AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782278091737
160 pages
Didier Jeunesse (19/06/2019)
3.56/5   18 notes
Résumé :
Lucas, 13 ans, et son frère Antoine, sont obligés de passer l'été dans une maison perdue au milieu de la forêt, non loin du village où leur mère a vécu enfant. Le lieu est tellement isolé que c'en est un peu angoissant. Lucas pense qu'il va s'ennuyer à mourir, mais au cours d'une promenade, une lueur mystérieuse apparaît. Lorsqu'il tente de la suivre, il tombe nez à nez avec une jeune fille à la beauté éblouissante.
Elle dit s'appeler Camille, et Lucas devien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 18 notes
5
3 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  13 juillet 2019
Je remercie chaleureusement les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi, via net galley, du roman Elle s'appelait Camille de Lucie Galand.
Lucas, 13 ans, et son frère Antoine sont obligés de passer l'été dans une maison perdue au milieu de la forêt, non loin du village où leur mère a vécu enfant.
Le lieu est tellement isolé que cela en est un peu angoissant.
Au cours d'une promenade, une lueur mystérieuse apparaît... et Lucas tombe nez à nez avec une jeune fille à la beauté éblouissante.
Elle dit s'appeler Camille, et Lucas devient immédiatement amoureux.
Mais qui est vraiment cette fille, dont il trouve la photo dans son sac à son réveil ?
Est-il possible qu'elle soit morte 30 ans plus tôt, et née la même année que sa mère ?
Serait-ce un fantôme du passé ?
Elle s'appelait Camille est un bon roman jeunesse.
L'histoire est simple mais vraiment prenante. Il y a du surnaturel, des surprises, des personnages bien campés. Parfait pour captiver le lecteur, jeune comme adulte.
Cette histoire autour de Camille est très mystérieuse, existe t'elle vraiment ? Pourquoi apparaît t'elle à Lucas et son frère alors qu'elle est censée être décédée il y a trente ans ?
Elle aurait le même age que leur maman, les deux fillettes se connaissaient t'elles ?
Beaucoup de questions se posent, et Lucas veut les résoudre à tout prix.. quitte à tomber amoureux d'un fantôme au passage...
J'ai apprécié ce roman, lu d'une traite cette après midi. Je n'ai pas eu de coup de coeur mais je suis ravie de la découverte.
Ma note : 4 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
mariech
  15 juillet 2019
L'année de mes 13 ans , le premier jour des vacances mes parents m'annoncent que nous partons ce soir ...à la campagne .
Et là c'est le ciel qui me tombe sur la tête , à la campagne , non pas possible , qu'est ce que je vais devenir sans mon meilleur ami pendant deux mois ?
Et c'est comme ça que nous sommes partis vers le village d'enfance de ma mère dont moi et mon frère n'avions jamais entendu parler et que cet été là , l'été de mes 13 ans , je devais vivre une aventure dont je me souviens encore aujourd'hui.
Je ne vais pas en raconter plus pour garder le mystère , le plaisir de la découverte , je vais simplement dire qu'une fois commencé , il m'a été impossible de lâcher ce livre , une lecture qui m'a ravi , qui m'a rappelé mes premiers pas de lectrice , mes premiers enchantements dus aux livres .
Une très belle lecture donc destinée aux jeunes lecteurs , livre idéal à offrir mais qui doit plaire également aux adultes qui comme moi aiment de temps en temps offrir une nouvelle lecture aux enfants qu'ils étaient .
Je vous le recommande chaleureusement.
Merci à NetGalley et aux Éditions Didier jeunesse pour ce partenariat .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Pat0212
  07 janvier 2020

Encore un roman jeunesse très plaisant à lire, comme tous ceux des Editions Didier jeunesse que j'ai eu la chance de découvrir ces derniers mois, un grand merci pour ce nouveau partenariat, ainsi qu'à Netgalley.
Lucas, treize ans, pensait passer des vacances tranquilles dans sa ville, avec son ami Fred, mais ses parents lui annoncent qu'ils partent le lendemain pour le village dans lequel sa mère a grandi. La famille va plutôt mal, les parents se disputent sans cesse, tout comme les deux frères, ce qui donne des crises d'angoisse à Lucas. La mère n'a jamais parlé de son enfance ni de son village et les deux adolescents ne sont pas très contents de partir dans cette lointaine campagne. Ils partent en catastrophe à l'improviste, ce qui les perturbent encore plus.
La maison est isolée du village dans une forêt, que Lucas, habitué au fracas de la grande ville, trouve angoissante, tout comme le silence. Lors d'une promenade à vélo, les deux frères aperçoivent une lumière intense qui semble provenir d'une maison voisine. Leur mère affirme que c'est impossible, qu'il n'y a aucune habitation à plusieurs kilomètres à la ronde. Lucas s'entête et part explorer la forêt une nuit, c'est ainsi qu'il rencontre Camille, une magnifique jeune fille dont il tombe instantanément amoureux, elle lui glisse sa photo dans son sac. Mais l'image est vieillotte et Lucas finit par comprendre que Camille est un fantôme. Il mène son enquête et veut absolument la sauver.
L histoire est prenante et touchante, on n'est pas du tout dans une histoire de fantômes angoissante, même si la forêt l'est par moment. Perdu dans son rêve, Lucas ne voit pas ce que vit le reste de la famille et en particulier sa mère, qui doit déposer le fardeau du passé pour aller de l'avant. A la fin des vacances, la famille retrouvera son unité, les blessures seront guéries et tout le monde pourra aller plus loin. Ce roman plaira sans aucun doute au jeune public auquel il est destiné, mais aussi aux adultes qui gardent une part de leur coeur d'enfant, même si nous aimerions un peu plus de complexité dans les personnages. Un message optimiste sur les étapes nécessaires à notre évolution et la possibilité de laisser les crises derrière nous pour nous construire et ne plus être prisonnier d'une forêt oppressante. le premier amour est important, quoi que les protagonistes deviennent par la suite, et il nous accompagnera tout au long de notre vie.
Une jolie histoire à ne pas manquer.
#ElleSappelaitCamille #NetGalleyFrance

Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Sharon
  30 juillet 2019
Je suis très ennuyée pour chroniquer ce livre, parce que c'est un livre que j'avais vraiment très envie de lire, et qui n'a pas correspondu à mes attentes. le début est très classique : le départ en vacances, qui ne plait pas vraiment aux deux adolescents, contraints de suivre leurs parents; Vous me direz, c'est à peu près ce qui se passe pour tous les adolescents. Oui. Cependant, on sent la masse de non dits dans cette famille, une mère qui leur a peu parlé de sa jeunesse, de sa famille et qui retourne sur ses terres natales à un moment où son couple est en difficulté. Je n'ai pas aimé non plus les méthodes éducatives du père, les fameux « tu comprendras plus tard » (qu'est-ce qui t'empêche d'expliquer maintenant ? Ah, oui, la masse de non-dits dans la famille) et le fait de faire culpabiliser son fils pour l'amener à faire ce que son père veut qu'il fasse. Les adultes doivent se comporter en adulte, non utiliser le chantage affectif : il faut dire qu'ils ont bien des choses qu'ils n'ont pas régler, et c'est peut-être le moment de s'y mettre.
J'en aurai presque oublier Camille, fantôme qui est là parce qu'elle est morte en attendant le jeune homme qu'elle aimait. Ils devaient s'enfuir ensemble, elle est morte avant – son coeur n'a pas supporté l'effort et les émotions. Bon. Vu le nombre de personnes de ma connaissance qui sont mortes jeunes à cause d'une maladie de coeur, je peux vous dire que c'est parfaitement crédible. Ce qui l'est aussi, et là, nous basculons dans le « mauvais » conte de fée, c'est cette mère surprotectrice, qui suit à la lettre les conseils du médecin, qui affirme que les émotions peuvent la tuer. J'ai eu l'impression, en lisant cela, de me retrouver au 19e siècle, non en 1980. Les traitements existaient, les opérations aussi – aux conséquences délicates, bien entendues. La mère de Camille apparaît comme une femme (une méchante sorcière ?) qui veut garder sa fille pour elle toute seule et ne consulte pas d'autres médecins, ne fait rien pour qu'elle quitte cette étouffante forêt quasiment maudite – oui, je plaque beaucoup de mon ressenti sur ce livre. Camille est seule, désespérément seule, et ni son amoureux, ni sa meilleure amie ne lui offre le soutien dont elle a besoin – je m'interroge d'ailleurs sur ses relations avec sa meilleure amie, dont les motivations profondes m'ont forcément interrogée (j'adore me creuser la tête).
Camille est un fantôme – oui, j'ai presque oublié de le signaler, prisonnière de son lieu de décès, alors que tous ont continué leur vie. J'aime les personnages de fantômes mais, après avoir lu une oeuvre très forte mettant en scène des fantômes, j'ai trouvé celle-ci assez tiède. Elle offre certes de nombreuses interprétations possibles, d'autant plus que l'écriture est rétrospective, doublement – Lucas raconte, bien plus tard, ce qu'il a vécu cet été-là, renvoyant encore plus dans le passé ce qui est arrivé à Camille, récit caractérisé indirectement, sauf quand Camille elle-même prend la parole, à travers son fantôme ou ses écrits.
Je serai curieuse de savoir ce qu'un(e) lecteur(trice) plus jeune penserai de ce livre.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LillaMy
  13 juillet 2020
Je suis indécise quant à cette lecture : ai-je aimé ? Oui et non. Je ne suis pas une grande amatrice d'histoires de fantôme et celle-ci ne m'a guère convaincue. le surnaturel n'est peut-être pas assez accentué, on n'a pas assez peur même si la tension est bien là dans les scènes de nuit.
Reste l'histoire familiale qui aurait pu être plus intéressante si elle n'était pas un peu survolée. La mère qui est un élément clef de l'histoire est presque totalement effacée, rendant peu crédible ce retour aux sources dans l'idée d'une réconciliation avec soi-même.
J'ai tout de même apprécié le personnage principal, sa relation avec son frère et sa lecture bienveillante de l'histoire familiale.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   28 février 2020
Roman jeunesse au suspense très accrocheur, Elle s’appelait Camille se lit d’une traite, tant l’on se laisse capter par l’univers créé par Lucie Galand. Posant au cœur de l’intrigue la rencontre de Lucas avec la mystérieuse jeune fille, l’auteure y mêle savamment premiers sentiments amoureux et secrets de famille.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mariechmariech   13 juillet 2019
Le voyage fut extrêmement long . Interminable . Six ou sept heures à entendre mon père chanter de vieilles chansons de sa jeunesse dans un anglais approximatif , ma mère crispée sur son siège , de plus en plus immobile au fur et à mesure de notre avancée .
Commenter  J’apprécie          50
letilleulletilleul   17 juin 2019
Jamais, malgré toutes les années qui ont passé, jamais je n’oublierai ce que j’ai vécu cet été-là. Même si mes souvenirs, avec l’âge et le temps, se sont peu à peu transformés en un brouillard plus ou moins épais ; même s’ils se situent nécessairement quelque part entre la vérité et l’imaginaire ; même si parfois je n’ose pas y penser, au risque que m’apparaisse l’impossibilité de certains événements. Ce que je sais, avec la certitude de quelqu’un qui n’a rien à perdre, c’est qu’à la fin de cet été-là, je n’étais plus un enfant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
letilleulletilleul   17 juin 2019
La fenêtre. Quelque chose se passait dehors, j’en étais sûr. Je le sentais, sans pouvoir expliquer comment. Je me dirigeai vers la vitre, mesurant chacun de mes pas pour faire le moins de bruit possible, comme si la chose pouvait s’échapper.
J’avais raison, ce n’était pas une hallucination. Je n’avais pas rêvé, je n’avais pas été trop fatigué.
De ma fenêtre, je voyais un rai de lumière qui partait d’un peu plus loin que l’endroit où les chemins se séparaient. Un rai de lumière fixe, qui s’éteignait et s’allumait par intermittence.
À ce moment-là, je sus véritablement qu’il se passait quelque chose, une certitude physique, urgente.
J’ignorais, en revanche, à quel point cette lumière changerait ma vie. Plus rien ne serait comme avant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
letilleulletilleul   17 juin 2019
Comme tous les étés, il allait partir deux semaines chez ses cousins dans le sud de la France, puis il reviendrait et nous passerions le reste de nos vacances à la piscine municipale, à lire des bandes dessinées ou à jouer à des jeux de rôles sur son ordi. Je ne me souvenais pas d’un seul été où nous étions séparés.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : fantômesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4578 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre