AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203159785
83 pages
Éditeur : Casterman (30/08/2017)
4.09/5   156 notes
Résumé :
Avec Momo, Jonathan Garnier et Rony Hotin recomposent le parfum inoubliable de l'enfance. Le temps des copains, des découvertes, des petites bêtises, des grands bonheurs et des gros chagrins. Le temps aussi d'un émerveillement constant que contrarient parfois les réalités du monde adulte.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 156 notes
5
12 avis
4
11 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

marina53
  13 septembre 2017
Momo, petite fille espiègle et pleine de vie, passe ses vacances chez sa grand-mère, son papa étant parti en haute mer. Malheureusement, elle se retrouve seule soudainement et le poissonnier du village, qui s'entendait bien avec son père, se propose de s'en occuper en attendant que ce dernier ne soit informé de la situation. Mais Momo, à qui personne n'a expliqué ce qui s'est passé, profite de l'inattention du poissonnier pour tenter d'aller retrouver sa grand-mère et son papa...
L'on retrouve Momo dans ce deuxième album qui se veut plus grave que le premier. Jonathan Garnier aborde cette fois-ci la mort, vue par une enfant, et la petite va peu à peu perdre de son innocence, confrontée à une situation inattendue pour elle. Fini les joies et les rires, place aux doutes et au chagrin. le premier volet fleurait bon l'enfance et la tendresse, sans oublier une certaine pointe d'humour. Que nenni dans ce tome qui se veut plus profond et l'ambiance, évidemment, plus lourde. L'on regrettera toutefois l'absence de certains personnages croisés dans le premier tome... Graphiquement, le dessin délicat ainsi que les couleurs douces de Rony Hotin apportent une certaine fraîcheur et douceur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
RosenDero
  18 septembre 2019
A première vue, un tome qui ne s'annonce pas gai. Et la couverture ciel grisâtre et mine déconfite n'est pas pour nous rassurer. D'ailleurs, je n'avais pas trop envie d'ouvrir ce tome 2…
Mais dès la page de titre le sourire revient, car on sent que notre petite Momo va surmonter les épreuves de la vie, même si Mamie semble être partie au ciel dans une super fusée de l'espace…oui, car il est clairement question de la mort et de la façon dont les adultes en parlent aux enfants, ainsi que, bien entendu, de la manière dont les enfants la perçoivent et la vivent. La manière dont cela est traité est intéressante car on voit bien tout ce que les “au ciel” ou “dans les nuages” ont de pernicieux auprès des enfants.
Même si, sur le papier, la recette semble simpliste, Jonathan Garnier nous offre un récit plein d'émotion, de sagesse, d'humour et même d'action.
Dans l'attente de nouvelles aventures de Momo, la fillette dégourdie et attachante rencontrée dans ce diptyque.
Commenter  J’apprécie          210
LillyMaya
  12 septembre 2017
Le premier tome m'avait laissé une impression mitigée. Incompréhension du personnage de Momo, narration floue...j'ai tout de même décidé de découvrir ce 2e tome.
Mon impression a été très différente, j'ai été émue et touchée et je me suis d'avantage attachée à cette petite fille ballottée par la vie que dans le premier tome.
Commenter  J’apprécie          130
mumuboc
  16 septembre 2018
Comme je vous l'ai dit hier, je n'ai pas pu résister à Momo et j'ai lu le deuxième tome à la suite. Momo est triste et se sent bien seule. Mais c'est ce qu'elle croit et la vie réserve bien des surprises. Et des surprises, quand elles n'existent pas , il faut en provoquer et faites lui confiance à ce petit bout de femme, elle sait y faire.
Le contenu est beaucoup plus émouvant dans ce deuxième opus comme le laissait présager la fin du premier..... et à travers Momo je suis passée par beaucoup de sentiments : tristesse, souvenirs d'enfance, les copains et copines, les rivalités, les amours débutants.
Tout oeuvre pour nous chambouler dans cette BD : illustrations très représentatives des sentiments, les visages sont très expressifs, comme pour le premier parfois il n'est pas question de textes.....
 
