AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782070426706
144 pages
Gallimard (02/01/2003)
3.27/5   37 notes
Résumé :
Qui ne se souvient pas de la première rencontre de Roméo et Juliette, Harold et Maude, d'Artagnan et Constance Bonacieux, Frédéric Moreau et Madame Arnoux, Humbert Humbert et Lolita, Aurélien et Bérénice ?

De Racine à Stendhal, de Giono à Bernhard Schlinck, en passant par Proust et Alessandro Baricco, cet instant magique a inspiré des pages inoubliables.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
araucaria
  02 avril 2014
Ce recueil est en fait une anthologie des plus belles rencontres de la littérature. Il nous fait visiter de beaux textes de Racine à Stendhal, de Giono à Bernard Schlink en passant par Proust et Alessandro Baricco. Grace à ce livre j'ai eu envie de découvrir "Harold et Maude", "Le hussard sur le toit", "Belle du seigneur", "Aurélien" ou encore "L'Abyssin". de très grands moments de la littérature, de très belles pages. Un livre utile qui aide le lecteur dans ses choix, comme toutes les anthologies.
Lien : http://araucaria20six.fr/
Commenter  J’apprécie          280
AmandineMM
  22 juin 2012
Cette anthologie, sans doute parce que la plus ancienne, est celle que j'ai le moins appréciée parmi les trois présentées ici. Les textes y sont plus nombreux et offrent donc un panorama plus complet du sujet – la première rencontre, le plus souvent amoureuse –, mais peu m'ont vraiment plu et j'ai regretté le peu de diversité temporelle dans les choix effectués : la majorité des extraits proviennent d'oeuvres du 19e ou du 20e siècle.
L'ensemble du recueil se divise en quatre parties inégales, chacune consacrée à un type de rencontre particulier. La première aborde l'insolite, de Dumas à Begnini et Cerami : malheureusement, trop peu sensible à cette esthétique et à ce « burlesque », je n'ai apprécié aucun des textes, que ce soit au niveau stylistique ou de l'intrigue. le second regroupement, plus conforme à mon goût et à mon état d'esprit du moment, m'a davantage plu : « quand ça commence mal… » J'ignore si cela se termine mieux que cela ne débute, mais je suis à présent curieuse de le savoir. J'ai particulièrement apprécié la qualité stylistique des extraits choisis : il est vrai que Proust, Aragon et Cohen étaient des valeurs sures et incontournables pour cette situation. L'espoir est-il permis malgré ces débuts ratés ? C'est la question posée par la troisième partie, dans laquelle chaque rencontre semble faire naître l'attente d'une suite et l'espérance de celle-ci. Enfin, l'ultime groupe d'extraits est consacré au coup de foudre, à l'amour au premier regard : l'inévitable Roméo et Juliette y est bien entendu présent, ainsi que le Roman de la rose de Guillaume de Lorris, ce qui m'a agréablement surprise et, avec la Phèdre de Racine, a brisé l'uniformité temporelle déplorée ci-dessus. Ma plus belle surprise a été L'étudiant étranger de Philippe Labro : la scène de la rencontre crée à la fois un effet de mystère autour de la jeune femme et une certaine frustration finale pour le protagoniste masculin comme pour le lecteur. Je lirai probablement la suite de ce texte un jour ou l'autre.
Dans l'ensemble, la plupart des textes sont agréables à lire, bien choisis et bien répartis, malgré les petits bémols relevés ci-dessus.

