AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501060253
Éditeur : Marabout (17/06/2009)

Note moyenne : 2.94/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Fiona (architecte de 47 ans, divorcée) a toujours été une femme très séduisante. Mais alors qu'elle se sent très jeune dans sa tête, son corps commence à accuser le coup et ses aventures sentimentales s'en ressentent.

Sur les conseils de sa fille Shirley qui il n'y a pas si longtemps encore pouvait passer pour sa petite sœur, elle recourt à la chirurgie esthétique. Fiona fait en sorte de mener de front sa carrière et ses opérations. Elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
iris29
  15 avril 2018
Je suis tombée sur ce bouquin par hasard et je pensais bien me marrer , ce n'a pas été le cas , même si c'est une lecture légère , c'est du léger doux amer ...
Fiona , architecte new-yorkaise, et divorcée , se rend compte à 47 ans qu'on ne la prend plus pour la soeur de sa fille de 20 ans . Ni une, ni deux, direction le chirurgien esthétique et un ravalement intégral de sa petite personne (haut, bas , milieu et sur les côtés ! ... )
Mais le résultat final dépassera ses espérances et , très vite , un spécimen masculin de vingt printemps va la courtiser, au grand dam de sa fille .
Je vous en dirai moins que la quatrième de couverture beaucoup trop bavarde .
Si j'ai bien aimé le début et la description de l'aventure chirurgicale [ elle a l'air de "douiller" ...), ce roman bascule avec la relation amoureuse, assez vite dans le glauque niais , ( Fiona faisant preuve d'une grande naïveté ) ...
Je ne m'attendais pas à ce tournant , n'ayant pas lu le résumé .
Ne cherchez pas le romantisme avec ce roman , vous seriez déçues...
Au niveau écriture, Valérie Gans joue sur trois tableaux : une structure classique, puis des extraits du journal de Fiona et des échanges par emails de sa fille avec ses copines , le tout formant un ensemble tonique qui se lit très vite..
C'est une histoire assez réaliste que nous livre Valérie Gans et très plausible mais qui ne fait pas rêver. Tonique et un brin sarcastique la qualifierait le mieux .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          412
s0-kelly
  22 octobre 2012
Pourquoi ai-je acheté ce livre ?
En achetant un autre livre sur Amazon, on m'a conseillé ce livre... et évidemment je me suis laissé tenter ! Par sa couverture, qui est très jolie et qui donne bien envie, tout comme son titre évocateur. Et pour couronner le tout une quatrième de couverture qui ne donne qu'envie !
Mon avis ?
C'est un roman agréable à lire même s'il n'est pas épatant et dénué de profondeur. Mais malgré tout il reste captivant, marrant et drôle. Il est idéal pour une lecture détente ou en cette période, pour aller à la plage. Il faut avouer qu'il n'y a aucune surprise lors de la lecture, tout est prévisible, mais comme je l'ai déjà dit auparavant il vaut le coup d'être lu. Je ne regrette en aucun cas cette lecture car j'ai bien rigolé et il m'a changé les idées.
L'écriture de l'auteur est loin d'être originale, tout est cliché, rien n'est nouveau ou différent, mais soit dit en passant elle est très facile à lire de par sa légèreté et sa simplicité.
Tout au long du livre, on suit Fiona, 47 ans, qui commence à prendre conscience que son corps n'est plus celui d'une jeune fille de 20 ans lors d'une journée shopping avec sa fille Shirley. Elle va donc avoir recours à la chirurgie...
Le titre : "Amour, botox et trahison" résume en trois mots l'histoire. Les personnages sont très attachants même si Fiona par moments peut-être excessive mais d'un côté c'est ce qui fait son charme. Shirley quant à elle est une enfant gâtée et caractérielle.
C'est un roman très actuel, car il parle de photoshop mais aussi de Charlie Winston. Bref si on le lit dans quelques années est-ce que l'on parlera encore de lui ? (J'espère pour lui !) pour Photoshop, je pense qu'il n'y a pas de problème...
Les points positifs, à certains moments on a les ressentis de Fiona, sous la forme d'un journal intime ce qui nous permet de bien comprendre ses envies et ses idées. De plus, Shirley discute par email avec ses amies, ce qui change la forme par rapport à d'autres livres ! Par contre un point négatif qui me gêne énormément c'est la quatrième de couverture qui résume les 200 pages du roman à savoir qu'il n'en fait que 223 ! Donc si vous voulez lire ce livre interdiction de lire la quatième de couverture comme moi j'ai pu le faire...
En résumé, je vous le conseille si vous voulez une petite lecture sans prise de tête !
P.S : A la page 60 l'auteur s'est emmêlée les pinceaux avec les noms de ses personnages,... Mais je vous rassure, cela n'arrive qu'une fois ! Ouf !
Lien : http://www.s0kellys.com/lubi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Labelleplume
  16 mars 2017
Je viens de finir ce livre, je recherchais une lecture simple, sans prise de tête, et cette histoire a répondu à mes attentes. C'est une histoire qui ne faut pas prendre au sérieux car on risque de se bloquer. Chloe Miller a repris tous les clichés des americaines superficelles. Et que même si Fiona fait parti de ces femmes, l'auteur a reussi à la rendre attachante.
Commenter  J’apprécie          00
Cinder6
  17 septembre 2015
Pas trop mal, pas mal d'humour ...Un bon moment mais pas non plus un livre extraordinaire. La fin est trop rapide et trop prévisible à mon goût.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   14 avril 2018
- Comment me trouves tu ?
Le genou gras, la cuisse un peu lourde, la fesse qui tombe, le ventre qui plisse, la hanche pneumatique, les seins en gant de toilette, le visage qui fout le camp, le front sévère et la paupière molle ? Non, c'est sa mère. Shirley ne peut pas dire "tout ça" à sa mère.
- Euh...
- Allez ! Shoote ! Je vois bien que tu cherches à me ménager. J'ai besoin de savoir.
Alors Shirley trouve la formule qui, pense-t-elle, lui permettra de donner un avis qui, sans être blessant, ne la trahira pas complétement.
- Je trouve que tu es très bien conservée pour ton âge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
iris29iris29   15 avril 2018
Si vous prenez le temps de vous attarder sur la silhouette de ces femmes, [ dans Manhattan , entre la Cinquième et Madison Avenue ], vous remarquerez deux choses : d'une part, elles se ressemblent toutes, et d'autre part, elles sont sans âge. Pas " hors d'âge , comme on dirait d'un vieux malt ou d'un armagnac, ni "vintage" comme un jean ou un look ou un sac en croco - quoique...
Commenter  J’apprécie          171
iris29iris29   15 avril 2018
Je suis fâché contre toi qui n'a pas su entendre ce que je ne suis pas parvenu à te dire. Et je suis fâché contre moi-même, qui n'ai pas été foutu de te dire ce que tu refusais d'entendre.
Commenter  J’apprécie          180
s0-kellys0-kelly   05 novembre 2012
◦« C’est ça qui est idiot lorsqu’on se fâche pour des bêtises : on ne se voit plus, on ne se parle plus et il arrive un moment où on ne sait même plus pourquoi on ne se voit ni ne parle. Et on ne sait plus comment faire pour s’en sortir, puisqu’on ne sait plus comment on en est arrivé là » P.204
Commenter  J’apprécie          00
s0-kellys0-kelly   05 novembre 2012
◦« C’est quoi, ces bonnes femmes gorgées de lucre et d’expérience qui viennent nous piquer nos mecs ? Elles ne peuvent pas trouver un de leur âge ? Ce n’est quand même pas ce qui manque, merde ! » P.20
Commenter  J’apprécie          00
Video de Valérie Gans (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Gans
L?emprise de Valérie Gans .Venant du monde de la publicité, Valérie Gans part vivre en Arabie Saoudite pendant trois ans pour raisons personnelles. Là-bas, par goût de l?écriture et par besoin de s?accrocher à sa culture française, elle s?essaie à l?écriture romanesque, chose dont elle rêvait depuis longtemps mais qu?elle n?avait jamais osé concrétiser. C?est ainsi que parait «La vie crumble », en 2000. de retour en France, chroniqueuse littéraire en télévision puis journaliste en presse écrite pour le Figaro Madame, Valérie Gans publie régulièrement. Très vite, le succès est là mais ses livres sont cantonnés aux rayons des bluettes et autres romans populaires. Ce qui est bien dommage. Car Valérie Gans est assurément un auteur à suivre. Et au fil des années et des publications, son style s?est affiné, son écriture s?est enrichie et Valérie Gans a prouvé qu?il fallait compter avec elle. Si les sujets de ses premiers romans ont pu paraitre à certains un peu mièvres ou faciles, depuis, là aussi, les thématiques abordés pas l?auteur deviennent plus consistantes, plus proches des faits sociétaux. La vie de couple, la transmission entre générations, l?éducation font partie de ses thèmes de prédilection. Aujourd?hui, dans ses romans, Valérie Gans n?hésite plus à interpeller le lecteur, voire à le bousculer dans ses certitudes. Il en est ainsi de ce nouveau titre « Emprise ». Claire a 29 ans, parfaitement bien dans sa vie de parisienne, assumant pleinement sa liberté et ses choix. Mais son chemin croise celui de Mark, beau comme un dieu, séduisant, sachant l?écouter et lui parler. Très vite, le monde que Claire s?était construit vole en éclats. Eperdument amoureuse, elle change de vie, se marie et accepte même de suivre son époux en Arabie Saoudite où celui-ci est envoyé en mission professionnelle. Là-bas, dans ce pays où la femme ne peut sortir sans son voile, le vrai visage de Mark se dessine. S?inspirant de sa propre expérience en Arabie Saoudite, Valérie Gans évoque ici la place de la femme dans nos sociétés, l?ambiguïté des pervers narcissiques, le harcèlement moral et plus largement, l?auteur nous interroge sur ces libertés que l?on croit acquise mais qui peuvent se refermer sans que l?on y prenne garde. Un roman bien ficelé, ne ménageant pas le lecteur avec de multiples rebondissements, des personnages bien dessinés et attachants dans leurs erreurs et leur fragilité. Une histoire, qui fait froid dans le dos, librement inspirée de la réalité, qui parlera tant aux femmes qu?aux hommes. « Emprise » de Valérie Gans est publié chez JC Lattès.
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14963 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre