AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Saskia Raynal (Traducteur)Naomiki Sato (Traducteur)
ISBN : 2203373113
Éditeur : Casterman (02/11/2004)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 21 notes)
Résumé :

Le jeune Kaï vit dans un monde de paix et d'harmonie, à la technologie peu avancée. Habitué à la présence de Marie, déesse mécanique qui apparaît dans le ciel, il perçoit depuis peu la musique qui émane d'elle. Troublé par le souvenir de la noyade à laquelle il a échappé enfant, il sent que quelque chose lui échappe à commencer par sa propre existence. Il découvre qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Sphilaptere
  25 juin 2017
Cinq raisons pour lire la Musique de Marie, deux tomes seulement.
1 – Pour lire Furuya, le "mangaka-surprise" à contre-emploi (apparemment, et de son plein gré). C'est le monde des bisounours. Tous ces sourires figés, ces « salut ! » et ces « je peux t'aider ? », ce dessin bienveillant, pour être honnête ça m'a d'abord donné envie de leur donner des baffes. Mais tout s'explique dans le scénario. Il ne s'agit pas non plus d'un cynisme de façade. C'est autre chose.
2 – Pour les engrenages. Machines, automates, ornithoptères, mécanismes d'horlogerie, ressorts et roues dentées. Et aussi dans une moindre mesure, trains et machines et panaches de vapeur. Furuya remplace d'une certaine manière les viscères qu'il dessine ailleurs par des engrenages. Une autre manière de lever le voile.
3 – Pour la cosmologie, presque pythagoricienne, de cet univers, avec cette musique qui baigne tout, cette harmonie cosmique. Une certaine vision de l'espèce humaine et du progrès qui se révèle lentement, comme le scénario.
4 – Pour les paysages fantastiques omniprésents. Ciels duveteux, villages étagés à flanc de montagne, grottes encombrées de stalactites, maisons d'architecte à fenêtres rondes, arbres géants, montagnes majestueuses, mers parsemées de rochers fantastiques, arcades à la Gaudi, jardins peuplés d'automates, forêts pétrifiées, bibliothèques et ateliers souterrains, temples, salles d'engrenages, etc. Ils justifient le format un peu agrandi de cette édition. Les personnages eux-mêmes changent de tenue tous les jours (fashion victims !), ajoutant à l'ambiance esthétique.
5 – Pour le dernier chapitre, émouvant, qui éclaire tout à rebours d'une nouvelle lumière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
emmyne
  17 mai 2011
Etrange univers que celui de ce monde post apocalyptique, entre automates et utopie, entre poésie et réflexion. Ce manga raconte un destin, il raconte un formidable amour, celui de la vie aussi.
Je me suis laissée envoûter par cet univers, par ce récit fantastique, par l'atmosphère onirique, par le graphisme sobre mais fouillé; je me suis laissée émouvoir par cette romance qui se fait conte philosophique, par la sensibilité du crayon.
La narration comme l'illustration peuvent paraître classique. Il ne s'agit pas vraiment de noir et blanc, plutôt d'un dégradé de ton gris, de clair-obscur. La finesse des dessins, des perspectives - jamais agressives, en trop gros plans ou brisées par des lignes dynamiques transversales - emportent à la découverte du monde de Kaï et Phiphy, de leurs amis, de leurs souvenirs d'enfance; personnages et moments touchants et attachants. le trait s'attarde sur les portraits, les paysages, les nombreuses images pleine page comme autant de pause panoramique, parfois sans texte, à la rencontre de ce pays, de ses coutumes, de sa foi et ses traditions; comme autant de silence sur les questions qui se posent sur le rôle de Dieu, celui de la technologie et du progrès, sur l'équilibre entre ces deux croyances et espérances humaines. Equilibre : mot essentiel pour définir de ce manga, sujet de l'histoire que l'auteur parvient à nous faire ressentir, simplement parce que son propos, comme son crayon, ne s'appesantit pas
J'ai été surprise de constater qu'un récit de technologie, que des images d'engrenages dégagent cette part d'imaginaire et de rêve, cette émotion, cette délicatesse et cette résonance ; surprise aussi par l'épilogue qui offre une seconde dimension appelant à une seconde lecture toute aussi belle. Il est indispensable de lire les deux tomes à la suite, ils s'enchainent, sous peine de frustrations.
La Musique de Marie est un chant, je suis sous le charme. Une lecture singulière, personnelle, difficile à partager. Je reconnais que, justement, elle peut décevoir, ennuyer, que l'aspect spirituel de l'histoire peut rebuter, qu'il émane de ce manga une certaine mélancolie.

Lien : http://lisezjeunesse.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ecompiegne
  02 juillet 2013
La Musique de Marie, d'Usamaru Furuya, développe une utopie très poétique. Dans un monde extrêmement organisé vit le jeune Kaï, un garçon à l'ouïe si fine qu'il peut détecter, au son de la terre, les ressources naturelles enfouies dans les profondeurs. Phiphy, son amie, est amoureuse de lui depuis toujours, mais Kaï n'a d'yeux que pour Marie, gigantesque automate parcourant le ciel tout au long de l'année, et dont la musique discrète rythme la vie des humains depuis toujours. Peu à peu, Kaï prend conscience du rôle de Marie dans l'ordonnancement du monde des hommes…
Une histoire magnifique, toute en finesse, au scénario digne des meilleurs créateurs franco-belges (Luc et François Schuiten, Benoît Peeters, etc.), et qui convaincra peut-être les adultes encore réfractaires au manga.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Usamaru Furuya (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Usamaru Furuya
Tous les enseignants ont une raison d'avoir choisi ce métier...
Je voudrais être tué par une lycéenne, manga de Furuya Usamaru.
Résumé : Haruto Higashiyama n?est excité que par le risque de se faire tuer par une lycéenne. Cet autassassinophe est donc devenu professeur dans l?espoir de pouvoir être un jour mis à mort par une lycéenne. Il jette son dévolu sur une de ses élèves, rêvant d?être assassiné de ses douces mains de jeune fille. Il prépare alors son plan minutieusement, révélant petit à petit sa personnalité pour le moins grotesque?
En savoir plus : http://www.editions-delcourt.fr/serie/je-voudrais-etre-tue-par-une-lyceenne-01.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD
Achetez le tome : Amazon : http://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782756095691&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : http://www3.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782756095691&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : http://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782756095691&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : mécaniqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
666 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre