AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749124988
244 pages
Éditeur : Le Cherche midi (21/02/2013)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Michel GALABRU
Tout est comédie

Une existence bien remplie, six décennies de présence sur scène et plus de deux cent cinquante films : Michel Galabru a acquis une solide expérience du spectacle et de la vie. Des années sur les planches et les plateaux, des compagnons de route légendaires, une gourmandise de tous les instants lui ont en effet permis de se forger une philosophie intime, à la fois originale et irrésistible. C'est avec une véritabl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fichetoux
  09 février 2014
Est-ce l'image d'un Galabru à l'air facétieux qui m'a fait acheter ce livre ?
Honnêtement, je ne saurai le dire, coup de tête en poussée de fièvre acheteuse peut être.
Pas vraiment une biographie dans le sens strict du terme -même si certains éléments sont biographiques- , plutôt un abécédaire où le sieur Galabru, en toute simplicité, tendrement ironique et extrêmement lucide nous fait par de certaines tranches de vies, anecdotes et réflexions toutes personnelles, le tout par ordre alphabétique.
Pas de prise de tête, sympathique, à lire à l'enfilade ou au coup par coup, j'ai passé un agréable moment avec cet homme, qui , loin de l'image bourrue qu'il donne -enfin, que sa voix lui donne- s'est avéré être quelqu'un de profondément humain.
Pas un incontournable mais si jamais une envie d'une petite pause café intimiste, pourquoi ne pas la partager avec Michel ?
Ai mis 3 étoiles car pas de demi-étoile mais 4 c'était un peu surévalué
Fred-Fichetoux-Beg mode Come di activé
Commenter  J’apprécie          150
ProfesseurDan
  10 janvier 2016
J'ai trouvé que ce livre était une véritable pépite qui porte un regard réaliste et philosophe, mais surtout hilarant, sur la vie en général, mais aussi sur le métier de comédien et ses à-côtés.
Les anecdotes sur le métier sont très souvent intéressantes et souvent hilarantes ! de plus, elles ont pour qualité de rappeler à notre bon souvenir les comédiens et comédiennes de la génération de nos parents, voire de nos grands-parents (Louis Jouvet, Pierre Fresnay, Arletty, Michel Simon, Pierre Brasseur, Jean Carmet, Philippe Noiret, Louis de Funès...) qui revivent à travers ces témoignages.
Quant à ses diverses pensées sur des éléments abstraits de la vie, elles sont également assénées avec un brio et une gouaille et un vocabulaire qui étaient propres à ce grand comédien, mais aussi parfois avec la sagesse et le sérieux d'un grand philosophe. Tout cela agrémenté, à chaque entrée, de succulentes définitions.
Bref, un trésor de livre que je ne puis que vous conseiller et qui vous fera passer un excellent moment, au point parfois, je crois, comme moi, de devoir arrêter la lecture, car vous pleurerez de rire lors de la lecture.

Lien : http://leslecturesduprofesse..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
pyrouettepyrouette   25 juin 2016
Je ne m'ennuie jamais. Casanier, je m'arrange pour me trouver régulièrement en hibernation. Je peux alors passer des heures à rêver, réfléchir, regarder le temps passer, passer par des états d'âme de toutes sortes, de l'extrême tristesse à l'angoisse ou la joie.
Je suis fait d’un bizarre mélange d’optimisme béat, ou plutôt d’une vitalité joyeuse, suivi de grands moments de mélancolie. Je ne m’ennuie jamais avec moi-même et pas tant que cela avec les autres, car tout le monde m’intéresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
fichetouxfichetoux   20 janvier 2014
Nous, les désordonnés, avons tellement de désordre que nous achetons des meubles de rangement pour tenter de nous offrir une bonne conscience, la conscience du rangement. Car le type qui est désordonné, je le maintiens, ne le fait pas exprès. Il est si impuissant face à son désordre que s'instaure pour lui cette bataille intérieure, cette lutte entre sa nature et l'ordre. Alors tentera - t -il d'acheter des tiroirs, des sacs, des sachets, des armoires, des solutions toutes préparées exprès pour lui. Et tout cela concourt en fait à agrandir le bordel, car ce n'est qu'un objet de plus qui s'installe à côté des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
ProfesseurDanProfesseurDan   10 janvier 2016
Un dieu s'amusant et faisant ce pari de faire naître des hommes, sachant à l'avance qu'ils seront condamnés à l'enfer, cela me semble être un jeu débile.

Il sait bien que ceux-là sont destinés à mourir, mais il les fait quand même naître. Je le répète, pour avoir trouvé et inventé le cholestérol, il faut vraiment avoir l'esprit mal foutu. Il aurait pu donner le bonheur, la justice, au lieu de cela, il préféra plutôt les hommes mesquins et mauvais, faibles mortels.

Avec tant de grandeur, il aurait pu nous éviter la peste et le choléra, le sida et la mort, et bien non, il les rendit possibles. Comme le dit Mark Twain, bien avant moi, et en ce sens, Dieu "aurait pu faire ses enfants bons aussi facilement que mauvais", mais encore, "qui parle de justice et invente l'enfer". Tant de pouvoir et si peu d'humanité.

Non, non et non, il faut sentir à quel point nous sommes snobés, dénigrés. On n'a rien demandé, nous, ni à naître, ni à mourir, ni à se battre, ni à se résigner. On est là. On s'est pourtant pas fait prier. On nous invite à implorer le salut, vous êtes bien aimable, mais que se passe-t-il ? Rien. Les prêtres et les Eglises sont les anesthésistes du doute. (pp. 77-78).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fichetouxfichetoux   20 janvier 2014
Se voir demander un autographe procure une sensation ambiguë. Il y a une satisfaction faite d'une vanité un peu grasse. La demande agace si elle est trop importante, et vexe si elle s'éteint.
Commenter  J’apprécie          40
fichetouxfichetoux   20 janvier 2014
Il y avait des jours où je rêvais d'avoir un petit kiosque à journaux, d'abandonner le boulot. Seulement, quand je me suis renseigné, j'ai appris qu'il fallait se lever à 5 heures du matin, ça m'a refroidi tout net.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Michel Galabru (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Galabru
Vidéo de Michel Galabru
autres livres classés : acteur françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5711 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre