AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Hervieu (Traducteur)
EAN : 9782020349611
176 pages
Éditeur : Seuil (02/09/1998)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 156 notes)
Résumé :
Cécile, huit ans, ne tient pas sur ses jambes. Attente d'une maladie incurable, elle oscille entre veille et sommeil. Le soir de Noël, un ange apparait dans sa chambre. Ariel propose un pacte à la jeune fille. Si elle lui explique ce que cest qu'un être humain, il lui révélera les secrets célestes, la vie éternelle, l'envers du miroir...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
BRIGITTEB
  29 octobre 2011
J'ai trouvé ce livre alors que je cherchais "le monde de Sophie" apprécié par nombre de lecteurs. Et c'est aussi mon premier livre de Jostein Gaarder.
Les premières pages m'ont un peu rebutée car j'ai cru entrer dans un livre pour enfant.
Cécilie est une jeune fille atteinte d'une grave maladie. Chaque nuit, alors qu'elle garde la chambre, un ange, Ariel, lui rend visite.
Chacun veut en savoir plus sur l'autre, comment est le ciel, de quoi sont faites les étoiles, pour l'un; que veut dire sentir, toucher, voir, goûter, pour l'autre. le dialogue entre Cécilie et l'ange nous invite à retrouver notre innocence et notre fraîcheur de l'enfance pour nous ouvrir à une dimension spirituelle, poétique et optimiste de la vie. Et les derniers jours de Cécilie que l'ange est venu chercher, sont une réflexion sur Dieu, l'âme, l'univers tout entier.
Un beau livre qui peut aider à mieux traverser la douloureuse perte d'un enfant, et qui peut aussi être lu par les plus jeunes. Il peut aider à comprendre le mystère du ciel et de la création, en dehors de tout caractère religieux, simplement , en nous faisant voir "dans un miroir, obscur".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nua
  24 juillet 2015
Quelle belle histoire, qui encourage la réflexion et le questionnement. Lire ce livre, c'est se retrouver devant un miroir afin de s'observer soi et le monde qui nous entoure.
C'est l'histoire de Cécilie, une enfant gravement malade, clouée au lit. Un soir, un ange prénommé Ariel vient la visiter. Ils entament alors une longue discussion sur la vie, ses origines, l'univers, la place de l'Homme sur terre et les milles merveilles de cette dernière.
J'ai souvent eu envie de plonger dans cette chambre et de participer à leur débat. Il est vrai que par moment je trouvais les échanges entre Cécilie et Ariel redondant, et je ressentais (comme Cécilie) de la frustration de ne pas recevoir toutes les réponses désirée de la part de Ariel.
C'est une histoire sur la fin de vie, sur la place de l'homme sur terre et au-delà et sur la spiritualité. J'ai vraiment passé un bon moment avec cette lecture.
Commenter  J’apprécie          30
Didilit
  27 avril 2020
Ce n'est décidément pas une autrice pour moi... Après le très connu "Le monde de Sophie" que j'ai du abandonner pour cause d'ennui profond, j'ai voulu donner une deuxième chance avec ce titre de ma PAL.
J'y ai hélas retrouvé très exactement ce que je n'ai pas aimé dans le premier... Un discours philosophique tenu par une enfant et une idéologie portée sur la religion et le tout sous forme de dialogue la plupart du temps.
On va suivre Cécilie, enfant dont on ne donne pas l'âge.
Malade, elle ne quitte plus son lit et la nuit de noël, Ariel, un ange, va commencer à lui rendre visite.
Leurs échanges vont essentiellement porter sur le monde, le Tout, la condition humaines, les secrets célestes...
Ce roman est très court. Si vous êtes tentés par "Le monde de Sophie", commencez par celui-ci... s'il ne vous plait pas, je vous conseillerai de ne pas aller plus loin...
Commenter  J’apprécie          30
Avalon
  04 novembre 2009
Il s'agit du premier livre que je lis de cette auteur et j'avoue que je ne suis pas déçue. L'histoire en elle-même est très belle et triste en même temps. de plus, le dialogue qui s'installe entre Ariel et Cécilie est très intéressant et il aborde des thèmes auxquels je suis assez sensible comme la religion bien qu'étant ni pratiquante ni croyante, la place de l'homme dans l'univers (tout comme l'auteur Pascal qui, dans son oeuvre Les Pensées, se pose la question de la place de l'homme dans l'univers, sa misère, ... D'ailleurs, la fillette écrit dans un carnet ses pensées et tout comme Pascal, elles sont un peu décousues, ...), les cinq sens, ... le dialogue m'a aussi fait pensé à ceux des oeuvres de Platon et notamment Gorgias. En effet, l'ange pose des questions à Cécilie pour la faire avancer dans sa réflexion, pour qu'elle arrive par elle-même aux réponses.
Commenter  J’apprécie          30
cigogne
  27 janvier 2020

