AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246861241
Éditeur : Grasset (30/03/2016)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.97/5 (sur 239 notes)
Résumé :
Lorsque Robin Ellacott reçoit ce jour-là un mystérieux colis, elle est loin de se douter de la vision d’horreur qui l’attend : la jambe tranchée d’une femme.
Son patron, le détective privé Cormoran Strike, est moins surpris qu’elle, mais tout aussi inquiet. Qui est l’expéditeur de ce paquet macabre ? Quatre noms viennent aussitôt à l’esprit de Strike, surgis de son propre passé. Quatre individus capables les uns comme les autres, il le sait, des plus violente... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (93) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  23 septembre 2016
💋💪Troisième tome de la saga Cormoran Strike💪💋
Cormoran Strike ne chôme pas. Son agence marche de mieux en mieux, engrangeant des profits. Robin sa secrétaire le seconde dans les missions de filatures avec un grand plaisir. Côté sentimental, Strike passe de bons moments avec une riche et belle femme, Eline qui ne demande rien de plus. De son côté, Robin prépare son mariage.
Seulement, un colis contenant une jambe et adressé à Robin au bureau bouscule toute cette tranquillité. Strike soupçonne trois hommes.
La publicité négative fait fuire les clients du détective et d'autres victimes du tueur apparaissent. Sans parler que les vies personnelles des détectives en prennent un coup. Si Strike ne fait rien, il peut mettre la clef sous la porte et voire Robin comme nouvelle victime de ce cinglé....

Bon après avoir littéralement dévoré précédemment les deux premiers tomes, j'ai eu grand plaisir à retrouver le duo Cormoran/Robin pour une nouvelle aventure.
Ce troisième opus est complètement différent des deux précédents puisque l'accent est mis sur les personnages principaux et notamment leurs passés. Les thèmes abordés sont plus sombres, plus gores, plus violents comme le viol, la pédophilie... La psychologie de nos héros est quasiment décortiquée

L'intrigue est accrocheuse avec un serial killer lié au passé de Cormoran Strike qui prend plaisir à tué puis mutilé le corps de ses victimes. Robin, reçoit la jambe d'une des victimes au bureau du détective, ce qui va mettre Cormoran sur l'affaire et entraînés des révélations sur le passé de nos deux détectives.....
Le récit est fabuleusement bien écrit avec un turn over entre 3 suspects possibles dans le passé de Strike. L'auteure (J.K. Rowling dans la réalité), prend un plaisir à jouer avec nos nerfs, nos déductions ... Nous sommes amenés sur une piste prometteuse et celle-ci est pernicieusement mise en pièce par elle et un des trois autres suspects redevient notre suspect numéro 1
La fin avec la révélation du fameux suspect est incroyable, dans le sens où vous vous rendez compte que vous aviez toutes les cartes en main mais que vous n'avez pas trouver . J'ai adoré me faire balader d'un suspect à un autre et je suis resté scotché quand j'ai su QUI était le serial killer

Côté personnages, le duo Cormoran/Robin est toujours aussi passionnant à suivre même si je trouve la manière dont J.K.Rowling fait évoluer leur relation digne de la torture. J'ai été déçu par certains aspects de leurs relations et le final (dernier chapitre)...
Ce troisième opus permet de découvrir nos personnages plus intimement au travers de leur passé. Ainsi, l'enquête menée sur les trois suspects de Strike permet de révéler des pans de sa personnalité et de dévoiler par la même occasion le secret ayant poussé Robin à vouloir travailler pour Strike.

Globalement, excellent opus de cette série même si l'intrigue traîne par moment en longueur. Cela semble être la marque de fabrique de l'auteur qui semble apprécier de faire cuire à petit feu ses lecteurs avant de leur asséner une révélation percutante !😈
J'attends avec impatience le tome 4 pour avoir les réponses à mes questions !😝
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1080
lyoko
  14 juin 2017
J'ai une grande affection pour Cormoran Strike et sa secrétaire Robin. Alors quand J.K Rowling leur crée une nouvelle aventure je me fais un devoir de la lire... et j'y prends comme toujours un énorme plaisir.
Quand Robin reçoit une jambe coupée au bureau avec certaines anotations, il n'en faut pas plus à Cormoran pour faire un retour dans le passé et envisage que celui-ci le rattrape.
Ce roman en plus d'être un super bon policier ,parce que l'auteure arrive franchement a noyer le poisson bien comme il faut, nous plonge dans la jeunesse de Strike.
En parallèle Robin prépare son mariage avec Matthew (que je déteste au plus haut point.. même pire que les méchants de l'histoire c'est dire !), et cette petite partie m'a aussi tenue en haleine j'avoue !

Que dire de plus a part que j'ai encore passé encore un très agréable moment avec ces deux personnages et que je n'ai qu'une hate : la suite !
Commenter  J’apprécie          710
iris29
  28 mai 2016
Argggghhh !
[ Vous comprendrez ma réaction quand vous lirez la dernière page .
[4° ligne avant la fin...]
A part ça, quel bonheur de retrouver dans ce troisième volet, Cormoran Strike et Robin Ellacott, respectivement détective privé et secrétaire ,[même que si elle me lisait, elle serait furieuse, elle ,qui aimerait tellement devenir associée...]
Car elle est parfaite Robin, surtout lorsqu'elle reçoit à son bureau un colis dans lequel se trouve une jambe de femme...
Vu le contenu du colis et considérant la particularité physique de notre détective (qui a été amputé lors d'une explosion alors qu'il servait son pays ), l'affaire prend tout de suite une tournure personnelle . Cormoran envisage quatre suspects , mais la police est un peu molle...
Quatre pistes pour nos deux héros , ça fait beaucoup de suspects à retrouver, à surveiller , d'autant plus qu'il faut continuer à faire tourner la boite , car les finances ne sont pas au beau fixe malgré la toute récente célébrité de Strike .
Et s'il n'y avait que le boulot, mais Robin a aussi son mariage à préparer.
( Ou pas !!!!).
Mariage , dont la date est prévue un mois après celui de Kate Middleton , si seulement il a lieu ... Parce qu'entre le boulot (terrible ), le fiancé (pas terrible) et Strike (terrible aussi !), on ne sait plus s'il faut se réjouir ou pas pour Robin.
Alors, je vais être claire: j'ai TOUT aimé !
L'enquête, le suspens, les rapports entre nos deux enquêteurs , les révélations sur le passé des uns et des autres, la richesse des personnages secondaires, les thèmes abordés .
J'ai trouvé jubilatoire le parallèle entre le mariage princier et celui de Robin .
Tout et même le ...ARGhhhh !
Cette série , comme tous les livres écrits par JK Rowling (Robert Galbraith étant un pseudo), va être portée à l'écran , (on parle de petit écran ) , par Brontë film pour la BBC .
Malgré une enquête poussée ( un truc à piquer le job de Robin! ), Je ne suis pas en mesure à l'heure où j'écris de vous donner le nom des acteurs pressentis pour jouer Strike et Robin .
Alors je vous propose un jeu !
Le (ou la ) premièr(e) qui a trouvé aura gagné .
TIC-TAC, TIC-TAC , mais qu'est ce que vous attendez ?
A part ça, j'adresse un immense merci à Cécile13 , qui un soir m'a envoyé un message pour me dire que ce 3° volet des aventures de Cormoran allait sortir au printemps... et pour répondre à ta question, il est super!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5521
florencem
  30 juin 2016
Je n'ai pas mis longtemps à me décider de lire le troisième tome des aventures de Cormoran Strike. J'adore vraiment ce que JK Rowling a fait avec ce personnage, cet univers et surtout le style qu'elle met dans chacune de ses histoires. La carrière du mal ne diffère pas des deux précédents tomes, c'est prenant, psychologique, toujours plaisant à lire, avec un travail autant sur l'histoire que sur les personnages. Je croyais avoir bien cerné nos deux héros, mais on en apprend encore plus dans ce troisième volet et je ne peux que les apprécier encore plus à la suite de cela.
La carrière du mal commence assez classiquement, j'entends par là comme les deux précédents tomes. Un crime se produit, Cormoran et Robin se lancent sur l'enquête, la police fait de même en parallèle (en se plantant encore une fois…). Oui, mais cette fois-ci deux choses changent. La première est que Cormoran et Robin sont touchés personnellement par le crime, ils ne sont plus seulement des détectives qui enquêtent pour le compte d'une tierce personne. Et de ce fait, nous aboutissons bien évidement à un roman qui est plus personnel. Que ce soit le passé de Strike ou celui de Robin, nous en apprenons ainsi beaucoup plus. C'est enrichissant à bien des niveaux et aussi très plaisant. Je suis toujours ravie de voir un personnage que j'apprécie évoluer et s'étoffer même si cela amène des événements pesants et tristes. C'est Robin qui se dévoile le plus cependant. Elle est plus que malmené dans ce tome, elle se montre fragile, hésitante mais aussi déterminée et forte. Elle n'est pas une sorte de surfemme (ouh que le mot est très moche !) à qui tout réussit et qui est sublimée. Non, elle devient encore plus humaine, plus attendrissante, plus héroïque. Et j'aime cette équilibre. Elle a de très nombreuses qualités mais elle n'en reste pas moins imparfaite (comme nous tous). Bref, si je ne pensais pas pouvoir l'apprécier d'avantage, et bien c'est chose faite.
Cormoran se révèle aussi, même si son passé n'était pas du tout un secret, l'auteur nous dévoile plus de choses sur ses rancoeurs, ses ressentis, ses émotions. Il est plus fragile sans le montrer vraiment. Sans compter sa relation avec Robin qui depuis le début est dirais-je un peu floue dans le sens où on voit très bien qu'il a de l'affection pour elle, mais qu'il se refuse de franchir la ligne rouge. Cette éthique alors qu'il pourrait franchir la ligne, sa compassion aussi, sa tendresse bourrue sont un petit bonheur. On lui pardonne son comportement un peu borderline quelques fois, très terre à terre et pragmatique, surtout qu'on en apprend aussi d'avantage sur son passé dans la police militaire, et… ce n'était pas joli, joli. Mais cela donne encore une fois toute la dimension du personnage.
Le second point qui change est le fait que nous avons le point de vue du tueur en série qui sévit dans La carrière du mal. Et j'approuve totalement, surtout dans ce cas-là. D'une part parce qu'on comprend tout le cheminement psychotique de la personne mais aussi parce que cela nous donne un autre point de vue, macabre, certes, mais tout aussi intéressant. JK Rowling joue aussi un jeu d'équilibriste très réussi. Dès le départ, nous avons trois suspects, venant du passé de Strike, et chacun des trois nous apparaît comme le coupable potentiel. Il est très difficile de savoir qui est ce narrateur « anonyme » car les similitudes entre les trois hommes sont nombreuses, et à tout de rôle, on croit que c'est forcément l'un des trois. Au fur et à mesure que nous avançons dans le tome, l'étau se resserre entre deux en particulier, jusqu'à un certain point où nous le découvrons mais seulement grâce à une indication de l'auteur. Comme dans les autres tomes, il y a cette paranoïa très plaisante qui se met en place. L'enquête en elle-même est toujours bien menée avec toujours cette notion de psychologie humaine. Un point que JK Rowling semble beaucoup apprécié. Et cela fonctionne vraiment.
Encore une jolie réussite donc, et j'ai hâte de découvrir ce qu'il va se passer dans le prochain tome, surtout entre nos personnages récurrents, car en plus d'écrire des enquêtes passionnantes, l'auteur a créé un univers, celui de Strike et Robin, qui est tout aussi palpitant à suivre. Une petite mention spéciale aussi à Shanker, le vieil ami de Strike qui est plus présent et donc j'ai vraiment apprécié le personnage. En espérant qu'il devienne récurrent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Giraud_mm
  18 septembre 2018
Troisième opus des enquêtes du détective Cormoran Strike, écrit par Robert Galbraith (alias J.K. Rowling, auteure de la saga Harry Potter).
Robin Ellecott, l'assistante/associée de Cormoran reçoit au bureau des colis très spéciaux : la jambe d'une jeune femme, puis un morceau d'un de ses doigts. Cormoran pense qu'à travers la jeune femme, c'est lui qui est visé. Il identifie rapidement quatre coupables possibles mais n'enquête pas avec les mêmes priorités que la police, qui cible très vite un seul suspect. La victime est identifiée, puis plusieurs autres : on a affaire à un tueur en série particulièrement retors... Encore une fois, c'est le génie, digne de Sherlock Holmes, dont sait faire preuve le détective, qui permettra de dénouer l'affaire, non sans que la vie de l'agence et les relations du détective avec son assistante aient été fortement menacées...
Je dois reconnaître que j'ai failli renoncer à lire ce troisième opus, un peu déçu par les deux précédents. J'aurais eu tort. Dans l'introduction de ses remerciements, R. Galbraith écrit : "Je n'ai pas souvenir d'avoir pris autant de plaisir à écrire un livre que La Carrière du mal...". Et bien, chère auteure, cela se voit, ou se lit...
Galbraith 3Le sujet est noir, très noir ! Pourtant il y a une sorte d'allégresse dans l'écriture. Cela tient tient beaucoup à la forme utilisée : les deux ouvrages précédents étaient présentés du point de vue exclusif des détectives, avec assez peu d'écarts entre la vision de Cormoran et celle de Robin. Ici, le caractère de Robin s'affirme davantage, tout comme ses prises d'initiatives, même si l'inexpérience rend certaines maladroites. Les visions ne sont pas totalement alignées.
Pour la première fois, l'auteure introduit également le point de vue du criminel, qui reste anonyme, dans la narration. L'énigme est donc présentée sous trois facettes différentes, ce qui donne beaucoup de rythme et renforce le suspense.
Ajoutons que l'ambiguïté croissante des relations entre le détective et son associée, sous le regard soupçonneux du fiancé de celle-ci, renforce une dimension qui était totalement secondaire dans les ouvrages précédents.
Les autres personnages, les trois principaux suspects, sont peut-être moins crédibles que dans les deux premiers opus : ils ressemblent un peu à des caricatures de monstres destructeurs. Mais qu'importe, la magie du livre fonctionne !
Tout cela reste soutenu par une écriture alerte et facile à lire.
Au final, ce troisième épisode constitue une bonne surprise, qui donne envie de lire une suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220

critiques presse (1)
LaPresse   31 mai 2016
Comme si J.K. Rowling s'était affranchie du concept pour être maintenant dans le plaisir de la création. Un plaisir qui, par procuration, devient le nôtre.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   01 mai 2019
Ceux qui n’y avaient jamais vécu ne pouvaient concevoir que Londres était en quelque sorte un pays à part entière. Les gens lui reprochaient de monopoliser la richesse, le pouvoir, mais ce qu’ils ne comprenaient pas, c’était que dans cette ville où tout était plus cher qu’ailleurs, où les implacables différences entre riches et pauvres se voyaient comme le nez au milieu de la figure, la misère avait son propre style. Entre le splendide appartement néoclassique d’Elin à Clarence Terrace et le squat pouilleux de Whitechapel où sa mère était morte, la distance ne se mesurait pas seulement en kilomètres. Ces lieux étaient séparés par un océan de disparités, par les hasards de la naissance, de la fortune, les erreurs de jugement et les coups de bol. Sa mère et Elin étaient à la base deux femmes magnifiques, intelligentes, mais l’une avait fini aspirée par les sables mouvants de la drogue et de la déchéance tandis que l’autre trônait au-dessus de Regent’s Park, derrière ses vitres impeccables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Souri7Souri7   25 avril 2019
[...] La mort violente était le lot quotidien de la Brigade spéciale d’investigation, un service qui dépendait de la Police militaire royale mais dont les enquêteurs exerçaient en civil. Face à l’horreur, ses collègues et lui s’étaient toujours réfugiés dans l’humour. C’était le seul moyen de supporter la vue des corps déchiquetés. Les morts bien lavés, maquillés, allongés dans des boîtes tendues de satin étaient un luxe inconnu à la BSI.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
iris29iris29   26 mai 2016
Les femmes étaient des êtres mesquins , méchants, sales et petits . Toujours à faire la gueule , ces salopes , toujours à attendre des hommes qui les rendent heureuses . C'était seulement quand elles gisaient mortes devant vous , vidées de leur substance, qu'elles accédaient à la pureté , au mystère, au merveilleux même. A cet instant , elles étaient entièrement vôtres, incapabes de discutailler , de se rebeller , de vous planter là, et vous pouviez faire tout ce qu'il vous plaisait . Celle d'hier était devenue lourde et molle , une fois saignée ; un jouet grandeur nature , rien qu'à lui .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   27 mai 2016
A partir du lendemain, il n'aurait plus les coudées franches . Ça serait à la maison et quand Ça était là , il devait lui prêter attention . Pour lui, il était primordial que Ça soit heureuse , notamment parce que Ça ramenait de l'argent à la maison . Ça était tellement bête et moche et avait tellement besoin d'affection qu'elle avait à peine remarqué qu'il vivait à ses crochets .
Commenter  J’apprécie          213
nelly76nelly76   30 juin 2018
2011
Il avait eu beau frotter ,il restait encore du sang. À sa main gauche ,sous l'ongle du majeur,une raie sombre en forme de parenthèse. Il essaya de la retirer, pourtant il aimait bien la voir: elle lui evoquait les plaisirs de la veille.Apres avoir gratté en va un pendant une minute,il porta l'ongle à sa bouche et suça. Le goût métallique rappelait l'odeur du sang qui s'était déversé sur le sol carrelė, eclaboussant les murs,trempant son Jean, imbibant les serviettes de bain-- moelleuse,sèches,bien pliées--couleur de pêche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Robert Galbraith (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Galbraith
C.B. Strike, la série adaptée des polars de Robert Galbraith débarque sur OCS dès le 16 juin !
Cormoran Strike, un vétéran de la guerre devenu détective privé dans un minuscule bureau à Londres, utilise ses connaissances uniques et ses antécédents en tant qu'enquêteur de la Special Investigation Branch, pour résoudre trois cas complexes qui ont échappé à la police. Les trois romans : "L'appel du coucou", "Le ver à soie", et "La carrière du mal", seront donc dans l'ordre, les trois enquêtes que le commandant devra résoudre tout au long des épisodes. La série a été un succès outre Atlantique, on a donc hâte de la découvrir !!
+ Lire la suite
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Carrière du Mal - Robert Galbraith

Quelle est la taille en centimètre de notre héros, Cormoran Strike ?

192
194
196
198

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Cormoran Strike, tome 3 : La carrière du mal de Robert GalbraithCréer un quiz sur ce livre