AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782246828099
900 pages
Grasset (16/02/2022)
  Existe en édition audio
4.09/5   140 notes
Résumé :
Cormoran strike rend visite à sa famille en cornouailles quand une inconnue l'approche pour lui demander de l'aide. Elle aimerait retrouver sa mère, Margot Bamborough, disparue en 1974 dans des circonstances qui n'ont pas été éclaircies. Strike n'a encore jamais traité une affaire classée, mais il est intrigué et accepte, malgré les chances plutôt minces de résoudre un crime survenu quarante ans plus tôt. Le dossier s'ajoute donc aux nombreux cas sur lesquels Strike... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 140 notes
5
22 avis
4
24 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis

lyoko
  27 mars 2022
Je sors de celle lecture non pas mitigée mais ennuyée, car j'ai à la fois adoré cette lecture et en même temps je me demande si l'auteure ne m'a pas prise pour une bille.
J'adore le duo Strike - Robin. Et dans cet épisode ci encore plus. J'aime leur dualité, leur rivalité, leur complicité , et tout simplement leur caractère.
Néanmoins je suis malgré tout dérangée une fois encore par leur vouvoiement. J'ai du mal à comprendre comment des associés se connaissant depuis quelques années, ayant vécu des aventures et voir plus, peuvent rester sur le vous . Je pinaille peut être et peut être est ce un soucis de traduction? Mais ça me dérange dans ma lecture.
L'écriture de Robert Galbraith est addictive, tout comme elle l'est dans les Harry Potter. Toujours agréable, avec une construction de chapitre qui te pousse à tourner la page et à entamer le suivant.
Par contre je dois avouer qu'a la fin du roman je me suis quand même dit tout ça pour ça. J'ai été ballottée entre différentes enquêtes, différents lieux pour arriver à un final plutôt basique .
Donc voilà pourquoi je suis ennuyée parce que j'ai passé un très bon moment de lecture, mais en même temps j'ai l'impression qu'on m'a un peu roulée dans la farine. Je ne peux donc pas dire que ce roman est superbe parce qu'il y manque quelque chose. Et puis j'ai l'impression que l'auteure a utilisé des raccourcis et des subterfuges qui me déplaisent un peu.
Donc voilà, un cinquième tome qui se lit bien, mais cela s'arrête là.
Bien sûr je reste fidèle au couple de détective et je lirais la suite avec attention, en espérant qu'à force de se tourner autour ils finissent par se trouver ( ce dont je ne doute pas).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          880
florencem
  11 février 2022
Cela faisait près de trois ans que j'attendais avec impatience le cinquième volume des enquêtes de Cormoran Stricke et enfin, le voici. le sixième doit sortir cette année en version anglaise, j'espère donc que la traduction ne se fera pas trop attendre, car oui, j'ai encore une fois adoré cette histoire de plus de neuf cents pages tout de même, mais addictif au possible.
Comme à l'accoutumée, on retrouve Robin et Cormoran peu de temps après leur dernière aventure. Et cette fois-ci, c'est un cold case qui va tenir le duo en haleine durant quasiment tout Sang trouble. Une idée fort sympathique, car elle change des schémas habituels, et elle nous montre aussi les difficultés d'une telle affaire. Après quarante ans, les indices se font rares et les mémoires sont défaillantes. de quoi « pimenter » l'enquête et pousser nos héros dans leurs retranchements.
Il y a aussi des missions annexes qui sont plus « banales ». Bien sûr, cela ralentit le rythme, si l'on puit dire, mais en même temps, je trouve que J.K. Rowling montre ainsi le « vrai » quotidien de détectives privés. Je mets des guillemets car, je n'y connais rien, mais cela me semble réaliste. Elle ne cantonne pas ses héros à une enquête ultra intéressante qui va leur offrir une certaine gloire s'ils parviennent à découvrir la vérité. On voit aussi les à-côtés, les moments ennuyants du métier, les sacrifices à faire, et tous les aléas. C'est une véritable immersion.
Elle prend aussi le temps de développer la psychologie des personnages, en mettant en avant leurs vies personnelles. Je vous l'accorde, si tout le monde avait vécu ne serait-ce que la moitié de ce que Robin ou Cormoran ont traversé… nous serions tous en dépression… Oui, il y a un peu d'acharnement dirons-nous… Mais, même si je me suis faite la réflexion, cela passe tout à fait. Car au final, on arrive à vraiment comprendre les protagonistes. Et il y a un côté très humain qui transparait. Cormoran comme Robin sont des héros dans le sens propre du terme, ils sont extraordinaires, mais il y a cette balance aussi qui fait qu'on les voit comme des êtres à part entière.
Le duo est aussi de plus en plus intéressant à suivre. Alors oui, il y a toujours cette tension entre les deux, cette ligne invisible mais tellement présente, et on se demande si elle sera franchie un jour ou l'autre, mais il y a aussi plus. Ce sont de véritables amis, le mot n'est d'ailleurs pas forcément assez fort. Ils se comprennent, ils ont confiance l'un envers l'autre, de l'affection aussi. Ils se complètent, Robin faisant ressortir le meilleur de Cormoran, et ce dernier permettant à son associée d'être ce qu'elle a toujours voulu. Bref, j'adore les voir évoluer et les moments de complicité sont un pur plaisir. J'ai d'ailleurs beaucoup ri avec Sang trouble, ce qui n'a pas été le cas dans les tomes précédents.
L'enquête en elle-même est très intéressante. Il y a toujours ce petit défaut vers la fin, où on sait que nos héros ont trouvé la réponse, mais nous, nous sommes toujours dans le flou total, mais je me dis aussi qu'arriver à flouer ses lecteurs jusqu'au bout, surtout moi qui devine facilement ce qu'il va se passer, c'est aussi très excitant. Bien sûr avec le recul, on retrouve des indices, mais ils sont bien cachés. Et puis, comme je le disais au début, on voit tout le cheminement d'une enquête cold case. Retrouver les témoins ou bien la descendance, retracer les événements, essayer de démêler si un souvenir a été altéré ou pas, fouiller encore et encore. Il y avait plus de difficultés ici, et c'était plutôt chouette, même si les sujets abordés sont toujours aussi glaçants. L'ambiance est noire, parfois étouffante, très réaliste aussi. L'impression de s'embourber quasiment omniprésente, sans compter la vie de nos héros qui se mêlent à tout cela.
Il y a juste deux petites choses que j'ai moyennement aimé. La première, c'est la manie qu'a J.K. Rowling de dépeindre ses personnages en mettant toujours en avant leurs défauts. On a l'impression que personne n'a grâce à ses yeux : enfants, vieillards, hommes, femmes, héros, méchants… Elle trouve toujours quelque chose de peu ragoutant à mettre en avant. Mis à part, Jack, le neveu préféré de Cormoran… tout le monde y passe. L'autre chose, c'est que nos deux héros ne communiquent pas pendant une grande partie du roman. Et ils s'imaginent ce que l'autre pense… Et c'est source de conflits régulièrement. Donc assez pénible par moments, car c'est quelque chose que personnellement je déteste dans la vraie vie !
Mis à part cela, Sang trouble est une enquête passionnante qui prend son temps et nous permet une immersion totale. Rien n'est laissé au hasard, et j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé. Je trépigne d'impatience d'avoir la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
Kittiwake
  09 février 2022
Pas de panique si l'on découvre avec ce polar l'existence de Cormoran Strike et de Robin Ellacot, qui ont déjà résolu un certain nombre d'enquêtes au cours des quatre tomes précédents, on dispose de 928 pages pour faire leur connaissance !
Il vit seul, séparé de son épouse que l'on évalue sans beaucoup de doute à travers les quelques textos qu'elle lui adresse. Il garde des séquelles et un inconfort notable de l'accident de guerre qui lui a couté une de ses jambes. Sa tante, qui fut une mère pour lui est en train de mourir d'un cancer.
Quant à Robin, on découvrira (si cela n'a pas été évoqué dans un précédent tome) le poids d'un traumatisme récent sur son émotivité.
Mais revenons au cours du polar. Les deux détectives sont sollicités par une femme de quarante ans dont la mère a littéralement disparu un soir à quelques pas du cabinet médical où elle exerçait comme médecin généraliste. On a soupçonné et on soupçonne encore un tueur en série à présent derrière les barreaux (ceux d'un hôpital psychiatrique) bien que celui-ci n'ait jamais avoué ce meurtre-là.
Bien entendu on ne remplit pas 928 pages avec une seule affaire, même si elle nécessite de remuer ciel et terre pour y comprendre quelque chose . On a donc le privilège de résoudre en compagnie des deux personnages de petites affaires du quotidien, chantage, adultère …
On ne s'ennuie donc pas, et c'est déjà une bonne chose.
Mais, tout de même, l'art du détail peut alourdir un récit. C'est à la fois dense et rempli de palabres inutiles (pour l'enquête). Certes on peut prendre plaisir à découvrir le décor des maisons que visitent l'un ou l'autre des détectives, ainsi que le détail des accoutrements de leurs témoins, de même que les dialogues sont plutôt bien troussés, mais c'est quand même un peu long. Les digressions astrologiques sont pesantes d'autant que l'on sait qu'elles sont nées de l'esprit dérangé du policier chargé de l'enquête quarante ans plutôt.
De plus l'affaire se résout dans le tout dernier chapitre, et je doute fort qu'il y ait suffisamment d'indices plus tôt dans le polar pour que l'on devine ou soupçonne ce qui s'est passé. Mais chut !