Je ne regrette pas ce petit voyage dans l'enfance : celle de Momo mais aussi des souvenirs de notre propre enfance quand celle-ci s'est déroulée dans un village où tout le monde se connaît. C'est doux, c'est câlin, on a envie de la prendre dans nos bras et de lui : Ne t'inquiète pas cela va aller, tout passe.....
Lien : http://mumudanslebocage.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lagagne
  13 février 2018
C'est avec plaisir et émotion que je retrouve la petite Momo (mais c'est quoi son vrai prénom en fait ? Monique ? Mona ? Morgan ?). Elle est touchante dans son malheur, triste d'avoir perdu sa grand-mère, de ne pas voir son père rentrer. Mais elle est entourée, par le surprenant poissonnier, par les deux ados aussi. C'est triste mais positif aussi. le trait est clair, lumineux, frais. J'adore chaque fois me replonger dans cette ambiance très 80's.
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (5)
Ricochet   28 septembre 2018
Bravo au duo formé par Jonathan Garnier et Rony Hotin pour avoir fait tout à la fois preuve de psychologie et de créativité en réalisant cette BD qui parvient, en racontant les aventures quotidiennes d’une petite fille espiègle, à peindre des sentiments universels d’amour et de tendresse.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Culturebox   15 décembre 2017
La petite fille respire la joie de vivre, même si elle doit faire face aux difficultés de la vie. Pépite de la meilleure BD 2017 décernée à Montreuil par un jury d'enfants et d'ados.
Lire la critique sur le site : Culturebox
BDGest   10 octobre 2017
Momo est une belle histoire qui se contemple autant qu'elle se suit. Pleine de poésie, de tendresse et de nostalgie, elle entrera en résonance chez quiconque se laissera porter par la plume et les pinceaux d'un duo d'auteurs inspirés et visiblement plein de talent.
Lire la critique sur le site : BDGest
Actualitte   11 septembre 2017
L’an dernier, Casterman avait publié le premier volet d’un diptyque consacré à une petite fille attendant avec sa mammy le retour de son père parti en mer. C’était un bel album, piquant et touchant : le deuxième tome vient refermer l’histoire en violence et en tendresse.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario   05 septembre 2017
La suite de son histoire est toujours très plaisante à lire, très mignonne, avec des dessins particulièrement réussis et un impressionnant sens de la mise en scène sous la patte talentueuse de Rony Hotin.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
nesrinechabnesrinechab   14 janvier 2020
Je n'ai pas vraiment aimé car ces pas mon genre de livre.

C'est une fille un peu garçon manqué qui vit chez sa grand-mère et qui est pressé de retrouver son père. Elle rencontre aussi des personnes comme Françoise
( une adolescente) ,Tristan et trois autres garçons.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   10 juin 2018
- Elle reviendra plus?
- Non, elle ne reviendra plus. Mais t'es là, toi. Il suffit que tu penses à elle, à ce qu'elle t'a appris, pour qu'elle ne disparaisse pas complètement.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   10 juin 2018
- Vous êtes vraiment des crétins, vous les mecs! A croire que ça vous passionne de vous tartiner la face à coups de mandale...
- Tu veux qu'on parle de ta passion pour l'encrassage de poumons à coups de goudron et de nicotine?
Commenter  J’apprécie          10
CapitaineBaptCapitaineBapt   15 janvier 2018
Avant de retourner voir les vivants, tu devrais peut-être passer voir tes fantômes. Ca fait peur, les fantômes... à moins d'apprendre à vivre avec.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   10 juin 2018
J'ai eu un petit frère, j'me souviens même pas de lui. Il est mort quand j'étais tout petit. Du coup mon père et ma mère, ils disent que les parents ça doit toujours s'occuper des enfants qui sont encore là. Maman, elle dit que mon p'tit frère il est heureux là-haut au milieu des nuages... Mais moi j'aurais bien aimé avoir un p'tit frère quand même.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jonathan Garnier (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Garnier
Les coups de cœur des libraires - BD aventure
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Momo de Jonathan Garnier et Rony Hotin

Selon Momo, le méchant poissonnier n'aime pas :

les pies voleuses
les mouettes
les chats
les escargots

14 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Momo, tome 2 de Jonathan GarnierCréer un quiz sur ce livre

.. ..