AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213630321
Éditeur : Fayard (13/03/2008)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 37 notes)
Résumé :
La statue et la gloire de Voltaire cachent l'homme de chair. C'est celui-là que Max Gallo veut ranimer dans cette Vie de Voltaire. De sa naissance à sa mort, à 84 ans, à une décennie de la Révolution, on voit surgir un homme décidé à forger son destin jour après jour, mot après mot. Des milliers de vers, des dizaines de tragédies, essais, contes, pamphlets, études historiques, et près de quarante mille lettres, cette œuvre, cette vie reflètent tout le XVIIIe siècle,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
KRISS45
  05 septembre 2015
Entre la biographie rédigée par l'universitaire belge Raymond Trousseau, que j'ai lu en 2008 à sa parution et celle de Max Gallo que je viens de terminer cet été, il y a autant de différence qu'entre la copie d'un bachelier et celle d'un doctorant. N'en déplaise à Max Gallo, on ne peut pas dire que sa rédaction fasse preuve d'une brillante analyse. Par contre, elle est peut-être plus accessible à qui recherche la simplicité des faits et des actes.
Quoiqu'il en soit, la question qui m'interpelle est la suivante : pourquoi l'importante production théâtrale de Voltaire est-elle complètement tombée dans l'oubli
Commenter  J’apprécie          180
Lune
  09 janvier 2009
Livre lu dans le cadre de "Masse critique".
Merci à Babelio et aux Editions Fayard pour cette opportunité.

François-Marie Arouet dit Voltaire (1694-1778)

"Quoi de plus vivant que cet homme
Qui se déclarant "né tué"
Passa sa vie en pieds de nez
Ne supportant pas qu'on l'assomme.

D'un pair, hommage lui est rendu,
Philosophie, esprit, idées
Viennent remuer nos pensées
Grâce à Dieu, il ne s'est pas tu..." (MD)

Ne recherchons pas dans cet ouvrage un mémoire universitaire destiné aux "savants austères". Max Gallo dans le choix du temps présent, d'un style sans fioritures inutiles, par des mots simples, met Voltaire à portée de tous. La biographie qu'il nous offre montre certes un philosophe mais également un homme dans tous les sens du terme. On découvre ses qualités, ses défauts. Voltaire redevient "humain" pour nous qui le connaissons à travers textes d'anthologie, rumeurs et prises de position tranchées selon qu'on l'apprécie ou pas. N'oublions pas qu'il n'y a pas si longtemps, cet auteur, dans certains milieux, dans certaines écoles, était encore à l'index. Son "Ecrasons l'Infâme" peut toujours déranger, il suffit de regarder ce qui se passe dans le monde... En cela, il fait partie des modernes et l'on regrette qu'une telle voix ne se fasse plus entendre. Car elle fut écoutée, cette parole qui défendit Calas, La Barre, Sirven, Lally-Tollendal, qui s'éleva contre la torture, éclaira la tolérance, poursuivit la liberté... Comme d'autres, il ne fut pas dupe des "défauts éternels" des hommes et les vit tels qu'ils étaient. Ce livre restitue parfaitement les manigances, les duperies, la courtisanerie, le despotisme royal d'un XVIIIè siècle où l'on ressent progressivement la fin d'une époque et l'arrivée d'une autre tant sur le plan des idées que sur le plan sociétal. Qu'ils ont donc dû être inquiets ces détenteurs aristocratiques du pouvoir lorsque les libelles de Voltaire inondaient la place publique et que la "bourgeoisie" montante donnait une nouvelle impulsion à la pensée humaine. Que de louvoiements pour la liberté chérie n'a-t-il pas commis? L'homme parfois déplaît : courtisan par ambition et nécessité, amour de la richesse, dédain, souffrances psychosomatiques dont il joue... Mais en se projettant dans cette société implacable, on tente de comprendre et d'accepter. Y avait-il un autre moyen d'être? Je le crois difficilement. 'S'adapter" était une des clefs de la liberté. Il peut aussi plaire : la fidélité en amitié (souvent trahie), les femmes de sa vie, les convictions, les apitoiements, les jeux, l' ironie... Une vie hors du commun : des compromis, des contradictions, des reniements, des coups de gueule, des fuites obligées (l'épisode prussien est éloquent), des exils consentis, le rejet et la reconnaissance... Une ignominie (typique de l'époque et... de la nôtre...) : une forme de racisme... Une oeuvre exceptionnelle : des opéras, des tragédies, des contes, des milliers de vers... Un pari gagné : l'envie de retourner à la source, de découvrir ou de redécouvrir l'oeuvre ne peut que s'imposer à nous après la lecture (ou grâce à) des 500 pages documentées écrites par Max Gallo. Puisque comme le dit magnifiquement la dernière phrase de la 4ème de couverture :
"Voltaire, éblouissant de vie, notre contemporain nécessaire".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Patricia_bs
  22 janvier 2009
Il se trouve que (par le plus grand des hasards et surtout celui de la nécessité), je me trouve plongée (entre autres) dans l'oeuvre de VOLTAIRE. Donc, soyons logique, ce livre aurait pu, aurait dû même, me plaire. Mais non, ça n'a pas marché. La raison première en est que je n'ai jamais pu adhérer au style de Max GALLO et, partant, m'intéresser à ce qu'il racontait. La côté "narration in vivo", pris sur le vif, m'a prodigieusement ennuyé. Raconter une vie au présent afin de la rendre plus proche, ça ne fonctionne pas avec moi. Ensuite, il faut bien le reconnaître, et c'est la raison pour laquelle les biographies m'ennuient, c'est que je n'ai pas trop envie de connaître le pire des grands hommes, qui plus est lorsqu'ils sont grand écrivains. Leurs petites mesquineries m'ennuient, et ce livre en est truffé.
Enfin j'ai regretté le peu de place accordé aux oeuvres de Voltaire. Vous me direz, ce n'est pas ce que les lecteurs recherchent... Mais je vous répondrai : à quoi bon savoir que VOLTAIRE avait des problèmes gastriques, quand on sait que c'est l'homme qui a écrit :
Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères ! Qu'ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l'industrie paisible ! Si les fléaux de la guerre sont inévitables, ne nous haïssons pas, ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l'instant de notre existence à bénir également en mille langage divers, depuis Siam jusqu'à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant.
VOLTAIRE, "Prière à Dieu", Traité sur la Tolérance, 1763.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
claudia
  15 janvier 2009
Livre lu dans le cadre de "Masse critique".
Merci à Babelio et aux Editions Fayard
« Moi, j'écris pour agir »
vie de Voltaire
de Max Gallo
François Marie Arouet devient Voltaire
Arouet, qui en Poitevin signifie « Brûler ».
M. Volaire est du Haut Poitou, pour ceux qui connaissent Loudun.
Il est né le 20 février 1694
A 10 ans, alors qu'il est à l'école chez les jésuites, il apprend, la vie des hommes, leurs mensonges, leurs hypocrisies.
Il dit alors: « le ciel n'est pas le paradis, mais le grand dortoir du monde »
Malgré cette enfance malmenée, il apprend beaucoup « C'est être un monstre que ne pas aimer ceux qui ont cultivé notre âme »
A 22 ans, il est déjà connu et mis en scène.
Il aime le luxe, l'argent et les jolies femmes. Mais surtout il devient le « grand philosophe »
Ce qui ne l'empêche pas d'effectuer plusieurs séjours à la bastille, suivant le bon vouloir du roi et de la cour.
« voici ces murs de dix pieds d'épaisseur. Me voici donc en ce lieu de détresse. Embastillé, logé fort à l'étroit. Ne dormant point, buvant chaud, mangeant froid » trahi de tous, même de sa maîtresse.
Il veut seulement contenir « l'église dans ses bornes » ce qui lui amène bon nombre d'ennemis parmi les religieux et amis philosophes, athées.
Voltaire, volcanique, calculateur, riche, très riche, vieux très vieux, n'en reste pas moins le plus grand philosophe du siècle.
Il devient le défenseur des pauvres gens accusés à tord par une église despotique
La vie de Voltaire est bien intéressante et les 503 pages sont là pour le démontrer.
J'ai aimé le côté historique de ce livre, moins le style littéraire. Il faut dire que je venais de lire
la vie de Molière de Mikhaïl Boulgakov

Bonne lecture

Lien : http://liberta-revolutiona.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vahine34
  27 février 2016
Une grande découverte :Voltaire et Max Gallo!
Voltaire a eu une vie ambiguë :caressez les princes et défendre les opprimés.
Max Gallo a parfaitement sur restituer l'atmosphère de cette époque passionnante.
Maintenant il me reste à re-découvrir Voltaire ! Tâche ardue s'il en est!
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Patricia_bsPatricia_bs   22 janvier 2009
Il a de la peine à se lever. Son bas-ventre est plein d'un feu ardent qui le dévore. Mais il veut contenir et dominer la douleur, oublier ses entrailles purulentes, ces glaires jaunâtres, pus mêlé à des filets de sang que, lorsqu'il peut enfin uriner, il considère avec effroi.

La mort est en lui, si présente que, la souffrance devenue forte, il en oublie les heures de bonheur et de gloire qu'il vient de vivre.

C'est comme si la maladie de son corps gangrenait non seulement sa vessie, son ventre, mais Paris et Versailles. (chapitre 55)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
aur4li4aur4li4   23 septembre 2010
Il se souvient que dans le chaton d'une bague de cornaline sertie de diamants, Emilie avait glissé son portrait. Il ne faut pas que le marquis du Châtelet le trouve. Mme de Boufflers a déjà pensé à le retirer. Mais le portrait qu'elle a enlevé de la bague est celui de Saint Lambert.
"Ô ciel, voilà bien les femmes! J'en avais ôté Richelieu, Saint Lambert m'en a expulsé ; cela est dans l'ordre : un clou chasse l'autre. Ainsi vont les choses de ce monde."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lecteur84lecteur84   06 avril 2014
Qu'attendre des puissants, sinon l'oppression et l'injustice.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Max Gallo (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max Gallo
Alain Decaux raconte Max Gallo
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
270 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre