ayant évolué dans un milieu où certains de mes amis allaient dans des soirées style SM et la renommée (me semble-t-il) de Gala Fur aidant, je me disais que ça pouvait être intéressant de lire ce roman BDSM.
Du coup, j'ai participé à « Masse Critique » organisé par le site Babelio.
Merci à eux et à l'éditeur du roman, l'éditeur La Musardine.
La Musardine est un éditeur spécialisé dans l'érotisme. Je pense souvent à leurs livres sur « comment faire une bonne fellation/cunnilingus/etc. » parce que les couvertures sont tape à l'oeil. Mais au final, je n'ai jamais eu l'occasion de lire leur sortie.
Ce roman tend à être une autobiographie de Gala Fur, sans doute un peu romancé. Pendant que la protagoniste se voit être tournée en girouette par un chanteur célèbre (dont on ne divulgue pas le nom) dont elle commence à avoir un sentiment amoureux, on découvre le monde du BDSM. On a l'occasion de la suivre dans des soirées fétichismes et SM à Paris ; elle fait des rencontres, le côté dominateur et soumis de ces derniers, elle suit les tribulations de sa cousine, elle jette un regard parfois de mépris à ce que devient ce genre de soirée. Gala n'est pas le seul personnage de l'histoire, ce qui donne différentes perception des évènements, du milieu du SM.Les gens qu'elle voit semblent être complètement ailleurs, dans un autre monde, ils se libèrent, s'exhibent totalement à ces fêtes « spéciales ».
Il ne faut pas fuir devant le thème qu'apporte ce livre. Il n'y a rien de hardcore dans les propos de l'auteur, le langage me semblait même plutôt sensuel. Peut-être justement pour ne pas choquer un lectorat qui n'a pas l'habitude ou autres choses. Ca reste captivant. Même s'il n'y a pas vraiment de rebondissement, je l'ai lu d'une traite.
Gala Fur a une très belle plume, je ne me suis jamais sentie perdue, pas de termes propre au sadomaso ou alors, ils sont devenus banalisés.
Le livre se termine par un entretien avec Pierre Bourgeade sur divers sujet. Un point de vue intéressant des deux interlocuteurs.
Un bel ouvrage donc. Si vous aimez les bibliographies et les découvertes, n'hésitez pas à vous le procurer.

Lien : http://endorphinage.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
RobertbidochonRobertbidochon   31 janvier 2011
Maîtresse sado-maso, Gala est connue du milieu fétichiste parisien, ce milieu si particulier où l'on croise toute sorte de monde, d'horizons et d'origines diverses. Cette fois, elle entretient une relation régulière avec un chanteur de pop en retraite provisoire... et s'adonne à quelques soirées avec des femmes, des hommes... ambiance!

Comme le dit l'auteur, "la vulgarisation du SM a transformé l'ambiance" et "les clubs sont devenus des lieux de commerce du fantasme"... si Gala Fur voulait nous faire part de son désenchantement sexuel, encore aurait-il fallu nous donner un style qui nous fasse nous intéresser au récit. C'est long, c'est pénible. Il ne se passe rien, rien de vraiment drôle, de vraiment choquant, au final rien de vraiment provocateur ni même d'excitant.

Un livre pour peine-à-jouir littéraire, pour frusté de la laisse en cuir. Mauvaise qualité d'écriture, mauvaise construction. Mieux vaut se rabattre, pour plus de sourires, de sensations et de vécu, sur le "Journal d'un apprenti pervers" d'un ancien animateur de télévision française.

Quant aux entretiens qui poursuivent le roman, on est ravi d'apprendre que Gala collectionne les boîtes vides, que pour elle taper sur un tambour ou sur un homme, c'est toujours taper de la peau.

A trop se vouloir chic et esthétique, le SM hétéro en devient grotesteque. Ca bande mou, ça fait pshiiittt!!, ça n'est plus qu'un jeu de "regardez-moi", voire "troublez-moi ce soir", mais point de fantasmes, ou alors Gala Fur devrait lâcher la machine à écrire et se consacrer à ses fouets. Tout ce salmigondi indigeste n'a en tout cas pas le niveau que la 4e de couverture et la photo en jaquette laissaient espérer. Un coup nul. Plus nul, c'est Harlequin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3580 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre