AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2823608354
Éditeur : Editions de l'Olivier (14/01/2016)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 13 notes)
Résumé :
En 1912, le SS City of Birmingham approche des côtes indiennes. À son bord, le jeune romancier Edward Morgan Forster, qui écrira plus tard "Route des Indes" et "Maurice". E.M. Forster laisse derrière lui la bourgeoisie anglaise à laquelle il appartient, et ses compagnons d'écriture Virginia et Leonard Woolf, Henry James, D.H. Lawrence. Dans l'autre monde des colonies, il part chercher l'inspiration et ce qu'il n'ose s'avouer : plus qu'une amitié, l'amour de ceux qu'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  22 mars 2016
Je n'ai lu qu'un roman d'Edward Morgan Foster : Maurice. Mais j'avais déjà découvert une partie de son oeuvre littéraire, à travers trois films de l'un de mes réalisateurs préférés, James Ivory : Retour à Howards End, Chambre avec vue et Maurice. Auteur de sept romans, de récits de voyages et de nombreuses nouvelles, Forster a connu fortune et gloire avec sa Route des Indes (adaptée au cinéma par David Lean).
Damun Galgut s'est basé sur des sources fiables (témoignages, récits, lettres, citations, dialogues) pour construire cette biographie romancée d'E.M. Forster. L'auteur raconte les différentes pérégrinations de Morgan (prénom usité), à travers l'Inde puis l'Egypte, et encore de retour en Inde, sur environ 19 années (à partir de 1912). Mais ce livre raconte surtout la quête identitaire d'un homme...
Le rythme peut paraître lent et monotone, flegme britannique oblige, on y adhère ou pas. Moi, j'ai réellement voyagé dans le siècle de, et avec, Morgan Forster, de tribulations en déconvenues, de découvertes en explorations (certaines très intimes), de doutes en révoltes, avec l'écriture comme le seul exutoire possible, salvateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          164
traversay
  24 janvier 2016
Edward Morgan Foster ? Un écrivain britannique du début du XXe siècle qui serait largement méconnu s'il n'y avaient eu les adaptations cinématographiques de trois de ses romans par James Ivory : Chambre avec vue, Retour à Howard's End et Maurice. Auxquelles s'ajoute un merveilleux film de David Lean : La route des Indes. La longue genèse de ce dernier livre de Forster ainsi que les voyages en Inde de l'auteur constituent la trame essentielle de L'été arctique de Damon Galgut qui court entre 1912 et 1924, soit deux dates : celle du départ du romancier anglais vers l'Inde puis celle de la parution de son livre phare. Durant ce laps de temps, dans une biographie qui s'autorise une large part de fiction, crédible car très documentée, Galgut raconte les rencontres et les tourments de Forster, homosexuel qui ne parvient pas à s'assumer, vis à vis de lui même et de la société. le désir et la honte, comme deux sentiments qui cohabitent dans l'esprit d'un homme à la recherche d'un équilibre qu'il ne parvient jamais à trouver. Damon Galgut, dont a apprécié les romans sud-africains, a littéralement investi l'âme de son personnage, dans ses pensées les plus intimes, dans un style alerte, parfois ironique, toujours terriblement lucide. Cela vaut aussi pour le deuxième grand thème du livre : les clivages sociaux, particulièrement accentués dans la colonisation britannique, qui déterminent des règles infrangibles.Mais Forster, à sa façon, est un rebelle, qui méprise la prétendue supériorité des anglais face à des "indigènes" auxquels il donne son amitié et davantage si les affinités le permettent. Bien entendu, il y a une forme de leurre dans cette attitude, les différences de culture et de pensée ne pouvant s'effacer malgré la volonté maladroite de Forster. de manière inconsciente, celui-ci se nourrit de ses expériences, de ses aventures amoureuses le plus souvent malheureuses pour construire les bases de ce qui deviendra La route des Indes. Ce sera son ultime roman alors qu'il vivra encore de longues années, jusqu'en 1970. Qu'aura t-il gardé de l'Inde et de ses aventures sentimentales ? le livre de Damon Galgut n'en dit rien, cela ne lui appartient plus. Entre autres qualités, L'été arctique donne envie de lire les livres de Forster, sachant maintenant qui était l'homme, complexe, qui est caché derrière.
Lien : http://cin-phile-m-----tait-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
cdisaintemarguerite
  24 mars 2016
Biographie romancée sur E.M. Forster, auteur anglais du XXème siècle. Féru d'orientalisme, ses voyages en Inde et en Egypte inspireront nombre de ses écrits, dont le fameux roman "Route des Indes" publié en 1924. Ici, le récit porte sur la quête identitaire d'un homme tourmenté par ses désirs homosexuels, ainsi que sur sur la politique colonialiste anglaise à l'étranger et l'impact de celle-ci sur les populations concernées.
A. Raballand
Commenter  J’apprécie          10
Atasi
  14 janvier 2018
Ce qui m'a orienté vers ce roman ?
Un roman et un film "La Route des Indes". J'aime découvrir les auteurs mais surtout la raison pour laquelle ils ont un jour pris la plume et ont décidé de composer un livre et quels ont été leurs inspirations.
E.M. Forster faisait partie de ces personnages que j'avais envie de découvrir car il avait écrit sur l'Inde et voyager en Inde. Il ne me faut pas plus pour commencer un livre.
Le titre de "L'été arctique" fait référence à un roman inachevé d'E.M Forster et qui reprend l'histoire de cet auteur durant une période d'environ une douzaine d'années si l'on ne compte pas les souvenirs, les retours en arrière et les sauts dans le futur. "L'été arctique" débute sur un bateau, E.M. Forster dont le prénom usuel est Morgan est en route pour l'Inde, le pays de Masood, son ami indien. "L'été arctique" s'arrête en Inde, après le succès du très célèbre "La Route des Indes". Mais que s'est-il passé durant ces nombreuses années ? Qui avait-été E.M. Forster ? Qu'a-t-il écrit ?
De nombreuses réponses sont donnés dans ce roman biographique. Damon Galgut a mené d'importantes recherches pour retracer la vie de cet talentueux auteur, amoureux de l'Inde et des hommes.
Lien : http://atasi.over-blog.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mimipinson
  26 janvier 2016
Edward Morgan Forster, écrivain britannique du début du siècle dernier n'est pas passé à la postérité, à une exception près que le cinéma s'en est inspiré à trois reprises.
Damon Galgut, dont je découvre ici l'univers et la plume, donne ici vie à cet écrivain sur une partie seulement de son existence ; celle qui le conduit en Inde afin d'y puiser l'inspiration littéraire. L'ouvrage –Route des Indes-sera d'ailleurs assez tardif dans la vie de Morgan Forster.
Damon Galgut nous montre un personnage tiraillé entre son homosexualité non assumée, les moeurs étriquées de son temps, et un milieu social dont il n'a de cesse de vouloir s'extirper pour vivre selon ses aspirations mais non libéré de la honte qui le hante en permanence.
Damon Galgut de par un texte largement documenté, riche mais sans ostentation, parvient à susciter un réel intérêt du lecteur et lui donner l'envie de lire ce qu'il a écrit.
L'écriture agréable et élégante de Damon Galgut invite inévitablement à se tourner vers ses livres sud-africains.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Telerama   10 février 2016
Un beau roman qui interroge la solitude et l'homosexualité inavouée de l'auteur de Route des Indes.
Lire la critique sur le site : Telerama
Liberation   08 février 2016
L’Américain Damon Galgut signe une biographie romancée de E. M. Forster en pastichant l’écrivain anglais.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rabannerabanne   22 mars 2016
Il était sur le point d'accomplir un acte révélateur dont la nature lui échappait. Alors qu'il avait cru pouvoir crier, une toute petite voix s'échappa de lui.
"J'ai aimé, leur dit-il. Ce qui signifie que j'ai vécu. A ma manière."
Commenter  J’apprécie          80
rabannerabanne   22 mars 2016
L'angle de vue effaçait le reste de la pièce et il donnait l'impression d'être seul au centre d'une immensité blanche. Un paysage de neige givrée sur lequel tombaient les rayons du soleil. L'été arctique : rien ne bouge, rien ne vit et le ciel est dégagé.
Commenter  J’apprécie          30
rabannerabanne   22 mars 2016
A trente-quatre ans il était encore puceau et le serait peut-être toute sa vie.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
558 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre