AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253258369
Éditeur : Le Livre de Poche (02/01/2019)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 499 notes)
Résumé :
Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : sur la route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, une femme qui ne se souvient de rien, sauf d’une chose : Vero, sa fille, qui était avec elle, a disparu. Tout est immédiatement mis en œuvre pour la retrouver, en vain… Jusqu’à ce que Thomas, le mari de Nicole, dévoile que sa femme a perdu la raison : l’enfant n’a jamais existé ! Pourtant, il y avait une autre personne avec elle dans la voiture lors de l’a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (161) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  12 mars 2017
New-Hampshire, USA, ♫" Hyper nuit " ♫.
Une femme blessée vient de réussir à remonter d'un ravin , alors que sa voiture gît tout au fond ...
Une seule chose a motivé son courage pour cet exploit : il faut sauver Véro , sa fille .
Les premiers enquêteurs arrivent sur place et le chien policier est formel : une seule personne , dans la voiture .
Le mari de l'accidentée confirme, Véro n'existe pas , ils n'ont pas d'enfants ....
Qui est Véro ?
Et qui est cette femme "abonnée" aux commotions cérébrales ? Et puis , quel est ce mari qui a pourtant l'air amoureux ...
C'est le sergent Wyatt déjà croisé dans" Famille parfaite " qui est chargé de résoudre le mystère , épaulée par Tessa Léoni ,( toujours enquêtrice privée) et désormais petite amie .
Un roman au suspens diabolique... Quand vous pensez tenir un indice, Lisa Gardner vous amène plus loin , plus près du précipice , pour mieux vous retourner, la page d'après ...
Diabolique auteur qui vous balade dans un cerveau commotionné , dans les méandres d'une mémoire défectueuse .
Allez vous aimer ce personnage ? Allez-vous éprouver de la pitié ? Allez-vous avoir peur pour elle ou allez-vous en avoir peur ?
Un personnage complexe, une histoire aux multiples strates , une auteur diabolique ...
Diabolique de talent ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          767
Yggdrasila
  10 juin 2017
Premier Gardner que je lis et je peux vous dire, amis lecteurs, que ce ne sera pas le dernier ! (Oui, La maison d'à côté me fait déjà de l'oeil).
Cette histoire rend complètement paranoïaque!
En commençant cette lecture, on pense avoir affaire à une banale enquête suite à une voiture qui tombe accidentellement dans un ravin en pleine nuit. Mais les choses se corsent avec la disparition d'une petite fille qui était à bord du véhicule avant cet accident. Nicky, la mère totalement perturbée, persiste à dire que son enfant était avec elle.
Sauf que les experts sont catégoriques: personne d'autre n'était dans le véhicule. Thomas, le mari de Nicky est formel lui aussi, ils n'ont jamais eu d'enfant. Pourtant la petite Vero semble exister...
Qui doit-on croire?
Peut-on se fier à la mémoire défaillante de Nicky? Son étrange époux essaye-il de la manipuler?
On va suivre l'enquêtrice Tessa Léoni et le sergent Wyatt qui vont tenter, non sans mal, d'éclaircir cette histoire. Mais la suite est beaucoup plus tragique et complexe qu'on ne l'imagine.
L'histoire prend une tournure qu'on ne soupçonne pas. Je suis allée de surprise en surprise au fil des pages.
Comment ne pas avoir d'empathie envers cette pauvre Nicky qui paraît si fragile face à son mystérieux époux qu'elle ne reconnaît pas. On s'infiltre avec elle dans ce passé sombre et impénétrable, à travers les quelques bribes de souvenirs qui lui reviennent.
En tant que lecteur, on se sent nous aussi manipulé. On croit une chose, puis une autre, et encore une autre... il n'y a pas de certitudes, que des suspicions.
Le trouble s'offre à nous puisqu'on s'accroche à un personnage principal que l'on soupçonne en même temps de folie.
Impossible de lâcher ce livre avant de sortir de ces nombreuses zones d'ombre.
Je mets juste un léger bémol pour les quelques répétitions lors du dénouement. Mis à part ce petit détail, ce thriller vaut vraiment le détour!
À lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          635
nameless
  16 juillet 2018
A force de se prendre des gnons sur la tête, particulièrement dans l'accident de voiture qui entame le roman, il n'est pas étonnant que Nicky développe un syndrome post-commotionnel, à base de désorientation, migraines, insomnies, sautes d'humeur, et surtout d'amnésie... Et même d'idées délirantes, puisque, à peine après s'être exfiltrée très difficilement de son Audi Q5 accidentée au fond d'un ravin, elle réclame à corps et à cris Vero, dont les secouristes et les policiers pensent d'abord qu'elle était passagère du véhicule au moment du crash. Mais Vero est introuvable. Qui est Vero ? C'est le thème de ce dernier opus commis par Lisa Gardner, étiré et dilué durant 467 pages.

