AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072798344
720 pages
Éditeur : Gallimard (10/01/2019)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 21 notes)
Résumé :
"- J'ai peur de la croix. Il paraît que ce n'est pas très long, mais c'est le dernier moment, il faut le passer, et ça fait mal. J'ai peur d'avoir encore mal. Je n'ai pas le courage, et... S'il y avait quelque chose d'agréable après, mais il n'y a rien... J'ai peur que ça dure, j'ai peur d'avoir la respiration coupée, de sentir une enclume contre mes poumons. J'aimerais être mort. Je ne veux pas attendre.
Je ne veux plus vivre maintenant, je voudrais que ça f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Litteraflure
  11 avril 2019
Une montagne de 700 pages ! Mais quelle montagne ! Si belle et si exigeante qu'il faut souvent s'arrêter, multiplier les camps de base, prendre le temps de réfléchir à ce que l'on a lu, laisser les pensées les plus tenaces nous réveiller au petit matin. Une montagne si dense, si puissante qu'il faudrait la gravir par les quatre faces pour en révéler tous les secrets. Un roman qui en contient six ou sept, qui se relit encore et encore, pour en apprécier toute la richesse. C'est avec de tels livres que la NRF se distingue (cette capacité à dénicher et à dompter les monstres) et que la littérature reprend ses lettres de noblesse (confère ma critique précédente). Dur de résumer un tel ouvrage en quelques lignes. Essayons quand même. Tristan Garcia raconte l'histoire des hommes au prisme de leurs souffrances. Une entreprise ambitieuse qu'il mène brillamment à son terme en réinterprétant des légendes, en inventant des contes, en renouant avec la tradition des épopées. Lire « Âmes », c'est retrouver le souffle, la jubilation, le lyrisme et parfois la truculence de JH Rosy Ainé (La guerre du feu), Michel Tournier (Le roi des Aulnes), Günter Grass (Le tambour), Voltaire (Candide) ou Rudyard Kipling (L'homme qui voulut être roi). Chaque volet de cette fresque romanesque est une somptueuse découverte. J'ai aimé l'inéluctable fin du ver écorché vif, l'impitoyable instinct des hommes de Néandertal, les doutes et les tourments du maître romain, le supplice des larrons de Jésus, la quête absurde de l'aveugle régicide, le combat féroce et feutré des dignitaires chinois rivaux et amnésiques, l'odyssée tragique de la princesse et des lépreux à sa suite, les aventures à la « Mulan » de la vierge japonaise. À chaque histoire ses personnages inoubliables, ses scènes proches du fantastique qu'on imagine sur un écran de cinéma panoramique. Attention, c'est un livre difficile, qui ne se lit pas debout sur le quai du métro. Il demande de la concentration, du recueillement, de la patience. J'y ai laissé quelques nuits blanches. Mais quelle récompense ! Merci à Tristan Garcia et à Gallimard pour avoir eu l'audace d'ériger un tel monument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          315
jongorenard
  09 mars 2019
Tristan Garcia commence avec « Âmes » une trilogie sur l'histoire de la vie et de la souffrance à travers les siècles. C'est une oeuvre ambitieuse et qui peut se lire soit comme un roman en suivant des âmes humaines ou animales dans leurs tribulations cours de l'histoire de la vie sur Terre, soit comme plusieurs épopées éloignées dans le temps et l'espace les unes des autres. Toutes les âmes de ces récits qu'on retrouve au cours du livre grâce à un codage de couleur ont cependant un point commun : ce sont toutes des âmes d'oubliés de l'histoire, de condamnés, de perdants confrontés à la douleur de leur corps et donc à la souffrance. On suit ainsi les aventures de malades, d'esclaves, d'animaux, de lépreux, d'eunuques, de vieillards qui voyagent du cambrien au Moyen-Âge et de la Mésopotamie au Japon en passant par le néolithique, l'Inde ou la Chine. Moins séduit ou sensible à l'idée d'âme aux incarnations successives, j'ai pour ma part préféré la lecture de ce livre comme un recueil de récits épiques qui peut s'étaler sur plusieurs semaines. J'en ai adoré certains : celui de Front haut au néolithique en Europe, celui d'Ur en Mésopotamie, celui de Nostos en Méditerranée ou encore celui de Râma en Inde. Par contre, je me suis ennuyé dans Cruciatur à l'époque de l'empire romain. Mais je salue l'ambition de cet ouvrage réussi et très documenté dans une littérature française qui parfois en manque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
AlineMarieP
  01 février 2019
Fait rarissime, j'ai abandonné ce livre qui pourtant m'a fait de l'oeil dès sa sortie. Une histoire du monde au travers de plusieurs âmes autour du thème de la douleur, c'est intrigant, fascinant. Mais voilà, le ton biblique aussi bien réalisé soit-il, ça peut vite gonfler surtout si les répétitions d'images (tendu, le sexe, c'est mieux pour la semence!) alourdissent la progression. 175 pages bien écrites mais avec un propos finalement un peu creux, je laisse aux plus braves le soin de poursuivre leur lecture et essayer de me convaincre de reprendre la mienne!
Commenter  J’apprécie          79
jane_erre
  30 juillet 2019
Fresque ambitieuse prévue en 3 tomes, le philosophe romancier a l'ambition de nous conter la grande histoire des petites gens, le récit universel de l'infiniment petit, le grand roman de la chair meurtrie, celle des lépreux, des malades, des esclaves, des condamnés, des vaincus, des fuyards, des eunuques, des vieillards, des estropiés de la vie... Des oubliés de l'histoire, justement, à travers les destins croisés de 4 âmes (avec un codage de couleur) humaines et animales, voyageant à travers le temps. Bref, on est en pleine cour des miracles 😬
Il y a autant de chapitres que de périodes historiques, on saute du cambrien au Moyen Age en passant par l'Empire romain et le néolithique et on voyage en Mésopotamie, en Inde, au Japon, en Chine...
La thèse sous-jacente est donc la métempsychose (migration des âmes d'un corps à un autre) et l'angle de narration choisi est non seulement la torture, la putréfaction des corps qui se décomposent, la brûlure du soleil, la faim, la soif, les corps qui se vident, se dessèchent, se desquament mais aussi son corollaire, c'est-à-dire la fourberie, la lutte pour la survie, le mensonge, la honte, les détails sexuels et scatologiques les plus répugnants qui soient, car oui c'est un livre sur des corps douloureux qui rêvent de mourir pour abréger leurs souffrances.
C'est donc une lecture exigeante, qui donne la nausée parfois, alors est-ce que je dois m'accrocher, même si je ne sais pas bien où l'auteur m'emmène ? Ou bien dois-je renoncer car c'est trop, trop dégoûtant, trop dur à supporter ? Car il faut bien reconnaître que niveau plaisir de lecture, on est quand même assez bas... Et du point de vue de l'écriture, eh bien je n'arrive pas à me décider : est-ce génial ou finalement assez creux ?
Bon enfin voilà où j'en suis de mes réflexions après avoir lu 475 pages. Je m'arrête là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kakalaka
  19 février 2019
Je suis trop dyslexique pour écrire des commentaires mais pour celui ci je vais prendre le risque. Beaucoup de livres me sont tombés des mains. Celui ci, contre toute attente m'a tenu en haleine. J'y ai trouvé des descriptions ce que je ne savait pas déscriptible. Je m'en veux d'écrire aussi mal dans les critiques d'un livre aussi subtile.
C'est simplement touchant de savoir que quelque part, il y a Trisant Gracias.
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (5)
LeSoir   23 avril 2019
Avec l’ambitieux Ames, le romancier philosophe Tristan Garcia se lance dans l’histoire de la vie.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LeDevoir   18 février 2019
C’est une histoire qui plonge dans les limbes et dans les marges du grand récit universel. Qui braque le projecteur sur l’infiniment petit, les moins que rien, les vaincus.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Bibliobs   05 février 2019
Son goût pour la grande forme romanesque et son sérieux de philosophe faisaient espérer un livre immense, total, une relecture philosophique et sensible de l’histoire humaine. Cet espoir était peut-être trop grand. Ou le projet trop téméraire.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LeFigaro   10 janvier 2019
Avec le destin croisé de quatre âmes qui voyagent à travers le temps, le romancier nous offre un marathon charnel et philosophique ambitieux.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde   06 janvier 2019
Des millénaires d’humanité, vécus du côté des oubliés. C’est l’ambitieuse « Histoire de la souffrance », anti-épopée dont paraît le tome I.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
CombrayCombray   27 février 2019
De ce qui a souffert, il demeure toujours un indice ténu, des témoins, quelques conséquences bonnes ou mauvaises, une voie déviée, un noeud dans les cordages des chemins infinis du monde infini. De ces noeuds minuscules qui s'entremêlent et s'accumulent avec le temps, il émerge comme de grains de sable entassés une étendue vierge et plate, une fois de plus, sur laquelle de nouveaux vivants inscrivent leurs traces, vont leur route, dessinent une voie, distinguent des camps, s'affrontent et versent le sang, se tordent en croyant se tenir droit, biaisent les sentiers, coupent les voies, le mouvement et le vent, changent l'ordre des trous d'eau, des campements, des sites sacrés, plantent et déracinent les acacias...Tout se noue, devient plus petit, s'accumule et s'aplatit; puis, de nouveau, une étendue vierge. Voilà la vérité. Depuis des siècles, les ancêtres se souviennent, oublient, se souviennent...Il nous reste des traces de traces, et à la fin plus rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2019
Dans le plaisir de se frotter au semblable, dans la caresse consentie, il y a l’excitation du pelage, de la peau, des nerfs et du cerveau à entrer en contact avec — de l’autre côté de soi — un pelage, une peau, des nerfs, un cerveau presque symétriques. Chacun devient l’hémisphère d’un monde complet. Comprimés l’un contre l’autre, les deux corps qui vivent et qui palpitent, les organismes dont le sang ardent réchauffe la peau, dont les poumons fougueux font monter et descendre la structure rigide des os, dont les poils rétractiles se hérissent, enracinés dans l’épiderme fourbi de mille fiches nerveuses, s’enveloppent, se rassurent et remplacent la matière indifférente par la chair qui sait comprendre la chair.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2019
Le temps seul retenait ce qui s’était passé, conservait l’avant dans l’après et empêchait l’univers d’être instantané à chaque instant. Pour le reste, l’espace était déchaîné. Ce qui se trouvait anéanti ici restait ignoré là-bas : aucune solidarité. Toutes choses déchirées, liquéfiées, sublimées ou s’enflammant, l’univers variait
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2019
L’amant l’aurait enveloppée comme il l’avait déjà fait. Il l’aurait comprise et protégée, il l’aurait enrobée de vie jusqu’à ce que la vie au fond d’elle retrouve la paix. Mais il n’existait aucun havre absolu en ce monde, et le semblable avait disparu.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   17 février 2019
Du fond des océans alcalins à la cime des montagnes baignées de nuées acides, un nouvel élément volage a longtemps trémulé avant de se stabiliser et de devenir l’eau, l’eau de la pluie qui s’écrasait par gouttes lourdes comme les pierres, ruisselait, gonflait le fleuve et les mers qui pesaient contre la terre fracturée. À la fin des grands bombardements cométaires, tout a refroidi.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tristan Garcia (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tristan Garcia
Tristan Garcia vous présente son ouvrage "Histoire de la souffrance Volume 1, Ames" aux éditions Gallimard. Rentrée littéraire janvier 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2281262/tristan-garcia-histoire-de-la-souffrance-volume-1-ames
Notes de Musique : Free Musique Archive.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : âmeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1278 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre