AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Sylvain Gâche (Autre)Richard Guérineau (Autre)
EAN : 9782413020134
128 pages
Delcourt (30/09/2020)
4.01/5   76 notes
Résumé :
Le 21/11/1920 à Croke Park, stade dublinois dédié aux sports gaéliques, eut lieu le premier Bloody Sunday, en représailles d'une opération au cours de laquelle le gang des apôtres de l'IRA avait exécuté 14 espions anglais du Cairo Club.
En 2007, dans ce lieu historique, les rugbymen irlandais battent les Anglais 43-13. Le XV du Trèfle salue d'une haie d'honneur les vaincus avant que ces derniers ne leur rendent la pareille, scellant la réconciliation grâce a... >Voir plus
Que lire après Croke Park, dimanche sanglant à DublinVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 76 notes
5
10 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Sunday, Bloody Sunday avant l'heure..

Dublin.
Croke Park.
1920 – 2007.
Deux salles, deux ambiances.

La première, explosive.
Irlandais et Anglais sont en plein conflit armé.
L'IRA multiplie les attentats sur ses terres, décimant des rangs anglais bien décidés à leur rendre la monnaie de leur pièce, intérêts compris.
Un match de football gaélique pourrait bien leur en donner l'occasion.

La seconde, empreinte de souvenirs douloureux et de rancoeur.
L'Irlande et l'Angleterre s'affrontent durant le tournoi des six nations.
Croke Park est leur écrin.
Il fut le tombeau de quelques-uns près de neuf décennies plus tôt.

J'ai aimé ce parallèle entre drame et réconciliation.
Tout comme j'ai adoré me coucher moins con (comme quoi, tout est possible) à la lecture de ce récit emblématique, parenthèse désenchantée d'un conflit qui aura duré près de deux ans dans une Irlande assoiffée d'indépendance.

Le graphisme est attrayant, certes, mais au-delà de ça, l'intérêt historique assorti à ce parallèle des plus judicieux entre deux époques pas si lointaines enthousiasmera les ceusses avides de s'instruire en plus de feuilleter une BD qu'elle est vachement bien foutue.
Commenter  J’apprécie          460
J'ai été attiré par le titre et la couverture, intrigué par ces soldats sur un terrain de sport et ce ballon à la trainée rouge.

Je connais un peu le rugby, légèrement les sports gaéliques, un peu l'Irlande et son histoire mais je ne connaissais pas l'importance du stade de Croke Park ni sa place dans l'histoire récente de l'Irlande.

Et j'ai donc découvert qu'il y avait eu un autre Bloody Sunday en Irlande le 21 novembre 1920.

Cette BD fait un parallèle entre ce qui s'est passé le 21 novembre 1920 lors du match de football gaélique entre Dublin et Tipperary et le match de rugby du 24 février 2007 entre l'Irlande et l'Angleterre.

En 1920, l'Irlande lutte encore pour la reconnaissance de son indépendance face au Royaume Uni et aux anglais. le Sinn Féin a décidé de frapper un grand coup à l'occasion du match de bienfaisance du 21 novembre 1920, de s'attaquer et de tuer des espions anglais afin de faire fléchir la couronne. La répression sera terrible, les anglais décidant d'encercler Croke Park et de trouver les terroristes. Mais les soldats et les auxiliaires vont tirer sur la foule, sur les joueurs. Des membres de Sinn Féin seront arrêtés, torturés et abattus.

Et l'on retrouve les noms des héros de la révolté irlandaise : Michael Collins et Michael Hogan (dont une tribune de Croke Park porte le nom).

Les auteurs nous montrent (mais était-ce nécessaire) l'attachement des irlandais à leur histoire, à leurs racines, à leurs luttes, à leur mémoire. Croke Park est le temple des sports gaéliques mais aussi celui de la mémoire. Jusqu'en 2007, les "sports étrangers" n'ont pas le droit d'y être exercé. À l'occasion de la destruction du stade de rugby mythique de Lansdowne Road, pour l'agrandir et créer 50000 places assises, il faut trouver une solution. Après un accord avec la fédération des sports gaéliques, les matches du Tournoi des 6 nations se joueront à Croke Park. le premier match, verra la victoire du XV tricolore sur le fil. Mais le match qui retient l'attention, au delà du défi sportif, est celui qui opposera l'Irlande à l'Angleterre dans le lieu où 30 irlandais trouvèrent la mort.


Sylvain Gâche et Richard Guérineau ont mis leur talent au service de ce travail mémoriel à partir d'un travail de recherche de sources historiques, de documents d'époque mais aussi en s'imprégnant de l'histoire et de l'ambiance des lieux. le graphisme, sans être novateur, m'a conquis ainsi que la scénographie et la mise en couleurs.

Quand la BD rencontre l'histoire en général et l'histoire du sport en particulier, on arrive à des ouvrages magnifiques qui éclairent des faits historiques et permettent de mieux comprendre certains évènements actuels. le scénariste Kris est à l'origine de la collection Coup de tête chez Delcourt. Il avait participé à la rédaction de la BD "Un maillot pour l'Algérie". C'est lui qui a guidé Sylvain Gâche dans cette exercice de mettre en évidence des évènements sportifs pour mieux comprendre la grande histoire.

Bd très instructive dont le carnet final est éducatif. À mettre dans toutes les mains et en particulier dans celles des amoureux de l'Irlande et du rugby.



Commenter  J’apprécie          112
Comme beaucoup, sans doute, j'ignorais qu'il y avait eu un autre Bloody Sunday que celui, bien connu et popularité par U2, de 1972.
Et quelle journée atroce de 1920, que l'on se place d'un côté ou de l'autre de la guerre d'indépendance irlandaise.
D'un côté les hommes du célèbre Michaël Collins qui assassinent des officiers anglais dans leurs lits?
De l'autre les Anglais qui se vengent et qui tirent sur la foule et sur les joueurs lors d'un match de football gaëlique à Croke park, haut lieu des sports gaëliques
Cette BD nous retrace l'histoire de cette journée horrible en croisant ce sinistre récit avec des scènes contemporaines où des Anglais et des Irlandais s'affrontent dans un match de rugby au même endroit.
Sur la partie historique, je souligne les recherches historiques, le bien fondé de la démarche vis à vis du devoir de mémoire.
Si je comprends le parallèle qui est fait avec le match contemporain, j'ai trouvé l'histoire insipide et un peu longue pour l'intérêt qu'elle apporte comparativement à la puissance et au tragique des scènes se déroulant en 1920.
Je n'ai pas du tout accroché au dessin que j'ai trouvé pauvre, froid, stéréotypé, individualisant peu les personnages. cette manie qu'à l'auteur de dessiner les yeux tout blancs la plupart du temps rends les personnages vides et peu attachants.
Dommage parce que je trouve que ça dessert la puissance du récit.
Commenter  J’apprécie          120
Il s'est passé des choses horribles dans ce stade de Dublin le 21 novembre 1920. C'était un autre « Bloody Sunday » comme le chantait le groupe U2.

Comment peut-on en arriver à tirer sur des spectateurs et des joueurs de rugby dans un stade populaire par acte de vengeance ? Cela faisait suite à une tuerie orchestrée par des activistes irlandais face des espions anglais démasqué et éliminé.

Ce sont en effet deux choses différentes et sans doute le prix à payer pour le métier d'espion. Cela ne justifie aucunement ce qui s'est passé à Croke Park à savoir un véritable massacre sur des gens désarmés. On peut comprendre les enjeux de ce conflit qui a opposé l'Angleterre à l'Irlande.

La reconstitution de cette journée est assez minutieuse. C'est également complété par un dossier situé en fin d'album avec photos et témoignages à l'appui. On entendra plus le « God save the Queen » de la même manière après cette lecture.

Cela reste une bd historique assez sérieuse avec un beau message d'espoir sur la réconciliation des peuples lors du tournois des six nations en 2007.
Commenter  J’apprécie          130
Bloody Sunday, le Vent se lève, Mon traître, Hunger, etc. J'ai toujours raffolé des oeuvres qui raconte le sinistre conflit opposant l'Irlande à l'Angleterre.
La Bande Dessinée Croke Park ne m'a pas déçue: raconter le massacre du 21 novembre 1920 et le mettre en retard avec le match du tournoi des Six Nations (2007) est un pari original et réussi!
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (2)
ActuaBD
08 décembre 2020
Dessin solide de Guérineau, scénario riche de détails de Gâche, restitution éclatante des façades en briques rouges de la ville de Dublin, cet opus possède de des qualités indéniables.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario
13 octobre 2020
Ce premier opus de la collection « Coup de tête » ne joue pas la facilité, qui aurait été d’aller chercher dans la mémoire collective des Français. Le récit est parfois complexe et peut dérouter, mais l’ensemble est plus que convaincant, servi par le trait de Guérineau.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
- Tu as déjà entendu parler du Bloody Sunday, fils ?
- Ben, j'ai écouté U2, comme tout le monde... Dans les années 1970, des soldats anglais ont tiré sur des manifestants... À Derry, je crois ?!
- Oui. Mais bien avant 1972, il y eut un autre dimanche sanglant. Mon père a vécu une partie de ces événements, et il en a été marqué à jamais ! C'était le 21 novembre 1920, tout près d'ici à Croke Park... (p. 18)
Commenter  J’apprécie          50
Dans la verte vallée ou dans la montagne, nos pères ont lutté avant nous.
Commenter  J’apprécie          60
On ne remporte pas des matchs avec des chants, mais on gagne le respect !

(page 35)
Commenter  J’apprécie          40
- Mais où partent-ils avec tous ces camions ?
- Je ne sais pas... En enfer, j'espère !
(93)
Commenter  J’apprécie          20
En Irlande, une pinte de bière et tout est pardonné !
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Video de Sylvain Gâche (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Gâche
Cette semaine, la librairie Point Virgule célèbre le début de l'Euro 2021 avec une sélection de BD consacrées au football. Que vous soyez amoureux du ballon rond ou simple curieux, plutôt poussin ou amateur d'histoire, vous y trouverez votre compte.
- Les Fantômes de Sévilles, Didier Tronchet, Jérôme & Anne-Claire Jouvray, Glénat, 22€ - Croke Park, dimanche sanglant à Dublin, Sylvain Gâche & Richard Guérineau, Delcourt, coll. Coup de tête, 21,90€ - Cizo, Aré, Kennes, 3 tomes (le troisième tome parait le 16 juin), 11,95€ - Louca, Bruno Dequier, Dupuis, 8 tomes, 3€ les trois premiers tomes, 12,50€ pour les suivants - Fottballeur du dimanche, Didier Tronchet, Delcourt, 12,50€
+ Lire la suite
autres livres classés : irlandeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus

Lecteurs (121) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5209 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}