AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de AnneCeCousinesdelectures


AnneCeCousinesdelectures
  15 novembre 2020
Je vous dirai seulement que ça parle de cadavre dans le bois de VINCENNES, de poupées vaudous enfoncées dans des ventres, de flic torturé exilé au NIGERIA. Là, si vous êtes un vrai thriller addict, ça doit suffire à vous donner envie.

LE SOUFFLE DE LA NUIT est un polar diablement efficace, musclé, trépidant.

Ca fonctionne et c'est dû pour beaucoup au sentiment de réalité que parvient à insuffler Alexandre GALIEN. Il est évident dès les premiers chapitres que l'auteur sait de quoi il parle et qu'il connaît ces trucs qu'on n'apprend pas, même en approchant les flics au plus près, et qu'on ne sait traduire que parce qu'on les a soi-même vécus : Alexandre GALIEN a effectivement fait partie de la PJ parisienne.

On retrouve dans LE SOUFFLE DE LA NUIT le sentiment de famille qui peut exister entre collègues flics, le vocabulaire qui leur est propre, les références au 36 et au Bastion.

Pour autant, le jargon policier ne fait pas tomber l'auteur dans la facilité; le vocabulaire est soutenu, les constructions de phrases recherchées.

Grâce à cette écriture authentique, on s'attache vite à l'équipe d'Antoine, à ces personnalités si différentes dont évidemment VALMY. Personnage charismatique s'il en est, Philippe VALMY avec ses souffrances, ses errances, son côté borderline, son expérience, ses réseaux, et sa fonction chevillée au corps. A côté de lui, Antoine essaie d'exister et de s'imposer comme nouveau chef de groupe. Mention spéciale enfin au touchant Victor, dont le rêve de bosser à la crim se réalise; il est la touche de douceur dans ce monde de brutes.

A l'instar de celle d'un certain Victor COSTE, l'équipe d'Antoine participe pour beaucoup à la réussite du roman; elle m'a même semblé plus importante que l'intrigue elle-même.

J'ai beaucoup aimé le mystère qu'instille Alexandre GALIEN en donnant régulièrement la parole, dans des chapitres intermédiaires, à cette femme dont on subodore l'importance sans parvenir à comprendre réllement le rôle, et qui peu à peu va ouvrir la porte aux enquêteurs vers un monde de rimes : prostitution, superstition, corruption, manipulation...

Un petit regret toutefois, l'intrigue gagnerait en qualité avec davantage de liant entre ses différentes étapes. J'ai parfois eu l'impression que les enquêteurs progressaient trop brutalement d'un indice à l'autre et qu'on ne comprenait pas toujours leurs déductions. En fait, je soupçonne que ça va trop vite pour moi dans la tête d'Alexandre GALIEN!

Même si ce n'est pas indispensable, il vaut mieux lire LES CICATRICES DE LA NUIT avant LE SOUFFLE DE LA NUIT puisqu'il est fait référence au passé de VALMY et que cela peut certainement permettre une meilleure compréhension de la psychologie du personnage.
Lien : http://cousineslectures.cana..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus