AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782823621815
120 pages
Editions de l'Olivier (10/05/2024)
3.55/5   10 notes
Résumé :
« J’écris ce livre non pour me faire pardonner, ni pour la faire revivre, mais plutôt comme un tribut à la femme dont j’ai toujours cru tout savoir, et qui m’a surpris jusqu’au bout. »Neuf mois : c’est le temps qui s’est écoulé entre le moment où Liz est diagnostiquée pour un cancer, et la date de sa mort. Puis les années passent ; le temps pour son mari, le journaliste et écrivain Philippe Garnier, d’accepter cette disparition et d’être capable, enfin, d’en faire l... >Voir plus
Que lire après Neuf moisVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Neuf mois et quinze ans…

Neuf mois, c'est la période écoulée entre l'annonce du cancer d'Elisabeth Stromme et son décès en Californie, dans les conditions, la forme et le timing qu'elle avait elle-même choisi.

Quinze ans, c'est le temps qu'il a fallu à Philippe Garnier, son mari, pour lui rendre cet hommage en forme de journal déstructuré de leur drôle de vie et de cette drôle de mort.

Neuf mois est un livre impossible à chroniquer de peur de manquer de respect à l'Amour, l'émotion, l'intensité, la lumière et le respect qui s'en dégagent.

Elle, c'est un voyage mémoriel en Californie, une partie quotidienne de gin rummy, la passion de la botanique, la rage d'être publiée, la volonté constante du contrôle. Lui, c'est l'abnégation et la recherche - constante aussi mais impossible – de la juste distance.

Eux deux, c'est un couple. Dans toute sa complexe beauté.
« Et nous toujours amants dans le crime. »

Jamais voyeuriste, Neuf mois est une lecture lumineuse aux limites de l'impudique, mais avec la bénédiction de l'auteur. Un livre qui ne plaira pas à tout le monde ; qui ne plaira pas à beaucoup de monde ; mais qui m'a beaucoup parlé.

« J'écris (ce livre) non pour me faire pardonner, ni pour la faire revivre, mais plutôt comme un tribut à la femme dont j'ai toujours cru tout savoir, et qui m'a surpris jusqu'au bout. »
Commenter  J’apprécie          240
Un amour fusionnel, des vies barrées, une fièvre passionnelle, des chamboulements : Philippe & Elisabeth s'aiment. Mais cette dernière tombe malade, et décide de vivre l'instant présent comme si c'était le dernier. le décompte a commencé et les mois se transforment rapidement en jours.
Philippe Garnier a mis des années à écrire ce court livre, cette déclaration fulgurante à la femme qu'il aime. Ils s'étaient jurés tous deux de ne pas prendre de notes (ils étaient tous deux écrivains) pendant cette maladie. Il a clairement menti, il le reconnait lui-même à la l'écriture de ce récit. Cette confession lui permet de replonger dans ces mois de doute, de déchirement mais aussi de silence. Un silence entre deux êtres qui n'ont plus besoin de se parler pour communiquer ensemble. Des souvenirs remontent à la surface, des flash-back de rencontres, des anecdotes virevoltantes. le tout est savamment mis en page dans ce roman qui se lit quasiment d'une traite. L'amour entre ces deux êtres s'arrête au bout de neuf mois pour l'une. Pour l'autre, celui qui reste en vie, un nouveau cycle se présente à lui : comment vivre un deuil.
Livre introspectif, on se demande parfois pourquoi on lit ce récit. le lecteur se déplace dans une sphère très intime qui ne le regarde pas et pourtant on continue la lecture avec curiosité. L'amour persiste malgré la mort, et les signes apparaissent. le final cueille notre âme avec charme, et une larme ruisselle.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (8)
Marianne_
09 juillet 2024
Journaliste culturel, Philippe Garnier raconte la mort de sa femme, Elizabeth Stromme, en 2006, atteinte d'un cancer de l'estomac, dans « Neuf mois ». Un récit dans une langue sèche d'une intensité qui ne faiblit jamais.
Lire la critique sur le site : Marianne_
Marianne_
25 juin 2024
Le visage creusé mais l'esprit toujours aussi retors, le Havrais exilé à Los Angeles vient de publier le plus beau livre de sa vie : « Neuf mois », récit des derniers jours de sa femme dans une maison au milieu des arbres centenaires de Californie.
Lire la critique sur le site : Marianne_
LesEchos
25 juin 2024
Défricheur de l'Amérique moderne, l'écrivain-journaliste et traducteur havrais installé à Los Angeles raconte les derniers mois de sa femme, emportée par un cancer de l'estomac. Un portrait franc et pudique du grand amour de sa vie.
Lire la critique sur le site : LesEchos
LesInrocks
03 juin 2024
Comment décrire la mort de sa compagne ? L’écrivain, traducteur et découvreur de talents US signe un “tribute” magnifique à son épouse Elizabeth, disparue en 2006.
Lire la critique sur le site : LesInrocks
LeMonde
03 juin 2024
Mausolée de l'épouse disparue, l'écrivaine Elizabeth Stromme, « Neuf mois » est surtout la reviviscence crue d'une femme téméraire.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Lexpress
03 juin 2024
Le légendaire critique rock et traducteur de Bukowski se dévoile en racontant, dans "Neuf mois", les derniers moments de son épouse Elizabeth, morte du cancer.
Lire la critique sur le site : Lexpress
SudOuestPresse
21 mai 2024
L’écrivain et journaliste Philippe Garnier dresse un portrait émouvant de la femme qu’il a aimée, évoque le temps des souffrances, des paroles retenues
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
LeFigaro
17 mai 2024
L'écrivain et journaliste signe un portrait aussi sobre que déchirant de sa femme emportée par la maladie.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Et nous toujours amants dans le crime.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Philippe Garnier (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Garnier
Présenté par Robert Maggiori, philosophe co-fondateur des Rencontres Philosophiques de Monaco et critique littéraire.
« Pourquoi lire (13 bonne raisons au moins) », co-écrit par Annie Ernaux, Philippe Garnier, Jürgen Habermas, Eva Illouz, Frédéric Joly, Esther Kinsky, Sibylle Lewitscharoff, Nicolas Mahler, Oliver Nachtwey, Katja Petrowskaya, Hartmut Rosa, Clemens J. Setz et Joëlle Zask. Publié chez Premier Parallèle, 20€, 240 pp.
autres livres classés : fin de vieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (67) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3744 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre

{* *}