Lien : http://minoualu.blogspot.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
maylibel
  06 janvier 2013
Le titre de cette anthologie résume de manière claire son sujet : la première rencontre, le début d'un amour, qui peut être à sens unique (comme dans le jeune homme, la mort et le temps ou Phèdre) ou au contraire un coup de foudre partagé (Roméo et Juliette, L'étudiant étranger), totalement inattendu et insolite (Le Hussard sur le toit, Harold et Maude). Les différents textes rassemblés ici proposent ainsi une belle exploration de ce thème, entre grands classiques et créations plus récentes mais non dénuées d'intérêt (les livres d'Alessandro Baricco ou de Philippe Labro, par exemple). Les extraits (principalement de romans) rassemblés sont de qualité inégale, mais offrent une belle vue d'ensemble du sujet.
Évidemment, c'est un ouvrage à éviter si les histoires d'amour vous agacent. Mais cette anthologie n'a rien de gnangnan et risque surtout de vous donner envie de vous procurer la version intégrale des textes présentés.
Commenter  J’apprécie          30
JMLire17
  02 juillet 2018
Une deuxième gourmandise d'été à 2€. Folio a regroupé les plus belles rencontres de la littérature. le choix des textes permet aux lecteurs de se rendre compte que les auteurs du XXème siècle n'ont rien à envier aux écrivains des siècles précédents, notamment du 19 ème. Alexandre Dumas, Charles Baudelaire, Gustave Flaubert, Stendhal, Racine, Shakespeare, entre autres anciens côtoient Sébastien Japrisot, Philippe Labro, Marguerite Duras, Alessandro Baricco, Ernest Hemingway, Jean Christophe Rufin. Tout est délicieux
Commenter  J’apprécie          22
juline
  14 juillet 2017
J'ai lu ce court recueil des rencontres durant mon année de seconde, au lycée. Pas très friande des lectures que nous proposait notre enseignante, j'ai beaucoup apprécié la lecture de cette anthologie, car cela m'a ouvert des pistes de lecture. J'ai notamment enchaîné aussitôt sur "Les trois mousquetaires" que je n'avais, à l'époque, jamais lu et que j'ai dévoré en trois jours !
Aujourd'hui, je me souviens encore des extraits qui m'ont donné envie et qui m'ont marqué "La Belle du Seigneur", "Harold et Maude" ...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   03 avril 2014
Comme le Père Finnegan continuait de débiter d'un air las les habituelles prières, Harold se releva sans bruit et prit place sur un des bancs. Puis il contempla un tableau représentant la Vierge à qui le peintre avait prêté une expression douloureuse.
- Psst!
Harold tendit l'oreille.
- Psssst!
Harold se retourna. Dans l'autre aile, à trois rangs en arrière, une vieille dame à cheveux blancs lui souriait en lui faisant gaiement un signe de la main. Harold se détourna. C'est la femme que j'ai vue au cimetière, se dit-il. Celle qui mangeait une tranche de pastèque. Je me demande bien ce qu'elle me veut.
- PSSSST!
Harold sursauta, se retourna. La vieille dame s'était déplacée. Elle était maintenant agenouillée juste derrière lui. Et elle souriait.
- Vous voulez des réglisses? lui demanda-t-elle gentiment en lui tendant un petit sac de papier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
araucariaaraucaria   02 avril 2014
Assise sur le bord du lit, elle grelottait dans sa robe du soir. Un fou, avec un fou dans une chambre fermée à clef, et le fou s'était emparé de la clef. Appeler au secours? A quoi bon, personne dans la maison. Maintenant il ne parlait plus. Le dos tourné, debout devant la psyché, il s'y considérait dans son long manteau et sa toque enfoncée jusqu'aux oreilles. Belle du seigneur
Commenter  J’apprécie          50
NeigelineNeigeline   29 août 2011
Juliette
Les saints ne bougent pas, même s'ils exaucent les voeux.

Roméo
Alors ne bouge pas, tandis que je recueille
Le fruit de mes prières. Et que mon péché
S'efface de mes lèvres grâce aux tiennes. (Il l'embrasse

Juliette
Il s'ensuit que ce sont mes lèvres
Qui portent le péché qu'elles vous ont pris

Roméo
Le péché, de mes lèvres ? O charmante façon
De pousser à la faute ! Rends-le-moi ! (Il l'embrasse à nouveau)

Juliette
Il y a de la religion dans vos baisers.

(Dans l'extrait de "Roméo et Juliette" de Shakespeare)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NeigelineNeigeline   29 août 2011
Un saint triste... il y a une incompatibilité entre ces deux termes, ne trouvez-vous pas ?
(Dans l'extrait de "Harold et Maude" de Colin Higgins)
Commenter  J’apprécie          20
maylibelmaylibel   06 janvier 2013
L’amour est un art de musique, comme l’alchimie.

Philippe Labro, p. 134
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Éditions Gallimard (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éditions Gallimard
Dans le cadre du banquet de printemps 2022 de Lagrasse intitulé "À LA CROISÉE DES ARTS DE LIRE" Table ronde donnée le 27 mai 2022 animée par Jean-Yves Masson, avec Olivier Barbarant et Claudine Bohi. "Poésie : la lecture insistante"
Jean-Yves Masson, écrivain, poète, traducteur, professeur de littérature comparée, éditeur et directeur de la collection de littératures germaniques « der Doppelgänger » aux Éditions Verdier, auteur de la Fée aux larmes (Éditions de la Coopérative, 2016).
Olivier Barbarant, poète et critique littéraire à la revue Europe, responsable de l'édition de la poésie d'Aragon dans la collection « Bibliothèque de la Pléiade » (Gallimard) et auteur de Séculaires (Gallimard, 2022). Il est doyen du groupe Lettres à l'Éducation nationale et lauréat du Prix Apollinaire pour Un grand instant (Champ Vallon, 2019).
Claudine Bohi, poétesse, autrice de Regarde (avec des oeuvres d'Anne Slacik, L'Herbe qui tremble, 2022) et Rêver réel (La tête à l'envers, 2020), lauréate du Prix Mallarmé en 2019 pour Naître c'est longtemps (La tête à l'envers, 2018).
+ Lire la suite
>Littérature : généralités>Rethorique>recueils de textes appartenant à plus d'une littérature nationale (353)
autres livres classés : anthologiesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4617 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre