AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782752905109
302 pages
Éditeur : Phébus (21/09/2010)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 40 notes)
Résumé :

En 1802, à la faveur de la paix d'Amiens conclue entre Bonaparte et les Anglais, le jeune Garneray (il n'a pas vingt ans) quitte la compagnie de ses amis corsaires et s'engage à bord de la "Petite Caroline", un brave navire marchand qui se livre à un commerce des plus pacifiques le long des côtes de l'Inde. Le voyage pourtant ne sera pas de tout repos. Mutinerie à bord, rencontre avec les pirates indiens, naufrage, sauvetage mirac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mauriceandre
  11 octobre 2019
Salut les Babelionautes
Avec ce tome deux des mémoires romancées de Louis Garneray je continue ma navigation a bord des différents bâtiments sur lesquels il a embarqué.
Tout d'abord conseillé par Surcouf il va resté dans l'océan Indien, embarqué sur le Brick "la petite Caroline", y mettant toutes ses parts de prise en espérant les augmenter.
Mais la Fortune de Mer est souvent aléatoire et c'est sans un sous en poche après son naufrage et le miraculeux sauvetage, par "the Victoire", une Corvette Anglaise sous le commandement du Capitaine Colliers, qu'il se retrouve a terre.
Ensuite, le traité d'Amiens ayant mis provisoirement fin a la guerre entre Français et Anglais, c'est sur un Négrier qu'il embarquera, pourtant la traite des Noirs n'a pas sa faveur.
C'est donc contre mauvaise fortune bon coeur qu'il se joint a l'équipage du Brick "la Doris", mais la malchance va encore le poursuivre.
Après bien des desiderata, ou il lui arrivera plein d'Aventures, le conflit entre Anglais et Français reprend de plus belle, et après bien des mésaventures que vous découvrirez si vous lisez cette trilogie, il est fait prisonnier après une bataille navale opposant l'escadre de l'Amiral Linois a une division Anglaise composée de sept Vaisseaux de Ligne, deux frégates et un Brick face au trois Vaisseaux Français.
le troisième tome raconte les dix ans qu'il a passé en captivité sur les Pontons de Portsmouth, que je vais commencé tout de suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
thomassandorf
  04 décembre 2016
Lire Louis Garneray, c'est embarquer dans une folle vie de marin.
Embarqué à 13 ans, au terme du dix-huitième siècle, le jeune Ambroise Louis Garneray doit tout apprendre de la marine. Il n'y a pas meilleur patronage que celui de Surcouf et les mers du sud sont très agitées. L'océan indien est riche et regorge d'aventures. le morceau de bravoure décrit par Garneray dans "Corsaire de la république"est la prise du Kent aux Anglais. Ça canonne dur avant l'abordage, avant la lutte au corps à corps dans la poudre et les éclats de sabres.
Quand la paix est conclue avec les Anglais, le commerce reprend. Devenu marin aguerri, Garneray s'embarque sur la Petite-Caroline, navire marchand, puis après une mutinerie suivie d'une attaque de pirates (!!!), il rejoint l'équipage d'un négrier ("Le Négrier de Zanzibar"). Retrouvant du service pour la Marine, il tombe dans les mains des Anglais et passe neuf années sur les pontons de Portsmouth, prisons flottantes où il commencera à peindre (il sera le premier Peintre Officiel de la Marine). Là, guet-apens, assassinats, épidémies, révoltes et sévices sont heureusement compensées par le bonheur de la peinture, des amitiés, quelques personnes de bien et de justice.
Vingt années d'une existence bien remplie, avec son lot d'exaltation, de trahisons, de découvertes et de combats. Vingt années qui s'achèvent au terme du dernier récit "Un Corsaire au bagne" avec une nouvelle fois la paix conclue avec la Perfide Albion.
Brick, cartahu, embelli, mantelets de sabord et palangre; timonerie, rambarde, lof, baille de combat et allures sonnent aux oreilles du terrien comme autant de perles marines, vocabulaire ésotérique dont la magie opère quand l'ignorance passe le relais à l'imagination.
Les frégates de Garneray filent sur un océan à l'air pur, les focs à plein vent, les gabiers postés au mât de hune.
Gagnez la mer. Vous ne le regretterez pas.
Lien : https://thomassandorf.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
michfred
  24 janvier 2015
Un étonnant témoignage -vécu- sur le "commerce triangulaire" vu par un jeune officier de marine encore plein d'illusions et de naïveté, qui peut à peu se dessille- jusqu'à l'horreur, devant la barbarie cynique de l'esclavage. Un récit haletant, traversé par un souffle humaniste sincère. Quelques pages inoubliables sur une mutinerie...A lire aussi Tamango de Mérimée, et le Nègre du Paradis de Unsworth. Et, bien sûr, Racines...Mais Garneray lui ne fait pas de littérature!
Commenter  J’apprécie          50
tristantristan
  02 décembre 2018
Lecture facile et agréable de ce roman d'aventures qui s'apparente à une bande dessinée du genre Mickey avec ses rebondissements et la victoire des bons sur les méchants.
Commenter  J’apprécie          40
jimpee
  07 novembre 2020
Enfin, l'auteur a bien déguisé la vérité pour faire croire qu'il et la victime des négriers. Mais je ne le crois pas, il a sans doute participé activement au trafic d'esclaves.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
tristantristantristantristan   02 décembre 2018
Entre gens de mer, on le sait, la connaissance est bientôt faite.
Commenter  J’apprécie          40

>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : afriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère