AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782100775064
272 pages
Éditeur : Dunod (17/01/2018)
3.67/5   3 notes
Résumé :
En 2008, trois jeunes pleins d'idées mais sans argent lancent un concept qui va devenir un véritable phénomène sociétal : Airbnb.

Comment ont-ils réussi à bâtir en moins de 10 ans le plus grand site d'hébergement au monde ? Comment la plateforme s'est-elle hissée au rang de géant de la Silicon Valley, détrônant tous ses concurrents ?

À la fois interview et récit initiatique, l'ouvrage de Leigh Gallagher plonge de manière inédite dans l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ambere
  22 mars 2018
Chronique d'un livre gagné grâce à Babelio et sa Masse Critique (merci Babelio ! )
« Comment trois jeunes Américains inexpérimentés ont-ils réussi, en moins de dix ans, à développer une entreprise qui pèse aujourd'hui 25 milliards d'euros ? Directrice adjointe de la rédaction du magazine Fortune, Leigh Gallagher mène l'enquête dans Airbnb Story , premier ouvrage consacré à la saga de la célèbre plateforme de location entre particuliers. »
J'avouerais que si je ne l'avais pas gagné je n'aurais jamais acheté ce livre. Néanmoins je l'ai choisi car les success story sont souvent enrichissantes (enfin, surtout pour les protagonistes ^^) et font parfois un peu rêver (qui n'a jamais souhaité trouver LA bonne idée, celle qui vous apportera succès, fortune et réussite ?)
A peine commencé j'ai déjà déchanté. Rien qu'à l'introduction le style est déjà pompeux. La forme, les temps, les termes employés …On croirait que l'auteur veut faire de la littérature alors qu'il s'agit juste de nous conter une success story …
Peut-être que la traduction y joue pour beaucoup, mais j'ai eu beaucoup de mal, ne serait-ce qu'à comprendre tous ces néologismes/americanismes employés. J'ai bien conscience qu'il ne s'agit pas d'un roman et que les termes doivent parfois refléter une certaine technicité, mais je trouve justement ce livre bien prétentieux.
A commencer par le titre… j'ai déjà dû ouvrir le dictionnaire pour le comprendre (ne vous moquez pas, je suis certaine que vous m'imaginez déjà pester car DISRUPTER n'est pas dans mon bon vieux Larousse 1997)
Heureusement que le Wiktionnaire existe : « Disrupter : Pour une application, bouleverser un marché en suivant le modèle économique de l'innovation disruptive. « Ah oui tout de suite c'est plus clair !!!
Je me suis finalement accrochée à la lecture, et ai beaucoup appris sur cette société : l'histoire de ses créateurs (on n'échappe pas au cliché des étudiants américains surdoués, fourmillant d'idées, pro du marketing et de collecte de fonds) , ses débuts sur fonds de matelas pneumatiques à louer , l'essor fulgurant qui a suivi.
Le livre relate également toutes les évolutions qu'a connue cette société, les nouveautés marketings et les nouveaux services mis en place.
Je ne vous ferai pas l'éloge de ce site car finalement ce bouquin s'en charge très bien. On sent quand même beaucoup le parti pris de l'autrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeClos
  24 mars 2018
Ayant utilisé quelque fois la plate forme airbnb, j'ai été intriguée par cet ouvrage. Je n'ai pas du tout regretté mon choix, ce livre est très instructif et se lit comme un roman.
Il nous tient en haleine quand nous suivons ces jeunes diplômés sans emploi, qui pour payer leur loyer louent des matelas pneumatiques dans leur appartement. Après les quolibets, les échecs, les difficultés, ils réussissent à fonder une entreprise qui vaut maintenant des dizaines de milliards de dollars. Comment ces jeunes utopistes ont-ils pu créer ce mastodonte. Une belle ode au courage, à l'implication dans des projets (même un peu fous) En effet, leur réussite n'a pas été un long fleuve tranquille… Il a fallu convaincre les investisseurs, résoudre les problèmes techniques, gérer de nombreuses crises…. Je verrai les choses différemment quand je retournerai sur la plateforme. Même si l'utopie d'échanges entre l'hôte et le voyageur me semble surfaite. le plus souvent, je n'ai pas rencontré les hôtes, qui utilisaient la plateforme pour louer des appartements qu'ils n'habitaient pas… Dommage.
J'ai beaucoup aimé suivre l'odyssée de cette start up, de découvrir les questions qui se posent pour sa survie à long terme et ses projets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
little_red_r
  30 mars 2018
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio ainsi que les éditions Dunod pour l'envoi de ce roman.
Economie collaborative. C'est un terme que l'on entend souvent ces derniers temps, qui fascine, interroge. Cette méthode de consommer est en pleine expansion et modifie profondément les modèles sociaux, économiques ou juridiques traditionnels.
C'est la raison pour laquelle, en tant que juriste, j'ai voulu en découvrir plus sur la formidable épopée des créateurs d'Airbnb et la manière dont ils avaient disrupté le secteur de la location, mais pas uniquement.
J'ai adoré cet ouvrage, qui est très bien documenté, argumenté et surtout facile à appréhender.
Entre révolution ou simple évolution, Leigh Gallagher retranscrit parfaitement le processus qui a conduit au Airbnb tel qu'on le connait aujourd'hui. On est en totale immersion dans l'histoire, et quasiment tous les aspects fondamentaux sont abordés.
C'est un ouvrage que je recommande fortement à toute personne souhaitant mieux comprendre les rouages d'Airbnb mais également, plus généralement, le fonctionnement de l'économie collaborative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AmbereAmbere   19 mars 2018
Le projet phare (présenté lors de la conférence annuelle de 2016, NDLR) était le concept City Host, rebaptisé Experiences par la suite : un panel d’activités sortant de l’offre touristique traditionnelle. Organisés et contrôlés par Airbnb, conçus en fonction de l’expertise et du caractère des locaux qui les assurent, ces programmes donnent l’occasion aux voyageurs d’explorer la ville sous un autre jour. Dans la version test, ces derniers pouvaient par exemple choisir « Victoire, la parfumeuse », soit un « nez » qui leur faisait découvrir des maisons de parfum parisiennes inconnues du grand public ; ou encore « Willy, le champion », un stage de quatre jours dans le centre d’entraînement de haute altitude où les meilleurs athlètes du Kenya vivent et se préparent aux compétitions. (...) Compte tenu de l’organisation nécessaire, ces expériences devaient coûter environ 200 dollars et comprendre trois ou quatre activités étalées sur plusieurs jours. Elles étaient proposées à plusieurs personnes en même temps ; le voyageur qui s’inscrivait à la chasse à la truffe se retrouvait en compagnie d’autres passionnés de truffes. Selon les calculs de Chesky, l’hôte-animateur se rémunérait en conservant 80 % de la somme versée, et le voyageur bénéficiait d’une expérience unique dont il parlait à ses amis de retour chez lui, créant ainsi une publicité virale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AmbereAmbere   19 mars 2018
Après la Convention, Gebbia et Chesky brûlaient d’enthousiasme à l’idée de reprendre l’idée des céréales. S’ils réussissaient à produire 100 000 boîtes et à les vendre 2 dollars pièce, calculaient-ils, ils pourraient financer leur entreprise. (...) Ils écumèrent donc les supermarchés de San Francisco pour trouver les céréales les moins chères et remplirent chariot après chariot, jusqu’à totaliser 1 000 boîtes à 1 dollar. Ils chargèrent le tout dans la Jeep rouge de Gebbia et regagnèrent leur appartement. Ils s’installèrent dans la cuisine avec les boîtes aplaties et se mirent à les assembler à la main puis à les sceller à l’aide d’un pistolet à colle après les avoir remplies de céréales. (...) Ils terminèrent les boîtes et, dans une dernière tentative pour attirer l’attention sur leur entreprise moribonde, ils alertèrent la presse. (...) Le stratagème fonctionna : la presse suivit et les boîtes commencèrent à circuler. Les Obama O’s s’écoulèrent en trois jours, certaines étant parfois revendues ensuite sur eBay et Craigslist à un prix pouvant atteindre 350 dollars la boîte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AmbereAmbere   19 mars 2018
De retour à San Francisco (...), Chesky et Gebbia (deux des trois cofondateurs d'Airbnb, NDLR) étaient épuisés, dépourvus de ressources, perclus de dettes, à la tête d’un site sans aucun trafic. Désespérés et faute de choix, ils reprirent une idée imaginée avant la Convention démocrate. Il s’agissait de faire parvenir à leurs « hôtes » un petit déjeuner gratuit que ceux-ci serviraient à leur tour aux « invités ». Après tout, il était question de « breakfast » dans l’intitulé du site, et le petit déjeuner constituait un élément majeur du concept d’AirBed&Breakfast. Les céréales étaient le choix qui s’imposait de lui-même – et, en ayant à l’esprit la Convention démocrate, ils eurent l’idée d’une marque fictive appelée Obama O’s. Ils créèrent un modèle de boîte, ajoutèrent des slogans – « Le petit déjeuner du changement » et « De l’espoir dans chaque bol » – et concoctèrent une version à l’intention des Républicains, Cap’n McCain’s, « Le goût de l’indépendance à chaque bouchée »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
little_red_rlittle_red_r   30 mars 2018
"L'originalité d'Airbnb ne réside pas uniquement dan le concept bizarre qui a présidé à sa création, ni dans ses combats épiques contre les autorités, ni même dans le développement ultra-rapide de sa base d'utilisateurs. L'aspect sans doute le plus remarquable dans l'histoire de l'entreprise est le manque d'expérience managériale de ses fondateurs à leurs débuts- en particulier du PDG- et la vitesse avec laquelle ils ont du se former au rôle de dirigeants d'une très grande entreprise."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AmbereAmbere   08 mars 2018
Dans l'histoire d'Airbnb la culture pourrait faire l'objet d'un livre en soi. Idée fixe de nombre de start-up de la Silicon Valley, la culture relève de l'obsession chez les trois fondateurs depuis leur passage chez Y Combinator.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : nouvelle économieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
42 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre