AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Laurence Belingard (Traducteur)
EAN : 9782845383036
100 pages
Panini France (08/04/2004)
3.85/5   39 notes
Résumé :
En 1602, l’atmosphère est tendue dans l’entourage de la reine d’Angleterre Elisabeth. Stephen Strange, le magicien de la souveraine perçoit d’étranges phénomènes sur la planète, tandis qu’une rumeur parle de jeunes gens dotés d'incroyables pouvoirs surhumains. De son côté, Sir Nicholas Fury, espion au service de sa majesté, essaye de déjouer les tentatives d’assassinats visant la reine. Une arme mystérieuse, ramenée en Europe par les Templiers et qui pourrait être l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Pavlik
  07 janvier 2015
1602 est une série créée par Neil Gaiman (scénario) et Andy Kubert (dessin). Elle est parue fin 2003, début 2004 aux Etats-Unis, avant d'être publiée par Marvel France, sous la forme de deux recueils de quatre épisodes. Elle a fait l'objet d'une suite, 1602 : New World, écrite par Greg Pak et dessinée par Greg Tocchini. le concept est de placer des personnages phares de la Maison des Idées dans le contexte de l'Europe de 1602, sous le règne d'Elisabeth 1ère, alors que l'exploration du nouveau monde ne fait que commencer.
L'époque est troublée. D'étranges phénomènes climatiques se déchaînent, un peu partout sur le continent, et beaucoup croit à l'imminence de la fin du monde. La reine Elisabeth est vieille et affaiblit par la maladie. Jacques 1er, roi d'Ecosse, se tient en embuscade, prêt à s'emparer du trône d'Angleterre dès le décès de sa souveraine. A cela s'ajoute les manigances incessantes du comte Otto von Fatalis. le contexte est donc difficile pour la reine qui, heureusement, est bien entourée : sir Nicholas Fury, espion et protecteur, s'avère extrêmement compétent, de même que le Dr Stefen Strange, médecin attitré, qui est aussi le lien de la souveraine avec le monde de l'occulte. Ce dernier apprend que le trésor des Templiers est réapparu. Il pourrait, entre de mauvaises mains, devenir une grave menace pour le royaume et le monde. La reine charge donc Fury de le récupérer...
En réalité, la trame narrative est un peu plus complexe que cela puisque nous suivons, au début, trois histoires, qui finissent par n'en faire qu'une seule : la recherche du trésor des Templiers, l'arrivée, en Angleterre de Virginia Dare (et son protecteur indien), la première enfant à être née dans une colonie du nouveau monde et le duel, à distance, entre Carlos Javier et le Grand Inquisiteur pour le contrôle des "prodiges". le scénario est vraiment prenant, l'histoire bien menée et l'univers convoque la surprise tout en étant familier. L'intérêt ne réside donc pas uniquement dans le fait de reconnaître qui est qui mais, indéniablement, ça participe beaucoup au charme de cette série. Sachez que tous les personnages utilisés par Gaiman le sont toujours dans le respect de ce qui fait leur identité, même s'il s'amuse, pour certains, à les décaler plus ou moins fortement de l'original. Juste deux exemples pour illustrer mon propos, sans gâcher le plaisir de la découverte : Captain America est ici un indien (plutôt costaud), il n'en demeure pas moins le symbole de l'Amérique, sauf qu'il n'en est pas le futur mais le passé, ou, à tout le moins, le présent sur le déclin. Magnéto est ici le Grand Inquisiteur. dans un renversement de situation savoureux il déteste, au nom de sa foi, les "prodiges" (mutants) et cherche officiellement à les détruire. Officieusement, Dieu peut faire des miracles, il s'agit donc de trier le bon grain de l'ivraie satanique pour le mettre au service de ses ambitions. Tout cela à la tête d'une des plus importantes institutions de l'époque lui qui est, normalement, plutôt en marge de la société. Pour finir, le dessin de Kubert est une vraie réussite, très subtil au niveau de l'encrage, qui donne une ambiance de fin de règne et d'incertitude tout à fait appropriée à l'histoire.
Bref, si vous ne connaissez pas encore cette bd n'hésitez surtout pas à vous la procurer. Il est tout de même préférable d'avoir une certaine connaissance des personnages de Marvel, et de leurs origines, pour la savourer pleinement, même s'il n'est pas nécessaire qu'elle soit encyclopédique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Vexiana
  03 avril 2019
Quel super concept que cette revisite des super-héros de Marvel.
il faut dire qu'avec Neil Gailman au scénario, on ne pouvait pas en attendre moins.
Ici, nous retrouvons de nombreux personnages transposés en 1602. Non pas comme si ils avaient voyagé dans le temps mais bien comme si ils étaient nés à la fin du XVIe siècle, en pleine période d'inquisition.
Le destin que leur imagine Neil Gaiman est absolument génial et on sent qu'il s'est bien amusé à analyser quels choix auraient fait tel ou tel personnage. Charles Xavier (Carlos Javier ici) a ouvert une école mais les moyens technologiques ne sont évidemment pas ceux du XXe siècle...Dardevil est un musicien errant, Dr Strange un médecin et Nick Fury est le patron des services de renseignements de la reine Elisabeth Ier.
Certains personnages sont moins faciles à identifier (j'ai eu un peu de mal à associer Captain America et le géant indien) mais une fois que le lien est fait, la logique des choix de l'auteur est évidente.
Heureusement, l'intérêt de ce comic ne se limite pas à une transposition judicieuse de personnages et l'histoire de fond est également bien pensée et Gaiman nous propose une histoire relativement complexe jouant avec diverses lignes narratives tout ça sur un échiquier politique assez bien pensé.
Côté dessin, c'est assez riche et plutôt agréable à regarder.
Une bonne idée de départ jusqu'ici bien menée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Cronos
  01 janvier 2022
Ce premier tome de 1602 replace les héros de l'univers Marvel dans le début de la conquête du Nouveau Monde. J'ai adoré les dialogues mais venant de Neil Gaiman ce n'est pas très étonnant, il a le don pour rapidement mettre dans l'ambiance et donner de la profondeur à aux personnages. L'inquisition est très présente et chasse les mutants comme s'ils étaient l'oeuvre du diable, j'ai bien aimé ce mélange d'Histoire avec l'univers Marvel, on reconnaît assez facilement les personnages, les dessins et couleurs sont magnifiques, et la réécriture est totalement réussie.
La bande dessinée se lit très vite, il se passe toujours quelque chose pour maintenir le lecteur en haleine, et ça fonctionne très bien sur moi. C'est une idée originale et qui fonctionne à merveille.
Commenter  J’apprécie          80
Ubikson
  14 juillet 2016
Et si les super-héros Marvel avaient pris leur envol, non pas dans l'Amérique des années 60, mais dans l'Angleterre du 17ème siècle ?
La reine Elisabeth 1ere, malade et affaiblie supervise plus ou moins la conquête du Nouveau Monde.
Mais l'arrivée à la cour de Virginia Dare, premier sujet de la Couronne à naître en Amérique va bouleverser les choses, car la jeune fille serait la proie d'un bien étrange secret...
Difficile de faire des connections avec une époque historique que je connais finalement assez mal (mais suffisamment pour savoir que non, les dinosaures n'ont pas survécus en Amerique), il est plus aisé de faire des liens avec le Marvel Universe Classique et celui de 1602.
Et c'est aussi le jeu de ce genre d'uchronie/utopie, de chercher les personnages qu'on connait déjà, et de découvrir d'autres clins d'oeil.
Bon, parfois, ça loupe.
Pour ma part, j'ai cherché le lien entre Virginia Dare et un héros Marvel. Serait-ce Harfang ? Une version blanche de Tornade/Storm ?
Que nenni, que nenni, Virginia Dare est un personnage historique, et son titre de 1er sujet de la couronne à naître aux Amériques est véritable.
Il est certain que 1602 n'apporte rien à l'édifice Marvel, sinon de montrer une capacité à proposer des choses nouvelles, et de mériter le nom de "Maison des Idées", et a néanmoins le mérite de faire venir le fameux Neil Gaiman, merveilleux scénariste de la série Sandman.
Conjuguée avec les crayons d'Andy Kubert, la peinture numérique de Richard Isanove et l'absence d'encrage véritable, 1602 offre une évasion mémorable et reste une oeuvre à part.
Pas indispensable, mais très agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
maylibel
  08 août 2016
1602, Londres. Nicholas Fury tente de protéger la vie de la reine Elizabeth Iere, Stephen Strange, son médecin, de la soigner. Au même moment, une fillette originaire du Nouveau Monde et son garde du corps indien arrivent pour demander de l'aide afin de renforcer la colonie. Et à des centaines de kilomètres de là, un jeune homme pourvu d'ailes s'apprête à mourir sur le bûcher de l'Inquisition.
Ce tome 1 regroupe les quatre premiers épisodes d'un comics, créé par l'auteur britannique Neil Gaiman, qui bouleverse notre vision des choses : non, les héros Marvel n'ont pas été créés au vingtième siècle… Ils existaient déjà bien avant, au dix-septième siècle.
Mais attention, 1602 n'est pas un catalogue de super-héros transportés il y a quatre cents ans. L'écrivain ne sélectionne que ceux qui l'intéressent, sans mettre forcément en avant leurs super-pouvoirs. Et il n'oublie pas de jouer intelligemment avec les événements historiques réels : le dix-septième siècle n'est pas qu'un décor exotique, mais un élément essentiel de l'histoire. Résultat ? L'intrigue fonctionne, servie par un dessin aux couleurs saturées qui retranscrit bien l'atmosphère anxiogène de ce monde troublé, où il y a peu de moments de répit.
Un comics au sujet original, absolument pas réservé aux amateurs de super-héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PavlikPavlik   19 décembre 2014
[Elizabeth 1ère] Vous connaissez-vous ?
[Nicholas Fury] Nous n'avons pas cet honneur.
-Mais vous avez oui dire l'un de l'autre. Dr Stephen Strange, médecin de la reine, voici sir Nicholas Fury [...] Sir Nicholas est notre informateur, docteur. Il déjoue et joue de tous les complots, murmures et lames embusquées. Il est efficace. Si je suis encore la reine, si on ne m'a pas assassinée, c'est sa faute.
-J'en suis fier, majesté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Neil Gaiman (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Neil Gaiman
Le célèbre comics Sandman de Neil Gaiman débarque en série sur Netflix ! La série est inspirée du roman graphique Sandman disponible en librairie : https://www.urban-comics.com/sandman/
autres livres classés : uchronieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les livres de Neil Gaiman

Coraline découvre un autre monde qui semble plus agréable que la réalité. Mais pour y rester, il faut...

offrir son âme à une sorcière
manger une araignée vivante
se coudre des boutons à la place des yeux
oublier son passé
chanter du karaoké

10 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Neil GaimanCréer un quiz sur ce livre