AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Giraud_mm


Giraud_mm
  21 mai 2018
Christophe Galfard est incontestablement un excellent physicien et un excellent conteur. C'est aussi un bon historien, puisqu'il a le soucis de resituer les grandes découvertes de la physique aux 20ème et 21ème siècles dans la trajectoire historique.
Ingénieur de formation, j'ai découvert Newton, Einstein et la physique quantique sur les bancs de l'école, il y a quarante ans.
Les livres d'Hubert Reeves ("Patience dans l'azur", "Poussières d'étoiles", "L'heure de s'enivrer, L'univers a-t-il un sens?" notamment) m'ont initié à l'astro-physique il y a près de 35 ans. Mais ces ouvrages de vulgarisation restaient assez "pointus" et nécessitaient une bonne culture scientifique pour être compris (avec tout le respect que je dois à leur auteur, pour qui j'ai une grande admiration !).
La force de Christophe Galfard est de mélanger conte et concepts scientifiques pour mieux faire comprendre et partager ces derniers. J'ai donc lu avec beaucoup d'intérêt les quatre premières parties, même si elles n'apportent pas vraiment de nouveauté par rapport à ce que Reeves a vulgarisé 35 ans plus tôt. La forme est ici très différente et permet de maintenir l'attention du lecteur, qu'il connaisse déjà, ou qu'au contraire ce soit une initiation aux grandes théories de la physique et de l'astro-physique.
J'ai évidemment pris encore plus de plaisir à lire les trois dernières parties, qui abordent des idées, théories et concepts plus récents, auxquels je ne m'étais pas particulièrement intéressés depuis 30 ans : l'antimatière, les infinis quantiques, la matière noire, l'énergie sombre, les singularités, les cordes, ... Des mots qui peuvent effrayer, mais qui nous sont expliqués ici avec les mots de notre quotidien, dans le contexte d'un conte dans lequel nous pouvons tous, adultes et adolescents, nous projeter.
C'est aussi ce qui fait pour moi de Christophe Galfard un excellent physicien. Car pour expliquer aussi simplement des théories aussi complexes, il faut les maîtriser parfaitement. On m'a souvent dit : "Ce que l'on conçoit bien, s'énonce clairement." (citation de Nicolas Boileau). L'auteur nous en apporte une nouvelle preuve.
Pour terminer, j'ai envie de lui souhaiter de rejoindre un jour Marie Curie et Linus Pauling, les seules personnes a avoir reçu deux prix Nobel différents : physique en 1903 et chimie en 1911, pour la première ; chimie en 1954 et paix en 1962, pour le second. Alors physique et littérature dans les prochaines années pour Christophe Galfard ?
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus