AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290099635
Éditeur : J'ai Lu (07/09/2016)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Juin 1778 : l'armée britannique quitte Philadelphie, alors que les troupes de George Washington délaissent Valley Forge pour se lancer à ses trousses. Jamie Fraser, que l'on croyait mort, réapparaît et découvre que son meilleur ami s'est marié avec sa femme, Claire. Il apprend également que son fils illégitime connaît maintenant l'identité de son père.

Enfin réunis, Jamie et Claire se réjouissent que Brianna, leur fille, soit en sécurité au XXe siècle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Leoniezml
  11 novembre 2016
Je viens tout juste de terminer la lecture du dernier opus de la série Outlander (Le chardon et le tartan). Que ce soit clair, il s'agit de ma série littéraire préférée de tous les temps. Avant d'entrer dans le vif du sujet, il lui faut une petite introduction digne de ce nom :
L'amorce de la série, c'est lorsque Claire et son mari Franck partent en lune de miel en Écosse afin de se retrouver après plusieurs années séparés pendant la Deuxième Guerre mondiale, soit fin 1945. Lors d'une promenade pour aller cueillir des fleurs, Claire tombe entre les pierres du cromlech de Craigh na Dun pour se retrouver en 1743, dans les bras de l'ancêtre machiavélique de son mari. Elle en est secourue par une bande d'Écossais parmi laquelle se trouve Jamie Fraser. S'ensuit une panoplie d'évènements qui les amènent à se marier et à ce que Claire lui révèle son secret. Par la suite, ils vont tenter ensemble de faire réussir la révolution jacobite afin d'éviter au peuple écossais les mesures de répréhension de la part des Britanniques après la révolution échouée.
Par la suite, la série nous amène sur les traces de l'esclavage aux Antilles et des colonies américaines. On suit Claire et Jamie dans ces méandres et établir leur colonie de Fraser's Ridge auprès de leur famille et amis avant de se retrouver emporter par la guerre d'indépendance. le tout enrobé dans de nombreuses intrigues, des scènes d'amour fantastiques, des moments familiaux émouvants et une flopée d'évènements historiques.
Pour ce qui est du dernier opus, soit le tome 8 partie 1 et partie 2, et malgré l'amour inconditionnel que je porte à cette série, je dois admettre que je suis un peu déçue.
Le contenant
Comme beaucoup de lecteurs, j'attendais la suite du 7e tome avec beaucoup d'impatience, non seulement parce qu'on veut toujours plus des aventures De Claire et Jamie, mais aussi parce que ce tome se terminait sur plusieurs incroyables « cliffhangers ». Pourtant, celle-ci se faisait désirer; en effet, la traduction française publiée chez Libre Expression a pris de nombreux mois (17, pour être exacte; ce qui est plus long que la durée moyenne entre la parution en langue originale et sa traduction, en règle général) avant d'arriver sur le marché. Non content de nous avoir fait patienter si longtemps, la maison d'édition décide de publier ce tome en deux parties, ce qui va à l'encontre de leur nouvelle approche, soit de republier chaque tome en un seul volume.
À ce stade, il est encore possible de passer l'éponge, malgré cette approche mercantile peu subtile. Toutefois, le fait que ce tome soit bourré de fautes de frappe (« massage » au lieu de « message » ou « peut être » avec un trait d'union lorsqu'il n'en prend pas, pour ne nommer que ceux-là au passage) est franchement décevant. Sans compter le fait que plusieurs anglicismes, néologismes douteux ou carrément des termes mal traduits (tels que « inquisitive », le traducteur voulant sûrement parler de « inquisitrice ») sont simplement inacceptables. En effet, c'est inacceptable qu'un éditeur ayant les moyens de se payer un réviseur, et surtout ayant pris 17 mois pour faire faire la traduction, se permette de publier un livre dans cet état. C'est malheureux, mais c'est selon moi un affront envers les lecteurs.
Le contenu
Pour ce qui est de l'histoire à proprement parler, je trouve que l'éditeur (celui en langue originale) a poussé l'auteur à produire un texte ayant une approche commerciale et que ça paraît. Contrairement aux autres romans de la série, on suit davantage de personnages dans leur intimité. Par intimité, j'entends, entre autres mais principalement, des scènes érotiques. Je ne crois pas que c'était franchement essentiel de bifurquer vers ce type de scènes, surtout que ces scènes furent tracées à gros traits et semblaient un peu décalées. Par contre, je laisse le bénéfice du doute à l'éditeur; il voulait probablement amener un vent de fraîcheur à la série en misant à la fois sur un élément fort qui a fait son succès, soit les scènes d'amour entre Claire et Jamie, et la vague de popularité de Cinquante nuances de Grey.
En outre, en partie à cause de l'ajout de telles scènes et du fait que nous devions suivre davantage de personnages, l'intrigue a suivi un rythme par moment lent et par moment rapide, contrairement à l'approche constante à laquelle nous étions habitués. J'entends par là le rythme saccadé attribué aux aventures de Brianna et compagnie, qui sont si peu présents dans la deuxième partie du tome. Aussi, le manque d'attention à certains éléments plus spirituels ou philosophiques; des questions que nous étions habitués de voir traitées avec plus d'emphase. le fait que l'auteur appuyait plus forts sur des éléments de peu d'importance, comme à son habitude en fait, mais qu'elle le faisait au mépris d'éléments plus importants ou en ignorants d'autres éléments que nous savons, en tant que fan, qu'elle aurait élaborés si elle n'avait été poussé à écrire un roman plus commercial.
Malgré ce constat qui semble plutôt désappointé, cette série restera à jamais sur un piédestal pour moi, donc malgré tous ces facteurs qui en temps normal m'aurait fait regretter ma lecture, je dois dire que je suis très contente d'avoir eu l'occasion de lire d'autres aventures De Claire et Jamie et que j'attends la suite, encore une fois, avec beaucoup d'impatience.
Lien : http://aladernierepage.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Exuline
  11 mars 2016
Depuis le temps que j'attendais ce livre (j'avais lu l'Echo des coeurs lointains en 2011) !!!
Je ne remercierais jamais assez vero3106 de m'avoir conseillée la librairie du Québec à Paris pour que je puisse découvrir la suite des aventures de Jamie et Claire, mais surtout de savoir ce qui allait arriver à Roger.
Ce livre qui était pour moi le Saint Graal de ma wish-list est finalement en demi-teinte.
La première partie de ce roman était au niveau des deux derniers tomes, où au final, il ne se passe pas grand chose sauf sur une centaine de pages où on retrouve le rythme endiablé des premiers romans de Diana Gabaldon. Je passerai donc rapidement sur les aller-retour de Jamie, les angoisses De Claire laissée seule à Philadelphie, l'errance de Lord John Grey et les péripéties de William dans les bouges. Pour ma part, il y a beaucoup trop d'historiques et pas assez de rebondissements.
Mais ensuite lorsque commence la deuxième partie du livre (qui se décompose en 4 parties), tout bascule. Cette dernière est centrée sur Roger et Brianna, et je peux vous affirmer que je n'ai pas eu le temps de me reposer entre deux chapitres, entre deux paragraphes.
J'ai enfin retrouvé la plume de Diana Gabaldon, son imagination foisonnante et sa capacité à nous proposer du neuf, ou du vieux comme vous voudrez. En tout cas une chose est sure, je ne l'ai pas vu venir. Quelle surprise, quel panache, quelle idée !!!!
Mais voilà arrive déjà la troisième partie, puis la quatrième et je reste sur ma faim : comment ? Je ne saurai pas la suite avant le prochain livre, je peux reprendre mon souffle.
Pour en revenir aux deux dernière parties, nous suivons Jamie qui comme à son habitude s'en va sauver le monde, à son âge, comment peut-il encore se faire avoir ? Mais c'est ce qui le rend si attachant au final. Quant à Claire, elle va encore montrer l'ensemble de ces atouts sur le champ de bataille de Monmouth. Les moments partagés entre Jamie et Claire sont magnifiques, à la fois tendres et passionnés, Jamie plus protecteur et attentionné que jamais. Nous revoilà plongés comme à la veille de la bataille de Culloden, en plein milieu des plaines et des bois, à sentir les feux de camps, l'impatience et la peur des hommes, leur droiture, leur force face aux dangers. Pour arriver en plein coeur de la bataille, où le sang ne cesse de couler, tous nos courageux personnages y passent jusqu'au dernier paragraphe, où j'en reste encore toute tremblante, je ne peux pas me résigner à imaginer le pire. Surtout si vous avez l'habitude de lire la dernière page d'un livre avant de la lire dans son intégralité, ne le faite pas, se serait tout gâcher de l'immense surprise.

Vous l'aurez donc compris, un début très lent, un milieu exceptionnel, une fin qui remonte le niveau de l'ensemble, je ne peux qu'attendre la seconde partie, qui à ce qu'il parait scellera définitivement le destin de Jamie et De Claire. Heureusement que je l'ai déjà reçu, je n'aurai pas à attendre encore 5 ans !!!
Pour terminer cette chronique, je voulais mettre en avant l'extraordinaire arbre généalogique qu'il y a au début du roman, ce qui m'a permis de me remettre facilement dans le nombre important de personnages, ce qui m'a évité de reprendre encore une fois cette saga à son début (mais qui sait un jour !!!). Cependant cet arbre ne montre pas les autres familles et en particulier "les Amis" et la famille de Lord John Grey, et c'est parfois un peu difficile de savoir qui et qui.
J'aurais eu tellement envie de vous en dire plus sur ce roman ce qui n'est pas possible sans spoiler, que cette chronique me laisse un petit goût amer.
N'hésiter pas à aller voir le blog, car il y a des bonus sur les personnages et l'histoire où se déroule le livre.

Lien : http://exulire.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Fifrildi
  10 septembre 2016
La suite tant attendue... sauf que n'ayant pas pu attendre je l'avais déjà lue à sa sortie en anglais fin 2014.
J'ai beaucoup aimé ce volume et le découpage.
Une première partie avec la valse des personnages autour du retour de Jamie en Amérique (1778) : Claire, Jenny, Ian, Rachel, Germain, Lord John, William, etc. Je me suis beaucoup amusée cela donnerait bien en pièce de théâtre et cela s'intitulerait : 17, Chesnut Street.
Deuxième partie autour de Roger et Brianna. Celle-ci et les enfants se trouvent toujours en 1980 et sont confrontés à une grave menace. Elle va défendre ses petits telle une valkyrie! Il y a de l'action! Pour sa part, Roger et son ancêtre Buck sont... ailleurs. C'est vraiment palpitant!
Troisième & quatrième parties, l'histoire reprend en 1778 et l'histoire se recentre un peu plus sur Jamie et Claire mais on suit toujours les autres personnages qui gravitent autour.
Dans une saga de ce genre il est impossible de rester toujours autour des deux personnages principaux. On parle de romance parce qu'il y a une grande histoire d'amour entre Jamie et Claire mais c'est surtout un roman historique où l'on croise des personnages qui ont vraiment existé comme Lafayette et George Washington.
La première partie de ce volume se termine sur un cliffhanger enfin... pas pour moi. D'où la question : pourquoi le livre sort en un volume en anglais et en deux en français??
Bref, un excellent moment de lecture :-)
Challenge pavés 2016-2017
Lien : http://aghadiozynk.blog4ever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
iarsenea
  28 mai 2016
Voilà une suite que j'attendais depuis longtemps, mais qui se faisait étrangement absente de la bibliothèque municipale que je fréquente. Quand je l'ai finalement vue dans les tablettes, je me suis empressée de l'emprunter, puisque le dernier tome m'avait laissée sur ma faim.
J'avais donc très hâte de voir ce qui se passerait dans ce tome-ci, puisque la guerre de l'Indépendance est commencée. de leur côté, Brianna et Roger sont de retour dans le présent en Écosse et je me mourrais de savoir ce qui arriverait avec leur fils Jem.
Ce tome ne m'a pas du tout déçue. J'ai trouvé que tout était toujours aussi bien documenté et imagé. Les livres de Diana Gabaldon ont vraiment le don de me projeter complètement dans l'époque et le lieu dont il est question. Quand on change de partie et qu'on va voir d'autres personnages, je suis toujours sur les dents, enragée de ne pas pouvoir savoir tout de suite ce qui se passera ensuite. Puis, une fois les premières pages passées, je suis à nouveau complètement dans l'histoire et j'oublie presque ce qui se passait avec les personnages précédents.
Dans ce tome-ci, j'ai particulièrement aimé que Roger traverse de nouveau les pierres. Sans donner trop de détails, je peux tout de même dire qu'il se retrouve dans une Écosse antérieure aux tout début de la série. J'adore les descriptions de l'Écosse de cette époque, et j'ai été bien heureuse de m'y retrouver le temps de quelques pages. J'ai maintenant bien hâte de voir ce qu'il adviendra de ce personnage.
Quant à Jamie et Claire, ils se retrouvent en plein coeur de la guerre de l'Indépendance, du côté des rebelles. le fils illégitime de Jamie, quant à lui, se trouve du côté des Loyalistes, ce qui bien entendu crée bien des tensions. On se demande comment tout cela pourra bien finir.
Je m'arrête là car j'ai bien peur d'en avoir déjà trop dit. le seul reproche que j'adresserais à ce tome-ci s'adresse en fait à la maison d'édition. Les caractères sont beaucoup plus petits que dans les tomes précédents, et les pages, beaucoup trop chargées, ce qui rend la lecture beaucoup moins fluide. Je préférais de loin les grosses briques qui tenaient à peine dans mes mains tellement elles étaient épaisses.
J'ai la deuxième partie entre les mains, mais je sais malheureusement que je n'aurai pas assez de temps pour la lire avant de quitter pour l'été. C'est donc à contrecoeur que je la remettrai à la bibliothèque dans quelques minutes. Dire que je devrai attendre l'automne pour la lire...
La tentation est très forte, mais je sais que la frustration sera bien plus grande si je dois le remettre à mi-chemin de la dernière partie. À l'automne prochain, donc !
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FleurdesPois
  25 mars 2018
Commencé, dévoré et terminé dans la foulée. Il faut dire que je suis assez peu objective concernant cette saga et qu'une fois que je me lance dans un volume... il n'y a pas grand-chose qui peut m'arrêter. Même si ma lecture du précédent tome commençait à remonter et qu'il m'a fallu un peu de temps pour remettre tous les morceaux à leur place, j'ai adoré me replonger dans les aventures De Claire, Jamie et les autres. Cette fois, nous sommes au coeur de la Guerre d'Indépendance et nos protagonistes se trouvent projetés au beau milieu de la mêlée, croisant pour la première fois des personnages comme Washington (eh oui, rien de moins). Pendant ce temps, en 1980, Brianna, Roger et leurs enfants ont affaire à un tout autre type de menaces.
Une nouvelle fois, aventure, humour, intrigues politiques et familiales, romance et batailles sont au rendez-vous. Aux situations rocambolesques succède la peinture très réaliste des combats de la Guerre d'Indépendance. Je reste également très admirative du travail de reconstitution de la vie du XVIIIe siècle dans tous ses aspects les plus grandioses et les plus sordides. La dernière partie traitant de la bataille de Monmouth est assez incroyable : les différents points de vue permettent de bien saisir la confusion des champs de bataille de l'époque, bien loin des images d'Epinal romantiques et le point de vue de femme du XXe siècle De Claire sur la question est toujours intéressant à lire, par la distance qu'il crée.
Résultat, rien à faire, je suis fan. A aucun moment, je ne me lasse de cette saga qui épouse si bien les fluctuations de l'Histoire, ni de ses personnages hauts en couleurs et si attachants. Un peu comme une madeleine de Proust, j'y reviens toujours avec bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   08 septembre 2016
- Eh bien... Le... euh... le grand monsieur aux cheveux roux qui est venu ce matin, vous l'avez vu?
- Oui, répondit-elle avec un air suspicieux.
- Vous l'avez bien regardé?
- Quand il a frappé à la porte et a demandé où vous étiez, je n'ai guère eu le temps d'examiner son visage. En revanche, j'ai bien vu son derrière quand il m'a poussée et a grimpé l'escalier quatre à quatre.
- Effectivement, vue de cet angle, la ressemblance est sans doute moins frappante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
FifrildiFifrildi   08 septembre 2016
- ... On donnerait volontiers sa vie pour sa famille, reprit-il. Parallèlement, on se dit : "Je ne peux pas mourir! Que leur arrivera-t-il quand je ne serai plus là?" Naturellement, vous savez pertinemment que vous ne pouvez pratiquement rien faire pour les aider. Ils doivent s'en sortir seuls, ou pas.
Commenter  J’apprécie          110
FifrildiFifrildi   09 septembre 2016
- Je ne crois pas que la religion ait été construite en tenant compte des voyageurs du temps.
- "Construite"? s'offusqua Buck. Qui construit Dieu?
Roger se mit à rire malgré lui.
- Nous tous, répondit-il. Si Dieu a fait l'homme à son image, l'homme le lui a bien rendu.
- Mmphm, fit Buck.
Commenter  J’apprécie          90
ExulineExuline   11 mars 2016
-La loi est un pouvoir corrompu, accepté par des hommes parce qu'elle est née des hommes. [...]
- La loi est un moindre mal, on ne peut s'en passer, mais ne trouvez-vous pas que c'est un pauvre substitut pour la conscience ? [...]
-Eh, bien .. oui, je suis assez d'accord,[...]. Il vaudrait mieux que les hommes se traitent décemment les uns les autres, conformément aux... aux principes de Dieu, si vous me permettez de m'exprimer ainsi. Mais comment faire ? Non seulement il y a ceux pour sui Dieu ne compte pas, mais en outre, vous aurez toujours des hommes pour considérer qu'il n'existe pas de pouvoir plus grand que le leur. [...]
-Oui, c'est vrai que la meilleure conscience ne sert à rien à celui qui refuse de l'écouter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FifrildiFifrildi   07 septembre 2016
- Voudriez-vous me faire croire que la nouvelle de ma mort l'a affectée au point qu'elle en a perdu la raison et vous a traîné de force dans son lit?
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Diana Gabaldon (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diana Gabaldon
Un des moments forts de la Griffe Noire pour cette année 2018.
DIANA GABALDON SERA A LA GRIFFE NOIRE LE SAMEDI 17 MARS A PARTIR DE 17H !!!!!
Auteure de la série culte "Le chardon et le tartan" Cette écrivaine de renommée internationale fait un détour par Saint Maur rencontrer ses lecteurs !!!
Profitez en pour la rencontrer ou découvrir cette série passionnante qui allie histoire, aventure, passion, fantastique et nous fait parcourir le monde avec ses multiples rebondissements !!!
Découvrez les livres de Diana Gabaldon ici : https://www.lagriffenoire.com/51876-sci-fi-outlander---8---?
Pour toujours plus de livres, de vidéos et d'avis retrouvez nous sur notre site ! : https://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentez
Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard & @Jean-Edgard Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

OUTLANDER T 2 LE TALISMAN

Comment est baptisée la petite fille que Claire met au monde à Paris ?

Truth
Verity
Faith

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Outlander, tome 2 : Le Talisman de Diana GabaldonCréer un quiz sur ce livre