AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253181637
288 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (10/02/2021)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même et maltraité par l'existence, tente de renouer avec ses origines. Il fouille le passé d'un père décédé dans l'ascension du mont Denali et d'une mère internée. II découvre au fil des jours une vie qu'il ne soupçonnait pas, partagé entre admiration et stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est habité par une rage qui le mettra en travers de sa quête et le conduira à com... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
tutesvuquandtaslu
  26 février 2021
Matt, jeune adolescent, est en train de tout perdre et voit sa vie se déliter sous ses yeux : un père décédé, une mère internée, un grand frère absent.⁣
Recueilli par sa grand-mère dans sa ferme du Montana, celle-ci ne tarde pas non plus à lui fausser compagnie en mourant subitement.⁣

Matt est seul. Mais il est aussi plein d'espoir et de naïveté. Ce combeau ne sera pas gagnant, je vous l'affirme. ⁣
Dans sa solitude, il va de découverte en découverte, sur sa famille, ses origines, sur qui il est lui-même. ⁣

Matt n'est pas policier mais il va se lancer dans une enquête sur qui étaient ses parents avant leurs naissances, à son frère et lui. Et l'on peut dire que ses parents ont eu une toute autre vie auparavant.⁣

Ce périple initiatique prend place en grande partie dans le Montana. Un État qui peut tout donner et reprendre brutalement. La survie de Matt dépend de cette nature sauvage et jouissive qu'il vaut mieux avoir apprivoisée avant de s'y aventurer.⁣

Le polar est ici, dans la survie et le suspense quotidien du lendemain, dans les recherches et les réponses que l'on espère pas.⁣

Le passage à l'âge adulte de notre héros est plus que violent et solitaire. C'est le coeur serré que j'ai suivi son périple, ses embûches et ses quelques rares rencontres bienfaisantes.⁣

Des mots de confiance et de naïveté, forts et touchants, m'ont parfois donné envie de secouer Matt comme un prunier mais le pauvre a déjà assez subi.⁣

Premier lecture de cet auteur qui fait la part belle aux contrées sauvages et la nature qui sait régner en maîtresse.⁣

Une belle lecture qui m'a faite voyager.⁣


L'avez-vous lu ? Connaissez-vous cet auteur ?⁣

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          632
Crossroads
  23 mars 2021
Matt vénérait son père.
Mais ça, c'était de son vivant, car si la montagne, ça vous gagne, il arrive qu'elle prélève à son tour un lourd tribut.
Matt ne reverra donc jamais celui qu'il admirait au plus haut point.
Nonobstant ce léger mais néanmoins persistant désagrément, ce gamin allait se lancer corps et âme à la poursuite de ses origines.
Et quoi de mieux que le Montana pour échapper aux turbulences nauséeuses d'un quotidien pourri par un frangin incontrôlable aux aspirations peu louables ?
Peut-être Roubaix, et encore.
Roman initiatique sis en plein coeur du Montana, ça vous donnerait comme des envies d'ailleurs.
Deuxième Gain au compteur et toujours cette nature à la fois généreuse et éclatante dans tous les plans, cadrage serré.
Il faudra bien ça au jeune Matt pour supporter et surmonter les moult embûches dévolues à sa quête de vérité.
Il va grandir, le Matt, n'en doutons point.
Mais dans la douleur et le ressentiment.
Denali est un court roman, certes, mais d'une intensité féroce couplée à une beauté radieuse.
De ces récits dont on se souvient avec un léger pincement au coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
celine85
  10 mars 2021
Le père de Matt décède dans l'ascension du mont Denali. A la suite de cet évènement, sa mère se fait internée. Les évènements tragiques ne s'arrêtent pas là pour lui. Sa grand-mère décède brutalement et il se retrouve seul à vivre dans le ranch de cette dernière alors qu'il est encore adolescent. Jack son frère a de mauvaises fréquentations et ne lui vient pas en aide, c'est plutôt le contraire. Matt va se tourner vers Jim, un ami de son père. Il va encore vivre des moments sombres car de terribles secrets vont ressurgir en voulant en savoir plus sur son passé.
Une lecture réalisée dans le cadre du prix des lecteurs organisé par le livre de poche dans la catégorie polar/thriller. J'ai été surprise de le retrouver dans la sélection de cette catégorie. Il s'agit plus d'un roman noir, d'un roman initiatique. Passé cette surprise, si je me contente de juger le livre en lui-même, je dois dire qu'il s'agit d'un très bon livre. On ne peut que s'attacher au personnage de Matt tant la vie ne l'a pas épargné. Malgré tous les évènements il ne se laisse pas abattre, il est rempli d'espoir et de courage. Finalement, on se dit qu'avec tout ça il s'en sort plutôt bien, on ne peut que lui souhaiter que la vie arrête un peu de s'acharner sur lui. Je vais surement me laisser tenter par un autre livre de cet auteur que je viens de découvrir à travers ce roman pour continuer à comprendre son univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
Jeanmarc30
  09 avril 2021
Pas aussi bluffant que l'annonce le premier de couverture (éditions du Livre de poche), ce roman a toutefois l'avantage de procurer au lecteur un bon dépaysement avec les territoires du Montana et le fameux Mont Denali (anciennement dénommé mont McKinley, qui s'avère être la plus haute montagne d'Amérique du Nord, située en Alaska et culminant à plus de 6000 mètres) dont le père de notre protagoniste principal, Matt Weldon, a fait l'ascension avant de disparaître tragiquement.
"Denali" est l'occasion d'une ascension pour l'adolescent, privé de père et d'une mère internée depuis la mort de son époux, et rapidement livré à lui-même après la disparition de sa grand-mère qui l'élevait seule dans sa ferme. Autant dire que la situation de l'ado n'est aucunement enviable dés le départ, et que le sort depuis son enfance semble s'être acharné sur les siens.
Malgré des rebondissements en toute fin de roman, "Denali" n'est pas aussi bon que "Terres fauves" qui ont été ma première rencontre avec cet auteur. Des longueurs et des descriptions bucoliques (parfois) sans intérêt plombent l'intrigue, le jeune Matt se laissant vivre sans trop se préoccuper de lendemains et vouant pour son frère un amour et une fierté non réciproquement partagés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
manU17
  20 avril 2021
Grand plaisir de lecture grâce cet excellent roman !
Jouant avec les codes du roman noir, du roman initiatique et du « nature writing », on le croirait tout droit sorti du catalogue des Éditions Gallmeister alors qu'il a été initialement publié par les Éditions le mot et le reste qu'il me tarde de découvrir davantage.
Au coeur d'une nature magnifique et rude à la fois, Matt, un adolescent malmené par la vie, tente de garder la tête hors de l'eau tout en trouvant des réponses à ses questions.
Comment se construire après la disparition inexpliquée d'un père dans l'ascension du Mont Denali ? Après que cette disparition ait mené sa mère à l'internement psychiatrique ? Avec un frère dévasté à tout jamais ? Les réponses se trouvent au coeur de ces pages entre douleur et noirceur.
Denali ou quand les rêves de l'un se transforment en cauchemar pour les autres…
Merci à Babelio & au Livre de Poche !
Commenter  J’apprécie          230


critiques presse (1)
LaLibreBelgique   01 juillet 2017
Un premier opus haletant, riche en rebondissements, à l’écriture alerte et rythmée, auquel il ne manque pas grand-chose (un travail éditorial plus serré) pour être un grand livre.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   19 avril 2021
Il m'a toujours semblé que ma mère marquait une préférence pour Jack. Elle disait qu'il avait une âme d'artiste, qu'il ferait quelque chose de sa vie, qu'il ferait quelque chose de sa vie, qu'il aurait son heure de gloire. Quant à moi elle prétendait que je tenais plus de mon père que d'elle. Je n'ai jamais rien compris à ces tentatives de correpondances filiales. Elle s'avèrent être le plus souvent une façon sommaire de faire un tri, de classer les proches en fonction de ses propres aspirations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
kathelkathel   13 avril 2021
Cette nuit-là, j’avais entendu une chouette. Il n’y avait plus d’électricité. Je ne m’étais pas encore habitué à ma solitude. Je l’apprivoisais la journée, elle me mordait à la nuit tombée.
Commenter  J’apprécie          40
vidalfamily19vidalfamily19   13 décembre 2018
« Il avait plu la veille et toute la nuit suivante. Les nuages se déchiraient dans un ciel limpide et froid. Les plus hauts sommets apparaissaient, gigantesques et fantasmagoriques dans les brumes aqueuses chauffées par un soleil toujours plus bas. Dans le fond de la vallée, la Bitterroot s’écoulait dans un sillon coloré ambre et carmin qui tranchait avec le vert sombre des conifères. Malgré la distance, je pouvais par moments sentir l’odeur organique de la rivière, comme j’entendais rouler ses eaux gonflées par les pluies d’automne. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolarcollectifpolar   25 juillet 2020
J'ai cherché une zone facilement accessible et je me suis installé. J'ai fait un trou dans la glace, allumé un feu à côté, puis j'ai monté une mouche sur une soie que j'ai laissée flotter à la surface de l'eau. La nuit s'était posée sur la rivière. Seules les cîmes étaient encore baignées d'une pâle lumière rose. Les truites sont venues se positionner sous le halo du feu et en une demi-heure j'avais effectué trois belles prises. Je les ai fait cuire en écoutant la nuit et le craquement du bois. Des oies cherchant un abri s'étaient présentées dans l'axe de la rivière à basse altitude. J'étais apaisé et pleinement conscient de ce que je vivais. La rivière. La rivière comme ma mère.
La Bitterroot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   25 juillet 2020
C’était le premier matin du mois d’août. Une chaude journée d’été s’annonçait. Une de ces journées où la chaleur évapore votre énergie et vous laisse apathique. J’étais assis contre les planches disjointes du poulailler, près du potager. Les poules grattaient la terre et picoraient en caquetant. Une coccinelle jaune, avec sept points noirs, s’était posée sur les pages du livre Into the Wild que je n’arrivais pas à lâcher, puis elle était remontée le long de mon avant-bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Patrice Gain (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Gain
Entretien pour Quais du Polar avec Patrice Gain par Joël Bouvier (Auvergne Rhône Alpes Livre Lecture)
autres livres classés : montanaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2083 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..