AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501068351
Éditeur : Marabout (15/06/2011)

Note moyenne : 2.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Un roman à la croisée des genre : entre histoire d'amour, roman technologique et thriller, de quoi plaire au plus grand nombre ! Dans la vraie vie, Jayne et Gordon s'ennuient. Elle est traductrice, mal dans sa peau. Lui est représentant en informatique, insipide et mou. Leur mariage se délite, lentement mais sûrement Sur Second Life, un univers virtuel où chacun se crée le personnage qu'il rêve d'être, Jayne est Vénus Hilltop. Superstar de la cuisine, elle file le p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
xnewlo
  02 octobre 2018
Bon, alors, cela faisait des mois que ce livre trainait dans les fins fonds de ma PAL intarissable. Et puis, le résumé, léger, comique, assez original, m'a donné l'envie de m'y plonger.
On suit le quotidien d'un couple où rien ne va plus. Gordon et Jayne ne partagent plus que le même toit. L'ennui, la haine et les reproches sont monnaie courante. Alors que Gordon se plonge dans le travail et fuit le foyer conjugal, Jayne, elle, se réfugie sur "Second Life", un jeu vidéo où l'on crée le personnage et la vie que l'on désire. Cet univers virtuel prend peu à peu de la place dans la vie de Jayne, qui s'identifie totalement au personnage qu'elle a crée: Vénus Hilltop, au point de fuir sa vie morne et ennuyeuse.
Vénus Hilltop est une magnifique jeune femme pour qui tout réussi. Auteure de livres de cuisine à succès, elle file le parfait amour avec Aleksander Munroe, flic super sexy. Hélas, il semblerait qu'elle soit dans la ligne de mire d'un tueur en série qui empoisonne ses victimes avant de les démembrer. Heureusement, Aleksander compte bien résoudre l'enquête.
En fait, on a ici un livre avec "deux histoires": la réelle, et la virtuelle. Il est relativement facile de s'y retrouver malgré tout, tant les réactions des personnages et de leurs avatars sont différentes. De plus, les chapitres sont extrêmement courts, et donnent un rythme rapide à l'histoire.
L'écriture en elle-même est assez agréable. L'auteur est plein d'humour et les nombreuses références qui ponctuent le récit sont appréciables.
Cependant, malgré tout, j'ai été quand même assez déçue. L'histoire, comique, mystérieuse, et légère s'est montré très prévisible. J'ai deviné le coupable dès les toutes premières pages. Ensuite, j'ai trouvé Jayne et Gordon insupportables, inintéressants, creux, dignes d'enfants de trois ans dans leurs réactions, et encore...
Enfin, gros point noir du livre, c'est qu'il est bien trop court. Les faits se déroulent trop vite, et on a à peine le temps de placer les faits dans un contexte qu'on change déjà d'univers (virtuel-réel). Bon, même si cela partait d'une bonne idée, l'ouvrage méritait un peu plus de travail pour être crédible et intéressant.
En conclusion, malgré une écriture agréable et une histoire assez originale, j'ai peiné à m'attacher aux personnages. De plus, les faits se déroulent trop vite, et le récit méritait d'être beaucoup plus approfondi pour se montrer moins prévisible. Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
biijou21
  23 janvier 2015
J'ai sortie ce livre de ma PAL car ça faisait vraiment longtemps qu'il y était. Et franchement, je suis bien contente de l'avoir fini : non pas parce que j'ai « aimé » mais surtout car maintenant je peux enfin passé à autre chose.
Ce livre aurait pu être une très agréable lecture s'il avait été un peu plus approfondie. Nous nous retrouvons dans la vie de Jayne et Gordon, un couple dont l'entende se dégrade très vite, et de la vie de Jayne sur Seconde Life. Sur Second life un virtual killer fait rage et c'est le Aleksander Munroe qui est chargé de l'enquête. Mais très vite c'est Vénus, le personnage de Jayne qui est viser par le meurtrier.
J'ai eu parfois un peu de mal à m'y retrouver dans les chapitres, je savais quand on est était dans la réalité et quand on était sur le jeu, mais les réactions entre les personnages dans et derrière l'ordi sont complètement différentes. de plus, il y a certains éléments à la fin du roman que je n'ai vraiment pas compris : notamment la raison pour laquelle Jayne est en colère contre May.
Bref, ce roman ne sera pas un coup de coeur loin de là. Je comprends mieux les notes et les commentaire que j'avais lu sur Livraddict lors de ma lecture.
