AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Safavi (Traducteur)
EAN : 9782258063365
624 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (21/09/2006)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 308 notes)
Résumé :
1772. Le brûlot de la rébellion flambe : à Boston, des cadavres gisent dans les rues, et en Caroline du Nord, des cabanes s’embrasent dans la forêt. Une ombre plane au-dessus de Fraser’s Ridge, communauté dans laquelle Claire et Jamie coulaient des jours heureux. Quand le gouverneur cherche une personnalité charismatique capable d’unir l’arrière-pays et d’apaiser les tensions entre Indiens et colons, tous les membres de la colonie en émoi voient en Jamie l’homme de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
FiftyShadesDarker
  31 août 2017
Un roman que j'avais hâte de découvrir, surtout pour retrouver l'univers du XVIIIe siècle et les personnages De Claire et Jamie. Mais j'ai eu du mal à m'y mettre vu qu'il fait 1.500 pages. Pourtant à la lecture, je ne les ai pas vu passé...
L'histoire reprend alors que Boston est en proie à des rébellion, que les cadavres gisent dans les rues et que les cabanes s'embrasent. Une ombre plane alors au-dessus de Fraser's Ridge, où Claire, Jamie et leur famille coulent des jours heureux... En effet, le gouverneur va alors prendre contact avec Jamie, pour qu'il apaise les tensions entre les colons et les indiens, mais les choses ne sont pas si simples...
Je dois dire que je suis re-rentrée très rapidement dans cette histoire toujours aussi passionnante avec des personnages toujours aussi attachants. Cette fois-ci, on suit plus les personnages que les événements de l'époque, qui sont un peu plus au second plan. Mais cela m'a plu, car j'ai pu un peu plus profiter des personnages de Jamie et Claire, mais aussi de leur fille. J'ai eu l'impression de retrouver la magie des couples, surtout celui De Claire et Jamie, qui m'avait beaucoup plu dans les premiers tomes. de plus, les événements sont tels, que l'on ne s'ennuie à aucun moment. A chaque chapitre, l'histoire est relancée pour mon plus grand plaisir, du coup, les pages s'enchaînent sans que l'on puisse s'arrêter (sauf en cas de grave fatigue ^^).
La fin aurait pu terminer la Saga (vu qu'il y a deux épilogues biens faits sur le futur des personnages), mais heureusement qu'il y a d'autres tomes, car je ne peux pas imaginer que la famille Fraser reste ainsi...
Dans ce tome-ci, Claire se rend compte qu'elle peut perdre tout ce qu'elle aime... Elle va alors essayer de profiter des moments avec Jamie, mais aussi avec sa fille. D'un autre côté, elle va aussi avoir des doutes sur l'amour de Jamie, vu qu'elle a été son premier et que Jamie lui promet qu'il sera aussi son dernier. Ces doutes vont parfois mettre en danger sa relation avec lui. Malgré tout, j'ai retrouvé ce que j'aime chez ce personnage et je la trouve très réelle avec ces doutes, toujours justifier. Surtout que sa maturité fait que cela ne dure jamais très longtemps. Sa force fait qu'elle arrive à vraiment tout surmonter.
Jamie est un homme, qui a peur de perdre ce qu'elle aime dans deux sens. Il a peur qu'elle reparte ou même qu'elle meurt. Et aujourd'hui, il se rend compte que sans elle, il n'est rien, il n'a pas vraiment d'intérêts à vivre. du coup, il est toujours aussi attentionné, mais aussi très déterminé dans ce qu'il fait et dans ce qu'il veut. Je l'apprécie toujours autant. J'aime sa classe, sa détermination... Bref, un personnage que j'adore de plus en plus de romans en romans.
Brianna était un personnage, qui m'avait un peu énervé dans le tome précédent. Dans celui-ci, elle a son caractère parfois agaçant serte, mais elle évolue un peu. Maintenant, elle est mère de famille, elle doit s'occuper de ses terres avec son mari Roger et protéger les siens. Elle comprend de mieux en mieux ce que sa mère ressent depuis plusieurs années, mais surtout courant ces derniers mois. Je l'ai un peu plus apprécié dans ce tome.
Roger, le mari de Brianna, évolue lui aussi en vrai père de famille. Il veut en faire plus concernant sa famille, il veut prendre la place de Jamie pour diriger ses propres terres et prend en main sa vie et celle de sa famille, sachant qu'il peut toujours compter sur son beau-père. Je dois dire que je le trouve un peu moins transparent, mais il n'est pas un personnage auquel je m'attache vraiment.
Le style d'écriture est comme dans les tomes précédents : fluide et descriptive. L'auteure arrive toujours à nous entraîner et nous passionner pour son histoire.
En général, une histoire toujours aussi passionnante avec de nombreuses péripéties et des personnages attachants comme tout, que j'ai hâte de retrouver dans le prochain tome.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TheReadingBee
  26 mars 2020
C'est toujours un tel plaisir de retrouver la famille Fraser ! Il y a comme une impression d'avoir remonté le temps avec eux. La découverte des modes de vie, us et coutumes des différents lieux, des communautés, des époques est un vrai enrichissement et le travail de l'auteure est à saluer. C'est de la pure histoire romancée. Elle nous transporte dans un autre monde au travers d'une magnifique histoire d'amour et de ses ramifications.
Entamer ce tome de plus de 1500 pages, le plus gros de la saga jusqu'à présent, n'était pas simple car j'avais été un chouia déçue du précédent. Mais malgré le poids de la chose et le sang qui parvenait difficilement au bout de mes doigts durant la lecture, il était très difficile d'arrêter.
Il y a des rebondissements permanents, des histoires dans l'histoire, des affaires de coeur, de politique, de famille, etc. Des personnages secondaires tous plus attachants ou déroutants les uns que les autres. C'est riches, c'est fin, c'est fouillé, c'est maîtrisé... Que dire de plus ? Si ce tome aurait pu être divisé en deux partie pour le plus grand bonheur de ma circulation sanguine et de ma pauvre épaule quand je l'emmenais partout, il rehausse bien le niveau après le précédent et offre une fin dont je pourrais me contenter si je n'étais pas à ce point accro aux Fraser et MacKenzie!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MelieGrey
  02 juillet 2018
Débuter un Outlander, et notamment celui ci, c'est se lancer dans une lecture longue, dans un univers absolument dingue. J'ai adoré cette lecture. Mais elle a aussi été éprouvante pour mes nerfs ^^
Pour ce qui est de l'histoire, Claire et Jamie sont toujours à Fraser's Ridge et ils tentent tant bien que mal de vivre leur vie tranquille. Autant dire que c'est difficile, en période tendue comme vivent les Colonies anglaises. L'indépendance n'est pas loin, les combats politiques font rages. Dans le même temps, la vie est loin d'être évidente pour Claire, mais aussi pour Brianna et Roger. Ils ont connu la technologie moderne et vivre deux siècles auparavant est toujours étrange pour eux.
Ce tome est particulièrement long. Autant dire que j'ai eu du mal à avancer, passant par tout un tas de phases : la motivation naïve d'avancer vite dans le roman, le désespoir de voir cette brique encore et toujours, l'espoir après avoir dépassé 1000 pages... le problème se situant aussi sur le poids du roman, qui m'a empêché de le trimbaler partout ^^'
MAIS, parce que oui, il y a un mais. le roman est génial. Impossible de ne pas plonger dans un univers historique qui s'attachent aux détails les plus déconcertant de l'histoire, qui montre aussi que parfois, L Histoire s'est jouée à des petites choses.
Alors que Claire et Jamie sont toujours plus unis l'un envers l'autre, Brianna et Roger semblent regretter de plus en plus leur vie d'avant. Pourtant tous les quatre ne changent pas. Ils avancent dans leur vie, voulant juste s'en sortir et profiter les uns des autres. Sauf que les événements politiques semblent leurs causer toujours plus d'ennuis à chaque fois. Autant dire que leurs vies ne manquent pas d'action. Je suis toujours autant attachée à cette famille et j'avance toujours avec plaisir dans une lecture pareille. Parce que je veux savoir la suite, savoir ce qu'il va se passer pour eux, tant dans leur vie pratico pratique que dans leurs positions face aux choix historiques qu'ils doivent faire.
J'étais loin de m'attendre à cette fin. Pourtant, j'aurais pu m'y préparer, quelques indices sont laissés au fil des nombreuses pages. Mais au final, je me dis que c'est pour le mieux. Cela ne m'empêche pas d'avoir très envie de lire la suite de la saga, pour savoir ce qu'il va se passer ensuite dans chacun de leurs avenirs.
Le style d'écriture est toujours addictif. Et vu la brique qu'est ce roman, il faut au moins tout ça ^^ Diana Gabaldon a un vrai talent pour narrer son histoire et pour nous attirer dans son univers. Et même après cette longue lecture, j'ai toujours autant envie d'en lire plus sur cette histoire.
En bref, un tome dans la continuité de l'histoire, qui donne envie d'en savoir toujours plus sur ce qu'il va se passer. Mon coeur se sert souvent à l'idée que mes personnages préférés ne seront pas éternels... :/
Lien : http://meliegrey.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JessSwann
  09 septembre 2016
Ouch, long le tome triple, j'ai bien cru que je n'en verrai jamais le bout... Alors, oui, certes; la lecture est passionnante cependant il faut beaucoup de temps pour la terminer... Ceci étant dit, j'ai beaucoup apprécié ce voyage dans le temps. Les aventures de Jamie et Claire sont toujours aussi passionnantes, leurs choix personnels s'imbriquant savamment avec la grande histoire. Les personnages secondaires (Roger, Brianna, Malva...) apportent de la vie au récit, qui, même s'il reste agrémenté de scènes érotiques et piquantes est beaucoup plus qu'une banale romance highlander fantastique. Il se passe énormément de choses dans ce tome, j'ai particulièrement aimé lire les aventures amoureuses (originales) de Lizzie ainsi que l'approfondissement des personnages de Ian ( qui commence à devenir l'un de mes chouchous) et de Malva (dont le destin me fait frémir). Les rebondissements sont variés, le contexte historique bien expliqué et il y a une pointe d'humour que je trouve appréciable (par exemple, les vroum vroum de Roger et la façon dont il les explique aux enfants) . Les personnages morflent aussi pas mal dans ce tome mais ça reste crédible et non outrancier (comme pour le viol De Claire, on comprend bien que l'épreuve fut difficile même si elle n'a pas de blessures physiques). J'apprécie aussi le fait que l'auteure revienne sur un épisode du tout premier tome ( dans le temps De Claire) et nous le rappelle... Ça ajoute du mystère : voyage-t-on dans les rêves ? J'apprécie aussi le fait que la question du "mais à quel temps j'appartiens ?" se pose pour Brianna, Roger (même s'ils ont été forcés de choisir) et Claire
Bref, on est vraiment du qualitatif

Ce que j'aime : la richesse de l'histoire et des personnages, la manière dont la grande histoire s'imbrique avec leurs existences . Les personnages sont crédibles en dépit de l'aspect fantastique de l'histoire. Les détails de la vie quotidienne qui rendent le récit plus dynamique et réel (même si parfois, je trouve celà un peu too much). La fin avec l'histoire d'Amanda et la décision de Roger et Brianna

Ce que j'aime moins : parfois un peu longue

En bref : Une excellente saga qui mêle habilement l'histoire, la romance et le fantastique. Les personnages sont fantastiques et l'écriture soignée . Un must !

Ma note

8,5/10
Lien : http://jessswann.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Amindara
  08 septembre 2018
Ouf, enfin terminé !
Ne vous y trompez pas, j'ai adoré cette histoire. Suivre les aventures De Claire et Jamie Fraser est toujours captivant. D'autant que si je reprochais quelques longueurs et un peu d'inaction dans le tome précédent, celui-ci en a à revendre du coup.
La guerre d'indépendance n'aura jamais été aussi proche et les tensions se font de plus en plus sentir. Chacun choisit son camp, s'oppose à d'autres et à Fraser's Ridge, les choses ne sont pas toujours faciles. Nos personnages préférés sont loin d'être chouchoutés. Certains vivent même des choses franchement affreuses. Ils avaient été plutôt épargnés depuis la pendaison de Roger, mais là, ils trinquent, les pauvres.
Donc oui, j'ai adoré cette histoire. Parce qu'elle est riche, parce qu'il s'y passe plein de choses, parce qu'elle parle d'Histoire (avec un grand H), parce qu'elle nous plonge dans le contexte, parce qu'au-delà de se divertir, on s'instruit aussi. Petite histoire et grande Histoire sont intimement liées et c'est ce que j'aime dans Outlander.
Alors pourquoi « ouf » ? Parce que ce tome 6 fait plus de 1500 pages, tout comme son précédent. Et parce qu'après avoir déjà lu le mastodonte que représentait le tome 5, ça avait quelque chose d'assez décourageant de se dire qu'il allait falloir recommencer. Et même si l'histoire se lit franchement bien, 1500 pages, on a l'impression de ne pas avancer. Je revois encore l'expression d'un ami qui, en voyant où j'en étais rendue, m'a dit « oh bah t'as presque terminé, il te reste quoi 200 pages ? » et à qui j'ai répondu « non, 500. » Donc oui, les pavés, même s'ils sont super intéressants, on ce petit côté décourageant. Heureusement, les éditeurs ont eu l'intelligence d'éditer les tomes 7 et 8 en deux parties de 700 pages chacun. Tout de suite, ça fait moins peur !
Et c'est donc avec moins d'appréhension que je me lance dans le tome 7 partie 1 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
emelinevdc76emelinevdc76   03 mai 2020
« La veille de la Toussaint, nous montâmes nous coucher au son du vent hurlant et de la pluie, et nous nous réveillâmes le lendemain matin pour decouvrir un tapis blanc et de gros flocons tombant dans un silence absolu. Il n'existait pas de calme plus parfait que la solitude au coeurs d'une tempête de neige.
C'était le temps des vaches maigres, quand nos chers disparus qe rapprochent de nous. Le monde se tournait vers l'intérieur, et l'air glacé se chargeait de rêves et de mystères. Le ciel clair où brillait la veille encore un millions d'étoiles cédait la place à un plafond gris-rose et bas qui enveloppait la terre d'une promesse de neige.
Je craquai une allumette de Brianna, m'émerveillant de l'immédiateté de la flamme, et l'approchai du fagot de petit bois. Il neigeait, et l'hiver était là. La saison fu feu commençait. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
meknes56meknes56   16 septembre 2019
Je m’approchai de la rangée de corps inertes dont tous les visages avaient été recouverts, me penchant sur chacun d’eux pour regarder encore une fois avec attention sous les linceuls improvisés. De nombreuses maladies pouvaient tuer de manière fulgurante en ces jours sans antibiotiques, sans aucun moyen d’administrer des solutions autrement que par voie buccale ou rectale. Une simple diarrhée pouvait vous abattre en vingt-quatre heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pit31pit31   30 juillet 2020
« La veille de la Toussaint, nous montâmes nous coucher au son du vent hurlant et de la pluie, et nous nous réveillâmes le lendemain matin pour decouvrir un tapis blanc et de gros flocons tombant dans un silence absolu. Il n'existait pas de calme plus parfait que la solitude au coeurs d'une tempête de neige.
C'était le temps des vaches maigres, quand nos chers disparus qe rapprochent de nous. Le monde se tournait vers l'intérieur, et l'air glacé se chargeait de rêves et de mystères. Le ciel clair où brillait la veille encore un millions d'étoiles cédait la place à un plafond gris-rose et bas qui enveloppait la terre d'une promesse de neige.
Je craquai une allumette de Brianna, m'émerveillant de l'immédiateté de la flamme, et l'approchai du fagot de petit bois. Il neigeait, et l'hiver était là. La saison fu feu commençait. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheReadingBeeTheReadingBee   25 mars 2020
Ainsi, il en était venu à connaître cette enfant intimement.
Mais il l'avait connue sous le nom de "Petit Otto", le surnom secret qu'il lui avait attribué tant qu'elle n'était encore qu'un fœtus. Otto avait eu une personnalité distincte et, l'espace d'un instant, il sentit un regret ridicule en se disant qu'il avait disparu à jamais. Cette créature exquise dans ses bras était un tout autre être.
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   31 août 2017
- Je ne suis plus aussi courageux qu'avant, tu sais, murmura-t-il. Plus assez courageux pour vivre sans toi.
Mais encore assez pour essayer.
J'attirai sa tête contre moi et caressai ses cheveux, épais et lisses à la fois, vivants sous mes doigts.
- Rendors-toi, mon homme. L'aube est encore loin.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Diana Gabaldon (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diana Gabaldon
Outlander | Bande-annonce VOSTFR | Netflix France
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

OUTLANDER T 2 LE TALISMAN

Comment est baptisée la petite fille que Claire met au monde à Paris ?

Truth
Verity
Faith

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thème : Outlander, tome 2 : Le Talisman de Diana GabaldonCréer un quiz sur ce livre

.. ..