L'amnésie, thème récurrent dans les thrillers et romans policiers s'avère d'un maniement très délicat, car elle peut donner lieu à toutes les facilités ou invraisemblances au gré des oublis ou souvenirs magiques des personnages, opportunément sortis par miracle du chapeau de la gamine quand l'auteur sèche sur la construction de son intrigue. Le saut de l'ange n'est pas un mauvais roman, le démarrage est prometteur et les thèmes choisis, intéressants, mais il me semble qu'à vouloir trop bien faire, Lisa Gardner s'est empêtrée dans des détails, des répétitions, des lourdeurs qui affaiblissent son histoire tout en l'allongeant déraisonnablement. Le saut de l'ange aurait gagné en puissance, débarrassé d'une bonne centaine de pages uniquement composée de redites inutiles et des ruminations psychologiques de Nicky, qui donne l'impression de tourner en rond.

D'autre part, je regrette que D. D. Warren, fliquesse sympathique au caractère bien trempé et à la vie intéressante dont j'ai beaucoup apprécié les premières aventures, occupe une place de plus en plus anecdotique au fil de l'évolution de la série. Dans ce roman, elle ne fait que passer. Alors Lisa Gardner, rendez moi D. D. Warren ! Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          633
Kittiwake
  28 juillet 2017
Comment diluer en 471 pages ce qui tiendrait en 250? Répéter, redire, ressasser jusqu'à plus soif!
Une jeune femme très perturbée, qui subit trois accidents graves avec syndrome subjectif du traumatisé crânien , dont le dernier dans sa voiture alors que toute porte à croire qu'elle était alcoolisée, recherche dans ses délires celle qu'elle nomme Vero. Toute la trame de l'histoire tourne autour de l'identification de ce personnage : une soeur, une fille, une amie imaginaire?…
Le mari est volontairement ambigu. Ce suspect idéal selon les statistiques, conforte le faisceau de soupçons par son attitude équivoque. C'est sans doute celui qui garde le plus longtemps sa part de mystère. Mais sa cohérence résisterait-elle à une relecture?
Les enquêteurs sont intéressants, mais on a l'impression de prendre le train en marche. On manque d'explications sur le passé de la policière. Quelques redites auraient été cette fois utiles! Il faut avoir lu toutes les séries Tessa Leoni, et DD Warren, pour être à l'aise avec le passé de tous ces personnages. J'aurais préféré un peu moins de Vero et un peu plus de Tessa.

C'est très dommage. Car l'intrigue est plutôt intéressante, même si on se doute rapidement des dessous de l'affaire, et les personnages sont suffisamment énigmatique pour susciter un intérêt. Mais l'héroïne, partiellement narratrice , radote. On n'en peut plus de ses délires de vol! On se lasse vite de ses amnésies partielles et de ses bribes de souvenirs qui tournent en boucle!
Et au final certains éléments ne me semblent pas entièrement élucidés (par exemple les motivations qui ont conduit à la mise en scène de l'accident initial (à moins qu'une lecture superficielle d'une page de radotage m'ait fait zappé un paragraphe explicatif)
Moins captivant que Famille parfaite, qui ne révélait la solution de l'énigme qu'au terme d'un récit terriblement angoissant, on ressent la longueur du récit qui se traine et tourne autour du pot.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          613
Annette55
  08 avril 2018
Trop de répétitions , de longueurs , oú comment balader son lecteur qui souhaiterait ardemment connaître la vérité , une histoire alambiquée au suspense intenable, un banal accident de voiture qui fait rejaillir une vieille affaire de kidnapping et de prostitution enfantine dans une demeure victorienne transformée en bordel ?
J'exagère à peine , l'ouvrage commence lors d'une nuit pluvieuse sur le New- Hampshire oú une voiture fait une violente embardée .
Au volant Nicole ne se souvient de rien , cette conductrice avait trop bu, et semble avoir perdu la mémoire........
Elle hurle que sa fille a disparu .......elle est très perturbée , conséquence de ses trop nombreuses commotions et que s'est - il passé cette nuit - là ?
L'auteur mutiplie et complexifie les ramifications de cette intrigue tortueuse ;
On a vraiment l'impression que plus l'enquêteur et son collègue enquêtent ,plus le mystère s'amplifie . On finit par soupçonner tout le monde ........
Est- ce que le conjoint Thomas est responsable ? Je n'en dirai pas plus ........
Les fausses pistes et les rebondissements ont fini par m'agacer et la fin ne m'a guère convaincue .
Je vais déplaire aux amoureux des enquêtes de cet auteur mais trop de complexité tue l'intérêt ! Je n'ai pas été touchée par ces personnages !
Merci à Maryline , mon amie de la médiathèque qui a choisi pour moi cet ouvrage !
Ce n'est que mon avis, bien sûr .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          524

