AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270731983X
Éditeur : Editions de Minuit (11/01/2007)

Note moyenne : 3.13/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Un homme roule sur une route de campagne. Il rentre chez lui. Il est presque rendu. C'eût été trop simple : une voiture arrive en face, c'est celle de son ami Lucien, mais quand il la croise, Lucien n'est pas à l'intérieur, c'est une femme qui conduit, une inconnue au visage flou, dominé par le rouge. Qui est-elle ? Et Lucien, où est-il ? Et ce rouge, qu'est-ce que c'est ? Du rouge à lèvres ? De la confiture ? Du sang ? On dirait des peintures de guerre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ChezLo
  14 mars 2011
Un homme rentre chez lui sur une petite route vendéenne lorsqu'il croise une voiture bien familière, celle de son ami Lucien. Mais Lucien n'est pas dans cette voiture, et au volant se trouve une femme, une inconnue qui semble tachée de sang... Elle s'appelle Rebecca Lodge, et, plus tad, Lucien demandera à notre homme de partir la retrouver pour lui (vengeance ou curiosité ?) à Copenhague.
Avec ce roman atypique, je découvre Christian Gailly dont avait dit tant de bien sur la blogosphère, et je me régale. Mêlant polar, poésie, variations d'une même scène, flash backs, l'auteur réalise un petit bijou de littérature dont on se délecte avec étonnement.
Un roman contemporain d'une rare musicalité, un plaisir à ne pas bouder.

Lien : http://chezlorraine.blogspot..
Commenter  J’apprécie          60
Loutre_des_Rivieres
  04 novembre 2012
Roman dérangeant, étrange... avec le style toujours aussi spécial de Christian Gailly, minimaliste et rythmé.
L'histoire est difficile à résumer, mais il est question de viol, de rédemption, de vengeance.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ChezLoChezLo   14 mars 2011
Il y a des choses comme ça, qui ne cessent pas de se raconter, le soleil par exemple, la couleur des vêtements, les gens assis autour de nous, le goût de ce que l'on boit, tout étant vu, goûté, entendu comme pour la première fois, un temps que pour une fois on aimerait ne pas perdre, un temps qui se met à passer au moment même où on aimerait qu'il ne passe pas. Même pas. Il ne passait pas. Ça n'est qu'après, quand elle est partie après m'avoir dit : Je ne m'ennuie pas mais j'ai à faire, que j'ai pensé que ça s'était passé, et aujourd'hui je pense qu'il n'existe qu'un temps, le temps littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sergio82sergio82   05 avril 2016
Perdre son temps, vivre, c'est pareil. Vraiment ? Oui c'est la même chose, c'est une seule et même chose. Exemple : quand on s'occupe agréablement, on oublie qu'on perd son temps mais on le perd quand même. Autre exemple: il nous arrive de penser qu'on gagne du temps mais on le perd quand même. Dernier exemple : le temps réel qu'on s'imagine saisir en le disant réel n'existe pas, et même s'il existait on le perdrait quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sergio82sergio82   05 avril 2016
La vraie tristesse, c'est quant on n'a plus rien à ajouter, quand on a épuisé toutes ses ressources de langages, pour faire entendre quelque chose à quelqu'un qui n'entend rien.
Commenter  J’apprécie          00
sergio82sergio82   05 avril 2016
Rien ne serait plus comme avant, j'allais dire comme toujours, puisque rien pour personne n'est jamais comme avant, mais j'oubliais l'amour.
Commenter  J’apprécie          00
sergio82sergio82   05 avril 2016
J'imaginais ce qu'elle voyait, ce que l'absence, l'attente lui montrait.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Christian Gailly (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Gailly
Payot - Marque Page - Christian Gailly - Lily et Braine
autres livres classés : minuitVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1977 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre