AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,65

sur 95 notes
5
10 avis
4
13 avis
3
12 avis
2
3 avis
1
0 avis
Sylviegeo
  05 septembre 2021
Ho, un Quai du polar qui me laisse sur ma faim. Ce n'est pas habituel ça. Tout au long de ma lecture, quelque chose m'énervait. Et je me suis rendue compte que tous ces mots, toutes ces comparaisons, ces métaphores, ces clichés, meublaient une construction sur une base très peu solide. Les matériaux étaient de qualité pourtant: trafic de jeunes filles, combines politiques, vaudou, Afrique...mais l'architecte est passé à côté de son projet. Des personnages de flics qui n'ont de légendaires que leur ancienneté à la criminelle, un suicide que l on comprend ou pas, des meurtres dont le motif nous semble bien mince...Bref, comme vous voyez je ne suis pas séduite par ce titre. Dommage ...
Commenter  J’apprécie          334
Stelphique
  26 novembre 2021
Ce que j'ai ressenti✨

« Je sors. J'ai besoin de sentir la nuit… »

Sauf, que les nuits de Paris sont remplies de cris, de violences, d'ensorcellements et quelques fois, les nuits laissent des cadavres au petit matin. Sentir la nuit, c'est se confronter à l'économie souterraine, à la prostitution, aux légendes venues d'ailleurs, aux fantômes et aux bandits…Sentir la nuit, pour un flic du 36, c'est regarder bien en face la réalité de la vie et approcher de près, les forces obscures de la magie noire…Sentir la nuit, c'est également sentir le sang…Et quand c'est celui de ses pairs, la police a tout intérêt à mobiliser ses troupes et se tenir au courant du mal qui frappe Paris…

« Mais souvent tout est en nous. Les réponses et les raisons de nos colères. »

On aurait pu penser que ce qu'il vient du Nigeria, reste là-bas…Or, on le sait les esprits sont tenaces, les envoûtements aussi…Cette nouvelle enquête avec l'ancien flic du 36 Quai des Orfèvres, Philippe Valmy, va le projeter dans une sombre histoire de politique, de trafics et de magie noire, où le folklore de ce pays vient imprégner les scènes de crimes…. Il faut vite reprendre du service, oublier ses propres démons pour se mesurer à d'autres, et jouer finement avec la faune et flore parisienne…Autant dire une prouesse pour cet homme brisé mais avec son équipe, il va relever le défi…

C'est une enquête rythmée, efficace et prenante. J'ai aimé l'originalité et cette ambiance teintée de sorcellerie pour finalement arriver sur une histoire bien plus complexe qu'il n'y parait…Le souffle de la nuit est un polar réussi que je vous conseille si vous en avez dans le ventre!
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
mariecloclo
  10 août 2021
Un auteur à suivre : en 2020, Alexandre Galien a obtenu le prix du quai des orfèvres pour "les cicatrices de la nuit" : c'était déjà un très bon cru, original, avec un flic que l'on retrouve dans ce roman aussi : Philippe Valmy. Je pense qu'il est préférable d'avoir lu le premier roman pour apprécier encore plus celui-ci et voir l'évolution des personnages principaux.
Philippe Valmy a quitté la France et Paris et exerce les fonctions de conseiller au Nigéria. Il essaie d'oublier les drames vécus récemment dans sa vie privée.
Lorsqu'un de ses anciens co-équipiers est retrouvé assassiné, on le rappelle à Paris pour aider à l'enquête. Une enquête qui sera très compliquée car, plusieurs flics sont tués et on retrouve dans leur cadavre, une poupée vaudou. L'équipe du 36 va mener l'enquête dans les réseaux de prostitution du 18 ème arrondissement et dans la population nigérianne.
Un roman prenant, original de par son sujet et surtout très crédible. On sent qu'Alexandre Galien a été policier, il sait de quoi il parle, c'est très appréciable, un peu comme Olivier Norek. On peut noter aussi des touches d'humour qui font du bien dans la noirceur du roman.
Je recommande tout à fait ce roman et j'attends le prochain de cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
lilietalia
  17 octobre 2021
Je suis assez perplexe suite à cette lecture. Je me faisais une joie de découvrir cet auteur et j ai un peu déchanté...
J' ai eu du mal avec l'histoire en elle-même..entre complots, prostitution, j'ai fini par m'y perdre un peu..
Par ailleurs, j'ai trouvé assez peu de profondeur aux personnages et je n'ai pas réussi à m'attacher à eux...chose qui est souvent indispensable pour moi..
Commenter  J’apprécie          170
DOMS
  16 novembre 2020
Dès les premières pages, plusieurs intrigues s'écrivent en parallèle. D'abord Valmy et ses cauchemars. Depuis la disparition de sa femme et l'arrestation d'un tueur en série, le flic s'est mis en retrait de la police. Il est l'adjoint de l'attaché de sécurité intérieure à l'ambassade de France au Nigeria.
Au Nigeria, l'envoûtement d'une jeune femme a qui on promet une belle vie en France, mais que la madam prépare à se soumettre aux pires réseaux de prostitution.
Dans le bois de Vincennes, le meurtre sordide d'un flic de la mondaine met en alerte toutes les force de PJ du 36 Bastion.
L'enquête, difficile, nous plonge dans la vie de la nuit, des réseaux de prostitution, des poupées Vaudou et des moyens de pression exercés envers ces filles qui n'ont aucune chance de s'en sortir tant le poids des croyances impacte leurs réactions.
L'auteur est un ancien de la direction régionale de PJ. Il maîtrise parfaitement les rouages des enquêtes, les tensions entre les différents services ou chefs de services. Tout comme les mentalités de ceux dont le métier implique de se blinder psychologiquement pour affronter les pires scènes, mais aussi de résister à la pression de la hiérarchie ou du politique.
Guerre des polices et des services, tension entre pays, petits arrangements et immunités diplomatiques, chantage aux grands groupes internationaux, de nombreux sujets sont ici abordés. le tout sous couvert d'une enquête qui nous fait courir à cent à l'heure.

chronique complète sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2020/11/17/le-souffle-de-la-nuit-alexandre-galien/
Lien : https://domiclire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Didjmix
  25 décembre 2020
Déjà sur le premier roman primé, on sentait ce style. Il est confirmé avec ce deuxième volet qui est une suite : comment dire, vous savez ce côté jeune-vieux, quand on veut faire bien et qu'on en fait trop aussi. C'est dommage ce style plutôt lourdo, cet humour tenté, et ce larmoyant raté, parce que l'histoire pourrait être prenante. Dommage donc.
Lien : https://www.facebook.com/liv..
Commenter  J’apprécie          80
morin
  26 octobre 2021
J'avais apprécié "les cicatrices de la nuit", prix du Quai des Orfèvres 2020. Souhaitant retrouver le commandant Philippe Valmy je me suis lancée dans la lecture du deuxième opus "le souffle de la nuit". Ce fut une erreur. J'ai décroché très vite. Trop de mélange, corruption, magie noire, prostitution, politique.... L'histoire m' a semblé indigeste. Je me suis ennuyée. N'abandonnant quasiment jamais un livre commencé, je me suis forcée à le lire jusqu'au bout.

Ma déception est d'autant plus grande que je suis une passionnée de romans policiers et thriller .


Commenter  J’apprécie          60
Fredsberg
  01 octobre 2020
J'avais aimé Les cicatrices de la nuit, j'ai adoré (et dévoré !) le souffle de la nuit.
L'intrigue est originale par rapport aux polars classiques, tout en étant d'une grande actualité et bien documentée. le suspense est là, l'auteur sait varier le rythme, installer des ambiances, développer la complexité de ses personnages pour qu'ils ne soient jamais caricaturaux. le style est maîtrisé, les formules et les images bien trouvées s'enchaînent. L'écriture de Alexandre Galien a - en l'espace d'à pleine un an - gagné en maturité de manière flagrante.
En somme, un roman où l'on ne s'ennuie jamais ! J'attends avec impatience le prochain volet !
Commenter  J’apprécie          60
Lysette
  21 février 2021
Coup de coeur.

Enorme coup de coeur pour ce roman, ou l'on retrouve notre inspecteur Valmy au bout du rouleau. Son personnage va traverser l'enfer et tout au long du roman le lecteur ne sait pas s'il va s'en remettre ou tout simplement se mettre une balle dans la tête.

Ce roman apportera son lot de surprises et rebondissements dans une enquête plus que complexe qui meurtrira les enquêteurs même les plus aguerris et fera place à des secrets qu'il aura mieux value garder sous clef.

L'équipe d'Antoine nous offre une fois encore une immersion totale dans le monde de la Crim, avec un réaliste saisissant et des personnages plus humains que jamais.

J'ai ressentie beaucoup de frustration pour la fin du roman, mais cela m'a semblé tellement cohérent et réaliste que je ne pouvais pas rester sur cette frustration !

Un beau coup de coeur et j'ai hâte de lire encore cet auteur.

Belles lectures à tous.





Commenter  J’apprécie          50
emilie31
  26 décembre 2020
Le quai des Orfèvres est une valeur sûre quand on aime les polars. Lorsque j'ai vu dans la liste de la masse critique romans noirs le titre du dernier lauréat de ce prix, j'ai cliqué et croisé les doigts pour le recevoir dans ma boîte aux lettres.

Le souffle de la nuit par Galien
Et me voilà quelques semaines après la sélection masse critique à ouvrir ma boite aux lettres et à trouver ce roman ! et aujourd'hui je vous en parle.

L'intrigue est multiple et croise les chemins de la police française et des croyances nigérianes. Philippe Valmy s'est éloigné de la police française pour travailler au Nigeria après la disparition de sa femme et l'arrestation d'un terrible tueur en série. Vivant dans une sorte d'état semi comateux, il essaie de continuer à trouver un souffle après cette horrible disparition. Mais les cauchemars le hantent et la mort n'est jamais bien loin. Elle est à des centaines de kilomètres mais s'attaquent à un de ses anciens coéquipiers retrouvé assassiné avec en son ventre une étrange poupée vaudou nigériane. Philippe Valmy qui croyait ses démons parisiens loin de lui les retrouve par la force des choses. Mais quand un second policier est retrouvé assassiné avec le même mode opératoire, toute la police parisienne est mise en branle !

Peut être est ce dû au fait que je n'aie pas lu le premier roman d'Alexandre Galien et que celui-ci semble s'inscrire comme une suite mais j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à l'histoire. Les nombreuses références, même si elles n'empêchent pas une lecture autonome du Souffle de la nuit, perturbent le lecteur qui découvre le personnage de Valmy. En outre, j'ai eu comme l'impression d'un survol de plusieurs idées : celle des croyances vaudou du Nigeria, celle de la prostitution des jeunes nigérianes, celles des réseaux politiques mais aucune véritable creusée et aboutie rendant ainsi parfois l'intrigue un peu fuyante… A mon goût le roman n'est pas assez noir ou assez prenant, il me laisse un peu sur ma faim mais peut être que la découverte du personnage principal uniquement dans ce roman y est pour quelque chose.

En résumé : des croyances, des cauchemars, un lourd passé, des réseaux politiques, tous les ingrédients sont là mais pour moi la sauce n'a pas pris…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2213 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..