AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Witchblade


Witchblade
  11 novembre 2012
Livre découvert grâce à Babelio et aux critiques de certaines lectrices :-)

Premier roman de cette écrivaine qui promet d'être réussi et très intéressant :-)

On commence donc l'histoire sur les chapeaux de roues avec le personnage principal, Maeve Regan, jeune femme de 21 ans. Celle-ci a un foutu caractère, cela ne cacherait-il pas une âme sensible ? A voir dans la suite du roman ^^ En tout cas, dès les premières pages, elle est plutôt du genre bagarreuse (pour aider ses amis chers), un peu portée sur l'alcool et la drague :-) On remarque très vite qu'elle saute sur tout ce qui bouge ou presque ^^

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'on ne va pas s'ennuyer en sa compagnie :-) Elle a de la répartie, aussi bien avec sa langue qu'avec ses poings :-)

Plus j'avance dans le bouquin et plus je souhaite qu'un truc vraiment moche tombe sur le nez de notre héroïne. C'est une gamine capricieuse et fière de se comporter comme la pire des morveuses. J'espère qu'elle deviendra plus humble par la suite.

A force de chercher le diable, il a fini par lui tomber dessus sous la forme de méchants vampires. Par leur biais, elle découvre une partie de son histoire et comprend d'où elle tient son foutu caractère.

Pour moi, l'histoire commence à devenir intéressante à partir des 100 premières pages, les autres ne sont là que pour la mise en bouche vulgaire. C'est bien dommage car j'aime bien le style de cette écrivaine mais pas les passages vulgaires, dans tous les sens du terme...

L'auteur a créé une mythologie assez intéressante en mélangeant les vampires et les sorcières. Cela change du perpétuel conflit entre vampires et loup-garous. Je préfère d'ailleurs lire des histoires de sorcières que celles de vampires. Celle-ci est donc un bon compromis entre les deux.

Certaines personnes classent ce roman en bit-lit à cause des vampires. Mais pour moi, il n'est pas que ça puisqu'il se passe à notre époque, de nombreuses références nous permettent de le déduire. Il fait donc également parti de l'urban fantasy ^^

Malgré son sale caractère et sa personnalité d'anti-héros, on finit par apprécier Maeve (surtout quand elle arrête d'être grossière à outrance). Elle refuse de montrer qu'elle a des sentiments et s'est donc construite un bouclier où elle est dure, froide et garçon manqué.

Grâce à Lukas, elle apprend beaucoup de choses sur son passé, sur celui de sa famille ainsi que sur les vampires. Elle apprend également à se défendre grâce à celui-ci.

Les 100 dernières pages sont particulièrement addictives. Il nous tarde de savoir ce qui va arriver à Maeve, si elle va réussir à s'en sortir haut la main ou, au contraire, tout foirer.

Malgré la façon de parler de Maeve, j'ai hâte de lire la suite de ses aventures pour savoir si la prophétie la concernant va se concrétiser en entier ou seulement partiellement.

Heureusement, dans les dernières pages, Maeve a pris du plomb dans la cervelle et à arranger son langage grossier. Finalement, je commence à bien l'apprécier malgré des débuts quelque peu difficiles.

Je conseille donc ce livre à un public averti car certains passages peuvent être choquants et déplacés, mis à part la grossièreté de la demoiselle ^^

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          150



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (13)voir plus