AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782374150079
110 pages
Éditeur : Editions de l'Eveil (18/07/2016)
3.81/5   8 notes
Résumé :
Le Mahatma Gandhi est l’un des personnages les plus influents du XXe siècle. Ce livre se penche sur les racines de sa foi en Dieu. Avec ses propres mots, Gandhi évoque son approche du divin. Qui est Dieu? De quelle manière s'est-il révélé à lui ? Comment le servir ? Pourquoi le mal existe-t-il ? À quoi nous sert la foi ? A-t-on besoin de changer de religion pour être dans la vérité? Pourquoi est-il important de maîtriser ses pulsions? Quelle est la fonction du jeûne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Unhomosapiens
  02 juin 2021
Je viens de terminer la lecture de ce petit recueil de textes du Mahatma Gandhi. Je suis toujours très admiratif devant les maîtres spirituels. Je suis convaincu qu'ils se posent les bonnes questions existentielles et que la vie a plus à voir avec ce genre de préoccupations que ce que la société nous propose, comme par exemple, le système de production/consommation. C'est donc avec un grand plaisir que je me suis replongé dans les questionnements au sujet de Dieu, de l'âme, de la Vérité, de la maîtrise de soi, de la foi, de la prière, de la méditation… que nous propose Gandhi. Ce recueil n'est qu'un choix de courts textes assemblés par l'éditeur mais, significatifs de la pensée du Mahatma. Pour moi, c'est un questionnement vital.
Commenter  J’apprécie          360
SabiSab28
  10 octobre 2016
J'ai été prise au dépourvue avec ce livre. le titre "Mon chemin de paix" me laissait à croire qu'on y verrait l'ascension d'un homme vers la sagesse, mais ce livre est essentiel axé sur la foi religieuse. Moi qui ne partage pas cette foi, n'ait pas été touché, concerné par la majeure partie du livre.
Au delà de ça, il y a de très belles réflexions sur l'Homme quant à la recherche du bonheur, la quête de vérité, le besoin d'amour.
Les préfaces écrites par son petit-fils et un célèbre professeur américain Michael Nagler, sont très intéressantes pour expliquer le rapport entre hindouisme et chrétienneté.
Ce livre est tout de même très succinct avec une ou deux idée phares par thème, ce n'est pas l'idéal pour comprendre l'homme qu'il était, je pense.
C'est une sorte de "best of" des idées du Mahatma Gandhi.
Commenter  J’apprécie          130
nath45
  19 octobre 2016
Et bien pour une fois j'ai fais le mauvais choix en sélectionnant cet ouvrage que je pensais plus philosophique que religieux. J'ai préféré la deuxième partie donnant une réflexion sur la vérité, l'amour, la maîtrise, entre autre.
Je n'ai pas été touché par cette lecture qui certainement trouvera son lectorat en faisant découvrir l'éveillé qu'était Gandhi.
Je remercie Babelio et les Editions de l'Eveil.
Commenter  J’apprécie          90
lapauselibrairie
  20 octobre 2016
ce roman est une sorte de concentré des lignes de pensées de Gandhi, écrites par son petit-fils et un professeur spécialisé.
Vous ne lirez pas sa vie mais des réflexions sur plusieurs thèmes : Fondement intellectuel, Discipline morale, Pratique spirituelle, Expérience spirituelle. Thèmes principaux eux-mêmes divisés en plusieurs sous-thèmes : Dieu, la vérité, l'amour, la foi etc…
Certains points peuvent être illustrés par des expériences vécues par Gandhi mais cela n'a aucun but biographique.
Malgré ma surprise de lire beaucoup de religion et pas sa vie (même si les deux sont liés), j'ai tout de même continué.
Heureusement car j'ai apprécié certaines valeurs et manières de penser qui peuvent être transposées à notre vie quotidienne (même non religieuse). Ce sont de vrais beaux messages pour nous amener à réfléchir et à nous améliorer pour être le meilleur nous pour un meilleur monde.
Un roman qui sert d'amuse-bouche pour connaître les pensées de Gandhi, pour vous amener à lire son autobiographie/sa biographie. C'est mon cas, ce livre m'a donné encore plus envie d'en apprendre davantage sur Gandhi.
Lien : https://lapauselibrairie.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lapauselibrairielapauselibrairie   20 octobre 2016
IL N’Y A QU’UN DIEU OMNIPOTENT ET OMNIPRÉSENT. IL PORTE PLUSIEURS NOMS ET NOUS L’APPELONS PAR CELUI QUI NOUS EST LE PLUS FAMILIER. CHACUN PEUT CHOISIR LE NOM QUI LUI PARLE LE PLUS. ISHWARA, ALLAH, KHUDA OU DIEU VEULENT TOUS DIRE LA MÊME CHOSE.
Commenter  J’apprécie          50
UnhomosapiensUnhomosapiens   02 juin 2021
L'expérience m'a appris que le silence fait partie intégrante de la discipline spirituelle d'un fervent de la vérité.
Commenter  J’apprécie          110
SabiSab28SabiSab28   10 octobre 2016
L'homme est maître de son destin dans le sens où il est libre de choisir comment user de sa liberté. Mais il n'a pas le contrôle des conséquences de sa décision. Dès qu'il commence à croire qu'il a un certain contrôle, il va droit à l'échec.
Commenter  J’apprécie          40
SabiSab28SabiSab28   10 octobre 2016
C'est dans le silence que l'âme trouve le chemin vers la lumière, et ce qui est insaisissable ou trompeur se révèle dans la clarté cristalline. Notre vie est une quête longue et ardue de la vérité, et l'âme a besoin de repos intérieur pour se réaliser complètement.
Commenter  J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean   21 octobre 2018
L'homme est maître de son destin dans le sens où il est libre de choisir comment user de sa liberté. Mais il n'a pas le contrôle des conséquences de sa décision. Dès qu'il commence à croire qu'il a un certain contrôle, il va droit à l'échec.

C'est dans le silence que l'âme trouve le chemin vers la lumière, et ce qui est insaisissable ou trompeur se révèle dans la clarté cristalline. Notre vie est une quête longue et ardue de la vérité, et l'âme a besoin de repos intérieur pour se réaliser complètement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Mahatma Gandhi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mahatma Gandhi
Gandhi ou la quête de la vérité (1973 / Les samedis de France Culture). Diffusion sur France Culture le 30 juin 1973. Par Nadine Lefebure. Réalisation : Georges Peyrou. Photographie : Mohandas Karamchand Gandhi à Londres, en septembre 1931. Avec Olivier Clément, Roger Maria, Lanza del Vasto, Max Olivier-Lacamp et Olivier Lacombe. Extraits lus de “Autobiographie ou mes expériences de vérité” de Gandhi, ainsi que des textes de Tolstoï et Romain Rolland. En 1973, dans le cadre des "Samedis de France Culture", Nadine Lefébure avait consacré une longue émission à Gandhi, 25 ans après son assassinat à New Delhi. Il y est question de son nationalisme, de sa non-violence, ou plutôt "non-nuisance", de la lutte des Indiens contre le nationalisme britannique et le poids de cet Empire britannique, maître des mers. Une puissance spirituelle qui le dépassait lui-même, et pourtant une très grande humilité. Sa pensée : un humanisme ouvert. Son combat : un échec partiel, puisqu'il aboutit à la partition de l'Inde. Une émission consacrée à Gandhi, ce symbole de la non-violence. Dès l'enfance, la quête de vérité. On ne peut comprendre Gandhi et son destin sans connaître les dominantes de son enfance - il insiste d'ailleurs lui-même sur cette période dans son "Autobiographie". Ce qui est surtout frappant dans le récit de cette enfance, c'est de constater que dès son plus jeune âge, c'est la recherche de la vérité qui anime Gandhi. L'Angleterre et l'Afrique du Sud : un militant en devenir. Gandhi décide à 19 ans de partir en Angleterre, contre l'avis du chef de sa caste, qui le condamne alors à être traité en paria jusqu'à la fin de ses jours. Il voulait finir ses études de droit, certes, mais surtout aller au centre de cet Empire prestigieux, découvrir quel était le secret de cette puissance. Il s'y rend compte que le dominateur n'est pas si terrible que ça : l'Anglais est un personnage plutôt sympathique, qui a ses timidités et ses craintes. Gandhi, qui ne s'intéresse pour l'instant pas du tout à la religion, s'imprègne alors du sens anglais de la loi, du rationalisme, et du thème de l'innocent injustement condamné - des figures comme celles de Socrate ou de Jésus étant centrales au sein de la culture occidentale européenne. Après l'Angleterre, Gandhi se rend en Afrique du Sud. C'est là qu'il devient véritablement un militant, lui qui s'engage pour sensibiliser les gens sur la situation des Indiens au Natal. Il s'embarque dans une véritable aventure politique, qui sera son école de préparation à la lutte mondiale qu'il mènera ensuite dans son propre pays. Marqué par le profond respect qu'il a des Anglais et de leur Empire, le nationalisme que développe Gandhi à cette époque n'est pas encore revendicatif de l'indépendance : il réclame seulement le respect de la dignité, des droits et des coutumes d'une population par un maître reconnu comme tel. Lutte pour l'indépendance de l'Inde. Gandhi poursuit sa propagande de militant en faveur des Indiens. Il se rend à Londres, et rencontre des anarchistes indiens notoires, dont la violence et le courage l'émerveillent et l'épouvantent tout à la fois. C'est à cette époque qu'il en vient à l'indépendance, notamment économique. Le grand tournant se situe en juillet 1914. Embarqué pour les Indes via Londres, Gandhi est accueilli dans son pays comme un héros national. Il appelle alors à la grève générale : on compte 125 000 grévistes à Bombay en 1919, et 200 grèves dans toute l'Inde en 1920. Les choses s'accélèrent : en octobre 1920 est adopté le principe de l'indépendance, ou self-government dans le cadre de l'Empire, ainsi que le principe de non-coopération. En janvier 1930, le rapport proclamant l'indépendance de l'Inde est présenté par Jawaharlal Nehru, président de la commission des résolutions. En mars de cette même année a lieu la fameuse marche contre la taxe de sel, qui a entraîné une prise de conscience prodigieuse et massive de la part des Indiens, puisque c'est un sujet qui les touche tous. La désobéissance civile prend fin en mars 1931, avec la signature du "Gandhi-Irwin Pact" à la suite de négociations avec le Parti travailliste anglais au pouvoir depuis 2 ans, et qui sympathisait avec la cause indienne. Pourtant, la partition de l'Inde après la Seconde guerre mondiale laisse à l'œuvre de Gandhi, qui sera assassiné le 30 janvier 1948, un goût d'inachevé. Mais Gandhi n'est pas mort désespéré, et n'a pas désespéré de sa mission. Il demeure un symbole, une réponse exceptionnelle à une structure nouvelle dans l'histoire de la violence.
Source : France Culture
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1437 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre