AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hubert Nyssen (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
EAN : 9782868699374
118 pages
Éditeur : Actes Sud (25/01/1993)
3.94/5   8 notes
Résumé :
Un dimanche, le spectacle d’un baleine échouée sur la plage devient pour Odile et Pierre le symbole de leur intime devenir dans un monde déchiré entre l’apothéose et la destruction. Avec la publication de ce récit en 1982 chez Actes Sud, l’œuvre de Paul Gadenne revint soudain dans l’actualité littéraire. C’est que ce texte, accueilli en 1949 par Albert Camus dans la revue Empédocle, puis oublié, imposait d’emblée, et dans l’allusive insolence de la brièveté, son ébl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nadejda
  17 juin 2011
«Nous étions plusieurs à nous être réfugiés là, dans ce petit coin où nous pensions pouvoir être oubliés, et nous restions écroulés sur le velours, dans un luxe bizarre de cristaux et d'appliques, nous protégeant, derrière une tenture à emblèmes -- elle-même détachée de ses embrasses et à peu près effondrée --, d'un excès de fumée et de mauvais disques, espérant l'incident qui nous donnerait la force de nous éloigner, ou attendant peut-être, qu'on nous annonçât une lueur sur la mer.»
Paul Gadenne dès la première phrase de cette courte nouvelle qu'est Baleine nous introduit dans un groupe d'endormis (nous tous peut-être...) qui vivent en vase clos, affalés, se voulant protégés de possibles intrusions extérieures par un confort factice. le désordre, «la lueur» susceptible de peut-être les réveiller va s'incarner dans une voix, celle de la veuve du «Capitaine» annonçant qu'une baleine, pas n'importe quelle baleine, une baleine blanche «une masse blanche qui brillait comme une carrière de marbre» s'est échouée sur la plage.
Ce cadavre, cette masse de chair animale en les confrontant à la beauté et la décomposition peut-elle suffire à les réveiller de leur torpeur, les faire se lever ?
Seul deux d'entre eux répondront à l'appel de la baleine blanche. le narrateur, Pierre, et Odile sa compagne vont aller ensemble à sa rencontre.
Ce cadavre de baleine va les confronter à la mort et leur redonner vie. Il va réunir toutes leurs questions, leurs aspirations les plus triviales et les plus nobles ; et toute la vie dans son horreur et sa beauté qui du chaos peut renaître :
«L'animal tout entier nous mettait ainsi à l'épreuve. Car son aspect était celui de la pierre : c'était un hypogée dont le marbre aurait eu des tendresses de fleur.
«Il était vain d'espérer découvrir encore, sous ces taches suspectes, sous ses nuancements délicats, la dépouille d'une idée. La plus vile rejoignait ici la plus noble entreprise. L'esprit fondait en eau. Un immense, un unique scintillement se préparait, un silence unique, --celui des pôles.»
« Tout ce qu'on aurait pu dire de la baleine, tout ce que la science ou l'histoire auraient pu nous apprendre, ne nous aurait rien appris. Car la seule chose que nous voulions savoir, c'était ce secret enfoui, ce mot de la création qu'elle représentait.»
Ecriture dense, d'une grande pureté où chaque mot compte et qui nous fait nous interroger, contempler des abîmes et atteindre des sommets où en quelques pages les contraires s'unissent. Un petit texte inépuisable.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nadejdanadejda   17 juin 2011
Baleine Incipit
Nous étions plusieurs à nous être réfugiés là, dans ce petit coin où nous pensions pouvoir être oubliés, et nous restions écroulés sur le velours, dans un luxe bizarre de cristaux et d'appliques, nous protégeant, derrière une tenture à emblèmes -- elle-même détachée de ses embrasses et à peu près effondrée --, d'un excès de fumée et de mauvais disques, espérant l'incident qui nous donnerait la force de nous éloigner, ou attendant peut-être, qu'on nous annonçât une lueur sur la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
nadejdanadejda   17 juin 2011
Nous sommes tout petits, Pierre, c'est vrai ; sans aucun pouvoir, c'est vrai ; mais cela, nous si petits et si impuissants, nous le pouvons. Nous le pouvons, reprit-elle. Les plus petits des hommes peuvent faire cela -- un petit effort sur eux-mêmes...
Je sentis, à travers l'obscurité, la force de son regard.
Commenter  J’apprécie          20
nadejdanadejda   17 juin 2011
Combien de gens qui ont entendu parler de la baleine se sont contentés d'un haussement d'épaules et sont retournés à leur ménage. Comme si nous avions une baleine tous les dimanches !...
Commenter  J’apprécie          30

Video de Paul Gadenne (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Gadenne
Marie, photographe, lit "Baleine" de Paul Gadenne (Éditions Actes Sud, 2005) Dans le cadre de "A vous de lire !" © Des auteurs aux lecteurs, 2010
autres livres classés : actualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2694 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre