AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Bleton (Traducteur)
ISBN : 223402191X
Éditeur : Stock (30/04/1994)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Maria est un jour nommée institutrice dans un petit village isolé des Alpujarras, massif montagneux d'Andalousie, loin du monde et du temps. Elle rencontre dans cet univers étrange une jeune femme, Elsa, qui vit là seule, plongée dans une histoire d'amour dont bien vite on ne sait plus s'il s'agit d'un rêve ou d'une réalité. Une vieille femme, Matilde, renforce le mystère ambiant en y mêlant ses pratiques ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sylvaine
  26 août 2015
Alpujarras massif montagneux d'Andalousie. Maria est nommée comme institutrice dans un tout petit village. La vie s'écoule doucement, les vieilles femmes sont sur le pas de la porte et ne vous disent rien. Seule Mathilde et ses pratiques occultes lui ouvre sa porte.Et puis il y a cette jeune femme Elsa qui arpente les ruelles du village. Qui est elle?Pourquoi cet air maladif?
Maria apprend vite qu'en fait Elsa se meurt d'un amour impossible.
Adélaïda Garcia Morales tisse dans ce court roman une toile très ténue d'amour, d'amitié, de rêve et de réalité qui confère à son texte un halo de mystère.
Son écriture est agréable , fluide , rapide et ,même si la quatrième de couverture vous a déjà tout raconté, vous espérez une fin sous le soleil.
Jolie découverte.
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Alice_Alice_   14 décembre 2014
L'une de mes activités préférées était de faire de longues promenades à la tombée du jour, sur la route, dans les champs environnants ou les ruelles du village. Et mon attention fut tout de suite attirée par la quantité de vieilles femmes solitaires circulant en tous lieux. C'étaient des êtres étranges qui semblaient habiter aux limites mêmes de la vie et de la mort. Ces femmes nées avec le siècle, lentes et endeuillées, effectuaient leurs tâches quotidiennes avec une routine qui semblait signifier autre chose. En effet, leurs regards, toujours attirés par un point invisible pour moi, n'avaient apparemment rien à voir avec les mots prononcés ou les gestes esquissés au même moment. Elles m'apparaissaient parfois comme des êtres géométriques, presque végétaux, dont les mouvements étaient aussi machinaux que ceux des abeilles d'une ruche. D'autres fois, je croyais reconnaître dans leurs visages ce qui aurait pu être le vestige tenace d'une autre culture, une chose que je ne pourrais plus connaître que sous son aspect le plus insignifiant. Et lorsque je les observais, donnant à manger aux poules, s'occupant des lapins, balayant devant leur porte..., j'avais l'impression que ces actes prenaient par eux-mêmes des dimensions qui m'étaient inconnues, comme s'ils constituaient un réseau complexe d'émotions impénétrables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : Andalousie (Espagne)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature espagnole au cinéma

Qui est le fameux Capitan Alatriste d'Arturo Pérez-Reverte, dans un film d'Agustín Díaz Yanes sorti en 2006?

Vincent Perez
Olivier Martinez
Viggo Mortensen

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , espagne , littérature espagnoleCréer un quiz sur ce livre