AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226441973
480 pages
Éditeur : Albin Michel (06/01/2021)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 73 notes)
Résumé :
[LIVRE AUDIO]

Découverte macabre à Boston : quatre membres d’une même famille sont retrouvés assassinés chez eux. La mère, deux de ses enfants et son compagnon. Seule une personne semble avoir échappé au massacre : Roxanna, 16 ans, la fille ainée. Des témoins affirment l’avoir vue sortir promener les chiens avant les coups de feu.
Heureux hasard ou aveu de culpabilité ? En plonge... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
audelagandre
  12 janvier 2021
Chaque début d'année a tendance à commencer avec des parutions d'auteurs dont les romans sortent toujours en janvier. Lisa Gardner en fait partie. En 2018, elle publiait « Lumière noire » aux éditions Albin Michel, roman dans lequel on retrouvait l'enquêtrice D.D Warren, mais où l'on découvrait aussi Flora Dane. Cette précision m'apparaît importante à souligner, car son nouveau roman « Retrouve-moi » peut être associé à une duologie dont le premier volume est « Lumière noire ». Dans « Retrouve-moi », vous allez découvrir le passé de Flora, comprendre pourquoi elle devient le bras droit de D.D Warren et surtout quel est son rôle dans la reconstruction des victimes. Cet opus est donc susceptible de vous divulgâcher le précédent. À vous de décider si vous préférez lire les deux à la suite ou uniquement lire celui-ci, ce qui est tout à fait possible.
Nous sommes à Boston. Une famille entière est massacrée à son domicile… tous sauf Roxanna alors sortie promener les chiens du foyer. Les accusations se portent naturellement vers elle, même si le mobile est loin d'être évident. Alors ? Victime ou coupable ? le roman est l'histoire de cette enquête. le pitch peut sembler simple, presque classique : 468 pages d'une enquête de police peuvent sembler rebutantes, manquant d'originalité, un thriller distrayant, sans plus… C'est sans compter le talent de Lisa Gardner qui développe toujours une thématique centrale autour de laquelle se construit son intrigue. Cette thématique est décortiquée, développée sous plusieurs angles, analysée avec précision et détaille systématiquement avec force propos différents points de vue. Dans « Retrouve-moi », ce n'est pas seulement le crime qui est développé, mais l'aspect de victime.
Comme dans « Lumière noire » où Lisa Gardner détaillait les 472 jours de captivité de Flora, les horreurs subies, les humiliations, la cruauté psychologique, l'enfermement, la faim, la soif, la crasse, et l'obsession de cette jeune femme à aider à retrouver d'autres disparues, l'auteur met ici l'accent sur « l'après », la reconstruction.
Flora est une battante, une survivante, une victime « métamorphosée en justicière ». Après avoir survécu au pire, il lui apparaît comme un devoir d'aider d'autres jeunes femmes ayant vécu des situations identiques. Par-delà même, elle explique au lecteur ce qu'est une survivante, comment les souvenirs paralysent, comment il faut avancer, comment retrouver une place dans la société des vivants est vital.
« Être une survivante ne fait pas seulement de vous quelqu'un de solide. Cela fait de vous quelqu'un de seul. de foncièrement, profondément seul. Un être qui sait des choses que les autres ne sont pas censés savoir. Qui garde des souvenirs qu'il voudrait à tout prix oublier, mais qu'il ne peut se sortir de la tête. Et puis il y a ce sentiment de culpabilité. Les raisons ne manquent pas. Remords, regrets, occasions manquées. » Curieusement, elle fait prendre conscience que, parfois, être libre peut s'avérer bien plus difficile que d'être enfermée puisqu'il faut supporter le regard des autres : les questions osées, la curiosité malsaine, la pitié. « Voulaient-ils savoir ce que ça fait exactement de survivre dans une caisse de la taille d'un cercueil et de n'en être libérée que pour découvrir que ce qui vous attend à l'extérieur est encore pire ? » le récit est d'ailleurs construit sur une alternance : un chapitre consacré à l'enquête, le chapitre suivant consacré à Flora, écrit à la première personne. L'autre point extrêmement captivant soulevé par Flora revient à savoir si son kidnappeur a fait d'elle qui elle est désormais. Serait-elle différente sans « cette parenthèse » ? « Mon kidnapping était-il mon acte de naissance ? », ou encore « Il faut un méchant pour faire un héros. Et il avait fallu un monstre pour faire qui j'étais. »
Autre manière de faire que j'ai trouvée vraiment judicieuse de la part de l'auteur c'est d'intercaler dans le récit les pages d'une rédaction de Roxanna, alors en classe de seconde dont le sujet est « Qu'est-ce qu'une famille parfaite ? » de nombreuses réflexions sont proposées ici, mais ce que j'ai réellement trouvé passionnant c'est de voir les choses à travers les yeux d'une gamine de 16 ans. « Je pense qu'une famille parfaite, ça tombe pas du ciel. Ça se construit. Au prix d'erreurs. de regrets. de réparations. C'est tout un travail. »
Alors, vous avez compris ? Lire Lisa Gardner ce n'est pas simplement lire un bon thriller, c'est pousser le curseur au-delà de l'enquête en développant des thématiques un peu plus profondes, un peu plus intimes, un peu plus psychologiques. Quant à l'enquête, elle est au cordeau : précise, rigoureuse, méthodique. Un très bon page turner et un très bon cru !
Lien : https://aude-bouquine.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
clairesalander
  18 janvier 2021
Comme d'habitude, c'est avec impatience que j'attends la sortie du nouveau livre de Lisa Gardner ; en effet, en bonne fan, j'ai tout lu d'elle.
Dans cet opus, on retrouve D.D. Warren et une survivante d'un précédent opus, Flora Dane. La flic et la justicière vont faire équipe pour élucider le meurtre d'une famille et retrouver la seule fille ayant échappé au massacre.
Juanita Baez, la mère, a longtemps eu des problèmes d'alcool, ce qui a mené ses trois enfants dans une famille d'accueil affreuse où ils ont subi des agressions de la part de deux enfants plus âgés, Anya et Roberto. Celui-ci s'étant suicidé, il ne peut pas être suspect, forcément.
Mais l'on découvre également que Lola voulait se venger avec l'aide de son gang de filles adeptes des couteaux...
Je n'en dirais pas plus sur l'histoire pour ne pas spoiler et vais donner mon avis. Je suis assez mitigée sur ce nouveau roman de Gardner. L'enquête tire en longueur, le rythme est trop lent à mon goût et je n'ai pas beaucoup apprécié le personnage de Flora Dane, je n'ai pas réussi à m'y attacher.
Cela dit, c'est tout de même un bon polar avec un twist que je n'avais pas vu venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
YvonS
  24 février 2021
Accrochez-vous ! Après un prologue violent, sanglant, traumatisant où l'on découvre Sarah, l'un des personnages principaux de ce thriller de presque 500 pages, et Flora Dane, guerrière survivante d'un enlèvement-séquestration par un tueur en série, vous vous dites que Lisa Gardner sait faire et vous vous demandez : à  quoi cela va-t-il mener... Eh bien, vous n'en avez pas fini avec l'horreur. En moins de 48h, elle précipite son héroïne récurrente D.D.Warren dans une enquête bien plus complexe qu'elle n'en a l'air au départ. 
Brighton, banlieue de Boston, une famille parfaite (?) est découverte massacrée,  père, mère et deux enfants. Tout le monde semble avoir été surpris ou presque. Il manque juste Roxanna, l'aînée, 16 ans, et les deux chiens. Que s'est-il passé ? Qui a tué ces gens ?  Pourquoi ? Où est Roxie ? Enlevée ?  Enfuie ? Tueuse ou victime ? A partir de là, DD, son adjoint Phil, Sarah et Flora, vont utiliser tous leurs moyens, toutes leurs connaissances pour retrouver Roxie et comprendre ce drame. Parce que c'est vraiment un drame. Tout au long du roman il y a le suspense (évidemment), l'énigme (j'ai eu grand mal à bâtir des hypothèses valables, et la seule qui me restait à la fin s'est révélée erronée😊), l'horreur (le meurtre d'enfants) et le contexte, le passé qu'on découvre peu à peu : la misère des services sociaux américains, le placement des enfants dans des "familles" d'accueil, les gangs, le harcèlement en ligne, entre autres...
Lisa Gardner alterne habilement le récit de l'enquête de DD, le vécu de Flora et de Sarah, la narration-rédaction de Roxie qui aide à comprendre sa vie. Vous ne pourrez pas lâcher les 120 dernières pages.Tout s'y précipite, s'y explique, s'y termine. Inexorablement, tragiquement et brutalement. Même si vous pensez savoir qui a tué,  vous aurez tort. C'est dans les toutes dernières pages que la vérité éclate. Surtout,  surtout ne cédez pas à la tentation de regarder "comment ça finit". Ce serait un épouvantable gâchis de votre part et vous le regretteriez ensuite. Mieux vaut vous réserver le temps de finir d'une seule traite que de céder à cette tentation. Vous ne serez pas déçu. 
Lisa Gardner est redoutable. La solution est plus compliquée que ce qu'on pouvait penser tout au long de cette histoire, le pourquoi est horrible, le qui est bouleversant et le comment presque sans importance. Après un dernier chapitre tendu, haletant et extrêmement bien fait, l'épilogue est émouvant et plein d'espoir. On en a presque les larmes aux yeux. 
Un thriller très réussi... faites-moi confiance, vous n' oublierez pas le destin de Roxanna, Lola et Manny de sitôt !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NatachaMNEA
  24 janvier 2021
Chaque début d'année je suis heureuse ! Et oui un Lisa Gardner sort ! Et comme c'est grâce à elle que j'ai retrouvé le goût de la lecture... Je suis forcément impatiente ! D'autant plus lorsque le roman est avec D.D Warren !
Mais voilà ses romans ce dévorent !
Lisa Gardner nous entraîne ici dans un assassinat familial, seule une personne échappe à la tuerie, Roxy partit promener les chiens... Mais est elle vraiment innocente ?
Ce que j'aime avec les livres de Lisa Gardner c'est que tout est bien travailler, la psychologie des personnages est impressionnante ! Tout est fait pour nous mettre à leurs places, nous faire ressentir leurs émotions !
Tout est justement axé sur le côté psychologique et c'est toujours un coup de maître !
Ici tout est là pour nous faire passer un moment dans les drames familiaux à plus d'un titre... Que de tristesse, de manipulation, de trahison... de plus avec moi, tout ce qui touche les enfants me fait ressortir un tas d'émotions lorsque c'est bien écrit, et c'est la tout le grand art de Madame Lisa Gardner !
J'ai vraiment passer un bon moment et j'ai adoré retrouvé Flora et voir le duo Flora, D.D ce former !
Maintenant il va me falloir attendre un an.... Que c'est long !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
cagouille75
  25 février 2021
Roman implacable qui ne vous laissera aucun répit !
Le roman démarre de façon brutale par un prologue déstabilisant qui fera battre votre petit coeur à une vitesse hallucinante. Lisa donne le ton. Vous êtes à sa merci, vous voilà plongé dans le roman sans possibilité de retour :)
Cette scène d'ouverture est dure, sanglante et angoissante au possible. Nous y faisons la connaissance de Sarah, dont la vie bascule à jamais un soir, dans son appartement face à un fou furieux.
L'auteure poursuit son récit et fait débarquer son enquêtrice DD Warren, sur une scène de crime sordide avec la découverte macabre à Boston de 4 membres d'une même famille qui ont été sauvagement assassinés, à leur domicile. La mère, son compagnon et deux enfants. Un seul membre de la famille manque à l'appel, l'aînée, une adolescente de 16 ans, Roxanna. Elle serait partie promener les chiens de la famille avant que le drame ne se produise. Heureux hasard pour la survivante ou preuve évidente de sa culpabilité ?
Dès lors on pourrait penser que l'enquête est assez simple et sera vite bouclée par notre super détective. Mais il n'en est rien. Car au fur et à mesure que l'enquête déroule son fil, DD Warren plonge dans le passé des victimes de la tragédie, dont Juanita Baez, la mère des enfants et découvre une histoire très loin d'être linéaire et lisse. Il y est question de violences familiales, d'une mère sous l'emprise de l'alcool, d'enfants mal dans leur peau à qui la vie n'a pas fait de cadeau. DD Warren se demande alors si Roxie, du haut de ses 16 ans, et ayant déjà connu tant de moments éprouvants, a endossé le rôle de victime ou celui de bourreau ? Qui est-elle vraiment ? Qu'a-t-elle fait et surtout, où se trouve-t-elle ? le fait de se cacher n'est-il justement pas la preuve irréfutable de sa culpabilité ? DD Warren en compagnie de son coéquipier Phil, tentent de faire s'imbriquer toutes les pièces du puzzle, tout en se protégeant face à la résonance qu'a ce drame familial pour eux, qui sont à présent père et mère de famille chacun de leur côté.
Le suspense va crescendo et l'auteure joue au chat et à la souris avec ses lecteurs, en semant de nombreuses fausses pistes et en mettant en présence plusieurs protagonistes dont nous comprenons au fil du roman l'implication et les interactions. C'est ainsi que la détective se retrouve en présence de Flora Dane déjà croisée lors d'une enquête précédente (Lumière noire 2018), qui a survécu à un enlèvement et s'est désormais placée du côté des victimes pour leur réapprendre à vivre après un traumatisme.
Flanquée de Sarah, la "survivante" présentée lors du prologue et de Flora Dane, notre redoutable enquêtrice va devoir faire appel à son flair légendaire mais aussi à tout son savoir faire pour démêler les noeuds de cette affaire tragique et complexe. Dans cette enquête où rien ne semble tranché, ni noir, ni blanc.. DD Warren doit naviguer à vue sans savoir qui sont ses réels alliés.
L'auteure nous dépeint en toile de fond du roman, une société américaine à l'équilibre bien fragile. Elle aborde la questions des inégalités sociales qui y sont flagrantes et des drames familiaux que cela génère. Elle nous parle des limites d'action des services sociaux qui ne peuvent assurer la prise en charge d'enfants malmenés par la vie que ce soit au sein de leur famille ou leur école. le système judiciaire est saturé, les dossiers à traiter s'amoncellent et des gens cabossés par la vie ne peuvent être secourus. Tout cela est traité sans pathos, mais avec au contraire une grande délicatesse et empathie. On retrouve dans son roman ses thèmes de prédilection tels que l'importance des liens du sang, la filiation, la confiance, la résilience et l'apprentissage de la reconstruction après un traumatisme.
A dévorer
Lien : https://mgbooks33.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LaPresse   01 mars 2021
Quatre membres de la même famille se font assassiner. La cinquième, une adolescente, a disparu. La romancière américaine Lisa Gardner ramène son enquêtrice fétiche D. D. Warren pour éclaircir ce drame. Elle ramène aussi Flora Dane, ancienne victime devenue justicière, personnage susceptible d?agacer certains lecteurs.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
fabien2830fabien2830   25 janvier 2021
Moyennant quoi, à peine avait-elle attrapé sa veste en cuir préférée,
couleur caramel, que son téléphone professionnel sonnait. Puis son appareil
personnel. Elle consulta d’abord le premier, puis le second.
« Mer… credi. »
Jack se figea dans le petit vestibule, la lèvre inférieure déjà retroussée
en signe de rébellion. Alex affichait une mine plus compréhensive.
« Alerte rouge », lui dit-elle du bout des lèvres. En jargon policier, le
texto arrivé sur son téléphone professionnel signifiait : « Tout le monde sur
le pont. » Autrement dit, les faits qui s’étaient produits à l’adresse indiquée
exigeaient la présence immédiate de tous les enquêteurs de la brigade
criminelle.
Vu le contexte, elle pensa tout d’abord à un attentat terroriste. Mais
Phil, son ancien coéquipier devenu son subordonné, avait doublé ce
message d’un autre sur son téléphone personnel. Un avertissement amical,
d’un parent à un autre.
Drame familial, avait-il écrit. Précisant : Enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
petitsoleilpetitsoleil   21 janvier 2021
Etre une survivante ne fait pas seulement de vous quelqu'un de solide. Cela fait de vous quelqu'un de seul. De foncièrement, profondément seul. Un être qui sait des choses que les autres ne sont pas censés savoir.
Commenter  J’apprécie          110
fabien2830fabien2830   25 janvier 2021
Un an plus tôt, j’avais fait une chose dont j’avais moi-même été
surprise : j’avais sauvé une jeune fille. Une étudiante, elle aussi victime de
kidnapping. Et les journalistes étaient revenus à la charge. Sauf qu’ils ne
s’intéressaient plus seulement à l’histoire de Jacob Ness et de ces quatre
cent soixante-douze jours dont je n’avais jamais parlé : ils voulaient mon
histoire à moi. Celle de Flora la battante. De Flora la victime qui s’était
métamorphosée en justicière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2021
Les cris ont une couleur. C’était la seule certitude qui lui restait. Les cris ont une couleur et elle connaissait à présent sur le bout des doigts tout le nuancier du désespoir.
« Je ne crains aucun mal », se dit-elle en collant son œil au judas pour observer le couloir pauvrement éclairé.
Une femme seule. Le tournant de la trentaine. Tenue décontractée, jean et sweat-shirt. Elle lui rappelait quelqu’un. Peut-être l’avait-elle déjà croisée. Mais à deux heures du matin, l’horaire était curieusement choisi pour une visite de courtoisie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2021
Est-ce que les cris ont un goût ? Un goût de feu ? Un goût de cendres ? Le goût de ces bonbons pimentés à la cannelle que Sarah aimait laisser fondre sur le bout de sa langue quand elle était petite ?
Ou bien ont-ils plutôt une couleur ? Les ricanements sont verts ou dorés, les gloussements violets ou bleus, mais ce cri ? Un cri d’un blanc incandescent. Un blanc aveuglant, à vous brûler la rétine, à vous roussir les poils des bras. Une couleur trop vive pour être naturelle, qui vous irradie jusqu’à la moelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Lisa Gardner (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Gardner
Extrait du livre audio "Retrouve-moi" de Lisa Gardner lu par Colette Sodoyez.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/retrouve-moi-9791035404970
autres livres classés : alcoolismeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La maison d'à côté" de Lisa Gardner.

Comment s'appelle le chat ?

Ree
Mr Smith
Warren

10 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : La maison d'à côté de Lisa GardnerCréer un quiz sur ce livre

.. ..