Impression d'avoir été prise en otage, par cette autrice prolixe ! Sans désagrément, mais quand même un peu long.
Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          655
iris29
  27 mai 2022
Neuf cent vingt et une pages , pour ce cinquième tome des enquêtes de Cormoran Strike et Robin : quand on aime , on ne compte pas...
J'avais refermé le tome 3 en disant "Arghhh" , tellement Robert G , ( alias, J.K. Rowling) nous laissait dans le suspens quant à la relation amoureuse entre ces deux associés. J'avais souri , en refermant le 4° tome, car elle était en bonne voie, Je ferais pareil avec celui-ci, en desespérant quand même que ces deux personnages , si perspicaces, soient si "frileux" , si "malcomprenants", vis à vis de leurs sentiments !
[ Ça c'est dit... ]
Mais si on est un peu frustrés devant tant de lenteur, Robert Galbraith, est si douée qu'on tombe encore une fois dans le panneau, et qu'on éprouve extrêmement de plaisir à les retrouver. C'est comme des amis perdus de vue, dont on prendrait des nouvelles, le temps d'un livre. Et le nombre de pages est tel, qu'on a davantage l'impression de suivre une série télévisée sur plusieurs saisons, que de lire un roman. Un certain nombre de soirées sont nécessaires pour Sang trouble, de sorte qu'on vit littéralement au rythme des personnages, d'autant que leurs vies privées sont traitées avec le même soin que les enquêtes, le même souci du détail.
Robin s'apprête à divorcer, enfin, si ce c... de Matthew veut bien ...
La tante de Strike ne va pas bien...
Une cliente demande une réouverture de l'enquête sur la disparition de sa mère, il y a quarante ans . Mission impossible pour nos détectives privés préférés ? Ce mot est inconnu pour eux, "compliqué " leur sied davantage...
Et au milieu de tout ça, deux autres enquêtes un peu moins "cold", qui les accaparent tellement , qu'il ne leur reste plus de temps pour penser à eux...
Neuf cent vingt et une pages, c'est long, mais pas en compagnie de Robert Galbraith, avec elle, ce n'est qu'un long fleuve tranquille auquel, j'aurais tout de même enlevé quelques pages d'astrologie, mais je chipote, je chipote.
J'ai passé presque une semaine avec Robin et Strike, j'ai juste l'impression qu'ils existent vraiment, et c'est peut-être le plus beau compliment qu'on puisse faire à un écrivain, rentrer dans son monde ( à fond) et y croire (à mort)...
Merci Madame Rowling, ce fut un plaisir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          517
LePamplemousse
  23 février 2022
Certains romans vous happent, ils illuminent vos journées pluvieuses, comblent vos nuits d'insomnie ou accaparent les quelques minutes que vous pouvez grappiller entre les transports, le travail, les courses, la préparation des repas et toutes les obligations et autres corvées d'une journée banale.
A chaque fois que je retrouve Cormoran et Robin, je suis contente comme si j'allais revoir des amis proches.
Il faut dire qu'ils sont attachants ces deux-là, surtout si on les suit depuis les débuts de leurs aventures, ce roman étant le cinquième de la série.
Il peut se lire seul, puisque les enquêtes sont indépendantes d'un roman à l'autre, mais il est bien agréable de savoir qui sont les personnages secondaires et de voir l'évolution de la vie de chacun des protagonistes.
Dans ce volume, Cormoran et Robin, ainsi que les autres membres de leur agence de détectives vont travailler sur plusieurs affaires différentes, ce que j'ai trouvé intéressant et réaliste, car les affaires qui se résolvent en 2 jours ne sont guère crédibles.
La plus importante s'apparente d'ailleurs à une véritable quête impossible, car ils vont devoir retrouver la trace d'une femme portée disparue 40 ans plus tôt, un soir, en sortant de son travail.
Je suis conquise par ce pavé de plus de 900 pages qui m'a fait passer un excellent week-end, alors que dehors, on a plutôt essuyé une tempête.
Les aventures de Cormoran et Robin ne vont pas être de tout repos non plus, leurs vies privées à tous les deux étant très mouvementées et pas toujours très gaies.
Je ressors conquise par ce cinquième volume qui est haletant, émouvant et passionnant, et j'attends évidemment la suite avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          483


critiques presse (2)
LaPresse   04 mai 2022
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Sang trouble est un livre impressionnant. Et non seulement parce que cette brique imposante fait plus de 900 pages. Le cinquième titre des enquêtes du détective privé Cormoran Strike, signé du pseudonyme Robert Galbraith, est sans aucun doute le roman de la série le plus ambitieux à ce jour ; mais c’est avant tout du J. K. Rowling au sommet de son art.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeDevoir   24 janvier 2022
Cette enquête qu’on dit labyrinthique est déjà la cinquième du duo et aborde en passant l’indépendance de la Cornouailles. Même sous son nom de plume, J. K. Rowling sait toujours raconter des histoires.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
mcd30mcd30   21 janvier 2022
« Tu es né ici, insistait Polworth. Donc tu es cornouaillais.
_ Je suis désolé mais si on suivait ce raisonnement, toi tu serais un Brummie, vu que tu es né Birmingham.
_ Va te faire voir ! explosa Polworth Ma mère est une Trevelyan et je suis arrivé dans ce pays à l'âge de deux mois. L'identité, c'est ce qu'on ressent là-dedans. » Il appuya son pouce contre sa poitrine. « Ça fait des siècles que la famille de ma mère habite les Cornouailles.
_ Ouais. Personnellement, je ne crois pas trop à ces histoires de sang et de sol...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   28 mai 2022
Même les gens très intelligents peuvent se comporter comme des idiots dans leur vie privée. Je dirais même que plus on a lu de bouquins moins on connaît les choses de l'amour.
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   25 mai 2022
Strike relut deux fois l'ensemble, ferma les yeux et, comme des millions d'êtres humains l'auraient fait à sa place, se demanda pourquoi les problèmes ne se présentaient pas les uns après les autres mais tombaient tous en même temps, comme en avalanche.
Commenter  J’apprécie          130
iris29iris29   28 mai 2022
Margot Bamborough a disparu depuis presque quarante ans et malgré ça, on se prend tous la tête pour essayer de savoir où elle est passée. Tiana Medaini est une adolescente noire domiciliée à Lewisham. Elle a disparu l'année dernière. Combien de journaux en ont parlé ? Pourquoi n'a-t-elle pas fait la une des quotidiens, comme Bamborough à son époque ? Parce que nous valons moins que les Blancs, pour la presse comme pour la police."
Strike ne trouva rien à répondre ; sans doute parce que Eden avait parfaitement raison, pensa Robin (...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   27 mai 2022
Quarante ont passé mais c'est comme si c'était hier. Les morts ne s'effacent pas. Dommage, ce serait plus facile pour ceux qui restent.
Commenter  J’apprécie          190

Videos de Robert Galbraith (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Galbraith
Extrait du livre audio "Sang trouble" de Robert Galbraith lu par Philippe Résimont. Parution numérique le 7 mars et CD le 13 avril 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/sang-trouble-9791035406424/
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'appel du coucou

Pourquoi Strike a-t-il abandonné sa carrière militaire ?

Sa compagne le lui a demandé
Il est devenu papa
Il a commis une faute grave
Il a été blessé

7 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Cormoran Strike, tome 1 : L'appel du coucou de Robert GalbraithCréer un quiz sur ce livre