AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1023501074
Éditeur : Seuil (12/02/2015)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Anna, 16 ans, vit aujourd'hui en Norvège, au milieu d'une nature préservée et idyllique. Mais quand elle s'endort, elle devient Nova, sa propre arrière-petite-fille. Et découvre un monde asséché où la plupart des espèces naturelles ont été éradiquées par la folie consumériste des hommes...
Alertée par ces rêves étranges, Anna n'a plus qu'une obsession : trouver le moyen d'influencer le présent pour garantir à Nova un avenir meilleur et, surtout, plus vert.>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Transfuge
16 mars 2016
Anna est une jeune norvégienne de seize ans très préoccupée par le réchauffement climatique et ses conséquences. D'autre part, elle fait d'étranges rêves dans lesquels elle est Nova, sa propre arrière-petite-fille, qui vit sur une Terre exsangue et moribonde. Comment l'Anna d'aujourd'hui pourra-t-elle empêcher que la Nora de demain hérite d'une planète à bout?
Une bonne idée, cette histoire! Pourtant, je n'y ai pas trouvé mon compte. Peut-être est-ce mélange fiction / documentaire qui m'a paru quelque peu indigeste... Je n'ai pas réussi à entrer dans ce récit dans lequel, sans cesse, s'imbriquaient des chiffres, des statistiques et autres informations documentaires. Comme des exposés qui tombaient là, au milieu de l'histoire, me sortant de l'imaginaire pour me jeter dans une réalité bien moche.
Je pense que l'auteur aurait dû se positionner dès le départ et choisir entre documentaire ou ouvrage de fiction. J'aurai du mal à présenter ce livre à mes élèves...
Bref, cette lecture m'a déçue, dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AurelieR
17 juin 2015
Une belle histoire, peut-être avec un côté un peu trop science-fiction à mon goût. le monde de Nova présente un futur probable qui fait froid dans le dos : perte de la biodiversité, extinction des abeilles et l'obligation de pollinisation manuelle par l'homme des fleurs, réfugiés climatiques... L'histoire est bien documentée, le principe du réchauffement climatique bien expliqué et le message véhiculé est celui qu'il est temps de (ré)agir. La prise de conscience de ce fait par Anna est un peu violente mais la pousse à s'engager, à agir et on la suit dans ces questionnements.
S'il est à la base écrit pour un public "jeunesse", c'est une lecture agréable où l'on apprend deux-trois choses et où l'on balance entre optimisme et pessimisme. Bref, un livre à mettre entre toutes les mains.
Commenter  J’apprécie          30
Bafie
11 octobre 2015
Je garde un souvenir enchanté de plusieurs écrits de Jostein Gaarder : le monde de Sophie, Vita brevis, La belle aux oranges.
L'héritage d'Anna est l'histoire d'une jeune fille de 16 ans, Anna préoccupée par le réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses pour la terre. Une histoire de son engagement qui s'inscrit dans son histoire familiale.
Logiquement, j'avais en main, un livre qui allait m'emporter.
Hélas non, je le referme sans que la magie n'ait opéré, l'histoire est belle, bien écrite mais aucune émotion n'a surgi.
Commenter  J’apprécie          40
Virgule-Magazine
07 janvier 2016
Anna aura bientôt seize ans. Elle vit dans une région de Norvège où la nature est un petit paradis. Depuis quelques années, les habitants y observent des changements inquiétants, signes du réchauffement climatique. Et cela fait peur à Anna, qui fait des rêves étranges : quand elle s'endort, elle devient Nova, sa future arrière-petite-fille. Ainsi elle est projetée dans l'avenir, où elle voit le monde par les yeux de Nova : un monde brûlé et séché, où chaque jour des dizaines d'espèces végétales et animales s'éteignent, disparaissent, conséquence de la folie de hommes, qui n'ont pas su prendre à temps les mesures qui auraient permis de lutter contre le réchauffement climatique.
L'avis de Zoé, 15 ans : Jostein Gaarder, auteur du déjà excellent Monde de Sophie, signe ici un roman intelligent, drôle et excellemment documenté, qui donne envie de changer notre comportement quant à l'avenir de notre planète. 
L'avis de la rédaction : Le plus grand mérite de ce roman, présentée comme une “fable philosophique”, est de nous délivrer un message clair, et brutal : il faut agir, vite, collectivement et individuellement, pendant qu'il est encore temps, pour sauver notre planète d'un désastre annoncé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NATB
23 septembre 2016
Une fable philosophique qui met en scène une jeune fille norvégienne très préoccupée par le réchauffement climatique et ses conséquences.
On navigue entre le présent et le futur, entre rêves et réalités.
J'avais beaucoup aimé "le monde de Sophie" du même auteur, je n'ai pas retrouvé cette étincelle magique dans ce livre.
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
NATBNATB11 septembre 2016
Les gens se soucient-ils seulement de la nature ? N'avons-nous pas transformé la Terre en un vaste parc d'attractions ?
Commenter  J’apprécie          100
BibulleBibulle11 septembre 2015
-Je suis optimiste, moi, Jonas. Et tu sais pourquoi? Je trouve immoral d'être pessimiste.
-Immoral?
-Le pessimisme n'est qu'un autre mot pour paresse. Je peux être soucieuse, c'est tout autre chose, mais être pessimiste, c'est avoir renoncé.
-Tu n'as pas tort sur ce point.
-Et puis, il y a quelque chose qui s'appelle l'espoir. Et, dans la pratique, cela peut parfois signifier se battre. page 207
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NATBNATB07 septembre 2016
Quel droit l'homme avait-il d'exterminer d'autres formes de vie ? Qu'était-ce donc qui n'allait pas chez l'être humain ?
Commenter  J’apprécie          72
BibulleBibulle10 septembre 2015
Un fondement essentiel de toute éthique a été la règle d'or ou principe de réciprocité :traite les autres comme tu voudrais être traité. Mais la règle d'or ne peut plus avoir simplement une dimension horizontale, à savoir un "nous ".Nous commençons à nous rendre compte que le principe de réciprocité a aussi une dimension verticale :traite la génération suivante comme tu aurais voulu que la génération précédente te traite. . . . .
La loi est aussi simple que cela. Nous n'avons pas le droit de laisser un globe terrestre qui ait moins de valeur que celui sur lequel nous avons nous -mêmes vécu. . . Page59


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HimbereisHimbereis24 février 2016
Nous nous sommes éloignés de la nature dans laquelle nous vivons et dont, en fin de compte, nous sommes totalement dépendants. C'en est arrivé à un point où les gens sont souvent capables d'énoncer davantage de noms de joueurs de foot et de stars de cinéma que d'espèces d'oiseaux. p. 158
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
225 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre