AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'océan au bout du chemin (116)

carre
carre   11 octobre 2014
Les souvenirs d'enfance sont parfois enfouis et masqués sous ce qui advient par la suite, comme des jouets d'enfance oubliés au fond d'un placard encombré d'adulte, mais on ne les perd jamais pour de bon.
Commenter  J’apprécie          490
nannou71
nannou71   21 mars 2017
"Quel âge t'as, en réalité ? ai-je demandé.
- Onze ans."
J'ai réfléchi un moment. Puis j'ai demandé : "Depuis combien de temps t'as onze ans ?"
Elle m'a souri.
Commenter  J’apprécie          342
nannou71
nannou71   20 mars 2017
Il y avait plus de sécurité dans les livres qu'avec les gens, de toute façon.
Commenter  J’apprécie          300
nannou71
nannou71   22 mars 2017
"Je parie que vous ressemblez même pas vraiment à ça. Pas en réalité."
Lettie a haussé les épaules. "Personne ressemble vraiment à ce qu'il est réellement à l'intérieur. Ni toi. Ni moi. Les gens sont beaucoup plus compliqués que ça. C'est vrai pour tout le monde."
Commenter  J’apprécie          250
Stelphique
Stelphique   31 janvier 2017
Je l'aurais suivie avec confiance jusqu'aux portes de l'Enfer, aller et retour.
Commenter  J’apprécie          252
latina
latina   22 octobre 2014
Il y avait toujours un monstre chez moi et mon père m'avait poussé dans l'eau de la baignoire et avait peut-être essayé de me noyer. J'avais couru des kilomètres dans le noir. J'avais vu mon père embrasser et toucher la créature qui se faisait appeler Ursula Monkton. La crainte n'avait pas quitté mon âme.

Mais il y avait un chaton sur mon oreiller, il ronronnait contre mon visage et vibrait doucement à chaque ronron et, très vite, j'ai dormi.
Commenter  J’apprécie          252
nannou71
nannou71   24 mars 2017
Nous avons cueilli quelques cosses de pois, pour les ouvrir et manger les pois à l'intérieur. Les petits pois étaient pour moi une énigme. Je ne comprenais pas pourquoi les adultes prenaient des choses qui avaient si bon goût quand elles étaient fraîches cueillies et crues pour les mettre en boîte de conserve et les rendre écoeurantes.
Commenter  J’apprécie          230
gouelan
gouelan   11 décembre 2014
Je me suis retiré dans ma tête, dans un livre. C'était là que j'allais chaque fois que la vie réelle se montrait trop dure ou trop inflexible.
Commenter  J’apprécie          200
gouelan
gouelan   10 décembre 2014
" J'ai gardé de ma propre enfance un souvenir vivace...je savais des choses terribles. Mais je savais qu'il ne fallait pas laisser voir aux adultes que je savais. Ça les aurait effrayés."

Maurice Sendak, entretien avec Art Spiegelman.
Commenter  J’apprécie          190
Ellane92
Ellane92   24 mars 2015
Les adultes ne devraient pas pleurer, je le savais. Ils n'avaient pas de mères pour les consoler.
Commenter  J’apprécie          170




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





    Quiz Voir plus

    Les livres de Neil Gaiman

    Coraline découvre un autre monde qui semble plus agréable que la réalité. Mais pour y rester, il faut...

    offrir son âme à une sorcière
    manger une araignée vivante
    se coudre des boutons à la place des yeux
    oublier son passé
    chanter du karaoké

    10 questions
    80 lecteurs ont répondu
    Thème : Neil GaimanCréer un quiz sur ce livre