AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811209220
Éditeur : Milady (31/05/2013)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 92 notes)
Résumé :
Pour réussir à tuer son père, Maeve doit lever une armée et apprendre à maîtriser sa magie. Deux tâches loin d’être aisées même dans un contexte favorable. Mais Maeve doit traquer un traître et tout le monde est suspect. Même son meilleur ami Elliott ou son amant vampire, Lukas. Et après tout ce qu’elle a découvert sur ce dernier, elle n’hésitera pas à le tuer elle-même s’il le faut. Encore une fois.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  26 octobre 2016
Livre lu dans le cadre de la pioche d'Octobre 2016 et du challenge ABC 2016-2017.
Avec beaucoup de retard, je reprends la lecture de Maeve Regan, 4 ans se soient espacés entre le tome 2 et celui-ci. À l'époque, le précédent tome avait été un coup de coeur, j'ai donc laissé sa chance à celui-ci et j'ai bien fait.
L'histoire est longue à se mettre en place et j'ai mis du temps à me resituer avec les personnages et les situations. Ce tome semble se passer à un an d'intervalle de la fin du précédent. du coup, Maeve a beaucoup évolué, on l'avait laissé en gamine vulgaire, on la retrouve en femme qui prend ses responsabilités vis-à-vis de son armée et de son objectif final. L'écriture de l'auteur étant agréable, je me suis finalement laissée porter par l'histoire comme si je commençais un nouveau roman. Malgré une grande bataille en fin de tome, il s'agit plus d'un tome de transition où il ne se passe pas grand chose. Maeve se méfie de tout le monde suite à la fin du tome 2 et en même temps, elle essaie d'apprendre les rudiments de sa magie, héritage de son père et de la génétique, et à se battre. Grâce à son mentor, Maeve n'est plus aussi vulgaire et ce n'est pas plus mal car elle a une quête à mener à bien et elle doit y arriver en tant que femme.
Comme vous l'aurez compris, la lecture de ce troisième tome a été un succès malgré un début chaotique. J'ai maintenant envie de savoir la fin des aventures de Maeve. L'auteur l'a fait évoluer sur différents stades et ce n'est pas plus mal, elle a également un peu diversifié son univers. Ce tome n'est pas un coup de coeur mais il m'a permis de remettre le pied à l'étrier pour pouvoir finir la lecture de cette série. Pour ma part, je vais donc de ce pas m'en procurer la suite. Je remercie donc book-en-stock pour cette bonne pioche.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Hillel
  06 juin 2013
"Ben elle nous l'avez bien dit"; "elle nous avez prévenu qu'elle allait nous en faire baver". Ben oui, elle me l'avait même dit en face. Mais on a beau être préparé, le choc est rude! Marika Gallman nous a malmené, de révélations en révélations, pour finir sur un gros coup de chaos, elle a voulu nous assommer et je pense qu'à la dernière ligne, je me suis dit pari réussi!
Saletés d'auteurs qui s'amusent avec les nerfs de leurs lecteurs. Vous êtes des monstres impitoyables... Et là je sais que je fais mouche, et que Marika jubile, car elle adore qu'on la déteste pour ce qu'elle écrit! C'est pas vrai Marika?
Outre l'envie de tuer et d'insulter l'auteur, autre problème qui m'a tenue dans ce tome, le fait qu'il soit plus sombre. Je n'ai pas retrouvé autant, (il y en a quand même certes, mais moins) d'humour, de causticité "à la Maeve". Tout comme il n'y a point de romance... La sensualité et les répliques piquantes du personnage sont en retrait. Il y a beaucoup de complications dans la vie de l'héroïne, ceci explique cela de manière logique. Ce n'est pas si frustrant, mais la touche légère et sensuelle qui faisait l'apanage de cette héroïne, que l'on retrouvait à forte dose dans les précédents tomes m'a un peu manqué. Cependant, ce manque a été remplacé par un tas d'autres choses passionnantes... et là, je plonge dans le vif du sujet!
Alors que nous apporte ce nouveau tome?
Tout d'abord de nouveaux personnages, dont un beau garçon au regard gris qui va en séduire plus d'une... Partenaire, allié, confident, séducteur...Trévor, ancien ennemi de Lukas va prendre une place prépondérante dans le récit. On l'a entraperçu dans le premier tome, mais à dire vrai, je ne m'en rappelais plus du tout. Alors, tout comme Maeve, je suis restée méfiante. On ne sait jamais à qui on a à faire, et un type qui n'aime pas Lukas est-il digne de confiance? Aï, je sens déjà les fans qui commencent à s'arracher les cheveux!
Ensuite, nous avons de joyeuses retrouvailles, Brienne, l'amie de Maeve, Serrena, la mère d'Elliot rejoignent de force, pour leur sécurité, "la bande de Maeve". Cela fera l'objet de réconfort, de confrontations, d'explications... Et puis toujours la joyeuse troupe de personnages atypiques qui nous fait sourire, on retrouve encore avec bonheur Lala, Cormack, Rosita, Barney, Benoxh, Elliot... les fidèles amis. Et on s'attache un peu plus à eux, bien qu'on ne les voit pas énormément, mais ils sont toujours aussi détonants. Enfin nous retrouvons Walter, ce drôle de grand-père, toujours dans l'ombre, plus discret que jamais. Alors on cogite et on se pose des questions sur chacun, qui est digne de confiance, qui ne l'est plus?
Enfin, certaines révélations nous apportent des réponses, d'autres nous étonnent, certaines sont prévisibles, d'autres moins, et tout s'enchaîne toujours dans un rythme soutenu... J'ai fermé le roman, é-pui-sée!!
Nous retrouvons Maeve plus déterminée que jamais à tuer son père. Pour cela elle part recruter tous les vampires prêts à l'aider dans cette tâche. C'est à la tête d'une armée de 300 vampires, quelques mages, un frère jumeau prisonnier, et d'un très grand manoir, que tout ce beau monde s'organise pour la bataille ultime. Sans oublier, que parmi eux se cache un traître... tout un programme.
L'héroïne harassée par les responsabilités et les tensions gagne en maturité, en charisme. Elle doit faire face à ses doutes, ses troubles et ses douleurs... Elle affronte aussi bien qu'elle appréhende ses peurs. le personnage de Maeve est beaucoup plus complexe, il perd en humour mais gagne en sensibilité et en émotion. Un bémol pour ma part, j'ai attendu une franche explication avec Walter, et ce ne sera pas pour ce tome, j'en suis restée frustrée...
Frustrée par beaucoup de non-dits entre eux, mais aussi beaucoup de questions restées en suspend. Frustrée encore, vous l'aurez compris, par une fin diabolique et explosive qui nous laisse au bord d'une falaise (métaphore je précise, on ne sait jamais).
Un tome donc qui ne nous laisse pas une seconde de répit ou d'ennui, nous embarque, nous bouscule, et nous laisse sur le cul (nouvelle métaphore). Avec toujours des petits clins d'oeil ici ou là... Et pas mal de nouveautés et nouveaux personnages qui promettent une suite dynamique.
Alors il y a moins de peps, moins de fun, mais il y a plus de personnages, plus de complexité dans l'intrigue, plus de maturité. On ne peut pas toujours tout avoir.
Cette série avance de manière régulière sans jamais me décevoir. Je sens bien que Marika a tissé sa toile, son récit de main de maître, et sait pertinemment où elle nous conduit, même si elle prend quelques détours sinueux pour nous y conduire. C'était ce qu'elle m'avait annoncée. Promesse tenue, et bien tenue!
Difficile de parler de ce livre sans trop en dévoiler. Je vous laisse donc découvrir les surprises concoctées par Marika, bonne chance!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Yumiko
  01 juin 2013
Oh comme j'attendais ce tome avec impatience! La fin du tome 2 m'avait fait hurler et j'aurais donné n'importe quoi pour avoir la suite sous la main. Aussi j'étais ravie de l'avoir un peu en avance entre les mains grâce aux Imaginales. Ma lecture en cours terminée, j'ai enchaîné directement avec celui-ci et je l'ai dévoré! Après 3 tomes je ne me lasse toujours pas et j'attends le 4 de pied ferme.
Dans le tome 2 nous quittions Maeve à un tournant: il lui fallait monter une armée pour détruire son père. Mais certains événements l'ayant fortement ébranlée, elle peine à se concentrer sur sa tâche et se retrouve blessée, à fleur de peau et perdue. Alors savoir qu'un traître se cache parmi ses alliés n'aide en rien et la rend complètement paranoïaque, à tel point qu'elle ne sait plus à qui elle peut se fier et elle se retrouve bien seule au milieu de toutes ces personnes.
Ici l'auteur s'attarde plus sur les sentiments et l'évolution de Maeve et j'ai tout simplement adoré ce choix. J'aimais cette héroïne depuis le début, mais là je l'adore encore plus! J'ai vibré avec elle, je l'ai soutenue tout du long, voulant l'aider et prendre partie dans les problèmes qui se présentaient à elle. Que d'émotions m'ont traversée durant cette lecture et comme j'ai eu l'impression de devenir aussi folle qu'elle à bien des moments! Tout cela montre bien la qualité du style de Marika Gallman qui réussit à nous insuffler les émotions de ses personnages et à nous les rendre très proches de nous.
Découvrir un peu plus les personnes qui l'entourent m'a aussi enchantée! Même si on soupçonne tout le monde, il n'y a pas un personnage que j'ai détesté, même le traître (qui était d'ailleurs une de mes hypothèses les plus probantes) qu'il est difficile de haïr malgré tout. Barney m'a bien fait rigolé et j'ai adoré le découvrir sous un autre jour, Cormack m'a intriguée et touchée, quant à Trevor... je crois que j'ai craqué autant que Maeve. D'ailleurs j'ai aimé les voir s'apprivoiser et qu'il soit une des clés pour qu'elle puisse découvrir le passé de Lukas.
Et quel passé! Les révélations sont palpitantes et très inattendues. L'intrigue est vraiment bien ficelée et on se rend compte que Maeve est un pion depuis le départ et sans qu'elle s'en rende compte. Difficile du coup de savoir jusqu'à quel point les sentiments étaient sincères et les raisons qui ont poussé les gens à lui cacher tant de choses. le récit prend un nouveau tournant ici et l'action est bien présente. Pas le temps de se poser trop de questions, que nous BGGdevons faire face à de nouveaux éléments, le tout s'enchaînant sur un rythme effréné.
Cette série se renouvelle constamment et l'auteur n'hésite pas à faire souffrir ses personnages. J'aime qu'elle ne les préserve pas et qu'ils doivent faire face à des situations impossibles et dures, de quoi rendre notre lecture haletante et nous donner envie d'en savoir toujours plus!
En bref, j'ai hâte d'avoir le tome 4 entre les mains car je veux savoir ce qui va arriver à Maeve qui se retrouve une fois de plus en mauvaise posture. Cette série fait partie de mes préférées et chaque tome me rappelle à quel point elle est excellente. A découvrir de toute urgence si ce n'est pas déjà fait!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Archessia
  18 juin 2013
Retrouver Maeve, c'est devenu un sacré évènement.
Ce sacré bout de femme grande gueule et caractère de cochon a su s'imposer dans les rayons bit-lit et dans le coeur des lecteurs.
Un succès fulgurant amplement mérité, vu que les tomes gagnent en qualités à chaque fois, nous offrant des putain de doses d'action, de psychologie, de personnages marquants et de mystères.
J'ai été absolument bluffée par ce troisième volume. J'ai l'impression que Marika Gallman gagne en "maturité" et en confiance, se lâche plus, ose plus et, je pense, prend encore plus son pied.
On a ici un bouquin d'une richesse extraordinaire et au développement absolument incroyable.

En fait, le seul point qui m'a quelque peu dérangée (et encore, ça n'engage que moi et ma mémoire risible), c'est que l'on commence directement ce tome sans préambules, sans vraiment d'éléments de rappel au tome précédent.
Personnellement, du coup, j'ai été un peu perdue pendant les premiers chapitres, surtout qu'il y a beaucoup de personnages. Genre qui est qui ? Pourquoi font-ils ça ? Ha, et celui-là, il avait quelle relation avec Maeve, déjà ?
Ce n'est qu'au fil des pages, à force de déductions et de flashs de mémoires que j'ai réussis à tout restituer correctement.
Mais, sérieusement, si je dis ça, c'est vraiment pour dire de chercher un peu la p'tite bête, car le reste est tout bonnement par-fait.

C'est tout bonnement époustouflant à quel point l'auteur arrive à nous surprendre constamment.
Que ce soit avec Maeve, qui évolue, apprend sur les autres et sur elle-même, doit organiser un combat titanesque tout en combattant ses propres démons personnels et qui nous offre des facettes d'elle-même que l'on ne l'aurait jamais crue posséder.
Mais également avec les autres personnages, certains que l'on découvre et dont on fait la connaissance, d'autres que l'on connaît déjà et dont on se rapproche avec énormément de plaisir et d'autres encore qui nous font étonnamment douter alors que l'on aurais jamais cru ça possible.
Rajoutez à ça un scénario aux p'tits oignons avec des retournements de situations à hurler de surprise, et vous avez un livre juste énorme, dont le plaisir de lecture est quasi indescriptible.

J'ai essayer de vraiment prendre mon temps en le lisant, car je n'avais pas du tout envie de le terminer et de quitter l'univers incroyable créé par Marika Gallman.
Et puis les personnages quoi ! J'avais mes favoris et ceux que j'aimais moins avant, et voilà que tout est bousculé ! Je me suis retrouvée à psychoter autant que Maeve à propos du traître se cachant parmi eux, à avoir des soupçons sur tout le monde (sauf sur Rosita. Rosita est une choute à la crème de fraises. Avec des écailles. J'aime Rosita) et à péter un plomb à chaque que quelqu'un faisait ou disait quelque chose de suspect.
C'est dingue le talent de l'auteur. J'veux dire, y en a qui sont incroyable pour la psychologie des personnages, d'autres pour le rendu des ambiances et d'autres encore pour nous faire ressentir très fort la moindre émotion.
Avec Marika Gallman, on a un peu l'impression qu'elle fait "Fuck that, je vais tout leur donner !". Dans ma tête, je rajoute également un gros rire de méchant comme dans les films.
En fait, j'ai limite l'impression qu'elle est le George R.R. Martin de la Bit-Lit. Ne vous attachez pas trop aux personnages, et RIEN ne se passera jamais comme vous l'auriez imaginé.
Lire un Maeve Regan, c'est accepter le fait que vous allez vivre de putain de montagnes russes émotionnelles.

Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me frustre de ne pas vous raconter telle ou telle scène absolument phénoménale.
Mais sachez que j'ai eu peur, j'ai été hyper inquiète, je me suis marrée comme une abrutie, j'ai pleuré, j'ai étouffé des cris dans mon oreiller, j'ai poussé des "awww" de mignonnitude et j'ai gloussé comme une dinde.
Tout ça en moins de 500 pages, qui sont passées bien trop vite à mon goût.
Je ne compte plus le nombre de fois où l'auteur m'a surprise durant ce tome, et je pense que, à part ses autres indéniables qualités que j'ai déjà citées, ça reste sûrement la plus grande force de ce titre. le fait d'arriver constamment à nous faire remettre en question la suite des évènements.
C'est hyper addictif, foutrement jouissif et tellement, tellement divertissant.
Marika Gallman rend la Bit-Lit bien plus travaillée, profonde, intelligente, humaine et riche qu'elle ne l'a jamais été.
C'est ébahie, admirative et brûlante d'impatience que j'ai refermé ce troisième tome.
Il ne me reste plus qu'à attendre en pleurant, et à me renseigner sur l'adoption des serpents, en patientant pour la suite.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ReadLo
  01 juin 2013
Ah non vraiment, ce tome 3 est une vraie tuerie, pendant tout le long de ma lecture je retenais ma respiration, je me demandais qui était le traite, est-ce que Lukas est mort ou non, qu'est-ce que Maeve va faire ect… Faut dire que ce n'est pas facile de suivre notre héroïne… Elle passe du chaud au froid, des larmes au rire, mais faut la comprendre elle a les nerfs à flot !
Je dois dire que je n'ai pas vu venir cette fin, ah j'ai eu envie de crier et je me suis dit bon encore 4 mois et j'aurais la suite donc je peux encore patienter et pardonner à Marika son sadisme, mais pas facile à dompter son impatience surtout quand son esprit commence à faire tous les scénarios pas possible et aucun n'est jamais concluant tant qu'on n'a pas lu l'histoire…
On se souvient que Maeve partait à la recherche d'une armée, elle a réussir à les rassembler à sa cause tout en essayant de devenir plus forte, mais est-ce une bonne chose ? Arrivera-t-elle ? Plein de question mais le suspense, les points d'interrogations, les écarts de Maeve ont eu raison de moi par moment…
De nouveau personnage, dont un, que j'aimerais bien rayer de l'horizon mais avec cette fin je me dis « qu'est-ce qui va arriver encore ? » faut pas oublier le prochain tome est le dernier donc le combat n'est pas fini.
Un personnage que j'ai encore un mal à comprendre Connor le frère jumeau de Maeve, est-il méchant ? Je dirais oui, mais d'un côté ayant vu une petit partie de son enfance, me dit que le pauvre, il lui manque plus qu'une casse donc je compatis, mais cela n'efface pas tous ce qu'il a fait et continuera à faire selon ce que j'ai lu…
Lukas, mort ou pas ? Pendant tout le livre je me suis posé cette question, j'ai bien cru que j'allais finir par m'arracher les cheveux, je ne vais pas vous répondre ça serait trop facile, mais une chose est sûre, j'ai été plus que surprise…
Victor, alors-là, bon ok je me dis ce mec n'est pas normal, il a un humour très spécial, et je dis ça c'est encore gentil, j'ai du rire une fois quand il parlait de l'intelligence de Maeve, mais bon c'était écrit d'avance comme la prophétie l'avait prédit.
Petite citation passé la souris pour la lire.
« Pour te dire la vérité, ma puce, ça m'emmerde profondément que tu aies hérité d'une partie de mon intelligence. Ta mère était bête comme ses pieds ! Il n'y que Connor qui lui ressemble… »
Mais ce fut un choc totale de savoir qui était le traite, je me suis dit, mais attend une seconde j'ai raté un passage, c'est sûr, mais non, il était là sous nos yeux mais trop subtil… Des morts et des morts, du sang versé encore et encore, pauvre Maeve maintenant elle se retrouve avec une flatterie de fantôme qui la suit, mais j'espère bien qu'elle aura droit à son happy end.
Je vais conclure avec un mot : SUITE ! Je la veux et je pense que je vais encore sauter sur le tome 4 dès sa sortie et je me suis amusé à mettre les numéros de page pour toutes les citations que Marika a posté sur FB pendant ma lecture.
Je ne change pas le nombre de fioles, toujours 4 et je pense que je la bouclerais avec un coup de coeur pour tous les tomes.

Lien : http://read-a-passion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   12 décembre 2016
- Tuer n'est pas tout, fils, dit Victor d'une voix solennelle. Il y a une manière de le faire. La peur a une odeur, une saveur délicieuse. La souffrance a un goût divin. Mais la meilleure chose qui soit, c'est le désespoir. Il n'y a rien de plus exquis au palais.
Commenter  J’apprécie          190
wentworth23wentworth23   13 mars 2013
Début du chapitre 1 (version non corrigée) :

J’avais douze ans la première fois que j’ai vu quelqu’un mourir.

Je n’aurais même pas dû me trouver là. Tout découlait d’une stupide dispute avec Walter. Quelques jours auparavant, ma classe avait fait le voyage jusqu’en ville pour aller au musée d’art contemporain qu’elle abritait. Toute la classe, sauf moi. Sans motif apparent, Walter avait refusé que je m’y rende et m’avait forcée à rester à la maison. Cela m’avait mise hors de moi, créant entre nous la seule et unique altercation où des cris avaient été échangés, même si ce n’était que de mon côté. Si aujourd’hui je comprenais les motifs de son interdiction, ce n’était pas le cas à l’époque. C’était la raison pour laquelle je m’étais retrouvée sur ce quai, un jeudi matin gris comme une mine de charbon, à attendre le train en espérant qu’il arriverait avant la pluie.

J’avais pris ce qu’il me restait d’argent de poche et, après un faux départ pour l’école, je m’étais fait la malle. Elliot m’avait dit que l’endroit était carrément ennuyant et que ce qu’ils appelaient de l’art était on ne peut plus moche. Il avait ajouté que j’aurais mieux fait de regarder les toiles de Julian si je voulais étudier quelque chose qui ne me ferait pas régurgiter mon petit déjeuner. Mais ça n’avait rien changé. J’avais envie d’y aller. Il ne comprenait pas le vrai problème. Ce n’était pas de ne pas pouvoir visiter le musée qui me mettait hors de moi, c’était l’interdiction qui avait rendu cela impossible. Walter n’avait pas le droit de me m’en empêcher. J’avais douze ans et je n’avais jamais mis les pieds en ville. C’était pour cette raison que je m’étais retrouvée sur ce quai, prête à faire une heure de train pour me perdre dans ce que j’imaginais être des rues immenses, peuplées de gens qui avaient vu le monde et qui étaient, de fait, moins stupides que mon grand-père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WitchbladeWitchblade   14 décembre 2016
La vérité fait mal, elle te met des gifles jusqu'à ce que tu l'acceptes, mais plus vite ce sera fait, moins elle aura l'occasion de te frapper.
Commenter  J’apprécie          220
YumikoYumiko   30 juin 2013
- Toi, voiture! gronda-t-il à l'attention de Trevor. Toi, rester!
- Lalawethika, mon ami..., commença Barney d'une voix chantante.
Le regard que Lala braqua sur lui était si noir que même moi j'eus envie de me faire toute petite. Ne jamais énerver un Teletubbies. Après, ils vous marchent sur le pied et deviennent grognons.
Commenter  J’apprécie          80
WitchbladeWitchblade   16 décembre 2016
Tes ennemis attendent moins de toi s'ils te jugent d'une certaine façon. Ne sous-estime jamais le pouvoir d'un bon déguisement.
Commenter  J’apprécie          210
Videos de Marika Gallman (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marika Gallman
Extrait de la conférence "Quand le héros a les crocs... Vampires et Loups-garous!" avec Jeanne-A Debats, Marika Gallman, H.V. Gavriel et N.M. Zimmerman.
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1754 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
.. ..