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   30 janvier 2017
Attendez-vous à de l’action, une intrigue complexe et beaucoup de psychologie !
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
meknes56meknes56   12 juillet 2019
Il n'y avait rien de surprenant à ce que le maitre-chien connaisse les agents des Eaux et Forêts. Le New Hampshire étant un État riche en arbre et pauvre en habitants, il suffisait d'y séjourner quelque temps pour avoir l'impression de connaitre tous ceux qu'on croisait et de croiser tous ceux qu'on connaissait.

Page 41
Commenter  J’apprécie          20
meknes56meknes56   12 juillet 2019
Wyatt prit le temps de réfléchir. "Tu connais des ados sans portable ?
- Il faudrait déjà que je connaisse des ados.
- Tes nièces, tes neveux....
- Ah oui. Ils ont tout le matos, iPod, smartphones, etc. De manière général, on a intérêt à ce que les gosses ne s'éloignent jamais de ces engins-là. Sinon, il risqueraient de nous parler.

Page 29
Commenter  J’apprécie          00
YggdrasilaYggdrasila   15 mai 2017
L'Audi Q5 Premium avait dû être magnifique, à l'état neuf. Une carrosserie anthracite aux reflets métallisés. Un habitacle bicolore, avec de superbes sièges en cuir gris argent, des boiseries laquées noir rehaussées de baguettes chromées. Ce genre de break était assez vaste pour contenir les courses de la semaine, la moitié d'une équipe de foot et le chien de la famille, tout cela sans rien perdre de son cachet.
Et voilà que cette petite merveille se trouvait plantée devant eux, cul par-dessus tête, le capot à moitié enfoui dans la gadoue, la porte du coffre béante, pareille à un missile qu'une erreur balistique aurait fait atterrir dans les forêts du New Hampshire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
YggdrasilaYggdrasila   29 mai 2017
Je sens la tristesse tapie au fond de moi, dans un endroit dont j'ignorais l'existence jusqu'alors. Je suis en train de le perdre. Je l'ai compris voilà quelque temps déjà. C'est pour cela que je fais des réserves d'alcool. Parce que pendant vingt-deux ans, cet homme a été tout pour moi. Mon unique compagnon, mon meilleur ami, mon plus gros tracas, mon plus grand réconfort. Il était toute ma vie.
Sauf qu'il y a quelque chose de malsain dans ce type de relation. Pour l'un comme pour l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
YggdrasilaYggdrasila   24 mai 2017
Contrairement à ce qu'on voit dans les séries où les experts exercent dans des labos dignes de stations spaciales, où chaque commando SWAT se balade avec 100 000 dollars d'équipement sur le dos, les enquêteurs du monde réel doivent surtout compter sur l'entraide... voire le système D.
Commenter  J’apprécie          370
Videos de Lisa Gardner (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Gardner
Extrait de "À même la peau" de Lisa Gardner lu par Colette Sodoyez. Editions Audiolib. Parution le 16 janvier 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/meme-la-peau-9782367628370
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La maison d'à côté" de Lisa Gardner.

Comment s'appelle le chat ?

Ree
Mr Smith
Warren

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : La maison d'à côté de Lisa GardnerCréer un quiz sur ce livre
.. ..