Lien : http://psycho-boook.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chicky-poo
  30 août 2012
J'ai été attirée par ce livre parce que l'idée de "meurtres en ligne" m'avait parue originale. La quatrième de couverture donnait relativement envie, une lecture d'été, légère avec un peu de roman policier. J'aurais peut-être du y regarder à deux fois avant de me jeter dans ce livre.
Chronique complète sur le blog.
Lien : http://dernierepage.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00
Darkangel2202
  09 décembre 2014
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   13 janvier 2016
Pitch assez racoleur, la tentation a été grande : je l'ai emprunté....je l'ai regretté!
Cela aurait pu être tellement mieux, quelque chose de vraiment intéressant si l'histoire avait été plus travaillée. Le jeu entre réalité et monde virtuel aurai gagné à être développé sur le plan du psychisme des personnages. Là on a du mal à faire le lien entre les 2 personnalités des protagonistes, du coup je n'ai pas du tout accroché. L'intrigue se conclue très rapidement, en laissant les lecteurs sur leur faim. Bref un ouvrage qui effleure à peine la surface de ce qu'il aurait pu, dû être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   19 septembre 2013
Lorsqu’un homme découchait, c’était en général parce qu’il dormait ailleurs. Elle ne devait pas faire l’autruche, non plus !
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   19 septembre 2013
Un homme que l’on n’aime plus, c’est déjà un boulet. Mais un homme que l’on n’aime plus et qui ronfle… c’est juste insupportable. Des mesures drastiques s’imposaient.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 septembre 2013
Normalement, quand il y a un meurtre, on commence toujours par interroger les proches ! Dans quatre-vingt-dix pour cent des cas, c’est là que se trouve l’assassin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 septembre 2013
Si vous devez choisir une nouvelle vie, ou une « autre » vie, vous aurez tendance à repartir à zéro, jeune et en pleine forme. Et célibataire.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Valérie Gans (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Gans
L?emprise de Valérie Gans .Venant du monde de la publicité, Valérie Gans part vivre en Arabie Saoudite pendant trois ans pour raisons personnelles. Là-bas, par goût de l?écriture et par besoin de s?accrocher à sa culture française, elle s?essaie à l?écriture romanesque, chose dont elle rêvait depuis longtemps mais qu?elle n?avait jamais osé concrétiser. C?est ainsi que parait «La vie crumble », en 2000. de retour en France, chroniqueuse littéraire en télévision puis journaliste en presse écrite pour le Figaro Madame, Valérie Gans publie régulièrement. Très vite, le succès est là mais ses livres sont cantonnés aux rayons des bluettes et autres romans populaires. Ce qui est bien dommage. Car Valérie Gans est assurément un auteur à suivre. Et au fil des années et des publications, son style s?est affiné, son écriture s?est enrichie et Valérie Gans a prouvé qu?il fallait compter avec elle. Si les sujets de ses premiers romans ont pu paraitre à certains un peu mièvres ou faciles, depuis, là aussi, les thématiques abordés pas l?auteur deviennent plus consistantes, plus proches des faits sociétaux. La vie de couple, la transmission entre générations, l?éducation font partie de ses thèmes de prédilection. Aujourd?hui, dans ses romans, Valérie Gans n?hésite plus à interpeller le lecteur, voire à le bousculer dans ses certitudes. Il en est ainsi de ce nouveau titre « Emprise ». Claire a 29 ans, parfaitement bien dans sa vie de parisienne, assumant pleinement sa liberté et ses choix. Mais son chemin croise celui de Mark, beau comme un dieu, séduisant, sachant l?écouter et lui parler. Très vite, le monde que Claire s?était construit vole en éclats. Eperdument amoureuse, elle change de vie, se marie et accepte même de suivre son époux en Arabie Saoudite où celui-ci est envoyé en mission professionnelle. Là-bas, dans ce pays où la femme ne peut sortir sans son voile, le vrai visage de Mark se dessine. S?inspirant de sa propre expérience en Arabie Saoudite, Valérie Gans évoque ici la place de la femme dans nos sociétés, l?ambiguïté des pervers narcissiques, le harcèlement moral et plus largement, l?auteur nous interroge sur ces libertés que l?on croit acquise mais qui peuvent se refermer sans que l?on y prenne garde. Un roman bien ficelé, ne ménageant pas le lecteur avec de multiples rebondissements, des personnages bien dessinés et attachants dans leurs erreurs et leur fragilité. Une histoire, qui fait froid dans le dos, librement inspirée de la réalité, qui parlera tant aux femmes qu?aux hommes. « Emprise » de Valérie Gans est publié chez JC Lattès.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1598 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre