AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 228042214X
Éditeur : Harlequin (06/03/2019)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Les règles sont faites pour être brisées...

Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie…... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
LaFouineuse
  26 février 2019
Lorsque j'ai découvert sur Twitter que ce roman sortait chez Harlequin, dans la Collection &H, je suis immédiatement allée voir sur Booknode le résumé. Faut dire que j'ai eu direct envie de le lire juste par sa couverture, et le résumé a donc eu raison de moi : des amis d'enfance, qui s'aiment et ne le savent pas encore.. une histoire de jeu.. le titre aussi.. je suis donc partie avec l'idée qu'on allait rire et pleurer, ressentir plein de truc un peu comme à la manière de Viens, on s'aime de Morgane Moncomble
J'ai donc reçu le livre hier après-midi, et malgré la fatigue et la douleur, j'ai lu une bonne partie de la nuit et de la matinée.. J'avoue, par moments, je reposais le livre (je vous expliquerai plus tard pourquoi) et en même temps, je ne pouvais pas m'empêcher de le reprendre car le gros point fort de ce roman, c'est bien son addictivité.. La plume de l'autrice est super agréable, fluide.. on ne s'ennuie pas, c'est le moins qu'on puisse dire : je tournais les pages sans m'en rendre vraiment compte, les chapitres défilaient et malgré tous les doutes que j'ai pu ressentir tout au long de ma lecture, j'avais qu'une idée en tête : avancer et arriver à la dernière page.. Et ce, pour plusieurs raisons... J'espère que vous allez comprendre pourquoi :
En fait, je suis devant mon ordi, et je suis pressée de vous dire tout ce que j'en pense et en même temps je ne sais pas quoi vous dire, ni comment le dire.. c'est la première fois je crois que je suis aussi dubitative en refermant un livre. J'ai adoré certains points, mais malheureusement j'ai vraiment eu du mal avec l'histoire, certains événements, rebondissements.. D'ailleurs, je ne me suis tout bonnement pas du tout attachée à Garrett, et encore moins à Dawn.. En fait par moment j'avais envie d'en prendre un pour frapper sur l'autre.. Mais en même temps vu tout ce que j'ai ressenti comme agacement, frustration et événement, je me dis que l'autrice a donc réussi un truc de fou car j'avais malgré tout envie d'arriver au bout !! Alors qu'en général quand je n'aime pas les personnages (et là, j'avoue, Garrett à un moment m'a vraiment donné envie d'hurler...) j'abandonne sans scrupule le livre.. là, je voulais voir où l'autrice nous emmenait..
En fait, l'idée était super.. le truc c'est que j'étais partie sur l'idée de jeu, dans le genre "on se taquine, on s'envoie des piques, on se met des bâtons dans les roues mais dans l'ambiance enfantin, de bonne guerre, comme un couple d'ami d'enfance" quoi.. et là, en fait, je n'ai rien trouvé de drôle. Pire, je n'ai pas compris où était cette histoire de jeu à part le Ma Re ?
Tout était question seulement de quiproquo et de non-dits, d'interprétations et surtout de mauvaise interprétations et mauvaise compréhension, et j'avoue qu'à force ça m'a gavée car au final, je ne comprenais pas comment deux personnes qui se connaissent depuis la maternelle pouvaient en arriver à ne pas du tout se connaître.. ne pas comprendre l'autre..
Ajoutez à cela Josh que je n'ai pas réussi à détester.. Pourtant j'étais censée vouloir que Dawn le quitte, non ? .. oops... je n'avais que de la peine pour lui. Limite, j'aurais aimé que l'autrice nous écrive son histoire car le pauvre, vu comme il a été pris pour une dinde, il mérite vraiment son happy-end !
Et puis, je ne peux pas terminer ma chronique sans parler De Claire, le bouche-trou de Garrett ... alors elle, j'aurais juste préféré qu'elle n'existe pas..
Du coup j'ai juste adoré le frère jumeau de Garrett et leur soeur. Heureusement ils étaient là pour apporter le peu de mignontittude dont j'avais affreusement besoin.
Côté structure du roman, j'ai bien aimé les flasback (pourtant vous le savez sans doute, je n'en suis pas friande d'habitude) mais ils tombaient bien, n'étaient pas trop longs, et apportaient des petites pointes de fraîcheur, afin de nous permettre de comprendre comment et pourquoi Dawn et Garrett sont en fait des âmes-soeurs qui s'ignorent. Les lettres aussi de Garrett, dans le carnet m'ont je crois le plus fait ressentir d'émotion, c'était touchant et si j'avais réussi à aimer nos deux protagonistes avant ces chapitres là, je pense sincèrement que j'aurais pu avoir les larmes aux yeux..
En résumé, je ne sais pas quoi vous dire en fait..
Est-ce que j'ai aimé ? J'ai adoré la plume de l'auteure, ça c'est clair, je lirai même, c'est sûr, ses prochains romans car ce n'est pas son style qui m'a dérangé, seulement les personnages et certaines de leurs décisions qui ont fait que, de fil en aiguille, tout s'envenimait..
En même temps je n'ai pas détesté, je n'ai pas "pas aimé" et je n'ai pas abandonné ma lecture, au contraire même j'étais impatiente de le reprendre cet après-midi quand je suis revenue des courses.. J'avais toujours les personnages en tête.. (bon, pas pour les même raisons que mes coups de coeur habituels bien-sûr, mais quand-même, ils ont réussi à me marquer d'une manière différente et vraiment unique, bien à eux)..
Est-ce que je vous le conseille ? franchement, pour une fois je ne sais pas.. Sans trop spoiler, si vous aimez les romances où les héros se mettent finalement ensemble que vers la fin du roman.. si vous aimez les coups tordus, les non-dits, les personnages détestables, alors oui, vous pouvez tenter..
Et si mon avis ne vous aide pas (chose que je comprendrais vraiment, car c'est l'impression que j'ai en me relisant), vous pouvez toujours attendre d'autres avis de blogueuses.. Je suis certaine que les coups de coeur vont pleuvoir d'ici les jours à venir ;)
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beli_LivreSaVie
  04 mars 2019
On peut se dire en lisant le roman de Alicia Garnier, que c'est un genre d'histoire qui a souvent été contée dans de nombreuses romances. Oui en effet, c'est le cas, mais si ça marche toujours aussi bien c'est que nous autres lectrices, on raffole de ce type de relation. Ici, c'est l'histoire de deux meilleurs amis très soudés, qui ne savent pas qu'ils sont fait l'un pour l'autre, où qui ne vont jamais s'avouer leurs sentiments, jusqu'à ce qu'ils craquent d'une manière ou d'une autre. le challenge alors pour l'auteur, c'est de faire en sorte que la leur d'histoire, sorte du lot et marque les esprits des lectrices, suffisamment pour qu'elles puissent dire que dans cette histoire-là, elles se rappellent de plein de détails.
Quand j'ai commencé ma lecture, j'ai vu le schéma narratif dans son ensemble, il me plaisait donc je me suis lancée avec plaisir. Dès le départ, ce qui m'a plu d'emblée, c'est la double narration : elle m'a permis de vivre cette histoire à travers le regard des deux protagonistes principales et c'était primordiale pour que cela fonctionne ici. Ce fut important aussi, car de suite je les ai tous les deux adorés : elle, par son exubérance, sa joie de vivre, son côté bordélique, artiste et pleine de vie. Lui, parce qu'il la complète si bien, qu'il est beau, charmant, artiste aussi mais plus calme qu'elle. Je suis tombée amoureuse de l'idée d'eux deux, de la façon dont ils allaient si bien ensemble, dont leur amitié était belle et tellement envieuse. La complicité qui les unit, depuis qu'ils étaient tous petits est juste exceptionnellement belle, on ne peut que craquer face à elle. Ce fut aussi très important car au delà de cette amitié sincère qui les unit, il y avait plus, il y avait un amour incroyable mais qui n'a pas encore trouvé sa place et qu'ils n'arrivaient pas à exprimer. le moment ne semblait jamais être bien choisi, toujours dérangé par une intervention extérieure et par les aléas de la vie. de quoi nous mettre les nerfs en pelote, soit-dit en passant !
A vingt-cinq ans, Dawn vit dans un appartement au dessus de la galerie qu'elle dirige. Artiste peintre, elle partage ses journées entre sa galerie, ses créations et son voisin : Garrett. Garrett qui n'est autre que son ami d'enfance, son meilleur ami, sa moitié, son confident, celui qu'elle n'a jamais quitté depuis qu'ils se connaissent. Leurs habitudes ensemble, leur manière de vivre marquent déjà des points dans l'acceptation qu'il puisse y avoir plus entre eux. L'immeuble où ils habitent ne contient que leurs logements et les portes n'en sont jamais verrouillées, ils vont de l'un à l'autre, sans frapper à la porte ou même s'annoncer. Cela a occasionné bien des moments hilarants où Dawn s'en est donnée à coeur joie, comme de plomber les rendez-vous de Garrett. Entre eux, c'est ainsi que cela fonctionne, leurs parents étaient voisins, ils le sont restés en grandissants et tout va bien. Garrett, lui est photographe et il expose notamment dans la galerie de Dawn, ce qui les rapproche aussi encore plus.
Le récit est dynamique, porté par la personnalité de ses personnages qui le sont tout autant. Ensemble, ils fonctionnent à merveille et ils sont heureux, mais ils sont "amis" et quand quelques personnes extérieures viennent s'immiscer entre eux, qu'ils pensent avoir trouver la bonne personne, tout change ! Les inquiétudes pour l'autre laissent le pas aux sentiments qui refont surface et plutôt que de leur procurer du bonheur, cela leur fera de la peine de constater que c'est à sens unique. Ce fut un plaisir que de les suivre au présent, tout en découvrant tous ces flash-back du passé, ceux qui nous permettent de voir de quelles façons ils ont toujours été là l'un pour l'autre. L'introduction dans leur vie d'autres personnes, attachées à l'un ou l'autre n'a fait que mettre à mal leurs sentiments et leurs convictions. Leur amitié a survécu à bien des épreuves quand on y pense, cela démontre à quel point elle est forte, mais la vie ne peut pas être faite que d'espoir et d'attentes qui se soldent pas des échecs et des peines, et tous deux en souffriront énormément.
Ce roman, c'est leur histoire en tant qu'enfants, amis et plus encore, mais surtout ensemble. Même entourés d'autres, il y a toujours eu cet attachement, ce besoin de l'autre. Il retranscrit tout ce qu'ils ont pu vivre tout au long de ces années, jusqu'au moment où c'est justement le moment de leur vie où il est temps de penser aux choses sérieuses mais là tout se complique. le récit se poursuit, en cadence avec le flot des émotions qui les animent : l'espoir, la peur, la tristesse, l'amour, le fait de croire qu'enfin ils pourront être heureux. Et tout ceci, en interaction avec tous ceux et celles qui vont les entourer et les accompagner sur un bout de chemin de leur vie, individuelle mais forcément ensemble aussi.
En lisant ce roman, j'ai éprouvé de multiples émotions, j'ai beaucoup souri en lisant tous ces moments qu'ils ont partagé ensemble : enfants, adolescentes ou encore adultes. Leurs délires donnent le rythme de leur relation, toujours un peu plus fous, leurs défis, les DA-RE sont à la hauteur des personnages. Tout ceci agrémente le roman de moments très sympathiques à lire et donne envie de ne plus s'arrêter de les lire. Mais j'ai aussi eu le coeur serré à de nombreuses reprises, j'en ai même un peu voulu à Alicia Garnier, de les faire souffrir ainsi, nous faisant souffrir nous même par procuration ! Oui, car en les lisant, je me suis sentie tellement proche d'eux que le moindre moment où ils avaient de la peine, j'en avais. Un défi relevé pour la transmission des émotions, en tout cas de mon côté.
Quand j'ai commencé le roman, il était déjà bien tard en soirée, mais je n'ai pas pu le refermer avant de l'avoir finit, quelques petites heures plus tard. Et j'ai même poussé le vice jusqu'à écrire ma chronique dans la foulée, puisque l'inspiration était bien présente. Dire que j'ai adoré ce roman serait un euphémisme, je l'ai dévoré et c'est un très jolie coup de coeur. Quelque part je suis contente de l'avoir finit, car je voulais absolument savoir comment cela allait finir, mais je suis toutefois peinée de devoir les laisser, tellement j'étais bien avec eux. Ce couple est très beau et ils ont du vivre bien des moments de partage et de complicité, mais aussi bien des moments où ils ont beaucoup souffert l'un et l'autre. J'ai adoré ma lecture !
Lien : http://www.livresavie.com/wi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheLovelyTeacherAddictions
  05 mars 2019
Je suis en train d'écrire cet avis alors que je viens de terminer ma lecture et je vous recommande absolument de lire cette petite merveille qui sort aujourd'hui . En lisant le résumé certains se diront que c'est une énième romance sur une amitié tellement forte entre un garçon et une fille qu'elle finira forcément par une romance qu'on aurait déjà lu. Je vous arrête tout de suite car Will you play ? se détache des codes classiques de la romance pour nous offrir une histoire à couper le souffle qui vous tient en haleine du début à la fin et que vous ne parvenez pas à lâcher une fois que vous débuterez la lecture .

Dawn Warren est une jeune femme de 25 ans , peintre talentueuse qui gère sa propre galerie à Willington. C'est une héroïne qu'on va adorer découvrir par le biais de sa relation fusionnelle avec son meilleur ami Garrett. Par le biais de nombreux flashbacks à des âges différents , nous nous rendons compte des liens qui se sont tissés au fil des années . Pour une personne extérieure , le doute est permis , les apparences sont trompeuses et l'amour est forcément le trait d'union entre eux. Mais pour notre héroïne , les choses sont limpides et aucune ambiguïté n'est possible . Garrett est celui qui vit juste en face de chez elle, la personne avec qui elle fait des Da-Re et qui la connaît de A à Z. Je peux vous dire que vous allez adorer la complicité entre ses deux là. C'est unique , c'est magique et ça nous colle un sourire aux lèvres . Mais ce qui pouvait se passer quand ils étaient adolescents ne l'est plus à l'âge adulte et certaines tensions pourraient apparaître.

Dawn va rencontrer Mr Parfait, comme le surnomme si bien Garrett, et si en effet Josh est génial , je n'ai pas été Team Josh tout au long du roman . J'avais l'impression qu'il tentait de manière inconsciente de changer la Dawn qu'on découvre avec son ami Garrett. Il y aura des détails , qui seront aux yeux de certains infimes , qui font que j'aurais aimé qu'elle ne soit pas celle qu'elle sera avec lui . Il est obnubilé par son travail et j'aurais voulu qu'il tienne plus tête à son père . Il aime notre héroïne c'est certain et accepter que sa petite amie soit aussi proche de son meilleur ami est un acte tout à fait honorable mais il me manque chez lui ce grain de folie, ce petit truc en plus qui fait toute la différence. Cette arrivée dans ce duo si soudé ne se fera pas sans conséquences et on prie pour que nos héros ouvrent les yeux sur ce qui les entoure et sur ce que leurs proches ressentent . On en vient aussi à se demander si un choix devra été fait ou si une cohabitation sera possible .

Garrett Allen est un jeune homme de 26 ans que j'ai adoré découvrir . Il est fun, il est talentueux lui aussi dans le domaine de la photographie et il ne recule devant aucun défi . Il saura nous faire rire, nous enrager et aussi nous émouvoir . Avec lui on va aussi découvrir son frère jumeau Derek que j'ai adoré. Ce personnage est génial et saura tendre la main à nos héros quand ils seront perdus . Il est en quelque sorte la voix de la sagesse et il sait dénouer certaines situations inextricables. Son rôle et sa présence seront cruciaux et je n'en dis pas plus pour que vous le découvriez. Il sera l'épaule sur laquelle Garrett pourra se reposer en toutes circonstances, il ne jugera jamais et pourtant notre héros va faire des conneries, des maladresses et des faux pas . Sa vie professionnelle est donc épanouie et étroitement liée à celle de Dawn et voir son talent par le biais de ses photos est magique .

Mais ce que j'ai adoré par dessus tout est la relation si particulière qu'il entretient depuis qu'il a trois ans avec Dawn. Tels des aimants , ils ne peuvent s'empêcher de s'attirer même quand des conflits les opposent . Ils sont le Yin et le Yang et sont tellement complémentaires que leur alchimie est une évidence . La frontière entre l'amitié et l'amour n'est jamais floue pour eux et pourtant on en vient à espérer qu'ils ouvrent les yeux . Cet équilibre va être remis en question quand Garrett va sortir avec Claire , l'employée de Dawn. Les règles étaient claires mais pourtant elles ont été bafouées . Cette dernière est un personnage que j'ai adoré détester car j'avais un mauvais pressentiment à son égard mais je ne vous dirai pas si j'avais tort ou si j'avais raison car je pense que mon ressenti était faussé par ce duo improbable. Je souhaitais une certaine chose et pour moi elle était l'obstacle au même titre que Josh. Garrett aura un avantage sur Dawn qui deviendra très vite un handicap sur le long terme et duquel en découlera des tas de conséquences.

Bref, je n'aurai qu'un seul mot à vous dire : foncez lire cette pépite qui sort aujourd'hui car vous allez passer un excellent moment de lecture avec cette romance qui vaut absolument le détour . La plume d Alicia Garnier est envoûtante, superbe, addictive et quand on plonge dans sa romance, on ne peut que succomber . La tension narrative est superbement amenée et on retient son souffle jusqu'à la toute dernière page , les personnages sont génialissimes et vous allez les adorer . Vous l'aurez compris , Will you play ? est un coup de coeur . Je vous Da-Re de ne pas l'apprécier à sa juste valeur .
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lectrice-Lambda
  04 mars 2019
Comment passer à côté de cette nouveauté ?
Je l'avoue, je suis Alicia GARNIER depuis plusieurs années via sa chaîne youtube « Moody take a book ». Nous partageons beaucoup de points communs au niveau de nos lectures et sa douceur est apaisante. Alors quand j'ai su que son histoire initialement écrite sur Wattpadd allait être publiée chez Harlequin, je n'ai pas hésité longtemps pour découvrir son univers en tant qu'écrivain.
Dans « Will you play ? », nous allons faire la connaissance d'un duo détonnant.
Dawn et Garrett se connaissent depuis qu'ils ont trois ans. Depuis ce jour, ils sont meilleurs amis, vivent tout ensemble et sont inséparables. A vingt-cinq ans passés, rien n'a changé.
Sauf qu'un jour Dawn rencontre l'homme parfait. Elle sent que c'est celui avec qui elle va se marier et avoir des enfants. Même si elle a tendance à se faire des films, elle en est sûre : cette fois-ci c'est le bon.
Quant à Garrett, il est perplexe. Il ne comprend pas ce que Dawn trouve à son petit-ami. Il le trouve ennuyeux au possible et sans intérêt, tout le contraire de Dawn. Il décide alors de se trouver une copine lui aussi, pour lui faire oublier qu'il perd sa meilleure amie.. Et peut-être pour la faire souffrir autant que ce que lui souffre.
Le livre commence sur un prologue bien intriguant, qui présage des moments difficiles à venir.
Rien de mieux pour éveiller la curiosité du lecteur et sur moi, ça a marché. Je me suis donc lancée avec entrain dans cette histoire.
Les chapitres alternent entre les points de vue de Dawn et de Garrett. On est autant dans les pensées de la jeune femme que dans celles de son meilleur ami et cela aide vraiment à comprendre les doutes des protagonistes.
L'amitié entre Dawn et Garrett est fusionnelle. Depuis toujours, ils sont fourrés ensemble. Même s'il y a eu des hauts et des bas, ils sont là l'un pour l'autre. J'ai trouvé leur relation touchante. Il y a beaucoup de flash-back qui nous emmènent à des moments clés de leur enfance. Certains sont touchants, d'autres anecdotiques, mais il y a aussi des moments importants pour la compréhension de l'histoire. J'avoue ne pas avoir été toujours touchée par ces retours en arrière. Au début du livre, il y en a énormément et ils prennent une grande place dans le chapitre. J'ai trouvé que c'était un peu redondant d'avoir à chaque fois un évènement passé introduit de cette manière.
L'évolution de leur relation est lente, parfois même un peu trop.
Autant au début j'ai apprécié de trouver une Dawn un peu naïve et loin de se douter de ce que pense Garrett, autant à la fin c'était devenu un peu lassant. de même pour Garrett, qui se voile la face pendant une bonne partie du livre. Je pense que tous les autres personnages ont compris bien avant eux ce qu'il se passait. Alors oui, ça peut arriver dans la vraie vie. Avoir une amitié aussi profonde entre un garçon et une fille est quelque chose de rare et la peur de transformer cette relation en autre chose est bien réelle.
Cependant, il n'y a aucun doute qu'ils sont faits l'un pour l'autre et qu'ils se mettent des oeillères. Si c'était seulement pendant une partie du livre, ça ne m'aurait pas dérangé, mais ici c'est le cas jusqu'à la fin. Il y a de nombreux quiproquos qui n'aident pas, qui les séparent à chaque fois, mais il y a vraiment une accumulation de ces situations qui rendent l'histoire un peu difficile à lire à certains moments.
J'avoue sans honte être entrée dans le récit avec beaucoup d'entrain et avoir été un peu lassée passée la première moitié du livre.
La plume d'Alicia GARNIER est quant à elle une petite surprise. Son récit est fluide et bien mené, j'ai trouvé que son style d'écriture se prêtait vraiment bien à ce genre de roman et elle n'a pas à rougir d'être comparée à des auteurs qui n'en sont pas à leurs premiers livres.
Je ne sais pas en combien de temps elle a écrit son histoire, mais j'ai trouvé qu'il y avait une vraie différence entre les premiers chapitres et les derniers. J'ai vraiment senti que sa plume avait pris en maturité et qu'elle était plus à l'aise avec l'exercice de l'écriture.
La fin m'a plu.
Elle est loin des finals que l'on retrouve habituellement et j'ai été un peu stressée de savoir comment tout cela allait se terminer. Jusqu'au bout, j'ai vraiment été menée par le bout du nez. Les lettres sont touchantes et j'ai vraiment été émue par cette correspondance à sens unique.
Malgré tout, il me manque quand même quelques chapitres pour mieux développer ce final.

En conclusion, « Will you play ? » est un récit qui m'a convaincu sur certains points et moins dans d'autres. Alicia GARNIER signe une première histoire mignonne, pleine de bons sentiments. Sa plume est une belle surprise et l'on sent déjà au fur et à mesure de son roman l'évolution de son style d'écriture.
Cependant, j'ai trouvé le récit assez répétitif sur certains points, ce qui m'a empêché au final de bien me plonger dans l'histoire.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  07 mars 2019
UNE ROMANCE SYMPATHIQUE ET ADDICTIVE !
Ma curiosité m'a vraiment poussé à découvrir [WILL YOU PLAY ?]. Je ne me suis pas vraiment fié au résumé sinon j'aurais passé mon chemin, car la dynamique amoureuse n'est vraiment pas ma tasse de thé… Bref, ce roman c'était un coup de poker pour moi.
En terminant ma lecture, après avoir pesté à moult reprises, j'ai pu faire le constat suivant, je ne regrette pas d'avoir tenté l'aventure car malgré les bémols, cette romance sort de l'ordinaire.
DES NON-DITS EN PASSANT PAR LES INCOMPRÉHENSIONS ET LES ACTES MANQUES !
Alicia Garnier a énormément joué sur les non-dits, les incompréhensions et autant d'actes manqués. Elle a joué sur l'ambiguïté de la relation de Dawn et Garrett… Elle a osé les torturer, les mettant dans des situations inextricables.
Dawn et Garrett se connaissent par coeur, ils ont fait les quatre cent coups ensemble… Ils ont grandi ensemble et ont traversé différentes étapes au fil des années… J'ai vraiment aimé leur histoire, leur duo fonctionne à merveille jusqu'à ce qu'un grain de sable vienne enrayer leur relation. Et celui-ci a un nom… Josh ! Leur amitié va être mise à mal lorsque Dawn va se mettre en couple. C'est à ce moment-là que tout dérape, pire encore quand Garrett décide lui-aussi de se trouver quelqu'un, mais surtout une personne qui serait à même de faire souffrir Dawn autant que Garrett ! Tout part de là !
UNE ROMANCE PLEINE DE TENSION, DE COUPS BAS ET DE REMISE EN QUESTION.
Quand j'ai compris qu'il était question de jeu, j'ai vraiment pensé que cela allait rester léger… Hélas, j'ai trouvé que la tension était trop présente dans le récit, que la souffrance des personnages occultait un peu trop la légèreté, à mon grand désespoir !
Alicia Garnier nous offre des bonds dans le temps pour que l'on puisse découvrir l'historique de leur amitié, et c'est ce qui allège un peu le côté grave de l'histoire. Ce sont ces moment-là qui m'ont permis de souffler, de reprendre de l'oxygène pour poursuivre ma lecture.
L'autrice a pris des risques en choisissant son schéma amoureux, elle a su se démarquer avec son « carré amoureux ». C'est un des bémols pour moi, car même si cela rend l'histoire originale et unique, et bien cela engendre des émotions que je n'ai pas aimé ressentir.
J'ai vraiment vécu cette histoire, des deux points de vue, et j'ai ragé, beaucoup !
UNE PLUME MODERNE, DRÔLE ET ADDICTIVE !
Alicia Garnier déboule avec sa romance new adult dans les étals des librairies, et franchement j'ai trouvé sa plume excellente, avec sa propre identité, son propre humour et sa vision de la vie. On peut dire que c'est un sadique, autant avec ses personnages qu'avec ses lecteurs.
J'ai particulièrement aimé son humour qui apporte beaucoup de lumière dans l'histoire. C'est aussi ce qui rend ses personnages drôles et attachants, sans cela je ne sais pas si j'aurais pu aimer Dawn et Garrett. J'ai eu plusieurs fous rires tout au long de ma lecture, et ce fut un pur bonheur d'entrevoir vraiment les personnages à travers cette facette de leur personnalité.
Alicia Garnier a su mettre en avant certaines problématiques, que faire quand on a peur de perdre l'amitié de la personne qui compte le plus dans votre vie ? Doit-on quand même tenter l'aventure de l'amour quoi qu'il arrive ? Comment ouvrir les yeux sur nos sentiments profonds ? Elle nous propose un réflexion très intéressante à travers des rebondissements à s'arracher les cheveux. le récit a un côté très touchant et déchirant ! Je dois dire que cela m'a émue et que je ne m'y attendais pas.
EN BREF :
[WILL YOU PLAY ?] est une romance new adult moderne, hyper addictive et très touchante. Je déplore un peu le manque de légèreté et l'accumulation des non-dits et autres incompréhensions qui rendent le récit un peu trop étouffant. Alicia Garnier a un réel talent pour l'écriture et signe là un récit original et plein de réflexion. Laissez-vous tenter par l'histoire tumultueuse de Dawn et Garrett.

Lien : http://www.lmedml.fr/2019/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   07 mars 2019
« Garrett est mon meilleur ami, il n’a jamais voulu me faire de mal, et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va commencer. Et, si je suis tout à fait honnête, il a raison en disant que cette lingerie ne m’attire pas plus que ça. Les tensions entre nous dues à notre éloignement ont faussé mon jugement sur ses paroles. J’ai cru qu’il m’attaquait, alors qu’au fond il essaie juste de me protéger, à sa façon. Il partage ma vie depuis vingt-trois ans maintenant, et il m’a vue plus d’une fois changer pour un homme. Et ça ne s’est jamais bien fini… Je m’approche de lui et le prends dans mes bras quelques instants. Je sens à quel point il est tendu au début, puis il se détend à son tour et me rend mon étreinte. Je lui glisse à l’oreille un « merci », avant de me reculer et de lui demander son avis sur mon plan de salle pour samedi.
Garrett décide sagement de ne pas commenter et se prend au jeu. Mais le petit sourire en coin qui ne le quitte pas parle pour lui. Alors pour continuer sur cette voie, je lance :
– Da-Re d’essayer de porter ce truc avant que je le renvoie ?
Un sourire illumine son visage comme rarement ces temps-ci. Il me contourne, attrape la boite et se dirige vers la porte de service menant à nos appartements.
– Laisse-moi un quart d’heure et attends-toi au meilleur show de ta vie !
– Parce que tu as besoin de préparation ? Je te pensais bien plus joueur que ça, Garrett, je le taquine.
Il s’arrête à quelques centimètres de la sortie, puis il se retourne, une lueur de défi dans les yeux. Je suis persuadée qu’il va se dérober, je m’attends presque à ce qu’il m’envoie balader. Cependant, il amorce le mouvement d’enlever une première chaussure. Il retire celle-ci, puis l’autre, le tout en tenant toujours la boite. Il s’approche dangereusement de moi pour la poser sur le comptoir, il enlève son T-shirt, puis rapidement son pantalon.
Quand il se penche pour sortir la nuisette, le doute semble s’immiscer en lui, et il passe la minute suivante à essayer de comprendre dans quel sens la mettre. Je commence à rigoler doucement, et c’est plus fort que moi, je sors mon téléphone pour immortaliser cette scène. Après avoir pris plusieurs photos, je décide de l’aider à tenter d’enfiler le vêtement.
Cela n’a rien de facile, car, étant donné la carrure de Garrett et la complexité de la nuisette, on se rend bien compte que je ne réussirai jamais à la fermer dans le dos. On est morts de rire tout du long et je sens les tensions s’évacuer de nous par vagues. Quand on s’avoue enfin vaincus, je me recule un peu pour une dernière photo.
– Prends une pose sexy !
Il s’exécute, mais il a l’air ridicule, cela ne m’empêche pas de le mitrailler. En revenant vers lui pour lui montrer le résultat, je remarque un détail.
– Tu as gardé tes chaussettes, ce n’est pas possible, Garrett !
Le fou rire que je pensais calmé revient en force, au point que mes abdominaux commencent à sérieusement me lancer. Il attrape son téléphone et me sert contre lui pour immortaliser cet instant.
Le bonheur que je ressens alors vaut tout l’or du monde. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ElleaCloudElleaCloud   30 juillet 2019
Il m’attrape le menton pour me relever la tête, et je suis happée par son regard. Il navigue entre mes lèvres et mes yeux, comme s’il attendait mon ultime permission. La tension entre nous deux est palpable, mais aucun de nous ne bouge. Nous sommes figés dans le temps, enveloppés d’un silence total, troublé uniquement par notre respiration rapide. Je réalise alors que si Garrett m’embrassait, là, tout de suite, je ne le repousserais pas. Cette pensée me fait peur, me fait hésiter. Mais nous nous sommes engagés trop loin pour ne pas aller au fond des choses. Alors je franchis les derniers centimètres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SlaySlay   01 juin 2019
– Donc, vous me connaissez, j’ai fait confiance à mon frère, ceci a été ma première erreur. Et la seconde a été de ne pas écrire un discours plus long puisque celui-ci touche déjà sa fin. Donc Dawn, si tu veux sauver le peu de dignité qu’il me reste, c’est maintenant ou jamais. Car je n’ai plus que quelques mots à te dire : joyeux anniversaire, petite démone, alors qu’en dis-tu ? Da-Re de me pardonner malgré tout ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3495 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..