AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Peronny (Traducteur)
EAN : 9782226179937
362 pages
Éditeur : Albin Michel (01/02/2008)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Anna Cayne préfère qu'on l'appelle Anastasia, aime Houdini le prestidigitateur, élabore des codes secrets et des énigmes, s'habille tout en noir et passe son temps à écrire de fausses nécrologies sur les habitants de la ville. Quand je suis tombé amoureux d'elle et qu'elle a mystérieusement disparu, j'ai commencé à recevoir des messages codés que seule Anastasia aurait pu m'envoyer...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
ManonJMR
  17 janvier 2014
Au contraire du but recherché par l'auteur, ce n'est pas le personnage d'Anastasia qui m'a fasciné, mais celui du narrateur, dont on n'aura jamais l'honneur de connaître le nom. Il est le contraire d'Anastasia, cette fille qui écrit des nécrologies imaginaires, et qui est pourtant pleine de vie. Dès le début, on sait qu'Anastasia sera un bonheur éphémère pour le narrateur, qui nous raconte tout de leur histoire plutôt intrigante. J'ai adoré l'idée, les personnages, mais je suis restée déçue par ce que fait l'auteur de toute cette matière. Cela pourrait être un livre génial, beau, mais je trouve que la fin est un peu trop ouverte, l'auteur (selon moi) s'est un peu facilité la tâche. Malgré tout, ce livre reste intéressant, et si vous affectionnez l'étrange, vous serez royalement servi.
Commenter  J’apprécie          40
jordiepac
  17 avril 2009
G., l'adolescent narrateur, sera "l'un des écrivains les plus importants de notre siècle" (p.356), c'est ce qu'a écrit Anna, Anastasia Cayne de son vrai nom, dans une des nécrologies qu'elle rédige pour engranger ses observations sur ses rencontres et tout son entourage… avant de disparaître. G. est tombé amoureux d'une énigme assez excentrique, l'a aimée, et cherche à comprendre ce qui lui est arrivé avec la perte d'Anna. On s'enfonce de plus en plus dans le mystère avec ses investigations, la quête de détails qui pourraient lui apporter une réponse. « Autant rester pour voir comment les choses bougent, au lieu de sauter directement à la dernière page et gâcher le suspense » (p.256) dit Anna (à propos de la vie et de la mort). le roman ne se résume cependant pas à cette histoire entre G. et Anna mais explore les relations entre amis, enfants et parents… vues par un adolescent qui reste assez en retrait et auquel le lecteur peut facilement s'identifier. Y aura-t-il une suite à ce roman original qui manipule le lecteur pour qu'il ressente lui aussi la perte de ce personnage d'Anastasia comme une frustration malgré la nécrologie de G. qui lui annonce son mariage avec Anna ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
erebos99
  03 juin 2017
J'ai directement accroché mais j'avoue que j'ai été un peu déçue. le livre s'appelle "La disparition d'Anastasia Cayne" et la moitié du livre est sur le narrateur. J'ai vraiment aimé le personnage d'Anna mais la fin est un peu fait à la va vite comme si l'auteur en avait eu marre sur les 50 dernières pages. A chaque fois qu'on avait de nouvelles informations sur elle je m'imaginait une fin mais c'est décevant de voir que l'auteur fait toujours apparaitre de nouvelles preuves pour finalement ne pas la retrouvée. Si au moins on aurait su ce qu'il lui était arrivé ça aurait pu passer mais il a fallut que la fin nous laisse dans le mystère. Dans certains livres ce n'est pas dérangeant mais dans celui la tout porte a croire qu'on va la retrouver. Il y a des citations qui font réfléchir, c'est un livre poignant mais personnellement je reste sur ma faim. Dans l'ensemble, c'est quand même un bon livre même si on espère une suite qui n'arrivera jamais.
Commenter  J’apprécie          10
Avalon
  04 novembre 2009
Le résumé est très attirant et semble très prometteur quand on le lit. Cependant, j'ai été déçue. En effet, l'histoire semblait bien commencer, avec de l'action, ... et j'ai vite accroché mais au fil des pages j'ai commencé à me lasser. le suspens que le résumé laissait deviner ainsi que la collection auquelle ce livre appartient, ne s'installe pas et par conséquent, l'histoire n'avance pas beaucoup. de plus, j'ai trouvé que les personnages étaient peu réalistes. En conclusion, je dirais que c'est une grosse déception. J'attendais de ce livre un divertissement, qu'il me fasse oublier le temps de sa lecture Pascal et l'étude de son oeuvre, mais malheureusement, ce fût sans succès.
Commenter  J’apprécie          10
augustine
  30 janvier 2010
Au début, je me suis demandé où ça allait, quel était le réel intérêt du livre. Et puis, je me suis prise au jeu. Anna est mystérieuse, inventive, un peu inquiétante. Dans la deuxième partie, on se questionne, on cherche, on se rappelle des indices semés dans les pages qui précèdent. Je crois que c'est un bon choix de lecture, si on accepte d'être un peu dérouté.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 juin 2008
Lecture jeune, n°126 - « Elle n’a laissé derrière elle que des points d’interrogation, des indices, des doutes. Si peu et pourtant de quoi vous rendre dingue à force de chercher à en comprendre le sens. »

Après la disparition d’Anna Cayne, G., un lycéen qui se décrit comme aussi insipide qu’un verre d’eau, revient sur leur rencontre. En sept mois, elle aura entièrement bouleversé sa vie. Anna, qui se fait appeler Anastasia, est une jeune fille qui cultive le jeu et le mystère. Elle lui envoie des messages énigmatiques et son passetemps favori est d’écrire la nécrologie ante mortem des personnes qui l’entourent. Ensemble ils passent des soirées à écouter la voix d’une femme à la radio qui énumère une suite de chiffres incompréhensible. Elle est fascinée par le prestidigitateur Houdini qui, apprenant sa mort prochaine, a inventé avec sa femme un code pour continuer à communiquer lorsqu’ils seraient séparés. Anastasia entraîne ainsi le jeune narrateur dans le dédale de ses goûts insolites... Sept mois après son arrivée, elle disparaît. On retrouve sa robe étendue sur une rivière glacée près d’un trou, mais G. reçoit toujours des lettres mystérieuses.

Il essaye de reconstruire tout ce qui a précédé la disparition d’Anastasia, en espérant trouver la clé de cette dernière énigme. Ses souvenirs s’empilent jusqu’à détailler le contenu des compilations qu’elle lui enregistrait, les images qui tapissaient sa chambre, les écrivains qu’elle aimait. En relisant l’histoire d’Anna sous l’angle de sa disparition, G. nous entraîne dans sa recherche obsessionnelle d’indices qui, dans leur accumulation, perdent peu à peu leur sens. On se prend à interpréter chaque mot, chaque geste pour trouver un signe qui lui aurait échappé. L’obsession de G. nous prend en otage et le dénouement qui n’offre aucune explication si ce n’est la multiplicité des pistes ouvertes, nous laisse seul face à cette énigme fascinante qu’est Anastasia Cayne.

Plus que l’histoire d’un fait divers dans une petite ville ordinaire des États-Unis, ce roman retrace le parcours labyrinthique d’un deuil, celui d’une mort ou d’une rupture inexpliquée, où chaque question est une nouvelle épreuve et où l’on s’aperçoit que les personnes aimées nous restent à jamais étrangères. L’acceptation de l’incompréhension reste la seule issue.

Rozenn Muzellec
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lecteur6lecteur6   26 février 2010
L'enigme à elle seule vaut presque tout. Parfois le mystère est bien plus amusant que le reste.
Commenter  J’apprécie          50
WHYWHY   28 février 2012
" La seule façon de résoudre un problème dans la vie est de vivre de manière à ce que le problème disparaisse".
Commenter  J’apprécie          40
cecilecochucecilecochu   02 juillet 2014
"Tu as la vie devant toi, me disait ma mère, ne la perds pas à vivre dans le passé." C'est un excellent conseil, je le sais. Mais le passé n'en fait qu'à sa tête. Il peut vous suivre à la trace, animé d'une existence propre, en projetant une ombre immense.
Commenter  J’apprécie          10
WHYWHY   28 février 2012
" La volonté fait des miracles jusqu'à un certain point. On échappe pas à ses gènes."
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3927 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre