AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955210196
Éditeur : L'ASTRE BLEU EDITIONS (24/06/2017)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Résumé
Le corps d une femme a été découvert accroché au grillage d'une station d épuration. L'inspecteur Elliot Stiff arrive de Dijon avec le fantôme de sa fille, un harmonica silencieux et sa ténacité. Il n'a qu'un seul indice pour commencer : un origami et l'inscription : dans le silence des oiseaux, son cri s est tu...

Maintenant à vous de jouer... Enfin de lire!
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  14 juillet 2017
Ouah, j'avoue que j'étais plus habituée aux autres écrits de l'auteure avec ses histoires extraordinaires peuplées de sorcières, de créatures fantastiques sans oublier les chats bien sûr - aussi, en me plongeant dans ce roman policier, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et en effet, je n'aurais jamais pu imaginer me laisser emportée dans l'intrigue comme je l'avais fait avec la série des "Voyageurs des miroirs".
Ici, le lecteur est plongé en plein coeur de la Bourgogne, à Courbille exactement, une petite ville paumée où il ne se passe jamais rien sauf...Un matin, en faisant son jogging quotidien, le kiné de la ville donne l'alerte : Ilse Koch a été retrouvée accrochée dans une station d'épuration. A côté, un origami avec un message...signature du criminel !
Katia Serk, notre héroïne en quelque sorte, est la libraire de Courbille. Mère de deux enfants, elle habite près d'une dame âgée très gentille et dont le neveu n'est autre qu'Elliot Stiff, chargé de diriger cette enquête criminelle.
Voilà pour une présentation sommaire de nos protagonistes mais vous allez sans doute vous poser la question de savoir pourquoi avoir été cherché quelqu'un d'autre alors qu'une brigade se trouvait déjà sur place ? En quoi est-ce qu'un crime pourrait bouleverser la vie de toute une population ? Tout d'abord parce que le modus operandi employé par le ou la criminel est assez choquant mais par la suite, parce qu'il sera suivi de près par la découverte d'un autre corps...celle d'un jeune garçon de 12 ans. Que pouvaient bien avoir ces deux personnes tuées en si peu de temps en commun ? A priori, rien, si ce n'est que le second a été dans la classe de la première victime l'an passé mais à part cela, rien ne les relie d'une quelconque façon que ce soit. Par contre, le ou la tueuse lui, en a bel et bien trouvé un puisqu'il continue à signer ses crimes, toujours de la même manière : avec un origami !
Une histoire vraiment très recherchée, on ne peut plus originale et extrêmement bien documentée en ce qui concerne les fonctions et implications de la CoCrim.
L'auteure nous mène en bateau, du début à la fin, se plaisant en nous emmenant sur de fausses pistes, tout comme Elliot d'ailleurs et c'est cela qui permet de déceler un véritable polar...Ne pas savoir, jusqu'au bout et se rendre compte que l'on s'est trompé ! Avec une écriture fluide et agréable à lire, Kriss F Gardaz nous entraîne sur des sentiers semés d'embûches avec l'angoisse au ventre : celle de ne pas savoir. le personnage de Katia, la libraire, est très attachent et si vous vous aventurez dans cette lecture (ce que je ne peux que vous encourager à faire), vous risquez d'être surpris par les manies qu'à cette dernière afin de dissimuler certains de ses dons...A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
edco6974
  06 juillet 2017
Bonjour tout le monde,
Je voudrais partager une lecture que j ai beaucoup aimé...
Dans le silence des oiseaux, écrit par Kriss FGardaz des éditions L'astre Bleu
Je les remercie de m avoir fait parvenir ce livre avec cette dédicace...
Je ne suis pas blogueuse ni chroniqueuse mais j adore les thriller
Lorsque j ai vu la couverture... Je l ai aimé tout de suite, simple et son titre est énigmatique... Rien de tel pour me mettre en appétit. (en propre comme au figuré)...
L histoire commence comme dans beaucoup de roman, par la mise en place des personnages et de l intrigue... C est fait de façon précise mais légère... Au fur et à mesure que je tourne les pages, je les découvre dans leur environnement. Plus j avance plus j ai envie de savoir... A chaque fois que je pense avoir trouvé le ou la coupable.. Zut c est pas le bon..hop je me remets à me poser des questions au fur et à mesure pour toujours me planter sur l identité du coupable... Arrivée rapidement à la fin (parce j ai dévoré le livre tellement j'étais dedans !!!)... Et que le coupable est découvert... Je ne m y attendais pas ni à ses motivations...
Ce que j ai aimé. le vocabulaire simple, bien utilisé.. On voit qu il y a de la recherche pour l enquête et les divers méthodes utilisées pour faire parler les indices. Il y a des expression drôles comme zoziaux... Une pointe d humour... Elle vous donne des indices pour vous "aider " mais.....
Tout simplement génial.... Un livre comme j aime en lire... Histoire bien ficelée, écriture fluide et le gros problème.. Pfffffffffff c est une fois commencé... C est difficile de le lâcher.
Lecteurs, Lectrices...lachez vous et lisez le...
Petite biographie de l auteur
Kriss F GARDAZ est originaire de Touraine. Elle commence à écrire vraiment vers ses quarante ans. Sa première trilogie : les voyageurs des miroirs" (que j aimerais découvrir). Récompensée en 2014 par la Plume d or jeunesse. Elle se partage entre l enseignements, l écriture d une nouvelle enquête de l inspecteur Stiff
Résumé
Le corps d une femme à été découvert accroché au grillage d une station d épuration. l'inspecteur stiff arrive à Dijon avec le fantôme de sa fille, un harmonica et sa ténacité. Il. N a qu un seul indice pour commencer : un origami et l inscription :dans le silence des oiseaux, son cri s est tu......
Maintenant à vous de jouer... Enfin de lire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Walkyrie29
  16 septembre 2017
« Dans le silence des oiseaux, son cri s'est tu », cette étrange phrase est retrouvée sur un origami en forme d'oiseau déposé à proximité d'un cadavre dénudé d'une jeune femme. Découverte par un joggeur, un kiné local, suspendue au grillage d'une station d'épuration, le corps semble avoir été méticuleusement nettoyé et purifié. A Courbille, petite ville perdue et sans histoire de Bourgogne, les rumeurs filent bon train, qui peut bien avoir commis une telle horreur ? Dépêché sur le secteur pour diriger l'enquête, le Major Elliot Stiff traîne un lourd bagage, psychologiquement abîmé, il n'en reste pas moins un bon enquêteur. Affublé d'une jeune équipe compétente, motivée mais portant également leur propre souffrance, un suspect est rapidement identifié, un peu trop simple cependant. Plus tard, un jeune collégien disparaît laissant ses parents désemparés, aucune piste à suivre, l'affaire révélant les secrets des uns et des autres va vite tourner en rond et cumuler les suspects. Toutefois, une étincelle d'espoir se présente à Elliot en la personne d'une libraire aux capacités étranges mais non négligeables, Katia Serk pourrait bien être la clé pour résoudre cette affaire.
A mon sens, un bon polar présente avant tout une ambiance particulière, souvent sombre, brumeuse, froide dans un environnement éloigné des villes surpeuplées, la nature y a une place importante, les personnages sont ballottés psychologiquement avec des passés troubles, difficiles ou énigmatiques ce qui instaurent le doute, on a tendance à tous les suspecter ! Dans « Dans le silence des oiseaux », on retrouve tout ça, l'auteure pose le décor dans une petite ville perdue de Bourgogne où il ne se passe pas grand chose, des personnages attachants, bien dépeints avec leurs lots d'imperfections et de douleurs, et offre une enquête palpitante qui ne joue pas que sur le polar au sens stricto sensu, elle y instille bien d'autres choses, un peu de surnaturel avec un personnage au don de médium (vous vous rappelez Médium avec Patricia Arquette ?), de la romance aussi, elle joue relativement bien avec les tendances littéraires du moment sans forcément sombrer dans le trop ou pas assez, c'est plutôt juste et franchement bien ficelé. Ce polar se dévore tout simplement. Il est simple, efficace et addictif, loin de présenter une enquête facile à résoudre, l'auteure balade son lectorat tout au long de l'ouvrage, brouillant les pistes, on envisage un suspect puis finalement non, celui là paraît être plus plausible avant de finir par retourner à vos doutes, vos suspicions, mais qui est le tueur ?
Par ailleurs, les personnages ne gâchent rien entre leur dimension personnelle et professionnelle qui vient souvent contraster leur caractère et leur individualité. le Major Elliot Stiff est un des personnages principaux, regard dévasté par l'ombre d'une fille décédée et une femme ayant sombré dans la dépression, cette enquête ne va pas aider son état psychologique lui rappelant la douleur qui niche au fond de son coeur. Il est charmant, exigeant, méticuleux, un brin paternaliste avec certains jeunes enquêteurs mais toujours très rigoureux. le temps de l'enquête, il vit chez sa vieille tante dans un hameau paumé. La voisine, Katia Serk, est libraire, bien éloignée de l'univers policier, mère de deux enfants, fraîchement divorcée, elle va pourtant attirer l'attention du major et tous les deux vont rapidement coopérer afin d'arrêter au plus vite le meurtrier qui va cumuler les victimes et se délester d'origamis aux messages énigmatiques.
Quant au dénouement, il est surprenant à plusieurs niveaux. Pas forcément sur la révélation du tueur même si à titre personnel, je me suis fait avoir, mais plutôt sur ses raisons et motivations. de prime abord cela semble assez simple, on suit les pensées du tueur tout au long du roman, mais cela va bien plus loin, l'auteure va prendre un chemin explicatif à la fois précis et lointain qu'on ne voit pas du tout venir, les messages prennent alors tout leurs sens, on y retrouve une thématique très actuelle, difficile d'en dire plus sans vous dévoiler une partie assez recherchée de l'ouvrage. Concernant le futur des deux personnages, on est un peu dans le flou, en fermant le roman, je me suis même dit « Pense t-elle faire une suite avec d'autres enquêtes menées par le charmant Major Stiff ? ». Cette idée me plairait bien !
En bref, un roman policier rondement mené, original et très addictif mené tambour battant par une flopée de personnages troubles et intéressants. Il ne joue pas seulement avec les codes du genre avec sa petite touche de surnaturel et ouvre le lecteur à des réflexions très actuelles. Belle découverte !
Je remercie les éditions de l'Astre bleu et plus particulièrement Eliane pour la découverte de ce nouvel ouvrage.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
martinemagnin
  17 août 2017
Tout d'abord happée par cette couverture magnifique, entre lanterne magique et corbeau sur fond de lune tourmentée, je suis rentrée dans cet ouvrage sans a priori. Il n'est pas bon, il est formidable. Je précise que je lis bp de polar, tous les grands Mankell et ses confrères, Dona Leon, Fred Vargas, etc et des plus modestes. Je n'ai pu le quitter, y revenant sans cesse alors que j'avais d'autres choses à faire de prévu. Tout m'a emballée, la construction dynamique de l'intrigue, la diversité de personnages bien cernés qui sonnent vrais, un peu de tendresse, beaucoup d'horreur, un alibi pseudo équitable très original, une écriture nerveuse et posée en même temps, un petit délice inattendu. Je l'ai fini cette nuit, je reste sous le charme, il semblerait qu'une suite soit envisagée autour du héros Elliot Stiff et je suis toute prête à suivre. Il semble que cette auteur ait déjà écrit d'autres textes, mais que ce soit son premier polar, je crois que son avenir est là. Bravo encore
Commenter  J’apprécie          10
perrina59
  20 juillet 2017
Kriss F. Gardaz est une auteure qui m'a déjà fait confiance par le passé, avec sa trilogie jeunesse imaginaire "Les voyageurs des miroirs", que j'ai adoré. Avec "Dans le silence des oiseaux", elle opère un virage à 360° en offrant cette fois un polar assez bien ficelé.
Je préfère vous le dire de suite, les thrillers/polars ne sont pas forcément ma tasse de thé et lorsque j'ai lu le résumé, j'ai eu peur de ne pas aimer, que cela soit trop sombre. Et bien j'ai finalement passé un bon moment avec ce livre, me prenant au jeu de l'enquête. Ce n'est toujours pas mon style de prédilection mais c'est le genre soft qui me convient.
Je pense que si le livre m'a captivé, c'est que j'ai trouvé les personnages d'Elliot et Katia très interessant. Pour Katia, le côté libraire, amoureuse des livres mais aussi sa petite particularité me l'ont rendus de suite sympathique. Elliot est plus difficile à cerner mais sous sa carapace se trouve des fêlures qui en font quelqu'un de plus fragile qu'il n'y parait. Et autours de ce duo gravite une multitude de personnages aux personnalités aussi diverses que complexes, dont on se demande souvent s'ils ne cachent rien de secrets.
Je dois dire que l'enquête est bien ficelée. L'auteure joue avec ses lecteurs en distillant des indices qui font qu'obligatoirement, on s'interroge sur l'identité du coupable. On fini par soupçonner à peu près tous le monde et lorsqu'on découvre la vérité, on est bien loin de s'y attendre. Et le mobile est tout aussi surprenant.
Concernant l'écriture de l'auteure, celle-ci est plus sérieuse que dans sa trilogie imaginaire. On sent qu'elle s'est investie dans des recherches sur le milieu judiciaire avec le jargon des romans policiers. Mais cela n'empêche pas certaines petites touches d'humour et j'ai même trouver des petits clins d'oeil au "Voyageurs des miroirs" !
En conclusion, c'est le genre de polar qui conviennent parfaitement aux personnes qui comme moi, ne sont pas forcément fan du style policier. La psychologie et la personnalité des personnages, ainsi que la qualité de l'intrigue y sont pour beaucoup.
Lien : http://lecture-en-blog.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   13 juillet 2017
"Finalement, vivre en permanence dans le mensonge et les faux-semblants fatigue autant que de se confronter à sa vraie personnalité. Et oui, quand on réalise que la mort frappe à tout moment, souvent sans prévenir, il nous reste deux choix : paniquer ou profiter de chaque petit instant de son existence."
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   12 juillet 2017
"_[...] Au départ, j'avais songé à choisir un nom comme "Aux lecteurs gourmands" et, je ne sais pas pourquoi, un matin devant mon miroir, j'ai pensé que celui-ci était comme un livre, qu'il reflétait à la fois différentes réalités et la complexité de nos émotions."
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   14 juillet 2017
"Pourquoi s'en préoccuper ? Parce qu'être trompée, ça fait un mal de chien, tu le sais ! Raison ou sentiment...un dilemme que Jane Austen avait merveilleusement traduit. Bien que plus romantiques, les préoccupations des héroïnes du XIXe siècle rejoignaient la tentation qui brûlait son corps et son cœur."
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   14 juillet 2017
"On ne reconnaît jamais assez le bonheur."
Commenter  J’apprécie          200
cicou45cicou45   12 juillet 2017
"L'attention et la bienveillance sont souvent plus efficaces que les antidépresseurs. Mais moins prescrites par les médecins."
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : enquêtesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

les voyageurs des miroirs

Quels sont les trois mondes que Rose, Andy et Droopy traversent ?

Trolls, Vampires, Géants
Trolls, Fées, Géants
Trolls, Sirénes, Géants
Trolls, Indiens, Géants

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Les Voyageurs des Miroirs de Kriss F. GardazCréer un quiz sur ce livre