AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,61

sur 41 notes
bagus35
  22 décembre 2021
Merci à BePolar et aux éditions Michel Lafon de m'avoir permis la lecture de ce bon polar .Phillipe Valmy a quitté le 36 pour rejoindre la BAPSA (Brigade d'assistance aux personnes sans-abri ) où il effectue des maraudes pour venir en aide aux déshérités .Seulement un de ses protégés, Ziggy ,est arrêté car son empreinte a été retrouvée sur une scène de crime dans un grand hôtel parisien .Persuadé de son innocence ,il reprend du service au 36 pour comprendre ce qui s'est passé dans cette chambre du Crillon. Un bon polar .
Commenter  J’apprécie          220
Stelphique
  27 novembre 2021
Ce que j'ai ressenti:

« Devenir une boule, la plus petite boule possible. Réduire sa surface corporelle au minimum vital. »

Si les nuits parisiennes sont souvent festives, elles peuvent être aussi tristes et endommagées. Pénibles, insignifiantes, mortelles. Elles peuvent être boules et faire venir, le Soleil Levant…Les nuits parisiennes se nourrissent des vibrations de ses habitants, de leurs us et coutumes, de leurs fantômes et du sang. Après les ensorcellements nigérians, Philippe Valmy et son équipe va devoir gérer les coutumes et les influences du Japon, dans une enquête encore complexe qui feront ressortir des liens véreux économiques et politiques entre Tokyo et Paris. Après un suicide, a priori avéré, ils vont devoir resserrer leurs liens et mettre à l'épreuve leurs compétences pour dénouer les paroles des plus démunis de cette ville et mettre au tapis, leurs adversaires…

C'est un plaisir de retrouver l'équipe, de voir l'évolution de chacun, les suivre dans leurs émotions. Parce que ce n'est plus simplement Valmy, à qui l'on s'attache, mais à toutes ces personnes qui se battent contre l'injustice, la misère, le désarroi, la honte, la drogue…J'ai aimé les revirements de certains, les rapprochements, les petites attentions…Mais il y en a eu un en particulier, ça sera mon petit crush du Soleil Levant, et c'est Ziggy. C'est fou comme des fois, on se prend d'affection pour un personnage…

Encore une fois, j'ai beaucoup aimé l'efficacité de Alexandre Galien dans ce polar. C'est dynamique, et on ne voit plus passer le temps…Il sait mélanger les particularités d'un pays lointain avec l'essence de notre capitale cosmopolite, et ça donne une lecture enrichissante, un thriller captivant! J'attend le prochain avec une certaine impatience, pour connaître un peu mieux les liens qui nous lient aux histoires du monde…
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
DOMS
  09 janvier 2022
Le commandant de la Crim Philippe Valmy est parti se changer les idées au Nigeria. En proie à la dépression, il tente d'échapper à ses hallucinations. À son retour, il demande à intégrer la Baspa (la Brigade d'assistance aux personnes sans-abri) le genre de groupe que l'on intègre généralement en fin de carrière ou si l'on est désabusé.
Pendant ses maraudes, il croise de nombreux sans domicile fixe, et sympathise avec Ziggy, un marginal toxicomane également ancien champion d'arts martiaux.

En parallèle, le capitaine Quefelec enquête sur la mort étrange de Morita, un homme d'affaires japonais dans une chambre du Crillon. Ce dernier s'est suicidé selon la tradition du hara-kiri. Suicide ou meurtre, le doute est permis. Sur les lieux, des traces conduisent les enquêteurs à Ziggy, qui exige que Valmy mène son interrogatoire. Alors que son équipe est maintenant dirigée par Alice Quintet, une jeune femme sans expérience qui peine à faire sa place, il doivent travailler de concert.
...
Les ramifications sont à la fois politiques et mafieuses, avec une incursion dans le monde très secret des arts martiaux au japon, de la formation des jeunes au cercle très très fermé de ceux qui les pratiquent.
D'ailleurs, les flash-back dans la courte vie de Ziggy sont à la fois impressionnants de noirceur et de complexité, totalement angoissants ils éclairent d'un jour nouveau les turpitudes des manipulateurs. Dans une atmosphère à la fois trouble et sordide, de Paris aux quartiers les plus chauds de Tokyo, l'auteur nous entraîne à un rythme soutenu dans de bien sombres territoires.
Lien : https://domiclire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
carre
  27 octobre 2022
Si il y a une chose de sûr avec Alexandre GALIEN c'est qu'il possède un sens évident pour rendre ses romans addictifs. Tout d'abord parce qu'il égrène de nombreuses pistes qui forcément donne une lecture accrocheuse, ensuite que la sympathie pour ses personnages est quasi immédiate, tant leur vie de flic et privée sont bien décrites. Ayant lu les trois romans publiés par ce jeune et talentueux auteur, je ne peux que vous conseiller d'aller faire un tour dans son univers. Vivement le prochain.
Merci aux Éditions Pocket et à Babelio pour ce partage.
Commenter  J’apprécie          110


Fantine
  30 décembre 2021
Un excellent polar qui se laisse dévorer en quelques heures tant par son atmosphère lourde, glauque que par ses personnages. Ces derniers sont attachants, humains, et, tortures. du moins, pour l'un d'entre eux.

Tout comme dans Les cicatrices de la nuit, Alexandre Galien a construit une intrigue énergique, puissante ainsi qu'efficace. On y retrouve le Paris sordide c'est à dire celui des traffics en tout genre, de la prostitution, des paumes. Même si il ne s'agit pas du Paris glamour, des cartes postales, l'image qu'en donne Alexandre Galien reste malgré tout attachante.

Un roman policier à la fois palpitant et fascinant que l'on referme ave,c beaucoup de regrets.
Commenter  J’apprécie          60
hendrickxvirginie
  15 novembre 2021
Parut aux éditions  @    , Soleil levant est le troisième tome mettant en scène l'inspecteur torturé Philippe Valmy qui malgré ses fantômes, reprend le travail dans un autre service oùil a été muté : la BAPSA. Dans cette ultime enquête, nous rencontrons Ziggy, entre passé et présent, solitaire et  toxicomane. Une âme complexe et énigmatique que nous découvrons avec un vécu sombre. À quatorze ans, seul en plein Tokyo pour un art, il se retrouve face à des bourreaux. Alors qu'il est placé en garde à vue, il reconnaît Valmy et décide qu'il ne parlera qu'à cet homme. Quel est leur lien ? Dans cette nouvelle pépite (merci d'ailleurs pour la dédicace 😚), le ton est très vite donner. Avec une (très) bonne dynamique, Alexandre Galien (qui a remporté le prix du Quai des Orfèvres 2020) nous plonge directement dans une chambre d'hôtel chic où l'énigme commence par le suicide de Masakatsu Morita. Entre deux temporalités, de Paris à Tokyo, les chapitres sont courts, mais comportent assez d'éléments pour que l'intrigue nous tienne en haleine et ne nous laisse pas de répit. L'atmosphère lourde que dégage les personnages est intéressante et d'ailleurs, nous retrouvons notamment d'autres personnages des enquêtes précédentes avec la complexité de leurs personnalités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
angelita.manchado
  06 janvier 2022
Soleil levant d'Alexandre Galien, présentation

Au Crillon, place de la Concorde, Morita se suicide le matin après un échec dans la nuit.


Le 4 mars 2O21, Philippe Valmy, 56 ans, suit une thérapie. Il croit toujours vivre avec Elodie sa femme. Il pense à tous ceux qui sont morts et qui font toujours partie de sa vie. Il va se présenter à son nouveau poste.


Avis Soleil levant d'Alexandre Galien

Finie la trilogie consacrée à Philippe Valmy. Un dernier roman lu en quelques heures. Mais pas fini, pour moi, Alexandre Galien, que je continuerai à acheter les yeux fermés. Ravie d'avoir découvert cet auteur français il y a 3 ans et ravie de l'avoir rencontré déjà deux fois, à Marseille et à Lyon. Lorsque j'ai lu que c'était la dernière enquête de Philippe Valmy, je m'attendais à une autre fin, mais celle donnée par l'auteur me convient parfaitement. L'univers de ce roman est le Japon.


Tout commence lorsqu'un homme est retrouvé, mort, au Crillon. Tout laisse penser à un suicide mais une empreinte matche avec un SDF. L'ancienne équipe de Valmy est amputée de son chef, qui a pris un congé sabbatique, d'un autre qui a pris sa retraite. Ils sont donc tous jeunes, sans peu d'expérience, sans compter leur chef, une femme qui vient de la DGSI et qui n'est pas franchement bien accueillie. Jeunes, ils vont faire quelques erreurs mais d'elles, ils vont apprendre et vont devenir une équipe qui sera encrore plus soudée.


Philippe Valmy vit toujours avec ses fantômes, il voit un psy pour tenter de s'en sortir. Il travaille toujours dans la police mais dans une brigade pour aider les sans domicile fixes. C'est là qu'il rencontre Ziggy et ce dernier se souvient de lui lorsqu'il est arrêté et demande à ce que ce soit Philippe qui l'interroge. Donc, retour de Valmy au 36 avec son ancienne équipe. Malgré son expérience d'enquêteur, il ne prend pas la place des responsables. Il aide les uns et les autres dans leur enquête et semble heureux de revenir. Une enquête qui prendra un tour politique, mais pour une fois, elle ira jusqu'au bout car Graziani l'a décidé, quitte à être muté.


Alexandre Galien nous explique le Japon avec ce jeune homme qui part très jeune pour devenir un champion en arts martiaux. Mais à 14 ans, dans un pays inconnu, dans un pays où il ne parle pas la langue, il va subir les pires sévices pour devenir un animal, une machine de guerre, une machine à faire mal, une machine à tuer. A son retour, il ne pourra pas retrouver sa famille, donc il hante les rues de Paris et sa banlieue. Toujours s'entraîner, toujours se faire mal et toujours trouver sa dose pour tenir. Au cours de ce roman, Alexandre Galien fait des retours en arrière pour expliquer le passé de Ziggy et ce que cela entraîne dans l'enquête actuelle. L'auteur nous explique également les geishas et ce qu'elles représentent au Japon. Là aussi, les valeurs ancestrales sont bousculées et chacun fait ce qu'il en veut.


Quand les partis politiques, ici, ou les entreprises, achètent des fichiers contenant des noms et de nombreuses informations confidentielles, des algorithmes pour cibler mieux les achats ou d'éventuels votes. Mais que fait la CNIL pour protéger les données ? de toutes façons, on le sait, sur le Net, on ne peut rien garder de secret.


L'être humain peut souffrir profondément et de différentes façons. Même au plus bas, il peut relever la tête et faire le bien. L'être humain se cache de différentes façons, pour asseoir son autorité, surtout dans un monde d'hommes. Mais on se rend compte que les échanges sont importants et que malgré les erreurs commises, c'est un apprentissage de tous les instants.


Un roman lu très rapidement car les pages se tournent très facilement. le style s'affermit de plus en plus. Il me tarde de lire le prochain roman pour savoir ce qu'Alexandre Galien va proposer, au niveau de l'humain, de l'enquête policière, du voyage, même si on reste à Paris qu'il semble très bien connaître.


Les belles couvertures vont me manquer également.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
labibliodeclo
  05 janvier 2022
Je n'avais encore jamais lu Alexandre Galien, mais j'avais en revanche vu beaucoup d'avis sur son roman le souffle de la nuit. Alors quand Bepolar m'a donné l'opportunité de remporter son dernier roman, je n'ai pas hésité. Et je savais parfaitement, en commençant cette lecture, que j'arrivais en cours de route, puisque Soleil Levant fait suite au roman Les cicatrices de la nuit puis le souffle de la nuit.

Le roman commence fort, avec une scène particulièrement atroce qui nous donne envie de plonger directement au coeur de cette histoire. Cependant, la suite de l'intrigue est plutôt longue à se mettre en place et prend du temps à démarrer. Une fois chose faite, l'histoire reste assez plate et manque cruellement de rebondissements...

Comme dit précédemment, ce roman est en réalité le troisième tome d'une série. de fait, je ne me suis pas totalement attachée aux personnages, dont certains sont restés plutôt brouillon pour moi. Philippe Valmy est un personnage qui a du potentiel, mais il faut avouer qu'il n'est pas à 100% présent dans ce roman, et c'est bien dommage.

Concernant le dénouement, je dois avouer que je suis plutôt perplexe et que je ne suis pas sûre d'avoir tout saisi. Cette fin est assez floue, et me laisse encore plus mitigée... Décidément !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SophiedeCaen
  31 octobre 2022
Le Prix quai des Orfèvres a été décerné à Alexandre Galien en 2020, révélant ainsi une plume montante du thriller français. Je remercie Babelio et les éditions Pocket de m'avoir permis de découvrir son dernier roman.

Soleil Levant est le 3ème roman de l'auteur, et la 3ème apparition de Philippe Valmy au sein du groupe crime du 36 rue du Bastion. Si nous retrouvons les personnages principaux des précédents romans, l'ambiance est elle différente. Sur fond de Yakuza, de drogue, et d'espionnage, Valmy et son groupe sont pris dans une enquête tentaculaire.

C'est un roman intense aux chapitres courts et rythmés. J'ai retrouvé avec grand plaisir la plume de Alexandre Galien, Valmy et ses hommes. Il m'a manqué un "je ne sais quoi supplémentaire" pour aller jusqu'au coup de coeur. Néanmoins, ce livre reste un très bon thriller français, une valeur sûre, et une plume à suivre !

Commenter  J’apprécie          20
SAZ
  29 mai 2022
✒ Il y a des livres que l'on dit "ouf je suis arrivé au bout" même si l'histoire était 👍 .
Là j'ai eu un petit coup de 😭 (blues) quand j'ai fermé le livre. J'aurai pu lire encore quelques centaines de pages de plus.
Le style est dynamique, rapide, précis et il n'y a pas de tant de morts !! Plus l'histoire avance, plus le rythme s'accélère.
On retrouve les personnages avec une certaine nostalgie comme on revoit des vieux amis avec leurs blessures,leurs caractères.
Le choix de l'intrigue est d'actualité et originale (🤫je vous laisse la surprise de la découvrir )
Je suis fan d'Alexandre Galien, je suis impatient de lire le T4.
Je conseille de lire cette trilogie pour connaître un peu plus les personnages même si chaque tome peut se lire séparément.
❤❤❤❤❤/5

4ème couverture:
Ph.Valmy est muté à la BAPSA (Brigade assistance aux personnes sans domicile). Aux même moment à l'hôtel Carillon le cadavre d'un japonais est découvert, les premières constatations indique un suicide "traditionel". le service scientifiques découvre une empreinte, elle concerne un certain Philippon dit "Ziggy". Au court de l'audition, le suspect de nature "taciturne" et pas très causant remarque au mur la photos "un vieux beau aux yeux bleus" et demande qui sait
L'inspectrice en charge de l'audition demande s'il connait cette personne.
Ziggy répond qu'il ne parlera qu' à cette personne.
Ce portrait est celui de ph. Valmy. le voilà embarqué dans cette enquête au pays du soleil levant!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20







Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2454 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre