AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755627954
360 pages
Éditeur : Hugo roman new way (12/01/2017)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 80 notes)
Résumé :
Rachel n'est pas vraiment l'archétype de la fille populaire. Plutôt branchée théâtre, elle ne se sent pas concernée par les préoccupations de ses camarades de lycée. Sauf peut-être quand il s'agit de Kyle Bonham... Mais elle est assez lucide pour savoir que le beau gosse ne la regardera sans doute jamais ! Kyle est bien le seul garçon qui a le pouvoir de rendre son uniforme de serveur au Burger Ban sexy. Mais entre la cuisson des frites et le flot ininterrompu d'hi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  01 novembre 2017
Lorsque Rachel , adolescente créative mais pas populaire, poste une photo prise en cachette d'un mec de son lycée en train de travailler dans une chaine de fast-food , elle ne s'imagine pas une seconde ce qui va suivre . C'est qu'il est très photogénique le Kyle...
Et en une journée , la toile s'emballe , le cliché fera le tour du lycée, de la ville , puis des Etats-Unis. Une émission de télévision va craquer sur sa frimousse , l'inviter sur un plateau, et pourquoi pas exploiter le filon et faire participer aussi Rachel . Poussés par leurs parents qui y voient, une opportunité de sortir du lot , d'ajouter un plus au dossier d'inscription pour les facs prestigieuses ( Kyle ), ou ateliers d'écriture sélectifs pour Rachel , la machine va s'emballer.
A eux de la jouer fine afin d' éviter les dégâts ... car les "copains" lycéens et les anonymes planqués courageusement derrière leurs écrans , sont très durs envers Rachel , horribles même...
Inspiré d'une histoire vraie , celle d'un ado mignon ( Alex From Target ), photographié à son insu sur son lieu de travail , et qui a vu sa côte de followers augmenter au point d'être invité dans le show d'Ellen de Generes , ce roman surfe sur l'air du temps .
Il montre assez bien comment un anonyme peut obtenir le statut de "people" en quelques heures, ce que ça engendre , courtisans ou jalousie , sans que rien ne justifie ces réactions.
Peut-on aimer une personne simplement parce qu'elle a de beaux cheveux, ou un beau sourire, est-ce que cela la rend "remarquable" ? . Ça en dit long sur notre société du paraître, si prompte à fabriquer de nouvelles idoles , célébrités qui n'ont rien fait , qui n'ont aucun talent .
J'ai trouvé cette histoire très américaine , il me semble (enfin j'espère ...) qu'en France cela ne pourrait pas arriver , que la machine ne s'emballerait pas autant , qu'aucune émission de télévision n'aurait l'idée de s'approprier ce phénomène .
Il me semble aussi, que les parents ne pousseraient pas leur enfant sur cette pente là , les universités ne recruteraient pas sur ce critère de pseudo-célébrité ...
C'est une histoire toute mignonne qui plaira aux adolescentes, car le beau gosse se rend compte que le vilain petit canard n'est pas si vilain ... Cet aspect là, m'a parue trop prévisible et trop facile .
Ce que j'ai trouvé le plus puissant , c'est la violence qui se déchaine sur cette fille . C'est très bien amené, très réaliste , qu'elle provienne de tweets anonymes , qu'elle soit verbale ou physique au lycée ... quelle horreur !
Si ce roman peut aider à lutter contre le harcèlement à l'école, s'il peut faire prendre conscience , émouvoir, révolter , faire parler , alors foncez ! ...
Très agréable à lire , mais sur ce thème , j'ai lu des romans plus originaux ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          447
Gaoulette
  04 mai 2020
Grr grrr grr. L'auteure avait une très bonne trame et problématique mais elle s'est éparpillée. J'en ressort avec un young adult trop léger, sans prise de risque et surtout non abouti. Alors que la trame de départ annonçait quelque chose de fort.
Tout commence par une photo toute simple qui fait un buzz incroyable. le garçon déjà populaire mais qui ne l'assume pas le devient encore plus. Un peu trop quand même pour un garçon qui n'a rien fait d'extraordinaire. J'avoue avoir eu du mal avec le portrait de Kyle. Et j'ai en face une fille très timide et intello. Apparemment ses cheveux sont horribles (j'ai les même en noir… pfffff). Donc la dénommée Rachel se retrouve elle aussi sous les feux des projecteurs mais dans le bon sens du terme. Rachel n'est pas appréciée dans son lycée et cela va prendre des proportions considérables dont Kyle est un peu l'abruti de service à plusieurs reprises.
Je n'ai pas compris pourquoi l'auteure n'est pas restée sur cette trame. Elle aurait pu faire évoluer ses héros dans cette atmosphère double. Sombre pour Rachel et idyllique pour Kyle. Tout ce pataquès sur cette pseudo télé-réalité je n'ai pas saisi le message ou le bénéfice pour le roman. D'ailleurs j'étais surprise vu l'ampleur de cette photo qu'aucun adulte n'aborde cet harcèlement scolaire plus qu'agressif. Je cherche le message d'espoir pour tous ces ados comme Rachel. Certes elle a son happy end mais la vraie problématique passe à la trappe. Jilly Gagnon fait vivre des scènes dures sans véhiculer un message d'espoir au final ou tirer une sonnette d'alarme. J'ai un revirement de situation qui n'est pas crédible. D'ailleurs le personnage de Jessie disparaît de la circulation. Et je n'aime pas ce message que passer à la télé rend « beau » soudainement. Bon c'est la maman qui parle…
Malgré que l'auteure reste superficielle sur les thèmes attendues, elle alerte à sa manière sur les dangers des réseaux sociaux. le roman reste addictif et intrigant pour le jeune public. On attend la pseudo romance entre la belle et la bête. Jilly Gagnon coche toutes les cases d'un bon young adult. Mais elle ne s'est pas mouillée…. Et comme ma copine Babelio Iris29, j'ai connu mieux dans cette thématique et surtout plus profond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
TheLovelyTeacherAddictions
  08 janvier 2017
Etant professeur dans un collège, j'aime particulièrement les titres de Hugo New Way car ils savent traiter avec brio des sujets qui touchent nos adolescents en plein coeur. J'avais adoré Blacklistée de Cole Gibsen ( Vous pouvez retrouver mon avis ICI) et loin d'être une redite #famous aborde à sa façon les effets néfastes des réseaux sociaux.
Tout d'abord , je dois dire que j'adore la couverture qui a été choisie pour la version française de ce roman. Je trouve qu'elle illustre parfaitement l'histoire de Rachel et Kyle. Dans le communiqué de presse, il est indiqué que ce roman s'inspire d'une histoire vraie et je suis donc allée chercher sur internet des informations sur le jeune homme, Alex Lee, qui a inspiré Jilly Gagnon. Alex était un adolescent qui travaillait dans un magasin Target et qui a connu la gloire sur internet après qu'une jeune femme ait publié une photo prise à son insu sur son lieu de travail. Dans #famous, c'est exactement ce qui se passe avec Kyle et Rachel sauf que ce dernier travaille au Burger Barn.
La thématique est donc rondement exploitée car de nos jours les réseaux sociaux sont un élément indispensable de leur vie. Ils passent des heures et des heures sur Facebook, Twitter, Instagram ou encore Snapchat. Toute leur vie est désormais mis sous le feu des projecteurs et c'est en quelque sorte la course à la célébrité avec l'envie d'avoir de plus en plus de likes ou de RT ( Retweet). Avoir un nombre incroyable de followers c'est comme obtenir le saint Graal de la popularité virtuelle. La frontière entre la réalité et la fiction devient donc de plus en plus floue et les limites sont souvent dépassées. Alors qu'avant nous devions parfois réglé des mésententes entre deux élèves dans nos classes, à présent il faut gérer aussi les e-conflits en dehors des murs de l'école. Nos adolescents ne se rendent souvent plus compte que ce qu'ils publient sur le net est visible de tous et peut causer des dégâts parfois irréparables. Nous avons tous entendu parler de jeunes filles qui se suicident suite à un harcèlement qui n'est plus que scolaire mais aussi en ligne.
