AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2853135861
Éditeur : Nouvelle Cité (10/09/2009)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Si mourir n'est pas facultatif, il y a peut-être bien des manières de s'y préparer pour que le passage se fasse en douceur au lieu de nous heurter avec violence. Basé sur le témoignage d'un homme qui avait décidé de regarder la mort en face, et de sa famille réunie autour de lui dans un accompagnement le plus serein possible, ce livre propose une réflexion sur la vie et la mort, en replaçant cette dernière dans le courant naturel de la vie et en découvrant qu'au fon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Puszi
  30 mars 2014
La 4ème de couverture nous montre les visages souriants de Sylvie et de Pierre Garoche. Cela peut paraître bizarre quand on sait que Pierre est mort d’un cancer alors qu’il n’avait pas 60 ans et que sa femme a écrit ce récit un an après. De plus sur la couverture figure Samuel leur petit fils qui semble jouer avec des pétales de fleurs roses sur le cercueil de son grand-père.
Vous l’aurez compris, il s’agit d’un énième témoignage sur la mort et la manière dont Sylvie et son mari ont vécu l’annonce du cancer et la mort. J’avais déjà lu ce livre en 2009 au moment où Sylvie est venue le signer lors d’une fête paroissiale et j’avais été frappée par la sérénité et la lumière qu’elle dégageait. Je me souviens d’y avoir alors puisé beaucoup de réconfort. A l ‘époque, je n’étais pas personnellement confrontée au cancer d’une personne proche.
C’est maintenant à mon tour de traverser une zone de turbulences depuis que j’ai appris que mon beau-frère, dont nous avons fêté les 50 ans dans la joie et l’insouciance en février dernier, est atteint d’un cancer qui progresse à pas de géants. J’ai donc besoin de trouver du soutien quelque part et je sais par expérience que les livres y contribuent pour une grande part.
Du coup, j’ai voulu relire le témoignage de Sylvie Garoche pour m’aider :
• à tenir le coup dans la durée,
• à soutenir mon beau-frère et ma belle-sœur en trouvant les mots justes pour eux et pour moi,
• à accueillir leur souffrance sans la nier,
• à envisager la mort de mon beau frère de manière sereine, comme une suite logique à sa vie alors que tout me crie qu’il est trop jeune pour mourir, que jai encore envie de partager de beaux moments avec lui,
• à emmagasiner des forces pour continuer à vivre si, par malheur, il meurt bientôt.
Je suis à nouveau frappée par la force de vie du témoignage de Sylvie Garoche. Certes l’issue est triste puisque son mari meurt. Sylvie l’écrit dès le prologue « Pierre est mort. Le 22 septembre, à 0h30, il a rendu son dernier souffle. » Et en même temps, tout est synonyme de vie dans ces 144 pages. Je trouve que tous les mots sont justes, à leur place, il n’y a rien à enlever à mon goût. Et je me sens invitée à vivre pleinement tout ce qu’il me reste à vivre avec mon beau-frère sans me poser mille et une questions stériles car je n’en connais pas les réponses.
"Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain. C'est une expérience très forte que avons faite tout au long de cette année : à chaque jour de sa maladie, Pierre pouvait mourir, mais il n'était pas encore mort. Plutôt que de vivre sa mort par anticipation et avec désespoir, nous pouvions profiter à pleines mains de tous les beaux instants qui nous étaient donnés. Et nous ne nous en sommes pas privés. La proximité de la mort invite encore à une attitude profonde de vérité."
Pour ma part, je puise beaucoup de réconfort dans les lignes qui précèdent. Cela me donne le goût de VIVRE, tout simplement et de communiquer ce goût à la vie à mes proches aussi bien dans ma sphère familiale que professionnelle où je côtoie des personnes âgées (moyenne d’âge 85 ans). Merci beaucoup, Sylvie Garoche, pour cette saveur particulièrement délicieuse que vous m’offrez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
PusziPuszi   14 juillet 2015
p.113 La loi Leonetti relative aux droits des malades et à la fin de vie votée le 22 avril 2005.
"Nous devrions tous la connaître et pouvoir en profiter. De quoi s'agit-il ? Tout simplement de replacer le malade au centre des soins en lui reconnaissant certains droits élémentaires. Pour résumer, elle affirme quelques grands principes :
1) l'acharnement thérapeutique est illégal ;
2) le malade a le droit de refuser tout traitement, y compris l'alimentation artificielle ;
3) le médecin doit tout mettre en oeuvre pour soulager la douleur ;
4) chacun peut exprimer ses souhaits en écrivant des "directives anticipées", qui expliquent ce qu'il souhaite ou ne souhaite pas pour sa fin de vie, et désigner une personne de confiance pour les faire respecter.
Aucune de nous ne sait comment se passera sa fin de vie, ni à quels problèmes il sera confronté. Mais si nous parvenons à y réfléchir à l'avance, nous pourrons au moins éviter certains écueils dans lesquels nous ne voudrions pas tomber. En particulier de nous retrouver impuissants aux mains d'une équipe médicale qui décide tout à notre place sans tenir compte de nos désirs."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PusziPuszi   12 juillet 2015
p.11 "Vous ne pouvez imaginer combien nous avons été heureux au cours de cette année que nous savions être la dernière passée ensemble. Pierre a dit un jour à un ami : "Avec Sylvie, nous pataugions dans le bonheur comme un bébé dans son bain." Il n'éxagérait rien en disant ces mots. Ce qui nous a considérablement aidés pour cela, ce que je voudrais partager avec vous, et qui est à la portée de tous, croyants ou non croyants, c'est un long compagnonnage avec l'idée de la mort. La mort toujours présente dans un coin de la pièce, que nous évoquions ensemble presque tous les jours, depuis des années. La mort vers laquelle nous allons tous, et qui, si on la regarde par le bon côté, donne un prix incroyable à la vie."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PusziPuszi   12 juillet 2015
p.26 Parler la mort, Des mots pour la vivre de Léon Burdin, aumônier d'hôpital.
"Adopter, par principe, la stratégie du silence, c'est prendre son parti d'une grave erreur sur l'homme : c'est même postuler que ce dernier n'a pas les ressources nécessaires sur lesquelles s'appuyer pour vivre sa mort, c'est-à-dire faire d'elle un acte humain. Surtout c'est lui retirer, tandis qu'il le désire au fond de lui-même et attend de l'autre un signe en ce sens, la chance de répondre au dernier grand appel de sa vie. Accepter sa mort lorsqu'en vient le moment n'est pas une oeuvre négative, qui serait d'abaissement ou de renoncement ; c'est, au contraire, ouvrir en soi une source d'où peuvent jaillir paix, force et souveraine liberté."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PusziPuszi   13 juillet 2015
p.75 "J'avais appelé notre maison : "la maison du gai mourir". Nous voulions y être heureux et que les gens qui venaient nous voir s'y sentent bien. Puisque l'on meurt tous, puisqu'il n'y a aucun moyen d'en réchapper, je n'ai jamais pu me résoudre à l'idée que la mort soit forcément vécue comme une catastrophe. Il me semble que l'être humain est avant tout fait pour le bonheur. A nous de le débusquer, même quand le ciel s'assombrit et que les nuages s'accumulent au-dessus de notre tête."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PusziPuszi   13 juillet 2015
p.66 "Quand Pierre est mort, il n'y a eu pour moi aucune surprise, donc aucune déception. Il n'y a eu pour moi plus qu'à gérer la peine de la séparation, bien réelle celle-là, mais à laquelle je me préparais depuis longtemps. Si bien qu'en fait, le travail de deuil avait commencé bien avant qu'il ne meure."
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Sylvie Garoche (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Garoche
Marie Madeleine : l'enthousiaste Carlo Maria Martini Sylvie Garoche
Éditions Salvator, avril 2019
Une réflexion sur la vie de la sainte et ses sentiments, s'attardant sur sa passion et son courage comme facteurs décisifs de sa rédemption et de son expérience auprès de Jésus. ©Electre 2019
https://www.laprocure.com/marie-madeleine-enthousiaste-carlo-maria-martini/9782706717680.html
autres livres classés : espoirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
111 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre