AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Bauer (Traducteur)
ISBN : 2020978474
Éditeur : Seuil Jeunesse (01/06/2008)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Elisa voit sa grand-mère se transformer progressivement en tortue géante pour éloigner la mort. Elle lui rend visite chaque jour et partage avec elle sa passion pour le théâtre et Shakespeare.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Arrietty
  16 novembre 2014
Un beau jour, alors qu'elle chemine, tel un Petit Chaperon Rouge, vers la maison de sa Grand-mère, Élisa se rends compte que sa propre mère n'est jamais venue avec elle, lors de sa visite hebdomadaire chez l'Ancienne. Après avoir déterré un petit secret familial, la jeune fille se rends compte que, peu à peu sa grand-mère se transforme en une immense tortue.
Il m'impressionnait du haut de ses 150 pages, avec sa couverture rouge si jolie.
Je n'osais pas le prendre. trop peur d'être déçue, peut-être.
Finalement, j'ai testé Aldabra et... Bof.
Je pense tout simplement que je suis un peu trop vielle pour apprécier ce petit roman, très proche du conte. Les personnages m'ont semblé bizarres, pas très crédibles, un peu comme leurs réactions d'ailleurs. Si je me rendais compte que ma grand-mère se transformai en tortue d'ile lointaine, je ne suis pas sûre que je ferais comme la jeune héroïne de ce bouquin, à regarder patiemment sa lente métamorphose. Idem pour ce type, qu'Élisa rencontre sur Internet : il doit y avoir d'autres sites sur les tortues géantes, pourquoi revient-elle à chaque fois vers lui ?
Mais je crois que c'est juste que je ne l'ai pas abordé comme un simple conte. Est-ce que, enfant, je m'étonnais du fait que le Petit Chaperon Rouge rencontre un loup parlant dans la forêt ? Non. Et c'est cela qui a fait que je n'ai que moyennement apprécié ce bouquin, je pense : je ne l'ai pas lu comme j'écoutais les histoires du soir : en ne m'étonnant de rien.
Toutefois, l'écriture est fluide, bien que ce ne soit pas du Shakespeare et peut sans doute être apprécié par les 8-10 ans...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
501TacosPMF
  29 novembre 2018
Mon avis sur Aldabra
J'ai aimé ce livre car il m'a fait réfléchir dans le sens où il faut profiter de se qu'on aime parce qu'ils ne seront pas toujours avec nous; comme mamie Eia et la mère d'Elisa. Mon personnage préféré est de loin Elisa car elle est courageuse de pendre soin de sa grand-mère même si n'est plus humaine. Mamie Eia, elle, est assez originale et est passionée de Shakespeare, elle est aussi de grand conseil à Elisa qui est souvent perdue. Au début, je n'aimais pas le forcément le personnage de la mère d'Elisa car je la trouvais lâche de ne pas aller voir mamie Eia pour prendre de ses nouvelles au lieu d'y envoyer Elisa, mais quand elle a choisie d'enmener mamie Eia à Aldabra je l'ai tout de suite aimé. Mon passage préféré est selui où Elisa et sa mère accompagne mamie Eia sûr l'île d'Aldabra. le passage que j'ai le moins aimé est selui où mamie Eia, Elisa et sa mère font fuire Max parce que je ne l'ai pas compris. Aldabra est un roman/comte fantastique qui est complétement iréel, il est original parce que ce n'est pas tous les jours qu'on voit sa mamie se transformer en tortue géante. le langage employé est très facile à comprendre, ce livre est écrit au présent. La longueur des phrases, des descriptions et des dialogues est ni trop longue, ni trop courte; je ne me suis alors jamais ennuyer en le lisant. Voilà pourquoi je vous conseille ce livre très captivant.
Margaux.L
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VanessaV
  18 septembre 2014
Élisa aime sa grand-mère. Depuis toute petite, elle part en déambulation dans Venise pour rejoindre ce coin d'arsenal, cette maison sans électricité. Mamie Eia vit là au milieu de son potager, de ses pinceaux et toiles. Et sa petite fille arrive tous les jours avec un petit quelque chose à manger, un flan aux anchois avec les têtes de poisson qui dépassent par exemple. A chaque fois, ce sont des confidences, des cueillettes, des rires et des récitations avec emphase de Shakespeare. Il ne faut surtout pas parler de la maman d'Élisa, ne pas dire que le flan pourrait avoir été préparé avec elle. Ne jamais parler d'elle, au risque d'empoisonner la nourriture et les propos.
La petite fille est ce lien tenu entre la mère et la grand-mère: l'une quémande des nouvelles comme si sa génitrice pouvait n'être qu'un petit enfant, l'autre veut oublier. Mais Élisa se pose trop de question et puis comment dire à sa maman que tout va bien quand Mamie Eia veut devenir une tortue.
Les femmes d'un peuple ancien avaient ce pouvoir: ne pas mourir mais se transformer.
Ce conte fantastique présente les éveils d'une gamine et la fin de vie d'une grand-mère. Une vieillesse voulue, assumée, une liberté de gestes et d'envies. Il s'agit aussi là d'un fil tenu entre la vieillesse, la folie, le petit grain dans la tête et la sagesse.
Mamie Eia se transforme, se métamorphose. Actrice aimant Shakespeare, elle programme ce qu'elle devient avec sa petite fille. Une autre forme de dialogues, des murmures et des inflexions qui en duront peut-être long sur l'envie de vivre ou de partir.
C'est beau et délicat!
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
53revolutionnaires
  17 décembre 2017
Aldabra la tortue qui aimait shakespeare de Silvana GANDOLFI.
1- Mon ressenti
J'ai beaucoup aimé ce livre très poétique qui parle de la fin de vie d'une façon très intéressante ...
2-Les personnages
Elisa et sa grand-mère sont très proches, toutes deux aime le théâtre !
L'évolution des personnages est un peu "bizarre" dans le sens où une grand mère qui se transforme en tortue, ce n'est pas très courant !
3-L'histoire
Il y a une chose que j'ai particulièrement aimé dans l'histoire, ce sont les histoires de famille ... Je trouve ça très passionnant d'en apprendre un peu plus sur son passé ! L'auteur nous met constamment dans une ambiance de "suspens ".
4-Le style
Le livre est extrêmement facile à lire, le vocabulaire employé est très simple.
Je le conseil à tout le monde !
Pour finir, je pense que l'histoire a un double sens (c'est mon avis).
Je ne dévoilerais pas ce "double sens" car j'aimerais que tout les gens qui lisent ce livre se fasse leur propre idée...
Camille.V
Commenter  J’apprécie          21
505RacletteS
  04 décembre 2018
Ce livre est un livre qui ne m'a pas vraiment plu. Je trouve qu'il est beaucoup trop bizarre. le fait que la mamie se transforme en tortue, qu'elle boive du parfum et qu'elle soit déjà allée en asile de fou fait toute l'histoire mais je trouve ça assez perturbant. Sinon j'aime bien la complicité entre Élisa et Eia, le fait que Élisa veuille protéger sa mamie à tout prix me plaît.
Le problème c'est qu'avec le titre et la quatrième de couverture, on sait que la mamie va se transformer en tortue et pourtant on doit attendre la page quatre-vingt six avant que la mamie soit complètement transformée. De plus durant tout le début du livre, j'ai vécu lentement la transformation de Eia en sachant qu'elle allait devenir une tortue. Cela m'a ennuyé car j'ai juste attendu pendant quatre-vingt cinq pages avant que l'action commence.
En parlant d'action je trouve que la suite du livre en regorge. Je ne vais pas les énumérer, je vous laisse les découvrir, mais cela m'a plus plongée dans le livre car sinon je pense que je ne l'aurais pas terminé tellement je m'ennuyais au début. Je préfère l'histoire après la transformation car je trouve ça plus intéressant.
Heureusement qu'il y a des dialogues, sinon le début serait encore plus ennuyant. L'écriture est assez fluide et donc j'aime bien.
Nina.A 5°5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LouSayahazarLouSayahazar   13 février 2017
Il est possible que les habitudes ne paraissent pas bizarres tant qu'elles sont des habitudes, surtout si on les a depuis la naissance.
Commenter  J’apprécie          20
kanna_centurygirlkanna_centurygirl   02 janvier 2014
"Ma fille préférée" était, pour maman, une façon affectueuse de plaisanter, puisque j'étais fille unique. La seule blague qu'elle se permettait, si mes souvenirs sont bons.
Commenter  J’apprécie          10
53revolutionnaires53revolutionnaires   15 janvier 2018
"Si vous croyez que je suis seulement en train de devenir une vielle femme inutile et décrépite, laissez-moi tranquille, je suis trop occupée à découvrir ce que signifie être dure dehors et molle dedans."
page 7
TISON
Commenter  J’apprécie          00
53BIGboss53BIGboss   10 mars 2019
Ce roman raconte l'histoire d'une fille, Élisa, qui vit à Venise et qui a une grand-mère spéciale. Pour ne pas mourir, elle se transforme petit à petit. Élisa va donc l'aider à survivre.
Maëlys
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Silvana Gandolfi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Silvana Gandolfi
Interview de Silvana Gandolfi en italien.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Romans, contes, nouvelles (653)
autres livres classés : TortuesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'innocent de Palerme

Qui est l'auteur de ce livre ?

Fred Uhlman
Silvana Gandolfi
Mickäel Olivier
Marion Ducar

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : L'innocent de Palerme de Silvana GandolfiCréer un quiz sur ce livre
.. ..