Rachel Ettinger est une jeune femme mal dans sa peau. Si elle parvient à s'exprimer dans les ateliers d'Ecriture créative avec son amie Mo, elle n'est pas bien intégrée dans son lycée et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'est pas une fille populaire. D'ailleurs , elle ne souhaite pas être mise sous le feux des projecteurs et quand elle voit comment son ancienne amie Jessie Florenzano se comporte à son égard depuis qu'elle fait partie de ce cercle de filles qu'on admire et qu'on vénère, elle comprend que ce n'est pas elle. Rachel va donc fortement souffrir des répliques du séisme Twitter qu'elle va provoquer sans le vouloir. En effet avec son amie Mo , elles ont l'habitude de s'envoyer via Twitter des photos sortant de l'ordinaire et qui n'amusent qu'elles deux. Elles ne sont suivies que par une trentaine de personnes donc que pourrait il arriver de mauvaise quand elle envoie à sa meilleure amie un cliché du garçon pour qui elle en pince. C'est un véritable tsunami qu'elle va provoquer et les retombées seront terribles. Toute la méchanceté gratuite propre aux adolescents va la propulser au rang de paria scolaire. Les insultes, les incitations au suicide, les commentaires désobligeants sur son physique , tout y passera et Rachel vivra un très dur moment. Elle aura donc deux choix : se refermer sur elle même et tenter de survivre pour attendre son objectif, à savoir intégrer "Second Degré" et partir à New York pour développer ses talents d'écriture et de scénariste ou jouer le jeu de la réalité virtuelle et tenter d'en maîtriser les codes.
Rachel va donc subir l'action tout au long du roman et on a souvent mal au coeur pour elle. C'est une jeune fille sincère et différente qui subira les foudres de filles jalouses et détestables. Par moment, j'ai parfois eu envie de baffer sa meilleure amie Mo car dans la première partie du roman , j'ai trouvé qu'elle ne soutenait pas assez son amie et semblait même égoïste en lui donnant des conseils pour gérer cette crise sans précédent. Fort heureusement dans la deuxième partie , Mo redevient la bonne amie qu'elle a toujours été en aidant à sa manière Rachel. Autre fille détestable dans la vie de lycéenne de la jeune fille, Emma. Elle est l'archétype de la fille populaire, belle, intelligente et qui suscite toutes les attentions. Si dans un premier temps, on pense qu'elle a de l'empathie pour ce qui arrive à Rachel, on se rend vite compte qu'elle n'est qu'une manipulatrice jalouse et capricieuse. Rachel parviendra t-elle à sortir des griffes des "haters"? Pourra t-elle lier une relation sincère et réelle avec Kyle? Parviendra t-elle à reprendre sa vie en main?
Quant à Kyle Bonham c'est un personnage qui nous fait ressentir des émotions parfois partagés. Je pense qu'il est tout simplement immature face à ce qui lui arrive . Comment gérer à un si jeune âge une telle réaction et une telle admiration. Kyle joue au hockey et ainsi il a l'habitude d'être au centre de toutes les attentions, qui a goûté à la célébrité locale et qui va apprécier cette expérience hors norme qu'il va vivre. Il n'a pas réellement conscience de ce qui lui arrive mais surtout de l'impact que cela a va avoir sur la vie de Rachel. En effet, lui ne récolte que les lauriers de la gloire. On le suit sur Twitter, les filles viennent le voir et couinent en sa présence et ils ne voient donc que les aspects positifs de cette célébrité aussi soudaine qu'inattendue. C'est toujours appréciable de poster un commentaire et de recevoir en échange plein de messages et d'amour virtuel. Ce n'est pas un mauvais garçon en soit c'est juste qu'il ne saisit pas la réalité des choses. Kyle est un gentil garçon et il ne voit pas le mal qui l'entoure .
S'il n'avait pas évolué , je pense que j'aurais fini par avoir des remontrances à son égard. Mais heureusement il a son ami Ollie qui lui a la tête sur les épaules et qui le remettra sur le droit chemin quand son ami aura des oeillères face aux réactions disproportionnées de ses camarades. Peu à peu il prendra conscience que tout n'est pas rose et que la manipulation n'est jamais loin. J'ai donc apprécié son évolution et cela l'a rendu plus attachant. Au final comment réagir de manière sensée et adulte quand on subit la pression familiale et qu'on n'attend de vous que nous ne soyez que le clone de votre frère qui est parfait. Pas facile dans ces conditions de se construire sa propre personnalité et de prendre les bonnes décisions. Comment Kyle gérera t-il sa notoriété? Quel avenir pour son couple instable avec Emma? Connaît il vraiment Rachel ?
Bref, je vous recommande la lecture de ce roman . Jilly Gagnon a su aborder avec brio une thématique tellement ancrée dans la vie de nos adolescents. #famous nous démontre à quel point la frontière entre la réalité virtuelle et la vraie vie est troublée par le manque de repère de nos adolescents . La recherche continuelle de la e-célébrité conduit certains à des actes désespérés et des dérives extrêmes aux conséquences abominables
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  13 janvier 2017
Un nouveau roman de la collection Hugo New Way qui m'a fait de l'oeil dès son annonce de sortie. Une histoire où l'auteure traite plusieurs sujets sensibles qui touche de près ou de loin beaucoup d'utilisateurs des réseaux sociaux.
Pour mieux appréhender cette lecture j'avoue m'être renseigner sur la source d'inspiration que l'auteure a utilisé pour élaborer son histoire. Je suis allé sur le net pour découvrir l'histoire vraie d'Alex From Target. Ce jeune homme qui a connu une célébrité éclair suite à une photo postée sur Twitter.
J'avoue que cela m'a beaucoup aidé dans la compréhension de l'histoire et surtout dans sa crédibilité, parce que je vous avoue que je me suis demandé comment une simple photo, assez banale, pouvait autant faire le buzz sur Twitter au point de déchaîner les foules.
C'est donc ce qui va arriver à nos deux héros. Rachel, est une héroïne comme je les aime, bien plus naturelle que tous les stéréotypes que l'on rencontre souvent dans des romans pour jeunes adultes. Elle est différente en tout point, elle aime ce que les autres n'aiment pas, elle est décalée et semble être totalement à l'aise dans ses baskets. La seule chose qui serait susceptible de la perturber ce serait Kyle Bonham… le garçon pour qui elle craque totalement en secret mais qui hélas n'aurait jamais posé les yeux sur elle sans toute cette histoire.
Kyle, lui est un jeune homme assez simple, classique je dirait. J'avoue que mon avis n'est pas vraiment établi en ce qui le concerne, j'ai trouvé que l'auteur est passé un peu à côté de sa description. Je me suis donc forgé une opinion sur lui plus par rapport à son attitude face à sa brutale célébrité.
Après le tweet de la photo de Kyle prise par Rachel, tout s'enchaîne très vite dans le roman comme si l'auteure voulait vraiment nous faire ressentir la tornade médiatique que nos héros vont subir. Et j'ai trouvé que cela a plutôt bien fonctionné malgré le fait que du coup certains détails ont été pour moi quelque peu survolés. Disons pas vraiment approfondis et j'ai trouvé cela dommage, cependant j'ai trouvé que cela rendait le roman plus accessible pour des lecteurs plus jeunes qui auraient vraiment envie de découvrir une histoire surréaliste et pourtant on ne peut plus « vraie ».
Si Kyle attire la sympathie et se retrouve sous les feux de la rampe, et bien Rachel, elle, attire les haters et elle se retrouve humiliée à travers des tweets insultants et elle subit une férocité sans limite dans l'école qu'elle fréquente. Toute la partie harcèlement scolaire passe assez vite au second plan de l'histoire pour laisser la place à la célébrité et à la médiatisation de nos héros. C'est là que l'on voit toutes les manipulations que les producteurs sont prêts à faire pour faire le buzz… En parallèle, nous avons bien sûr les réactions de Kyle et Rachel et la façon dont ils vont vivre ça. La côté « télé-réalité » nous démontre bien que ce que nous voyons à travers le petit écran n'est que manipulation et pression pour faire un maximum d'audience, chose que j'ai toujours eu à l'esprit. Il faut dire que je déteste la rélé-réalité alors je ne suis peut-être pas très objectif sur ce sujet, mais pour moi cela fait vraiment partie de la « télé-poubelle », même si je ne juge pas les personnes ciblées par ces programmes.
Nos héros sont de jeunes adultes mais j'ai parfois eu la sensation qu'ils ne faisaient pas leur âge, vis à vis de leur comportement, je leur aurait donné tout juste seize ans alors qu'ils en avaient dix-huit. Kyle et Rachel vont faire des erreurs de jugements, des mauvais choix dont ils vont tirer une belle leçon de vie et une belle sensibilisation concernant les réseaux sociaux et l'accès à la célébrité.
La romance coule de source, elle va naître de manière très naturelle malgré le chaos que vivent nos héros. Une part de l'histoire que j'ai trouvé vraiment mignonne. La beauté des sentiments naissants, le questionnement de nos héros sur ce qu'ils ressentent. Et l'enfer qu'ils vont vivre sous les projecteurs.
Si il y a bien quelque chose d'indéniable, c'est l'addictivité de la plume de Jilly Gagnon, je ne vous cache pas que j'ai lu le roman en à peine quelques heures. Elle a un style simple et vraiment accessible, on n'a aucun mal à se mettre dans la peau de nos personnages. L'alternance de point de vue réussi à nous faire comprendre comment nos héros appréhendent le phénomène qui leur arrive. Cela marque bien la différence entre les deux, entre le fait que Kyle soit adulé et Rachel complètement boycottée.
Autour de nos deux héros gravitent de nombreux personnages secondaires. Mo la meilleure amie de Rachel n'est pas toujours de bons conseils mais elle a le mérite d'être présente pour son amie. Les familles de Kyle et Rachel y voient aussi un intérêt dans toute cette affaire et j'avoue que j'ai été étonnée de la réaction de certains d'entre eux, mais là encore c'est parce que je suis vraiment méfiante avec les réseaux sociaux et encore plus avec le fait de se retrouver livrer à soi-même face à des situations que nos héros vont avoir du mal à gérer. Et en tant que parent je crois que je n'aurai pas eu du tout la même attitude si cela arrivait à un de mes enfants.
En bref, j'aime toujours autant lire un roman de cette collection et ce roman New Way ne fait pas exception, je l'ai trouvé très pertinent. L'auteure aborde avec justesse des thèmes sensibles cependant j'aurai préféré que l'histoire soit un peu plus approfondie. On a vraiment un rythme très rapide où tout s'enchaîne très vite et je n'aurai pas été contre quelques pages de plus. C'est néanmoins un roman qui m'a fait passer un agréable moment, qui m'a de nouveau poussé à la réflexion et fait découvrir une histoire vraie surréaliste qui nous démontre le danger des réseaux sociaux et de la téléréalité. J'ai été émue dès le départ quand l'auteure aborde sans détour le thème du harcèlement scolaire. Un roman à lire et à conseiller parce qu'on ne sensibilisera jamais assez les jeunes face aux dangers d'internet.
Lien : https://lmedml.com/2017/01/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MercyThompson
  10 février 2017
L'héroïne n'est pas populaire, ni la plus belle. Elle a une seule amie, Mo, avec qui elle discute via Twitter. Comme toutes les adolescentes, elle est attirée par un garçon : Kyle. Elle le rencontre à son travail (il vend des hamburgers et des frites) et malgré l'adulation qu'elle lui voue comme les autres filles, Kyle n'est pas un garçon fier et inaccessible.
Sur l'impulsion du moment, Rachel prend une photo du lycéen et la poste sur twitter, uniquement (en principe) pour son amie Mo, croyant que cela resterait « secret » vu le peu d'abonnés qu'elle a sur twitter. Mais en très peu de temps les retweets et les commentaires pleuvent.
J'ai beaucoup aimé le problème évoqué dans le roman : la rapidité avec laquelle l'information circule sur les réseaux sociaux. Et surtout le comportement de l'héroïne qui, au lieu de s'éloigner de tout cela et de couper internet, ne peut s'empêcher de lire les notifications.
Les réseaux sociaux s'immiscent dans la vie sans coupure, alimentés par l'envie des personnes de savoir ce qui se dit. le roman parle aussi du harcèlement que Rachel a vécu plus jeune. Appeler les adultes à l'aide ? Mais quand ceux-ci réprimandent les harceleurs, la victime passe pour une « balance » et renforce la rancoeur nourrie à son égard.
Je suis d'accord sur le fait que les adultes doivent intervenir dans ce genre d'affaire mais c'est la manière de faire qui est discutable pour ne pas rendre la situation encore plus difficile pour la victime. L'histoire de de'héroïne est crédible pour moi et aborde le sujet du harcèlement, qui est, trop souvent, pris à la légère.
Comme lorsque Mo, l'amie de Rachel, en rajoute en postant une photo de celle-ci, qui n'est pas à son avantage, pensant qu'il n'y aurait pas conséquences (Au jour d'aujourd'hui tout ce que l'on poste à des conséquences mais passons). Pour Kyle en revanche j'ai moins apprécié le personnage. le jeune homme est en recherche de reconnaissance et prend un peu la grosse tête quand sa popularité décolle avec le tweet de Rachel.
L'adolescent à vraiment les chevilles qui enflent lorsque des journalistes vient l'interviewer. Certes l'auteurs montrent les deux facettes de ce que peuvent apporter les réseaux sociaux : le négatif et le positif mais l'attitude de Kyle et sa soudaine « célébrité » m'ont dérangé.
En fait, au fil des pages, je n'ai pas trouvé les personnages « vrais ». Tous deux cherchent la notoriété, la reconnaissance qui leur manque. Kyle, invité dans une grande émission télé, accepte tout ce que la production de la chaîne lui demande. Rachel, elle, se rend à une fête (tout comme Kyle) chez des lycéens « cools » alors qu'elle sait pertinemment que parmi eux se trouvent des élèves qui ont participé aux commentaires dégradant sur internet.
Tous les deux manquent, pour moi, de fierté, dû surement à leur âge. Par contre j'ai beaucoup aimé la relation Kyle x Rachel qui évolue grâce à l'événement des réseaux sociaux. Sans cela se seraient-ils connu ? Kyle apprend à connaître une jeune fille qu'il trouve drôle et j'ai aimé le fait que le romantisme ne soit pas à son maximum, juste par petites touches.
La fin : prévisible, qui ravira tous les romantiques. Jilly Gagnon nous livre un conte de fée moderne à travers une écriture simple pour passer un moment sans prise de tête. Malgré tout c'est une petite déception par rapport à tous ce que j'ai entendu sur ce livre . Je m'attendais vraiment à autre chose. Un young-adult vraiment trop young pour moi.
Lien : https://maviedelivre.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   31 octobre 2017
Mais n'oublie jamais ça : les gens sont ignobles, sauf que ça ne te concerne pas . Les trois quarts du temps ça se rapporte à eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          200
iris29iris29   01 novembre 2017
- Ainsi d'après toi, c'est tu fonces ou tu la fermes ?
- Oui, mais je te l'ai mieux expliqué que ça.
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   31 octobre 2017
Rachel, le lycée, c'est exactement comme une cour médiévale, les épées en moins.
Commenter  J’apprécie          160
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   13 janvier 2017
@Bisounours1899 vous a citée dans un tweet : beurk @rachelcontreattaque trop grosse et degueu. Suicide-toi ou pas, tu mourras vierge.

Je laissai tomber le téléphone par terre, comme s’il me brûlait la main. Comment ces gens pouvaient-ils dire une chose pareille ? Mon estomac se retourna et je sentis mes joues s’embraser. Jusque-là, cette situation m’avait semblé gênante mais maintenant…ça devenait de l’humiliation. Comme me retrouvez nue dans la rue. Qu’est-ce qui m’arrivait ? Je n’avais encore jamais pensé à ça. Mo aussi était encore vierge.

Je récupérai mon appareil pour jeter un oeil sur la photo de profil de cette fille.

Jamais vue. Peut-être parce qu’elle habitait en Californie.

Elle-même ne me connaissait pas – impossible, on était séparées par un million de kilomètres – pourtant elle me conseillait de me suicider.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2017
Les universités ont toujours aimé les candidats en vue, qui se distinguent des autres ; ceux qui possèdent ce petit quelque chose de spécial…
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jilly Gagnon (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3760 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre