AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Jésus, l'homme qui était Dieu (6)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
si-bemol
  04 mai 2018
En 30, le centurion Flavius exécute la sentence prononcée par Ponce Pilate, gouverneur de Judée, à l'encontre de Jésus de Nazareth. L'attitude du supplicié face à la mort bouleverse le centurion assistant à la crucifixion. Rongé par nombre de questions intérieures, il souhaite en apprendre davantage sur cet homme nommé « Christ » par ses disciples…

L'ouvrage de Max Gallo présente une double structure, imperméable l'une à l'autre. Le premier quart raconte la recherche d'informations et la quête spirituelle du centurion. Le reste retrace la vie de Jésus, telle qu'elle est décrite dans les Evangiles. L'auteur ne dévie pas de ces textes, qui constituent la base de son travail, et tous les dialogues rapportés dans le roman sont authentiques.

La forme du récit peut déplaire. Les bons connaisseurs des Evangiles trouveront peut-être qu'il ne s'agit là que d'une simple retranscription, n'apportant rien de nouveau au texte biblique. A l'inverse, d'autres lecteurs pourront être sensibles au style et à la construction de Max Gallo, qui induisent une grande proximité avec la figure humaine de Jésus.

Le personnage de Flavius peut également susciter des réactions contradictoires. Ceux pour qui le procédé du témoin extérieur ne constitue pas une originalité se satisferont du fait que le centurion Flavius n'occupe pas une place centrale dans le roman. Aux autres, cependant, ce personnage et son enquête, qui confèrent au récit un faux air de polar, laisseront des regrets lors de son relatif abandon par l'auteur.

Au final, ce livre ne touchera pas, je pense, tous les lecteurs. Mais je l'ai personnellement beaucoup aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
naonow
  25 juillet 2014
Je n'ai absolument pas été emportée par la lecture de ce livre. Il m'a été conseillé par quelqu'un ayant redécouvert sa foi récemment et, même si je me considère athée, je ne boude pas le genre. Pourtant, j'ai achevé la première partie en peinant et je décide de m'arrêter là : j'ai horreur de me forcer à lire. Pourquoi est-ce que ça n'a pas marché sur moi ? J'ai trouvé le récit plat, le personnage principal m'est resté distant et, surtout, je n'ai ressenti à aucun moment une envie de croire ou même une admiration devant la foi (ce qui pourtant m'est arrivé lors d'autres lectures). Tant pis.
Commenter  J’apprécie          70
akhesa
  09 janvier 2014
Encore un livre sur Jesus,oui,mais raconte a travers le regard du centurion Flavius,bourreau qui a fait appliquer la sentence de Pilate.Pris de remords?Envie de voir en ce Jesus le fils de Dieu?Flavius part a la recherche de l'enseignement de Jesus,pour Pilate qui croit avoir commis une erreur,puis enfin pour lui-même.A travers son periple,il rencontre les apôtres.Atravers son corps,son coeur,son ame,il revit ce qu'a vecu Jesus.
Cet ouvrage est bien ecrit,avec une morale sous-jacente qui interpelle,pose question.Max Gallo inclut a son recit des béatitudes,des versets,qui n'alourdissent pas le recit mais qui le complete et le rend plus vivant.
Un seul bemol,sur la in du recit,on ne parle plud de l'experience mystique de Flavius ni de ce qu'il est devenu a la fin de sa quete.Je trouve ca dommage
Commenter  J’apprécie          60
denis76
  26 février 2018
Au pied de la croix dressée sur le mont Golgotha, Flavius, le centurion romain chargé de mener le supplice, regarde Jésus de Nazareth agoniser en silence. Autour d'eux résonnent des cris de haine, des railleries, mais aussi des prières et des larmes.
Et quand le condamné meurt et que le tonnerre déchire le ciel, naît en Flavius une question lancinante : et si cet homme était vraiment le fils de Dieu ?
Chargé par Pilate de surveiller les « onze fous et quelques femmes » qui se disent les disciples de Jésus, le centurion part sur les traces de l'homme qui était Dieu, nous emmenant avec lui dans le périple bref et intense de ses trente-trois ans d'existence terrestre.

MES IMPRESSIONS :

En ce temps troublé par les excès religieux, j'ai besoin de me rapprocher de ma foi chrétienne. N'ayant jamais lu La Bible qui m'effraie, j'ai apprécié, jeune, les sermons des prêtres, basés sur les Evangiles.

Le style de Gallo, académicien, est très bon, limpide.
L'histoire de Jésus est une navette à pied entre la Galilée où il a passé ses trente premières années, et où ses prêches et miracles qui débutent quand il a 30 ans, sont acceptés et d'autre part la >Judée, qu'il craint, car le pouvoir "extrémiste" juif est plus fort, et où il est traité d'imposteur, blasphémateur et magicien.

Le début du livre raconte son exécution, la conversion de son exécuteur Flavien, et son retour sur Terre assez mystérieux et flou pendant 40 jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Javascript
  08 avril 2017
Plongée dans ce roman -nommé "récit" par l'auteur, bien qu'édité en 2010.
Il s'agit bien sûr du récit confidentiel de Flavius, l'un des centurions romains chargés de la crucifixion de ce juif banni par ses pères, qui vint jusqu'au temple renverser leur commerce et qui prétendit être le messie.
Flavius, le guerrier cuirassé qui mena ses troupes à travers tant de batailles et de massacres, qui trancha tant de gorges et fit mettre en cale tant de rebelles en partance sur les navires de la Méditerranée pour en faire des esclaves, Flavius, au pied De La Croix, entre les larmes des femmes agenouillées, les quolibets et la sauvagerie des visiteurs disparates, fond sous sa cuirasse. " - Et si...Et si cet homme..."
Et c'est au troisième jour, comme il était annoncé aux disciples, que le corps, transporté du mont Golgotha à la grotte gardée par les centurions, disparaît. Les témoignages se recoupent, les grands prêtres se voient menacés, Tibère, qui voudrait s'en "laver les mains", gamberge...
Alors Flavius décide de refaire le chemin à l'envers.
Débarrassé de sa cuirasse, amaigri tel les mendiants qui font route, de Jérusalem à Béthabara, d'Ain-Karim à Bethléem, il reconstitue le parcours de l'homme qui né pour accomplir sa mission.
Une certaine désuétude, non dans la forme qui est assez claire et sans surprise, mais par le parti pris de suivre à la lettre les transcriptions des Évangiles. Intéressant aussi pour celles ou ceux, comme moi, qui n'ont pas eu de culture religieuse, mais cependant, peut-être, avec un manque de recul, une passion trop prononcée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
readonly
  25 avril 2018
Originale, une histoire que nous connaissons par coeur ou presque, redécouverte au travers du regard du Centurion Flavius.. un agreable moment
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1044 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre