AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Deniard (Traducteur)
ISBN : 222619245X
Éditeur : Albin Michel (09/09/2009)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 417 notes)
Résumé :
Depuis son enfance, Annabelle Granger n'a cessé de fuir en permanence, suivant ses parents qui semblaient dissimuler un terrible secret. Un jour, sur le terrain de l'ancien asile psychiatrique de Boston, la police découvre les cadavres de six fillettes. L'une d'elles porte un médaillon au nom d'Annabelle Granger. La jeune femme décide alors de sortir de l'ombre pour montrer qu'elle est en vie.

Série Détective D.D. Warren :
- Tome 1 : Sauver sa ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (84) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  06 décembre 2013
Aussitôt commencé et terminé presque dans la foulée, voilà un excellent roman à suspense.
Annabelle à une trentaine d'années, elle vit comme une recluse et apprend un jour qu'une tombe contenant des corps a été retrouvée et que l'une des victimes porte son nom. Comment expliquer une chose pareille ? Comment faire lorsque toute sa vie semble n'avoir été qu'une fuite sans fin, mais pour fuir quoi ou qui ?
De secrets en mensonges, Annabelle va tenter de découvrir qui elle est ou était pour se donner la chance d'avoir un avenir à peu près normal.
Les rebondissements sont nombreux, j'avais bien du mal à lâcher le livre, même pour aller dormir ou travailler. Le style est fluide, pas exceptionnel certes, mais tout à fait correct, et j'ai été immergée dans un univers vraiment haletant pendant plus de 400 pages.
Commenter  J’apprécie          270
Sylviegeo
  29 mars 2017
Être quelqu'un ici puis ne plus être ce quelqu'un mais devenir quelqu'un d'autre, ailleurs. Pour cette même petite fille voici Annabelle, Sally, Claire , Lisa ou je ne sais qui . Pour toi petite fille voici Boston, Cleveland, Phoénix et encore. S'installer, avoir peur, repartir. Une petite famille en fuite. Une fuite en avant inexpliquée et un brin longuette. Puis, retour aux origines: Boston. Là où l'on découvrira, sur le terrain d'un ancien hopital psychiatrique , une pièce souterraine contenant le corps de six fillettes...dont une s'appelle Annabelle. Et voilà que tout s'enchainera, se déclenchera. Une enquête, elle aussi un brin longuette mais qui saura toutefois quand même titiller notre curiosité . Des rebondissements, des suspicions, des pistes et encore d'autres pistes...Mais nous lirons jusqu'au bout car on veut savoir pourquoi toujours cette fuite. Et ce n'est pas si simple ici de combler les trous, de répondre aux questionnements, d'assembler toutes les pièces du casse-tête. Et ça aussi c'est un brin longuet. L'auteur nous présente un thriller de facture assez conventionnelle, des personnages que nous n'avons pas fini de découvrir car la détective D.D. Warren est mise en scène pour la première fois avec cet opus. Quand même, un bon roman policier que l'on ne fuit pas .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Ziliz
  03 octobre 2013
A plusieurs reprises lorsqu'elle était enfant, Annabelle a dû tout quitter précipitamment avec ses parents, fuir à quelques centaines de kilomètres, changer d'identité et recommencer une nouvelle vie. Pourquoi ? Menace réelle ou paranoïa ? La jeune femme elle-même ne le sait pas. le lecteur a bien une petite idée, mais le doute subsiste. On se fait donc balader avec plaisir d'une piste à l'autre, autour de quelques suspects qui surgissent au fil de l'enquête.
J'ai savouré le suspense parfait, la bonne dose d'angoisse et l'intrigue très habile sur une grande partie du thriller. Mais le dénouement m'a totalement déplu, pour plusieurs raisons qu'il serait criminel de dévoiler.
Encore une fois, j'ai eu la confirmation que les inspecteurs de police ont un pouvoir de séduction et une libido hors du commun : ni les collègues ni les témoins ne leur résistent. On commence à le savoir. Après l'incontournable flic solitaire-déprimé-alcoolique-insomniaque, place à l'étalon fringant.
Commenter  J’apprécie          190
verobleue
  22 juillet 2014
Annabelle, âgée de 32 ans, est revenue vivre à Boston, sa ville natale. C'est une jeune femme un peu paumée au passé trouble. Ses parents semblaient dissimuler un terrible secret. Ils ont fui le Massachusetts vingt-cinq ans plus tôt.
Sa famille a fui en permanence. Elle n'a connu qu'une enfance chaotique, un dur chemin de vie de traquée avec multiples changements d'identités et de vies. Elle a appris à se méfier des inconnus, a suivi des cours de boxe. Annabelle n'a jamais su ce que son père redoutait réellement. Ce mode de vie, autant que l'alcool, furent fatals à sa mère. Peu après leur retour à Boston, le père d'Annabelle meurt dans un accident. Restant en permanence sur la défensive, la jeune femme vit seule avec sa chienne Bella.
Aujourd'hui, les dangers ressurgissent avec l'excavation de 6 corps momifiés de petites filles sur le terrain de l'ancien asile psychiatrique de Boston. L'une d'elles porte un médaillon au nom d'Annabelle Granger. La jeune femme décide alors de sortir de l'ombre pour montrer qu'elle est en vie car Annabelle Granger est son vrai nom.
Personnage central, la dynamique et prudente Annabelle s'avère attachante, car elle n'a jamais un comportement de victime. Savoir si elle doit détester son père pour avoir perturbé toute son enfance, reste une des clés de l'intrigue.
« Sauver sa peau » est basé sur une narration croisée : un chapitre vu à travers Annabelle et écrit à la première personne, le chapitre suivant centré sur les policiers avec un narrateur impersonnel, ce qui fait bien ressortir les deux sources d'inspiration. Lisa Gardner nous offre un roman noir léger : mariage peu évident entre suspense classique avec victime sympathique et procédure policière. L'auteur ne s'attache pas aux aspects sanguinolents et macabres des meurtres mais plutôt à la psychologie des personnages
Je me suis prise d'affection pour Annabelle et j'ai vraiment voulu connaître la suite de son histoire au plus vite, découvrir les secrets de sa famille. Parce que c'est un suspense, pas un thriller, je n'ai ressenti aucune angoisse, rien qui ne me fasse retenir mon souffle. J'ai passé un bon moment avec ce livre, pris du plaisir à décortiquer les relations psychologiques entre victimes et enquêteurs. Les fausses pistes sont judicieuses. J'aurais préféré un dénouement moins mièvre, plus crédible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Didier_Tr
  12 août 2018
Annabelle a toujours connu la fuite depuis son enfance. Mais fuir quoi ? Pourquoi toute la vie de la famille devait tenir dans 5 valises enfournées vite fait bien fait dans le coffre d'une voiture pourrie, à destination d'une ville inconnue ? Et pourquoi son amie Dori est-elle morte à sa place ?
A partir de cette trame, Lisa Gardner fait intervenir son équipe d'enquêteurs, avec à la tête la redoutable DD. Les récits se mélangent et s'entrechoquent, du suspense, des surprises. Petite déception, le dénouement arrive plutôt simplement, si j'ose dire, pas tout à fait à la hauteur de l'énigme dans sa globalité. Mais ce n'est pas pour autant que je rejette, et s'il y avait besoin de le prouver, je bascule tout de suite dans un autre roman de la même auteure.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   30 septembre 2013
Quand on est enfant, on a besoin que ses parents soient tout-puissants, qu'ils soient ces figures d'autorité qui nous protégeront toujours. Plus tard, à l'adolescence, on a besoin que ses parents aient des défauts, parce que ça paraît le seul moyen de nous construire, de couper le cordon.
(p. 83)
Commenter  J’apprécie          210
ZilizZiliz   29 septembre 2013
Mon père m'a expliqué ça pour la première fois quand j'avais sept ans : le monde est un système. L'école est un système. Les quartiers sont des systèmes. Les villes, les gouvernements, n'importe quel grand groupe de gens. (...)
"Tu n'es pas obligée d'aimer le système, me sermonnait-il. Tu n'es pas obligée d'y croire ou d'y adhérer. mais il faut que tu le comprennes. Si tu comprends le système, tu survivras."
Une famille est un système.
(p. 7)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
dido600dido600   17 janvier 2014
Le problème, c’est qu’il n’y a pas de bande-son dans la vraie vie. Au cinéma, on sait quand un malheur va arriver parce que les grosses basses vous préviennent. Il n’y a pas une personne au monde dont le cœur ne s’affole en entendant la musique des Dents de la mer et, franchement, c’est réconfortant. On aime avoir des repères. Ça donne un certain ordre au monde. Un malheur peut arriver, mais seulement quand on commence à entendre en fond sonore da-dah, da-dah, da-dah-da-dah-da-dah.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ZilizZiliz   30 septembre 2013
Les gens s'imaginent que la fermeture d'un asile est un signe de progrès. Trois mille personnes étaient soignées ici. Vous croyez vraiment que tout ça a disparu ? La maladie mentale est juste allée se cacher dans les foyers pour sans-abri et les parcs de la ville.
(p. 178)
Commenter  J’apprécie          150
dido600dido600   10 janvier 2014
« Honnêtement, elle vient de ma femme. C’est l’avantage d’avoir un nouveau-né : ces temps-ci, ma femme est toujours réveillée quand je rentre, alors, tant qu’à faire, on discute. Elle s’est souvenue qu’un jour j’avais dit que les secrétaires sont la vraie mémoire des commissariats. Nous, on ne fait tous que passer. Eux, ils ne bougent pas. »
C’était vrai. Les policiers restent trois, quatre ans dans un même commissariat. Les secrétaires en revanche peuvent y travailler pendant des décennies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Lisa Gardner (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Gardner
Extrait de "À même la peau" de Lisa Gardner lu par Colette Sodoyez. Editions Audiolib. Parution le 16 janvier 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/meme-la-peau-9782367628370
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Sauver sa peau de Lisa Gardner

Quel est le vrai nom du personnage principal ?

Annabelle Granger
Sydney Cyrus
Amy Marie Grayson
Amy Marie Levy

11 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Sauver sa peau de Lisa GardnerCréer un quiz sur ce livre
.. ..