AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714454560
324 pages
Éditeur : Belfond (11/04/2013)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Un jeune New-Yorkais découvre qu'il est possédé par l'esprit d'un Indien de 1612, son double. Tous deux ont une mission : sauver New York des forces du Mal et du déluge. Un roman fantastique contemporain, qui retrace l'histoire de Manhattan et ses mystères depuis sa création… sous influence indienne et chamanique.

Le premier volume d'une série de 4, pour tous les âges.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
tousleslivres
  08 mai 2013
Cham Wickware, 27 ans, directeur artistique dans une boite de pub, rêve de voler et de sortir de son corps. Même petit il dit avoir déjà fait cette expérience, mais sa mère (adoptive) psy de surcroît, lui dit qu'il fait ce genre de rêve parce qu'il est adopté et que ses parents (adoptifs) sont loin l'un de l'autre. Tout cela serait du à ce traumatisme de l'abandon. Mais Cham ne croit pas à cette théorie, il a vraiment quitté son propre corps et ses rêves sont de plus en plus explicites. Jusqu'au jour où il trouve une plume d'aigle sur son lit... de nos jours, on n'a pas le droit de posséder ce genre de plume, il faut être descendent d'ancêtres qui pratiquent leur rite religieux... Alors que signifie cette plume...
Cham est né le 21 décembre (21-12), il fête aujourd'hui son anniversaire et il se prépare à recevoir ses deux parents. Mais en plein milieu de Time Square, il s'aperçoit que son téléphone portable ne capte plus rien et sa montre c'est arrêtée. A la seconde précise où la pendule marque 12 décembre 2012 (21-12-2012) à 12h 21mn et 12s... Un point lumineux brouille se vue... Il se sent brusquement éjecté de son corps et se s'élève à une centaine de mettre au dessus de lui...
Cham a perdu connaissance au beau milieu de la rue, juste au moment où passait Marie avec son bus plein de touristes venus visiter New-York. Cham avait perdu connaissance dans la vapeur d'une bouche d'égout... et cela faisait vingt minutes que l'urgentiste essaie de le réanimer, sans succès. Son accident avait eu lieu une heure au paravent... Un délais bien trop long pour revenir à la vie... Un arrêt cardiaque de 72 minutes au total !!! Pendant ce temps Cham vol comme un aigle au dessus de l'Ile de Manhattan, en un temps où il n'y avait que des pleines et des rochers...
Le père de Cham est antiquaire, il n'a pas vu son fils depuis longtemps et c'est ce jour du 21-12-12 qu'il va assembler devant son film l'objet sacré qui transformerait radicalement sa vie ainsi que celle de l'histoire de Manhattan. Ce soir dans la cathédrale John The Divine dédiée au prophète de l'Apocalypse, allait se jouer d'avenir de Cham...
Mais c'est sans compter le réveille de Cham, il dit qu'il a volé avec un aigle au temps des Indiens, en 1612... Va commencer pour Cham, une série de choses étranges... Il va surtout devoir rassembler et retrouver toutes les pièces de ce Calumets des Amérindiens qui selon la légende avait été volé le 11septembre 1609 date de l'arrivée de Henry Hudson et de son équipage sur la rive qui portera son nom... Sans quoi, Manhattan sombrera sous le déluge...
Une fabuleuse aventure qui se base sur des fais historiques qui retracent la présence des Indiens d'Amérique sur les terres de Manhattan en passant par les attentats du 11 septembre 2001 pour arriver de nos jours tout ça au travers de Cham, ce jeune homme totalement ignorant de ce qu'il est et de ce qu'il représente, qui se trouve en relation psychique avec ses ancêtres et qui va devoir déjouer une légende pour sauver le monde, ou presque...
J'ai beaucoup aimé cette vue différente de l'Apocalypse que nous connaissons toutes et tous. Cette nouvelle version est assez surprenante et je trouve qu'elle peut tenir la route, surtout que l'auteur, Bruno Harel, nous fait découvrir d'autres signes qui m'apparaissent intéressants !!!
Je ne me souviens pas avoir lu un livre sur l'histoire des Amérindiens, ici j'ai trouvé que l'auteur est habillement arrivé à me plonger tout de suite dans ces légendes.
Une intrigue très bien menée, le premier tome d'une série qui promet... Amateur ou amatrice de chamanisme et d'Amérindiens, je vous le conseil et pour les autres, je vous le conseil aussi;)
Je tiens à remercier Babelio et les Editions Belfond pour m'avoir envoyé ce livre dans le cadre de « Masse Critique ».
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Gr3nouille2010
  22 mai 2013
L'histoire est originale mais il n'y a pas tant de fantastique que ça... Toutefois, il y a un réel travail de recherche sur le chamanisme et les Amérindiens, c'est très appréciable !
Cham est un jeune New-Yorkais banal si ce n'est qu'il a un lourd destin à assumer...
L'histoire commence très simplement : on apprend à connaître Cham, on le suit dans son quotidien, avec les gens qui l'entourent. Tout commence néanmoins très rapidement !
Tout bascule le jour de son anniversaire, le 21 décembre. Pour commencer il perd son travail. Ensuite, il a rendez-vous avec sa mère, une psychanalyste de métier qu'il préférerait ne pas voir très souvent... Mais le meilleur de tout : lorsqu'il part pour son rendez-vous, le voilà qui flotte au-dessus de son corps, en plein milieu du trafic de Manhattan... Lorsqu'il se réveille à l'hôpital, il se rend compte petit à petit qu'il a voyagé jusqu'en 1612 dans la peau d'un Indien et qu'il s'est réveillé avec son âme dans son corps... Quand l'Indien décide de faire quelque chose, Cham n'a plus aucun contrôle sur son corps ! S'ensuit alors de longs moments de réflexions et de recherches pour enfin ce qu'il se passe vraiment...

L'histoire se développe très progressivement mais grâce au style de l'auteur qui est très fluide, aux courts chapitres et à ces derniers alternés par différents personnages, on y trouve aucun temps mort ! de plus, il se passe toujours un petit quelque chose de nouveau qui nous permet de continuer notre lecture avec curiosité et grand intérêt. Au début, tout est un peu flou ; on est comme Cham, on ne comprend pas trop ce qu'il se passe, bien qu'on ait les points de vue des autres personnages qui ont un rapport avec le destin de Cham. Mais, petit à petit, on découvre l'ampleur de son rôle, des rôles de chacun même. Il y a pas mal de rebondissements et d'événements surprenants !
Et, comme je le disais, on sent que l'auteur a fait un réel travail sur le chamanisme et les Amérindiens. On s'y croit vraiment et on a donc aucun mal à rentrer dans l'histoire et à l'apprécier, même si l'on n'est pas attiré par cela aux premiers abords.
Je ne saurai pas dire si je me suis attachée à un personnage en particulier mais je dois dire qu'aucun ne laisse indifférent !
À commencer par Cham, celui qui est au centre de l'histoire et à qui il arrive toutes sortes de choses pas forcément très drôles (enfin pour lui, parce qu'il y a quand même des situations peu ordinaires qui font sourire). En passant par son meilleur ami Tom, qui est toujours présent bien qu'il ne soit pas toujours aux côtés de Cham. Leur personnalité est différente l'une de l'autre et j'ai beaucoup aimé passer de l'un à l'autre (au niveau des points de vue), cela permettait de ne pas me lasser de l'un d'eux !
Et je finirai avec la mère de Cham qui est presque inoubliable... C'est le genre de femme qu'on ne supporterait pas dans notre propre vie, à toujours analyser chaque comportement, chaque situation et à s'y tenir, peu importe ce que l'on en dit...
En tout cas, tous les personnages ont quelque chose à apporter à l'histoire et sont indispensables à la construction du récit. C'est quelque chose que l'on ressent et que l'on ne peut négliger. Outre le fait qu'ils ne sont pas toujours très convainquant dans leur façon d'être (disons qu'il n'y a pas grand chose qui les étonne...), j'ai beaucoup aimé les suivre et découvrir comment ils faisaient évoluer l'histoire !
Pour conclure, c'est un premier tome très intéressant, avec une excellente base et déjà beaucoup de péripéties ! On ne s'ennuie pas et les chapitres courts, ainsi que la plume de l'auteur donne un rythme très agréable à la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
letteratura
  26 avril 2013
Un livre apocalyptique qui n'en a pas l'air. Pourquoi me direz-vous ? Puisque c'est trop court, trop gentil, trop facile, mais bon, je n'ai pas dis que c'était un torchon. Au contraire, ce livre est vraiment bien, très bon même. Mais attention, ce n'est pas du genre de 2012, au contraire, ici l'auteur prend son temps pour nous faire découvrir autre chose : la culture amérindienne.
Le point qui s'est révélé principal dans ce livre est la culture amérindienne. Il faut le comprendre et le savoir (je viens tout juste de m'en rendre compte ^^') pour pouvoir apprécier ce livre à sa juste valeur. Alors, dans cette culture, que découvrons-nous ? Un mythe, une relation avec la nature, les métamorphoses, les voyages dans le temps ; bref, un petit résumé bref d'un aspect un peu occulte de cette culture des Indiens d'Amérique. J'espère en avoir plus par la suite…
Les personnages sont justes délicieux. Je ne sais pas si l'apocalypse était la tasse de thé de l'auteur, mais là, les personnages, c'est sur que c'en est ! Chaque personnage a une particularité, a un truc qui fait qu'on se souviendra d'eux, par exemple, la mère au protagoniste, une femme super énervante mais tellement drôle à son insu. Elle est psychanalyste et analyse ses proches h24 et faut savoir que ça fait un résultat très drôle ! Après, les autres ne sont pas si marquants qu'elle, mais faut savoir que les personnages, c'est le point fort. Sans eux, l'histoire aurait été super ennuyante.
Que dire de Cham Wickware alors ? Un personnage ignorant de sa condition, il est manipulé par tant de choses qu'il nous ressemble, il ne sait rien de l'histoire qu'il fait alors qu'il en est la base. Bref, on se sent comme lui, et plus on avance, il essaye (avec nous) de démêler le noeud de son histoire. C'est assez sympathique de découvrir sa vie en arrière-plan, de même pour tous les autres personnages qui ont tous une histoire;
Pour l'aspect apocalyptique, fin du monde, c'était un peu un flop ! On y fait référence mais l'apocalypse n'est pas celui de nos esprits, ici, il est soft au possible, et ça, ça m'a énervé puisque l'apocalypse ça doit faire du bruit, mais là, tout se fait sous le couvert de tout le monde. Bref, on se reverra pour l'aspect apocalyptique et fin du monde.
Alors, pourquoi ça me dérange autant ? Il faut savoir que c'est un peu l'aspect principal qui remonte en lisant le livre, cependant, ici, il est très mal fait ! Donc, si l'aspect principal est raté, que reste-t-il ? Je me le demandais et j'ai trouvé qu'en fait, l'aspect principal, mal montré par l'auteur était sans doute l'aspect amérindien et folklorique de cette culture. Donc, basez-vous sur ça pour lire ou pas ce livre.
Comme dit plus haut, l'aspect culture amérindienne est bien mieux faite ! Il faut dire que j'étais novice, très même ; cependant l'auteur a réussi à me faire une petite initiation à cette culture à travers un mythe et un peu de fantastique qui assoient bien cette histoire et cette culture très surnaturelle. Bref, tout est fait pour mettre au centre cette culture à travers un personnage qui n'en connait pas plus que nous.
Sinon, j'ai découvert que ça allait être un saga de quatre tome. En lisant le livre, je m'imaginais le contenu apocalyptique de cette saga, mais à la fin (vu le contenu de la fin) je me suis dit que ça allait plutôt être une saga sur cette culture amérindienne qui sera sans doute traité de fond en comble. J'ai hâte de voir ce que cela nous réservera, même si je suis sceptique pour une suite, puisque ça aurait pu resté un one-shot.
Bref, une histoire qui parle d'Indiens d'Amérique, d'apocalypse, avec des personnages hauts en couleurs ; bref, un bon livre malgré des défauts d'attentes.
Lien : http://letteraturaa.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hillel
  05 mai 2013
Pour ma part une seule idée m'est venue à l'esprit en lisant ce livre: "Voilà un nouveau Da Vinci code version Chaman". Et je me suis dit que ce roman était un joyeux n'importe quoi, une ébauche de caricatures en tous sens...
Pourtant ma lecture partait du bon pied. Un roman qui s'annonçait original. Un héros masculin prometteur. le cadre New-Yorkais. Et surtout une écriture simple, fluide, une lecture rapide. Je tournais les pages pleine de bonnes intentions.
Cham a tout pour être heureux, il est riche, directeur de publicité, jeune et beau garçon... il doit faire avec des parents adoptifs pénibles, et partage son immense appartement de Manhattan avec un jeune comédien, Tom. Les personnages de son entourage sont de véritables caricatures, mais cela en devient assez drôle. On a la mère psy, blonde platine et botoxée, le colocataire, jeune comédien aspirant à devenir un acteur connu, la jeune française énamourée...la chaman ancienne hippie...et j'en passe...
Bref, revenons au héros, Cham. Sa vie bascule, le jour où, renvoyé de son travail il fait un terrible arrêt cardiaque en pleine rue, devant un car chargé de touristes. Un aigle, esprit d'un indien du XVII ème siècle a alors pris possession de son corps. Marie, guide touristique, est seule témoin de cette étrange scène. Une aventure dingue et apocalyptique s'annone alors pour lui , aidée de Maire, de Tom, Ruth son aigle Héra... au coeur de Manhattan, tous ont un rôle à jouer pour éviter la fin du monde.
Finalement, mon enthousiasme est vite retombé. Au bout de quelques pages j'en ai eu assez que les personnages soient complètement caricaturés, mais surtout à peine ébauchés. J'en ai eu assez que l'intrigue piétine dans un pseudo suspense. Que la narration alterne sans cesse d'un personnage à l'autre, ne nous laissant jamais le temps de nous attacher à chacun d'eux, de comprendre où chacun veut en venir. Alors certes, cela donne du rythme, mais ce fut lassant. A aucun moment je ne me suis dit, "enfin l'histoire commence, ah enfin je suis dedans, enfin je suis émue, enfin cela me plait"... Par contre je n'ai cessé d'être agacée. Agacée par des personnages stéréotypés, par un héros qui ne nous émeut pas, et ne nous embarque pas, par une intrigue tirée par les cheveux et pas pour autant développée pour en faire une grande histoire fantastique... Non tout est à mon sens bâclé.
De plus on a droit à un peu de tout, du chamanisme, de l'actor studio, des forces du mal, des sectes, de l'histoire amérindienne, un poil de romance sur la fin... En bref, un véritable brouillon. J'ai eu l'impression que l'auteur s'était arrêté à une ébauche, un schéma de ses personnages et de son intrigue, sans jamais aller au bout des choses, sans jamais parvenir à m'embarquer dans son histoire ni à m'attacher à ses personnages.
Bref je suis très déçue, car le thème, le cadre, et l'écriture auraient pu donner quelque chose de bien plus piquant et passionnant.
Je n'ai absolument pas été conquise. Et je le redis, toute cette intrigue mêlée de secte, de mythologie, d'histoire, d'oeuvre d'art, m'a rappelé "Da Vinci Code" en beaucoup moins palpitant....c'est dire.

Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Loucy
  04 mai 2013
J'ai reçu le Fils de Manhattan grâce à une masse critique de Babelio, je tiens donc avant tout à remercier Babelio et les éditions Belfond pour leur confiance.
Quand j'ai reçu le mail me proposant ce livre, je dois avouer que je n'en avais pas entendu parler, le résumé me tentait bien. Et je n'ai pas été déçue, je partais sans aucun à priori, n'ayant lu aucune critique. Ce fut un vrai « page turner », je l'ai commencé dans la soirée, et l'ai reposé une fois fini quelques heures plus tard.
Nous découvrons donc Cham Wickware, publicitaire pour une compagnie aérienne, New-Yorkais, au début on comprend qu'il est obsédé par les aigles, du moins par un aigle. Nous sommes le 21 décembre 2012, date bien connue vu à quel point nous en avons parlé récemment, mais ce n'est pas que la fin du monde, c'est aussi l'anniversaire de Cham. Mais c'est une fête plutôt gâchée, puisqu'il perd son travail, est possédé par un esprit indien et doit rendre visite à ses parents qui nous apparaissent vraiment particulier. L'antiquaire qui aspire à un grand destin pour son fils et la mère, psychologue, qui semble assez timbrée elle-même.
Dans ce livre, nous découvrons le chamanisme, thème que je ne connaissais pas et que je n'avais pas encore croisé dans les livres. J'ai trouvé très intéressant la façon de l'évoquer et ce qu'on en découvre. Ca fait du bien en plus de changer un peu de thématique et de trouver un livre très original comme ça.
L'écriture de Bruno Garel est très fluide, on lit les mots, on enchaîne les pages sans s'en rendre compte. En quelques heures j'avais fini le livre sans m'en apercevoir. Les personnages sont attachants, Cham et Marie sont mignons, on a envie de les protéger, Tom est drôle, la mère complètement folle nous atterre un peu. Lorsqu'on finit le tome, on ne tombe pas sur l'éternel cliffhanger, ce que je trouve agréable. Nous ne sommes donc pas obligés de lire le tome 2 ou de râler parce qu'il faudra attendre, il n'y a pas de suspense particulier, bien sûr il reste des choses à découvrir, mais le livre pourrait finir ainsi.
Bref, ce fut une très bonne lecture, très agréable, originale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Video de Bruno Garel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Garel
Bruno Garel présente son carnet créatif "Raconte ton histoire". Un carnet d?art-thérapie interactif pour se défouler, lâcher sa créativité et se retrouver ! Parution le 01/10/2015. En savoir plus : http://bit.ly/1MFEgky Armé de ton crayon, de ton stylo, de ton feutre ou de ta plume, et de ton carnet, tu vas t?attaquer à la feuille blanche et t?entraîner à écrire chaque jour comme un athlète qui se prépare au marathon. Lister tes mots préférés, dessiner tes rêves, ficher toutes les personnes de ton entourage, plonger dans tes souvenirs, colorier, énumérer...Et reconstituer petit à petit le puzzle de ton histoire.
+ Lire la suite
autres livres classés : apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3287 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..