AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3.08/5   6 notes
Résumé :
Un cambrioleur anglais, qui ne s'est jamais fait prendre, s'empare audacieusement d'un célèbre diamant exposé au Louvre. Alors qu'il voudrait se retirer des affaires, ses malheurs ne font que commencer...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
KiriHara
  28 octobre 2016
Edgar Pipe est un cambrioleur qui, comme l'indique le titre, est retiré des affaires. C'est l'occasion, pour lui, de revenir sur ses aventures (suivra, bien plus tard, « La résurrection d'Edgar Pipe » et « La dernière incarnation d'Edgar Pipe ».
Et, en matière d'aventures, Edgar Pipe s'y connaît. Alors qu'il est désireux de prendre sa retraite, pour assurer son train de vie et celui de la femme qu'il affectionne, il décide de voler le Régent, un magnifique diamant exposé au Louvre. Son plan fonctionne à merveille et il ne lui reste plus qu'à passer en Hollande pour vendre le bijou et devenir riche. Mais c'est quand on se croit à l'abri que tout peut s'écrouler et c'est le cas quand, rentrant chez lui, il constate que la femme de son coeur s'est éclipsée, emportant avec elle ses dernières économies qu'il destinait à son voyage en pays batave.
Il ne lui reste plus, alors, qu'à commettre un cambriolage pour se renflouer, mais une étourderie lui fait se tromper d'appartement et il tombe alors dans celui d'un malfrat pire que lui à qui il va devoir proposer la moitié du prix de vente du diamant pour se sortir des griffes. Mais, quand un cambrioleur tente de flouer un escroc, la partie n'est pas gagnée d'avance.
Que dire des aventures d'Edgar Pipe si ce n'est qu'elles s'étirent, peut-être à outrance, sur des centaines de pages et à travers le globe ? Tout au long du récit, les flagrances d'un « Candide », l'oeuvre de Voltaire, impression renforcée par la citation du Professeur Pangloss, « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » et par le fait que, quoi qu'il se passe, où qu'il aille, Edgar Pipe croisera toujours les mêmes personnages.
Certes, ce roman est un peu longuet, certes l'esprit d'un « Monde petit » dans lequel on croise toujours les mêmes personnes et où l'on n'est jamais à l'abri a un charme un peu désuet et manque de modernisme (en même temps on se situe au début du XXème siècle), certes, la fin est légèrement attendue, mais, pour autant, la lecture de ces « mésaventures » est bien plus agréable que bien des romans actuels et, au final, les centaines de pages défilent sans que l'on voie le temps passé.
Bien sûr, pour apprécier au mieux ce roman, il vaut mieux avoir affection pour la littérature de l'époque et ne pas être attaché qu'à une littérature très contemporaine. Mais, rendons à Arnould ce qui appartient à Galopin, une propension à surfer sur les modes de l'époque, ou plus anciennes, de singer des personnages populaires et de nous en proposer leurs aventures pour le plus grand plaisir des lecteurs.
Au final, si, bien évidemment, les mésaventures d'Edgar Pipe ne sont pas un sommet de modernité, elles n'en sont pas moins une agréable lecture et on ne demande à l'auteur rien de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
samir_t7
  31 mai 2021
Certains peuvent trouver ce roman un peu désuet et l'histoire trop simple pour notre époque, le hasard y est d'ailleurs, souvent, pour beaucoup, même si les grandes lignes sont assez solides et feraient une très bonne comédie policière. Mais la beauté de ce texte est ailleurs : l'humour de l'auteur et cette sorte de philosophie qu'il met dans la bouche d'un cambrioleur. « … j'ai le malheur d'être un triste individu et j'ai le courage de l'avouer… » dit d'ailleurs le personnage en se comparant à d'autres mémorialistes bien plus illustres qui semblent se flatter la plupart du temps. Sans quelques longueurs dans la narration, le roman serait parfait.
Commenter  J’apprécie          10
JeanLucT
  03 août 2011
Un cambrioleur anglais, qui ne s'est jamais fait prendre, s'empare audacieusement d'un célèbre diamant exposé au Louvre. Alors qu'il voudrait se retirer des affaires, ses malheurs ne font que commencer...
Assez distrayant à lire, l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard.
Commenter  J’apprécie          10
TmbM
  15 mai 2016
Après avoir été déçu par sa variation sur le thème de la conquête martienne, j'ai eu envie de donner une seconde chance à Arnould Galopin avec cette nouvelle variation, cette fois-ci sur le thème du cambrioleur gentleman. Pas sûr que je lui en donne une troisième. Et pour cause, même si c'est bien meilleur, ce n'est toujours pas très convaincant.
Lire la suite sur mon blog :
Lien : http://touchezmonblog.blogsp..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
JeanLucTJeanLucT   03 août 2011
Tenez, je vais vous prouver que vous êtes nul en navigation... que vous n’avez jamais mis les pieds sur un navire à voiles... Je suppose que le hale-bas du foc soit cassé... par quoi le remplacez-vous ?... Ha ! vous restez là comme un cachalot qui a avalé une gaffe... vous ne savez pas !... Et quand un hunier se déchire, comment vous y prenez-vous pour le réparer sans le carguer ?... Vous voyez, vous demeurez bouche bée... Vous êtes gabier comme la tige de mes bottes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
samir_t7samir_t7   26 mai 2021
Tout ce que l'homme prépare, élabore avec soin en vue de cette chose insaisissable qu'on appelle le bonheur, tout cela s'écroule en un clin d'œil, au moindre souffle, et c'est presque toujours ce que l'on n'a pas prévu qui finit par s'imposer à nous en bouleversant tous nos projets.
Commenter  J’apprécie          20
samir_t7samir_t7   26 mai 2021
Ceux [les cambrioleurs] qui ne s'en prennent qu'aux riches ne causent en somme qu'un préjudice insignifiant à leurs victimes. C'est, en réalité, une sorte d'impôt sur le revenu qu'ils prélèvent, indûment, j'en conviens, mais qui m'objectera que les taxes votées par les Chambres soient toutes équitables ?
Commenter  J’apprécie          10
samir_t7samir_t7   31 mai 2021
Le printemps était revenu, et le soleil qui visitait de temps à autre ma cellule ne fit qu'aggraver ma peine... Sa lumière, au lieu de me réchauffer le cœur, me rendait plus triste que jamais, car elle me rappelait la vie... la vie que je cherchais à oublier !
Commenter  J’apprécie          10
samir_t7samir_t7   24 mai 2021
L'homme de loi qui passe sa vie à spolier des héritiers, le financier qui ruine des centaines de petits rentiers, le marchand qui vend ses denrées le triple de ce qu'il les a payées et trompe encore sur le poids, l'individu taré qui épouse une femme pour sa fortune, le député qui trafique de son mandat pour patronner de louches entreprises et toucher des pots-de-vin en secret, ces gens-là sont-ils moins méprisables que le cambrioleur qui dérobe au Louvre un des Diamants de la Couronne ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2121 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre