AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B08G3G5V6J
245 pages
Les Nouveaux Auteurs (03/09/2020)
4.41/5   37 notes
Résumé :
Louis ne rentre plus dans les cases : il se sent trop jeune pour être retraité, mais pas assez pour courir le long de la Corniche. Veuf et solitaire depuis dix ans, amoureux des livres et des vieilles voitures, il s'inscrit sur un site de rencontres. Aurore, divorcée, mère de deux grands enfants, et libraire fonde peu d'espoir sur un nouveau départ. Pourtant, lorsque ces deux âmes solitaires se rencontrent, une belle promesse d'éternité se dessine. Leur amour estiva... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
4,41

sur 37 notes
5
14 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

CoccinelleDesLivres
  26 mars 2021
Pour commencer, il faut s'imprégner de la jolie couverture de ce roman qui insuffle tellement d'espoir et de rêves à poursuivre. Car quoi que nous puissions traverser, la vie continue. Pourquoi ne pas se dire que l'amour aussi, il continue son petit bout de chemin...
Joffrey Gabriel ne signe pas ici un roman édulcoré servi sur un plateau d'argent. Et je l'en remercie. À travers l'histoire de Louis et d'Aurore qui n'ont eu que deux mois pour s'aimer avant que tout s'arrête, l'auteur nous parle de ces détails, ces petits riens que j'appelle, la gentillesse, la solidarité, l'espoir, le respect.
Louis a un franc parler que j'ai apprécié. Certainement que beaucoup de ses réflexions trouvent sa source chez l'auteur qui ne cache pas sa frustration face à l'illégitimité des romans et au monde impitoyable des maisons d'édition. On sent combien son amour pour la littérature est puissant. Louis et Aurore sont de ces êtres qui font jaillir les personnages des romans, qui parlent en vers rimbaldiens quand d'autres parlent du temps. Ce sont eux et ceux qui les entourent, pendant qu'Aurore est dans le comas, des êtres de coeur, des gens qui parlent vrais loin des clichés et des mouches de seconde zone.
Et l'amour continue, c'est un roman qui touche sans ajouter pluie, trémolos et lyrisme sur la peine. C'est une histoire profondément humaine avec des personnages entiers et animés entre empathie, compassion, tendresse et combat. L'histoire pourrait sembler déprimante mais il n'en est rien car nous avons ici l'exemple que même dans une situation grave et triste, on peut continuer à aimer, on doit même continuer à aimer sans économie. Et comme Louis, j'y crois. L'amour pour ceux qui restent ou ceux qui sont partis est d'une force insoupçonnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          817
La_Bibliotheque_de_Juju
  07 octobre 2020
L'amour ! Ah, l'amour !
L'amour avec un grand « A », cette jolie lettre « A » que Louis recherche dans les titres de livre avant de faire son choix. Il se retrouve à la retraite, un peu déboussolé et pourtant, c'est lors de sa première journée de retraité qu'il va tomber sur Aurore, propriétaire de la librairie «Des Maux d'Amour » .
L'amour, donc, avec un beau « A », comme Aurore, la libraire de son coeur.
Si, au vu de sa couverture, je ne serai pas allé spontanément vers ce roman, c'est une vraie belle surprise pour moi.
L'écriture est maîtrisée, tendre, un peu piquante sous des allures légères, elle raconte ce que l'écrivain a sur le coeur, dans le coeur et j'avoue que je me suis bien laissé émouvoir. Ne le dites à personne mais certains passages m'ont mouillé les yeux. Mais je nierai si jamais on devait en parler ! Non mais oh ! Je suis un mec, moi, un vrai, un dur!
Il s'est passé plein de choses à la lecture de ce roman.
Déambuler dans un Marseille de carte postale, se faire renverser par des êtres qui nous ressemblent, trembler un peu pour ces héros de la vie et lire la dernière page avec une boule dans la gorge.
Et puis, je crois, surtout, rencontrer Joffrey Gabriel avec tout ce qu'il a mis de personnel, de précieux et d'éternel dans ce roman qui vient tout droit du coeur. Bravo, l'artiste, de nous offrir tellement de toi, à travers tes mots. J'en connais une qui doit sourire là-haut quelque part, là où l'amour continue de nous porter …
J'ai donc refermé ce livre, j'ai regardé sa couverture et je me sui dit que finalement, elle était pas si mal, ces mains ouvertes vers l'avenir, lorsque l'amour continue justement puisque rien ne s'arrête jamais vraiment … Lorsque l'amour laisse en nous les plus belles traces, que rien jamais n'effacera.
Oui, l'amour continue, l'amour continue toujours.
Merci Joffrey, merci infiniment de nous le rappeler d'une si jolie manière…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          451
musemania
  25 avril 2021
Lorsque j'aborde la lecture d'un livre qui traite notamment d'amour, j'ai toujours un peu peur que cela soit trop fleur bleue ou remplie de guimauves, ce qui a le don de très vite m'agacer et de me faire lever les yeux en l'air. Il est aisé de tomber dans la facilité et de servir quelque chose de banal, gonflé de clichés, sans prise de risque. Pourtant, l'auteur Joffrey Gabriel n'est pas tombé dans le panneau et nous offre un très beau livre.
Tout d'abord, ses personnages sont emprunts d'humanité et terriblement attachants. Que ce soit le personnage de Louis, tout jeune pensionné qui se demande bien comment il va combler ses journées que celui d'Aurore, une libraire divorcée à la recherche d'un nouveau départ. Et puis, il y a des personnages secondaires qui ne le sont que par ce terme, comme celui de Francette. Que ce soient par leurs actes posés ou leurs psychologies, j'ai beaucoup aimé faire un petit bout de chemin en leur compagnie.
Ensuite, le décor est posé à Marseille, ville souvent oubliée des livres au détriment de Paris, par exemple. Étant désespérément en manque de vacances, j'ai aimé percevoir le bruit des vagues, sentir les embruns de la mer, goûter le soleil sur ma peau,… Joffrey Gabriel parvient très bien à placer dans ses pages une atmosphère particulière du Sud de la France et offrir par cette occasion une totale évasion.
Pour finir, je dirais que c'est un roman touchant, qui nous pousse, sans nous rendre compte, à réfléchir un peu sur le sens de la vie, sur nos choix et sur le temps qui passe inexorablement et si rapidement. Malgré un thème difficile abordé par l'accident d'Aurore, l'auteur a su trouver la petite étincelle positive dans ce drame.
Dans les toutes dernières pages, au travers des remerciements, on comprend que l'histoire qu'on vient de lire n'est pas seulement chimérique et cela la rend d'autant plus poignante encore.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
LaetitiaDupont
  05 septembre 2020
De ces livres qu'on adore, il est difficile de parler. Comment rendre hommage à la plume de @joffrey.gabriel_ecrivain ? En laissant parler mon coeur tout simplement.
~~~
📖En écrivant ces phrases quelques jours après la lecture, mon rythme cardiaque s'emballe à nouveau. La cause? Repenser à toutes les émotions qui m'ont traversée en suivant Louis et Aurore. de ces deux-là, je pourrais vous parler avec attachement et tendresse. Et en même temps, j'ai si peur d'en dévoiler trop de leur histoire. le premier se sent trop jeune pour être retraité. La seconde photographe et libraire aime la couleur ventre de biche. Un détail? Peut-être pas. Certainement ce qui a permis à Louis et Aurore de se rencontrer. Veuf pour l'un, divorcée pour l'autre, ils vont reconquérir l'amour. Mais la vie prend parfois un tournant auquel on ne s'attendait et nous amène à des choix cornéliens.
~~~
❤️Dévoré en trois soirées, l'auteur m'a embarquée dans les montagnes russes de l'amour, de l'adversité, de l'émoi, de la révolte…
Tout en sensibilité, j'ai été transportée à Marseille. J'ai vu les lieux comme si j'y étais. J'ai ressenti chaque émotion. Je me suis mise à la place des différents personnages. Je voulais leur dire: Oui c'est injustice mais n'y a-t-il pas un sens?
.
Tantôt à la terrasse d'un café, tantôt dans un appartement riche en souvenirs, j'ai aimé, prié, espéré, compati. Agrippée à ma liseuse, j'espérais tant faire changer le destin.
~~~
❓Et c'est en lisant les remerciements que j'ai compris. Tout n'était pas que fiction. Par pudeur, l'auteur ne s'appesantit pas sur le sujet mais on sent qu'il a vécu dans sa chair, dans la moindre parcelle de ces cellules une partie de cette histoire. À n'en pas douter, cela a sublimé son talent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mateiva
  28 octobre 2022

Un immense coup de foudre pour ce sublime roman.
J'ai découvert Joffrey Gabriel avec LA MÉMOIRE DE LA MÉSANGE, que j'avais déjà beaucoup aimé. Mais alors celui-ci ! Il a ce petit truc qui te marque, ce petit truc en plus, ce supplément d'âme.
Chaque page fut une émotion, chaque page fut une joie, chaque page fut un bouleversement.
L'histoire de Louis et Aurore est simplement magnifique. Un mélange déchirant d'amour, de tristesse, de petits bonheurs, d'espoir et de vie, tout simplement la vie, avec ses parfaites imperfections.
Miettes à miettes nous découvrons les personnages, leur passé, leur présent. Cette vie qui s'offre à eux et s'essouffle en un coup de fil. J'ai aimé découvrir, tout au long du roman, Aurore, sa vie de femme, sa vie d'avant Louis, sa vie pendant. Une tranche de vie que j'ai admiré.
La construction du roman, ce compte à rebours, donne du piquant au texte, une sorte de frisson, d'urgence, de peur.
La ballade dans Marseille offre de la luminosité au texte, une invitation à la flânerie, le tout très bien retranscrit.
La plume de l'auteur est fluide, un peu brute, un peu poétique, délicate et émouvante. Une plume qui vous fait valser dans un tourbillon de sensations.
En bref, Joffrey Gabriel nous offre un roman qui dégage des émotions très fortes, pures, authentiques. Un roman sur un instant de vie qui bouleverse tout, qui remue, où l'amour continue.
Je suis honorée d'avoir rencontré Joffrey Gabriel, un auteur humble, beau et d'une générosité sans pareil. Je suis honorée d'avoir ma dédicace sur ce roman si personnel dont il peut être très très fier.
Alors juste : merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CoccinelleDesLivresCoccinelleDesLivres   24 mars 2021
Je ne connaissais pas le mot pour une femme qui perdait sa fille. Un enfant qui perdait son parent devenait orphelin. Mais un parent qui perdait son enfant n’était pas digne d’un paragraphe dans le dictionnaire.
Commenter  J’apprécie          252
JoegabmJoegabm   24 août 2020
Ils ne pouvaient pas m’exclure. Ils n’en avaient pas le droit. Une rage naissait en moi. Elle était mon Aurore, mon trésor depuis deux mois. Nous étions une île au milieu de la Méditerranée. Imperturbable, aucun bateau ne venait y amarrer. Mais Aurore avait rejoint le continent, comme la mer se fondait dans le ciel.
Commenter  J’apprécie          40
JoegabmJoegabm   24 août 2020
Dans cette chambre, le silence était roi et je détestais son royaume.
Commenter  J’apprécie          40
JoegabmJoegabm   24 août 2020
Dans les objets du quotidien résidait son absence.
Commenter  J’apprécie          30
ElodiecombeauElodiecombeau   15 février 2022
La jeunesse, c’était un état d’esprit avant d’être une bougie sur un gâteau d’anniversaire.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : rencontreVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4701 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre