AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2909797759
Éditeur : Créer (16/04/2002)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Mai 1693. Dans ce petit village de montagne, la vie roule ses jours. Des jours, à vrai dire, ni meilleurs ni pires qu'ailleurs ou même qu'hier, n'en déplaise aux anciens. Vitale, une humble paysanne, observe avec tendresse et malice ce qui se passe autour d'elle. Chroniqueuse analphabète, elle rend compte à sa manière des menus plaisirs de la communauté villageoise aussi bien que des désagréments ordinaires. Cependant le malheur rôde, de plus en plus palpable à mesu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CREERCREER   19 février 2013
Ce jeu se prolongea de longues minutes avant de s’arrêter tout net, comme anéanti par la foudre. Alors nous vîmes cette chose singulière : Antoinette, qu’on aurait cru un instant pétrifiée, se mettre à courir frénétiquement vers l’arc en jetant de toutes ses forces son bonnet au ciel. Et le manège recommença une fois, deux fois, dix fois… Et Marguerite d’esquisser un sourire douloureux en se tenant la ganache.
Il y avait là grand mystère assurément, aussi je ne pus me garder d’y mettre mon grain de sel :
– Antoinette, ma mie, que fais-tu là ?
– Tu le vois bien, Vitale. Je jette mon bonnet très haut.
– Mais pourquoi ?
– Pour le faire passer par-dessus l’arc-en-ciel, pardi !
– Par-dessus l’arc-en-ciel ? demandai-je, éberluée.
La petite m’a toisée comme si j’étais la reine des nigaudes.
– Tu ne sais donc pas, Vitale, que si on y parvient on est, sur le champ, transformée en garçon ?
Je reconnais bien là l’enseignement habituel de ma belle-mère… Du reste, un coup d’œil suffit à m’en convaincre : Marguerite Bourg hausse vaguement les épaules et tient ses yeux en terre avec un sourire entendu.
Moi aussi je suis bien près de sourire à cette faribole et je ne sais quel diable me pousse – le voile diaphane ? – à poursuivre la conversation :
– Ainsi, tu aimerais devenir un garçon ?
Antoinette approuve d’un coup de menton buté.
– Et pourquoi donc, s’il te plaît ?
– Pour être fort. Fort comme Antoine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : généalogieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Be safe

Où vont s'embrasser marka et oskar?

Sur le pont
Chez oskar
Devant la maison de marka
Devant le supermarché

15 questions
61 lecteurs ont répondu
Thème : Be safe de Xavier-Laurent PetitCréer un quiz sur ce livre