On a l'impression de lire un conte pour enfants. Un enfant est le personnage principal. Il dialogue avec quelqu'un d'inhabituel, d'inconnu des adultes : un ange dans « le miroir obscur ». Ce miroir obscur », c'est le sens de la vie. La frontière entre la vie et la mort est alors symbolisée par un miroir qualifié d'obscur car on ne peut pas voir ce qui se passe de l'autre côté.
L'enfant gravement malade, elle va mourir. Mais le déroulement des entretiens entre l'ange et l'enfant permet d'aller vers cette fin (sur terre) sans angoisse car « comprise », la mort est ici vécu et racontée non comme une fin totale contre laquelle on se débat mais comme un passage ( le miroir ) vers l'éternité qu'il nous reste à découvrir. Une lecture et histoire émouvante.
lu en 2011.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
joedijoedi   01 novembre 2016
Nous pleurons quand quelque chose est triste, mais aussi quand quelque chose est beau. Quand quelque chose est amusant ou laid, nous rions. Peut-être que nous devenons tristes devant quelque chose de beau parce que nous savons que cette beauté n'est pas éternelle. Et nous trouvons drôle quelque chose de laid parce que nous savons que c'est juste pour rire.
Les clowns sont amusants parce qu'ils ont l'air affreusement laids.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
BRIGITTEBBRIGITTEB   29 octobre 2011
Cécilie insista:
-Je me suis toujours demandé où était vraiment le ciel, dit-elle. Il n'est pas un seul astronaute qui ait vu la moindre trace de Dieu ou des anges.
- Aucun chercheur n'a jamais vu le moindre bout de pensée. Et aucun spécialiste des rêves n'a vu le rêve d'un autre homme. Cela ne veut pas dire pour autant que les pensées ou les rêves n'existent pas dans la tête des gens.
Commenter  J’apprécie          40
crapahutevidacrapahutevida   25 juin 2017
Les ailes des anges" ne sont qu'une vieille croyance qui remonte à l'époque où les hommes croyaient encore que la Terre était plate comme une assiette et que les anges faisaient constamment l'aller et retour entre le ciel et la terre. Ce n'est pas aussi simple que cela.
- Alors c'est comment?
- Les oiseaux ont besoin d'ailes pour quitter le sol car ils sont faits d'un corps qui subit l'effet de la pesanteur. Nous autres anges sommes fait d'esprit. Aussi n'avons-nous nul besoin d'ailes pour nous déplacer dans l'Univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AriesteArieste   27 novembre 2012
- Tu es encore plus jolie quand tu es assise auprès de moi.

- Mais je ne peux pas me voir, car je suis à présent de l'autre côté du miroir.

A peine eut-elle prononcé ces mots qu'Ariel lâcha sa main. Il dit sur un ton admiratif :

- Tu ressembles à un papillon somptueusement paré qui viendrait de s'envoler de la main de Dieu.
Commenter  J’apprécie          10
GAUNEGAUNE   19 avril 2020
-Nous voyons tout dans un miroir, obscur. parfois, nous pouvons jeter un coup d’œil de l'autre côté. Si la glace était entièrement transparente, nous verrions beaucoup plus. Mais nous ne pourrions plus nous voir nous mêmes ...
Commenter  J’apprécie          00

Video de Jostein Gaarder (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jostein Gaarder
DÉROULE ET MET LA HD ! (j'ai les yeux plus verts :3)
-----------------------------------------------------------------------------------------
Livres mentionnés : - Norwegian Folk Tales (Peter Asbjørnsen & Jørgen Moe) - Une maison de poupée (Henrik Ibsen) - le mystère de la patience (Jostein Gaarder) - le monde de Sophie (Jostein Gaarder) - La terre des mensonges (Anne B. Ragde)
Ma vidéo sur Jostein Gaarder : https://youtu.be/w2NaoVC-TtI
Où me trouver :
? Facebook : https://www.facebook.com/TetedeLitote ? Instagram : http://instagram.com/cyri.f ? Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/tetedelitote/ ? Goodreads : https://www.goodreads.com/CyriF ? Mail : blogtetedelitote@gmail.com ? Blog : http://tetedelitote.canalblog.com
Intro : John Williams - Star Wars Theme
+ Lire la suite
>Autres littératures germaniques>Littérature norvégienne>Littérature danoise et norvégienne : théâtre (126)
autres livres classés : littérature norvégienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
332 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

.. ..